Image illustrative de American Horror Story
Image illustrative de American Horror Story

American Horror Story

A chaque saison, son histoire. American Horror Story nous embarque dans des récits à la fois poignants et cauchemardesques, mêlant la peur, le gore et le politiquement correct. De quoi vous confronter à vos plus grandes frayeurs !

En cours Américaine 45 minutes
Drame, Epouvante-Horreur, Drama, Horror, Thriller FX, Ciné+ Frisson 2011
13.27

5 avis favorable
1 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 9.05 - L'aube sanglante

Red Dawn

A l'aube du crépuscule, les derniers survivants du Camp Redwood se préparent pour une ultime bataille pour leur survie. Les dernières forces sont rassemblées par les animateurs pour échapper au psychopathe au couteau...

Diffusion originale : 16 octobre 2019

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 16 octobre 2019
Réalisat.eur.rice.s :
Scénariste.s :
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 03 octobre 2020 à 21:50

Très belle fin de cette première session de saison.

J'ai vu beaucoup de critiques concernant le twist "des fantômes ! again ! qui sont coincés dans l'endroit de leur mort ! again !". Même si c'est vrai que c'est un peu répétitif avec les saisons 1 et 5, c'est aussi quelque chose qui lie l'univers tout ensemble à mon sens (c'est encore situé à Los Angeles). Sachant que la saison ne s'arrêtera sans doute pas là.

Je suis plus inquiet par l'approche "satanique" trop similaire à la superbe saison 8, avec le personnage du Night Stalker, dont l'acteur est vraiment de loin le plus médiocre à mes yeux. En revanche, ça donne des scènes toujours super marrantes.

L'ellipse vers le jour est globalement inattendue et le contraste j'ai trouvé, bien géré. Le passage du lever du jour est très bien mis en scène et la façon dont on reprend la "vie" avec un quiproquo qui fait que tout accuse Brooke, c'est assez beau.

Même si toutes les scènes d'action et le bain de sang final n'a pas toujours de sens (surtout pourquoi certains ressurgissent en fantômes et pas d'autres, comme souvent les règles sont assez flexibles), la suite promet d'être intéressante. Le personnage de Brooke est vraiment crédible et attachant, l'injustice finale est très frustrante. A l'inverse, le personnage de Billie Lourd, Montana, manque un poil de profondeur, son histoire de vengance est la plus faible entre tous les "tueurs" (Dee-Dee/Rita/Donna qui a une bonne backstory ici, Margaret, Jingles...), mais elle représente l'opulence et le kitsch des 80's dans toute sa splendeur. Billie Lourd assure quand même vachement, et la scène finale avec son "I am Zuule" m'a fait beaucoup rire.

Cette dernière réplique est d'ailleurs une réponse méta aux saisons 1, 5 et autres, qui se prenaient parfois trop au sérieux sur le délire des esprits. Montana dit en effet ouvertement "les gars, tout ce délire purgatoire, vous l'avez mal compris : il faut qu'on s'éclate sans conséquences". Ca représente en plus assez bien l'esprit rétro de la série (plus 60's que 80's mais bon, j'étais pas né, ça revient au même :D). C'est en fait le postulat du final de la saison Murder House avec beaucoup plus de fun décomplexé.

L'humour fonctionne toujours autant évidemment (le bus des enfants au pire timing) ce qui ajoute du second degré à tous les éléments clichés de l'histoire, aussi nombreux soient-ils (surtout dans les dialogues).

J'adore vraiment cette première partie au camp Redwood que je trouve totalement barrée, maligne et intéressante.


14

2 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 15
14 janv. 2021
Avatar de vicmckay
vicmckay a noté cet épisode - 13
18 déc. 2019

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.