Image illustrative de Kaamelott
Image illustrative de Kaamelott

Kaamelott

Ve siècle après Jésus-Christ. L'Angleterre s'appelle encore la Bretagne. Le Christianisme naissant, les anciennes traditions celtes s’entrechoquent pendant que l‘Empire Romain s’effondre. Au carrefour de l’Histoire, le Royaume de Kaamelott apparaît alors comme le nouveau phare de la civilisation. Investi ...

Lire le résumé complet >

Terminée Française 5 minutes
Comédie, Adventure, Comedy, Fantasy, History M6, M6 2003
13.85

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

5.01 - Corvus corone

Pas de résumé pour l'instant ...

Diffusion originale : 01 mai 2007

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 11 décembre 2007
Réalisat.eur.rice.s :
Scénariste.s :
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 18 mai 2020 à 11:22

Un épisode de transition compliqué, absolument pas aidé par la réalisation (la lumière notamment).

Astier vire un par un les éléments comiques de Kaamelott : Perceval et Karadoc, Yvain et Gauvain et Merlin. C'est comme si il se débarassait de la joie pour plonger directement dans la nuit. C'est peut-êre là le message ultime de Kaamelott : un but quelqu'il ne soit ne vaut pas tout les sacrifices. Ce qui est paradoxal, c'est que les intrigues comiques ne disparaissent absolument pas dans cette saison jugée (à raison) plus sombre, mais qu'elles prennent une place à part, à côté de l'intrigue principale et qu'elles vont venir parasiter (dans tous les sens du terme) le reste.

C'est un choix radical, un choix courageux, mais absolument inachevé que fait Astier dans cette 5ème saison.


Avatar dewey dewey
Membre
Avis favorable Déposé le 17 juillet 2016 à 01:39

Changement de format radical pour Kaamelott : des épisodes de 50 minutes et cette fois le fil rouge est omniprésent.

C'est véritablement une révolution que vit la série à ce niveau là, et cet épisode s'efforce à le prouver en toutes occasions, et dès le premier plan le ton est donné. Cette saison sera différente, dans sa réalisation, sa direction et ses intentions. Cette saison, elle va aller plus loin que n'importe laquelle de ses prédécesseurs et va repousser les limites de la série. Quoi qu'il en soit, ce qui est clair et net, et ce de suite, c'est que la série ne sera plus la même que celle des 4 premières saisons, bien qu'elle ne se privera pas d'y faire quelques échos. La page est tournée de suite pour la série comme pour son public. C'est presque une nouvelle série en soit en fait. Même le générique culte a complètement changé, ainsi que la musique qui l'accompagnait jadis ...

C'est bourré d'ambition et de vraies prises de risques et c'est tout aussi louable que très bien de la part d'Astier, et même un peu inattendu malgré des saisons 3 et 4 qui annonçait clairement un virage plus scénarisé. Vraiment, un changement radical et (quasi) total.

Après, le résultat n'est pas encore au totalement au point pour moi.

Déjà l'épisode souffre d'un vrai problème de fluidité. C'est très - trop en fait - décousu et éclaté entre les différentes storylines. Et ça nuit pas mal au rythme de l'épisode et à l'efficacité de certaines storylines radicalement isolé du reste. Celle de Perceval et Karadoc semble d'ores et déjà s'annoncer comme le poids mort de la saison, venant systématiquement interrompre l'action du château pour des péripéties inintéressantes avec des personnages particulièrement lourds dans ce contexte (le tavernier est à baffer sévère), sans compter qu'on ne voit pas bien où on va avec eux.

Et côté scénario on a des trucs pas bien clair, notamment vis à vis de Gauvain (rien ne disait en saison 4 qu'il avait rejoint son père pour finir) ou du temps qu'il s'est écoulé depuis la fin de la saison 4.

L'équilibre entre le comique et le scénario n'est pas superbement trouvé so far non plus. La série semble vouloir se crédibiliser cette année, et il est dès lors compliqué de la prendre vraiment aussi pleinement au sérieux qu'elle le voudrait niveau crédibilité quand Arthur préfère risquer son trône à assurer l'avenir de son royaume ...

Reste que Kaamelott sait toujours faire preuve d'un minimum de maîtrise comique certaine qui assurent un spectacle de qualité. Tout le passage avec le Roi Loth, personnage tellement énorme qu'on regrette vraiment qu'il ait été introduit si tard dans la série, est à hurler de rire, et Guenièvre, Séli, les pétasses de Tintagel et Yvain et Gauvain sont particulièrement priceless.

Ca suffira pour cette fois, mais à voir si la saison parviendra à concrétiser et tenir son pari sur la durée ...


Avis favorable Déposé le 17 avril 2014 à 01:01

Avis à venir (mais ça sera pas pour tout de suite...)

Avis à venir (mais ça sera pas pour tout de suite...)


13.75

4 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 12
18 mai 2020
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 15
06 août 2018
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 13
17 juil. 2016
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 15
02 sept. 2013

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.