Image illustrative de Fleabag
Image illustrative de Fleabag

Fleabag

Fleabag est une jeune femme délurée qui couche avec quiconque s'approche un peu trop près, soutire de l'argent à tous ses proches et refuse toute aide dans sa quête d'une vie indépendante. Brisant souvent le quatrième mur, elle n'hésite d'ailleurs pas à interpeller le spectateur qui porterait un jugement moral ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise 25 minutes
Comédie, Comedy, Drama BBC Three 2016
15.27

1 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Avis sur l'épisode 2.02

Avatar Altaïr Altaïr
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 20 décembre 2019 à 13:37

Un truc que j'adore dans cette série, c'est à quel point les personnages sonnent juste, et leur profondeur. Claire et Fleabag sont plus que jamais touchantes, j'aime qu'elles aient changé, muri par rapport à la première saison, mais qu'elles restent bourrées de problèmes et de contradictions, et qu'elles se serrent les coudes malgré leur relation compliquée. Cette fois-ci c'est Claire qui vit un deuil qu'elle refuse de verbaliser, et j'espère que cette thématique va rester dans la durée.

Et puis il y a ce prêtre, qui lui aussi promet d'être un personnage passionnant et super attachant. C'est rarissime que les fictions osent désacraliser les prêtres, et en osant montrer qu'il éprouve de l'attirance pour Fleabag, qu'il reste humain avant tout, la série brise un tabou.

Martin est en effet peut être trop détestable - je ne veux surtout pas que la série en vienne à excuser son attitude de merde, mais ses scènes deviennent difficiles à supporter. J'espère que Claire va en effet le quitter.


Avatar Manew Manew
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 30 avril 2019 à 11:03

Bien plus faible que le premier, Fleabag retombe dans les travers de ce qui m'avait freiné au visionnage de la première saison. Trop de regards caméra notamment. MAIS, je dois dire que l'épisode reste hyper plaisant à regarder et que la scène avec la psy sauve tellement l'épisode qu'il en sort avec les honneurs ! Les dialogues sont vraiment bien écrits, ça fait du bien.


Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 25 mars 2019 à 21:19

Je suis d'accord avec Marie-Louise. Trop de regards caméra tuent le regard caméra. Et c'est d'autant plus frustrant lorsqu'il a été si bien utilisé dans l'épisode (principalement lors de la séance chez la psy).

Sans cela, c'est vraiment bon. Fleabag rencontre beaucoup de personnages durant ces 20 minutes (selon moi, beaucoup plus que d'habitude) et cela nous permet d'observer à quel point ses relations sont toutes différentes et bien écrites. Chaque moment avec le prêtre / Claire est superbement interprété. 


Avatar Marie-Louise Marie-Louise
Administrateur
Avis favorable Déposé le 22 mars 2019 à 06:55

Pour la première fois, j'ai trouvé les commentaires face caméra de Fleabag un poil too much. Notamment chez la psy, lorsqu'elle brise vraiment le quatrième mur en parlant de ses amis qui sont tout le temps présents ; ça m'a complètement fait sortir du délire. Les scènes chez l'avocat (lorsqu'elle se demande si Claire et lui ont couché) et avec le prêtre à la kermesse (lorsqu'elle hésite à lui révéler que sa belle-mère a peint son tableau en ayant un orgasme) étaient également beaucoup moins fluides que d'habitude en ce qui concerne les apartés.

Mais bon, ça reste du niveau de Fleabag (c'est-à-dire excellent), et tout le reste était su-ccu-lent. J'aime notamment beaucoup ce que Phoebe Waller-Bridge est en train de faire du prêtre ; il gagne en épaisseur dans cet épisode et devient un personnage à part entière, pas juste un secondaire ne servant qu'à mettre Fleabag dans une situation inextricable dont elle seule à le secret (et cette manière qu'il a eue de lui surligner des passages de la Bible, à la façon d'un ado qui aurait créé une compil pour son crush... trop choupi <3).


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 19 mars 2019 à 15:53


J'aimerais vivre dans cette série. Dieu que c'est drôle et intelligent.  Fleabag est confronté aux quatre institutions dans quatres scènes de dialogues : la famille (avec sa belle-mère et sa soeur), elle-même (avec la psy), la loi (avec l'avocat) et bien sûr la religion. Et de toutes les voies de répérations qu'elle aurait pu prendre, elle choisit la plus compliquée, la plus scandaleuse et finalement la plus fleabag.


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 15 mars 2019 à 12:20

Encore un excellent épisode, la série rebascule plus sur l'humour avec celui-ci, notamment grâce au prêtre et à Claire.

Normal, on ne va pas avoir des drames familiaux à chaque épisode, et le précédent était tellement intense qu'il faisait presque final de saison. L'épisode est d'ailleurs vraiment drôle ici.

Pourtant je suis constamment surpris par le souci du détail de la série et comment certaines scènes deviennent juste absolument brillantes. La grande raison est bien entendu les regards caméra et les appartés de Phoebe Waller-Bridge qu'elle maîtrise à la perfection de bout en bout.

La séquence chez le psy est là pour rappeler le trauma de Boo et que nous sommes ses seuls amis pour combler sa solitude. Du méta extrêmement noir.

Déjà un tiers de la saison de passé, voilà bien la seule mauvaise nouvelle !


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 14 mars 2019 à 20:54

Je crois que je suis amoureux. 

Lorsque je suis devant la série, mon cœur s'emballe, une douce chaleur m'envahit et je rigole bêtement, les étoiles plein les yeux. Je crois que je suis définitivement sous le charme de la série. 

Du coup, j'ai aimé cet épisode qui reprenait un schéma plus habituel que le premiere de la semaine dernière et j'ai aimé quasiment toutes les scènes. Je pourrais toutes les répertorier et en dire ce qui m'a fait m'enflammer, mais ce serait laborieux. Mais quand même, j'ai aimé les nouveaux personnages (l'avocat ou la psy), j'ai aimé les piques toujours vachardes de la belle-mère, j'ai aimé Claire (une nouvelle fois), j'aime bien le prêtre et j'ai aimé tous les moments où que Fleabag a passé avec lui. 

Et surtout, j’aime le personnage de Fleabag avec qui nous, spectateur, avons une telle connexion qu'on voit des gags qu'une personne moins investie dans la série passerait à côté (lorsque Fleabag dit avoir pensé au prêtre hier soir en nous lançant un regard complice qui a plein de sens ou son commerce qui effectivement connaît du succès). La série se permet même un moment méta (les amis de Fleabag et son clin d’œil à nous) et c'est juste une totale réussite.

Ma seule réserve concerne Martin auquel la série ne laisse aucune chance de dépasser de son statut de personnage détestable et répugnant. 

Néanmoins, Fleabag, la série, me rend fou et et heureux et j'ai envie de le chanter sur tous les toits. 

1 réponse
Voir les réponses

Liste des épisodes

Episode 2.01
Épisode 1
Episode 2.02
Épisode 2
Episode 2.03
Épisode 3
Episode 2.04
Épisode 4
Episode 2.05
Épisode 5
Episode 2.06
Épisode 6