Image illustrative de Black Mirror
Image illustrative de Black Mirror

Black Mirror

En l'espace de 10 ans, la technologie a transformé presque tous les aspects de nos vies, avant même que nous n'ayons le temps de nous arrêter pour y réfléchir. Dans chaque maison, sur chaque bureau, dans chaque main, un écran plasma, un moniteur, un smartphone. Un miroir noir de notre existence au XXIe siècle...

En cours Anglaise 60 minutes
Drame Channel 4, Netflix
13.97

4 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

5.00 - Bandersnatch

Bandersnatch

En 1984, un jeune programmeur adapte un roman fantastique pour en faire un jeu vidéo et se prend à douter de la réalité. L'histoire tentaculaire devient un labyrinthe hallucinant...

Diffusion originale : 28 décembre 2018

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 28 décembre 2018
Réalisat.eur.rice.s : David Slade
Scénariste.s : Charlie Brooker
Guest.s :

Tous les avis

Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 06 juillet 2019 à 22:52

C'est … spécial. En fait la forme est carrément osée et originale, et tout ça a fait « qu'au moins » je me suis amusé. Mais le scénario est tellement faible et prévisible, et la marge de manœuvre si limitée (aucun dilemme moral), que malgré ses promesses l'épisode est quand même un peu décevant et son potentiel gâché. 


Avatar bedsouin bedsouin
Membre
Avis défavorable Déposé le 03 mars 2019 à 16:00


Un épisode complètement loufoque qui n'a rien de bon à proposer : les acteurs ont tous le charisme d'une huître, la réalisation est tout ce qu'il y a de plus moche, et l'histoire... Une fois qu'on a compris le principe et ce qu'ils veulent dire, on tourne laborieusement en rond pour trouver la porte de sortie. Pour moi, définitivement le chant du cygne de cette série qui n'aurait jamais dû avoir la très mauvaise idée d'aller sur netflix.


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 12 janvier 2019 à 06:56

Quand on joue à des jeux vidéos interactifs à choix le concept devient tout de suite moins révolutionnaire. Tout ce que l'épisode fait a déjà été fait un millier de fois dans le jeu vidéo et dans d'autres médias.

J'ai trouvé que The Stanley Parable allait nettement plus loin et était beaucoup plus pertinent que Bandersnatch (Dans le jeu le joueur et le narrateur se rendent compte tout les deux qu'ils sont dans un jeu vidéo et se rebellent contre nous)

Mais je salue l'effort d'avoir popularisé l'interactivité auprès du grand publique (et dans le domaine du cinéma), avec un peu de chance ce sera le début de d'autres projets similaires qui eux auront vraiment quelque chose de profond à raconter!


Avatar Stean Stean
Membre
Avis favorable Déposé le 01 janvier 2019 à 15:35

Impossible de noter cet épisode qui est un peu spécial ! Tout ce que je peux dire c'est que j'ai été pris par le délire et c'est l'essentiel ; il faut dire que j'attendais vraiment ce fameux projet interactif entre Netflix et Black Mirror, je n'ai pas été déçu.

Même si finalement nous n'étions pas vraiment maîtres de nos choix, il faut quand même saluer la complexité que cela a dû être pour les scénaristes et les producteurs. Chapeau !


Avatar chevrere chevrere
Membre
Avis favorable Déposé le 31 décembre 2018 à 05:52

Principe amusant, mais le concept finit tristement par nuire à l'intrigue... Les références à Dick sont amusantes et aux artistes de SF des années 70 entre paranoia et grosse fumette... mais au final, rien de vraiment intriguant et mystérieux... à moins que j'ai manqué une réponse qui nous menerait vers un renversement du récit. Mais je n'ai eu que la fin doudou, vraiment décevante à mon goût.


Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 30 décembre 2018 à 23:56

Je suis assez partagée sur cet épisode. Tout d'abord, il faut avouer que l'idée est particulièrement bien trouvée. Certes, les "livres dont on est le héros" existent depuis bien longtemps, mais je crois que c'est la première fois que je regardais une série interactive.

Là où le bât blesse, selon moi, c'est que l'épisode n'est pas si interactif que ça, justement. Beaucoup d'allers/retours, de boucles temporelles... Bref, on est vite perdu dans l'histoire alors que le scénario n'est pas particulièrement poussé. Ajoutez à cela des choix très limités et sans réels impacts sur l'histoire (puisqu'on peut revenir en arrière), et on arrive à quelque chose de peu intéressant. L'attachement aux personnages est inexistant, donc les éventuels choix cornéliens de ce type d'expérience n'ont pas la volonté escomptée.

Dernier gros point négatif selon moi : le côté méta très grossier. Parler une fois du fait que le héros se sent contraint, c'est drôle, mais revenir dessus plusieurs fois, c'est rapidement lourd. La palme du moment gênant revient à la partie sur Netflix, qui tenait plus de la pub pour la plate-forme qu'une réelle expérience.

Bref, un peu déçue par rapport à ce qui avait été annoncé.

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Manew Manew
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 30 décembre 2018 à 14:37
Spoiler

Une expérience agréable et ergonomique, qui arrive malheureusement à une époque où le concept éprouvé des histoires interactives peine à se renouveler, hormis chez certains petits génies du jeu indépendant.

Black Mirror (ou plutôt netflix...) cède à la simplicité en faisant croire au tout venant à une innovation majeure. On s'amuse à essayer de trouver les différentes fins, mais on ne s'attache pas une seule seconde aux personnages. Les fins partent dans tous les sens, peu de soin a été donné à la cohérence, à l'ambiance, aux émotions. Au final, on est dans un dédale pacmanesque comme la série le dit, et une fois passée la surprise de pouvoir faire des choix sur sa téloche, on se dit qu'on a rien appris et rien vécu de particulier.

Un des problème de cet épisode est qu'il arrive après la bataille. Il y a eu les livres dont vous êtes le héros, dont Black Mirror s'inspire ici pauvrement, et dans le jeu vidéo, les choix sont rois depuis des années. Avec notamment plusieurs délires :

- Elder's Scrolls / Zelda / mondes ouverts en général, dans lesquels vous êtes libres dans un monde immense, même si toutes vos actions mènent au même déroulement ou presque

- Les jeux de Peter Molyneux (créateur de Fable) : Mass Effect / Dragon Age (et autres KOTOR) / Witcher dans lesquels les choix sont omniprésents, et même si parfois mineurs, ils ont un impact majeur sur le déroulement du jeu.

- la révolution du studio telltales ayant créé des jeux/histoires interactives à choix (dont la formule est très proche de cet épisode)

- l'ensemble de l'oeuvre de David Cage (Fahrenheit, Heavy Rain et plus récemment Detroit) qui cherche à obtenir une liberté d'action et de conséquences énorme au profit d'une vraie histoire et d'un univers cohérent (et pas d'un prétexte comme black mirror)

Et encore, quand je parle de tous ces exemples (et j'oublie certainement plein de références), je ne signale pas les contemporains et pourtant déjà classiques Undertale, Stanley Parable, Firewatch....

BREF, netflix aurait eu de la matière pour s'inspirer, tenter d'innover et de surprendre, plutôt que de placer trois pauvres références méta, un combat qui sort de nulle part, un peu de drogue et deux trois effets spéciaux... Au final, après visionnage, je ne retiens de cet épisode qu'une bande annonce promotionnelle pour la plateforme de streaming.

Autre point qui m'a fortement gêné : l'épisode nous donne le sentiment qu'il y a une vraie fin et que tout le reste est fait pour l'expérience. On nous force notamment à redémarrer tant qu'on ne fait pas certains choix incontournables.

(Ps : La vraie fin ne vaut pas le coup, elle est gâchée par l'absence d'attachement et par le fait qu'une vanne méta inutile et mal foutue est placée).


Avatar cedric2506 cedric2506
Membre
Avis favorable Déposé le 30 décembre 2018 à 14:34

Beaucoup de choses à dire sur cet épisode. Le principe du choix est génial et la mise en abyme au top. S'il n'y avait eu que la première demi heure j'aurais mis sans soucis 20/20 voire même 22/20 mais après ca part en couille total et les différentes fins sont carrément baclées. J'ai vu que celui qui a fait l'épisode était aussi celui qui a fait metalhead de la saison 4. Ben finalement c'est la même chose : le format et la réamisation au top au dépend d'un scénario ultra feignant.


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 30 décembre 2018 à 12:57
Spoiler

Un épisode très ludique qui m’a bien amusé.

Bon, il faut admettre que l’expérience interactive proposée n’est pas totale. Ou on nous demande de choisir des options anodines (un groupe de musique à écouter ou des céréales à manger) ou on ne peut réellement s’écarter du tronc commun de l’histoire principale. Ainsi, il m’a été plusieurs fois été proposé de revenir en arrière pour choisir le bon chemin. Et pour m’amuser, lorsque je m’obstinais à prendre la mauvaise option, je me retrouvais dans une impasse. Du coup, j’étais condamné à revoir en intégralité une séquence que j’avais vue une dizaine de minutes plus tôt. Un peu relou.

Au final, il n’est pas trop question de choisir le déroulement de l’histoire qui défile, mais plus d’arriver à terminer l’épisode. Et je me suis senti comme Pacman effectivement à chercher la sortie du labyrinthe.

Après, j’ai bien aimé la mise en abyme de l’histoire proposée, qui permet de soulever les réflexions sur le libre arbitre ou le destin. C’est un peu facile, mais cela a bien fonctionné avec moi. Et lorsque le décalage atteint un degré ultime, avec le personnage qui nous parle à nous, abonné Netflix, j’ai trouvé l’idée fun et bien trouvée, idée qui a culminé avec le moment de combat, génialement WTF. Mais tout le monde a-t-il eu droit à cette scène ? J’aimerai savoir.

De même, perso, ma fin a été, au final, très l’esprit Black Mirror version Netflix, avec la mise à mort, très abrupte, du personnage principal auquel je ne me suis jamais vraiment attaché (mais comme c’est très souvent le cas, lorsque je joue à jeu vidéo). Il faut dire que j’avais choisi l’option « petit Stefan, après avoir retrouvé son lapin, décide d’aller avec sa maman dans le train qui va avoir un accident ». Beaucoup par curiosité, un peu par sadisme. Quels ont été vos fins à vous ? Pareil, quelqu’un a réussi à téléphoner à la psy après avoir tué le Padre ? Cela débouche sur quoi ?

En tout cas, je me suis vraiment bien amusé devant ce Black Mirror très spécial.

5 réponses
Voir les réponses

Avatar Jasper Jasper
Membre
Avis favorable Déposé le 29 décembre 2018 à 23:54

Le principe de base est très intéressant, le côté méta de l'épisode promet beaucoup de choses et.... ça retombe.

Les embranchements ne sont pas assez distincts et on reste sur le sentiment qu'on pouvait faire plus... ça reste une magnifique initiative qui mériterait d'être creusée


12.09

11 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 11
06 juil. 2019
Avatar de vicmckay
vicmckay a noté cet épisode - 12
11 juin 2019
Avatar de bedsouin
bedsouin a noté cet épisode - 1
03 mars 2019
Avatar de Antofisherb
Antofisherb a noté cet épisode - 14
12 janv. 2019
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 12
12 janv. 2019
Avatar de Stean
Stean a noté cet épisode - 15
01 janv. 2019
Avatar de cedric2506
cedric2506 a noté cet épisode - 16
01 janv. 2019
Avatar de chevrere
chevrere a noté cet épisode - 12
31 déc. 2018
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 12
30 déc. 2018
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 18
30 déc. 2018
Avatar de Manew
Manew a noté cet épisode - 10
30 déc. 2018

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.