Image illustrative de Guardian (2018)
Image illustrative de Guardian (2018)

Guardian (2018)

More than ten thousand years ago an alien race landed on the planet Haixing, some among them fused their cells with plants and animals, forming the Yashou tribe. Some stayed deep under the ground and were called the Dixing people. Their cells mutated as well and they became capable of some supernatural powers. There ...

Lire le résumé complet >

Terminée Chinoise 45 minutes
Crime, Fantasy, Mystery, Suspense Youku
13.55

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

1.01 - Episode 1

A girl is killed, and Zhao Yunlan is put on the case. He speculates that another student, Li Qien, is the real target, and is intrigued by a reserved Professor by the name of Shen Wei who knows more than he's willing to share.

Diffusion originale Diffusion française
13 juin 2018 13 juin 2018
Réalisateur(s) Scénariste(s) Guest(s)

Tous les avis

Avatar Altaïr Altaïr
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 22 mars 2019 à 10:06

J'aime bien les drama asiatiques (j'avais d'ailleurs chroniqué le drama coréen Winter Sonata sur ce site), je m'en regarde de temps en temps, ça m'amuse beaucoup. Mais de tous ceux que j'ai vus jusqu'ici (c'est à dire pas tant que ça malgré tout), "Guardian" se démarque vraiment.

"Guardian" est un drama chinois qui a connu un énorme succès en Chine l'été dernier en dépassant le milliard de vues, et qui connait depuis un certain succès viral mondial grâce à internet (on le trouve même sous-titré en arabe ou en roumain !), et qui passionne une fanbase certes de niche, mais passionnée. Son originalité est qu'il est inspiré d'un roman dans lequel les 2 protagonistes, deux hommes donc, vivent une belle histoire d'amour tout en vivant des aventures fantastiques... Or, comme il est interdit de représenter une relation homosexuelle dans une série en Chine, "Guardian" fait de son mieux pour braver la censure et rester fidèle au roman tout en restant dans les limites acceptables là-bas.

C'est donc une série fauchée, mais courageuse, sincère et addictive, avec au coeur de l'histoire deux personnages principaux ultra-charismatiques qui se comportent exactement comme un couple très, très mignon. De manière bien moins hypocrite que, mettons, Sherlock, Supernatural ou Merlin...

Cela dit au niveau de cet épisode, le pilote donc, on a surtout une série kitschissime qui enchaine tellement les scènes complètement WTF que j'étais pliée de rire sur mon canapé. C'était réjouissant. Une sorte de mélange de Buffy contre les vampire, 21 jump street, X-men et Zorro (que du bon donc ;) ).

On a donc en vrac :

- une mythologie incompréhensible balancée en 3 minutes en début d'épisode avec des effets spéciaux dégueulasses... Ue histoire de tribus extraterrestres mutantes assez chelou. A noter que le genre "fantasy" est interdit en Chine, du coup ils ont transformé l'intrigue du roman en "SF" vraiment très très boiteuse.

- un beau professeur de génétique sérieux et calme, spécialiste des mutations (Charles Xavier, c'est toi ?), et qui punit les méchants sous une identité secrète mystérieuse, avec le masque, la cape noire, les super-pouvoirs et tout et tout...

- un beau chef d'équipe d'enquête sur les crimes perpétrés par des sortes de mutants, indiscipliné et goguenard, mais beaucoup plus malin qui y paraît. Et qui aime flirter avec les professeurs de génétique qui le dévorent des yeux <3... et sucer des sucettes.

- un chat qui parle

- un costaud taciturne qui combat avec euh... une... poupée de chiffon ? Jaune ? Agitée par un accessoiriste devant la caméra ?

- une femme serpent

- une secrétaire fantôme (euh, pardon, pas de fantasy, donc "un être d'énergie")

- un stagiaire boulet

- une relique phallique

- et encore plein d'autres détails croustillants... :)

Bref, c'est complètement imprévisible, et génial ! <3

Update après avoir vu toute la série : le pilote est assez foutraque parce qu'il doit justifier la "ligne" impossible à tenir de transformer le folklore composé de fantômes, d'hommes-animaux, d'esprits et de demi-dieux du bouquin, en un contexte "SF" à base d'aliens mutants. rien qu'en écrivant cette phrase on sent bien que ça ne tient pas la route - mais c'était obligé à cause de la censure. Il reste que l'alchimie entre Zhao Yunlan et Shen Wei est présente dès leur première rencontre et que les deux acteurs crèvent déjà l'écran.


13

1 note

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Altaïr
Altaïr a noté cet épisode - 13
26 avril 2019

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.