Image illustrative de Money Heist
Image illustrative de Money Heist

Money Heist

La casa de papel

El Profesor est le cerveau d'un groupe de huit criminels dont l'ambition est de réaliser le braquage parfait : pourquoi attaquer une bijouterie ou une banque, quand on peut s’infiltrer dans l’antre des antres, l’usine de la Monnaie et des Timbres, et fabriquer son propre argent Pendant 11 jours, l’usine va ...

Lire le résumé complet >

En cours Espagnole 45 minutes
Thriller Antena 3, Netflix 2017
12.44

2 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 2.16 - Le plan Paris

The Paris Plan

Le Professeur, Benjamin et les autres tentent de libérer Lisbonne. Emportée par la colère, Tokyo doute de la validité du plan. Sierra prend les choses en main.

Diffusion originale : 03 avril 2020

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 03 avril 2020
Réalisat.eur.rice.s :
Scénariste.s :
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 20 mai 2020 à 01:26

Il se passe enfin quelque chose, ce qui fait de cet épisode aisément le meilleur de cette “partie 4”. Même si je me demande au nom de quelle logique le professeur préfère envoyer Raquel dans la banque qu’avec lui...

Au moins les différentes combines pour échapper à la police sont fun. Le faux mur, tout ça.

Maintenant, il y a un vrai "syndrome Saw" dans cette série, et c'était inévitable. Dans la saga Saw, spoilers, le mastermind des opérations des premiers films, Jigsaw, meurt dans le troisième opus. Pourtant, il y a encore 5 autres opus derrière. Du coup, il faut trouver des astuces pour continuer à faire des films avec des pièges ingénieux du tueur au puzzle... sans le tueur au puzzle. Alors il y a plusieurs tricks : l'opus 4, c'est "en parallèle du 3". Les opus 5 et 6, c'est "Jigsaw il avait tout prévu en fait !"... Ensuite on te parle de successeur qui lui rendent hommage et s'inspirent de ses plans inachevés, etc.

La Casa de Papel, c'est le même bordel : il faut être sacrément bon à suspendre son incrédulité pour croire que des humains comme Tokyo (no offense) auraient pu mémorisé AUTANT de détails de plusieurs plans aux noms de code improbables. Sans parler d'apprendre la médecine, d'avoir tout le matos, etc.

Il faut comprendre que derrière tous les plans imaginés par le Professeur, réalistiquement, ce n'est que 10% de l'iceberg, puisque s'il a vraiment "tout prévu", il y a plein de choses anticipées qu'on ne saura jamais. Ce qui est dommage et peu réaliste, c'est que la série n'en fait jamais mention (contrairement par exemple à des séries comme Sherlock pour expliquer le fameux twist saison 2-3).

Bref du coup, c'est archi pas crédible toute cette "saison 2" (parties 3 et 4) avec cette histoire pétée de "plan secondaire prévu à la base par Berlin et Palerme et réexpliqué par le professeur". Tout comme ce "plan Paris" repose sur 5000 coïncidences vraiment bien pratiques (le restau asiatique abandonné à côté du parking du tribunal, le fait que seul le fourgon entre dedans, le fait que Lisbonne SACHE EXACTEMENT QUOI FAIRE...).

Du côté des policiers, c'est assez plaisant de les voir enfin se faire ridiculiser un peu.

Alicia l’inspectrice traque également le professeur dans une intrigue plutôt popcornesque sympa. Il aurait vraiment fallu que Nairobi crève dès l’épisode 8 pour qu'on retourne à ce qui a fait le sel la série, en version plus popcorn. Et surtout, pour que les personnages arrêtent de tourner autour du pot et de faire des changements de conscience horribles, la palme revenant à Palerme (qui a causé absolument toutes les merdes de la moitié de saison sans aucune raison) et Denver qui nous fait méga chier avec ses intrigues de coeur.

On retrouve donc un tout petit peu l'esprit Casa de Papel...

Même si honnêtement, quelque chose s’est brisé avec cette “partie 4”. Il fallait vraiment s’arrêter avant.

Visiblement tout le monde a détesté cette partie par rapport aux autres, j'espère que les auteurs l'entendront, corrigeront le tir et feront juste une poignée d'épisodes pour conclure tant que le cadavre de la saison 1 fait encore illusion.


Avatar bedsouin bedsouin
Membre
Avis favorable Déposé le 06 avril 2020 à 16:53

Un bel épisode final pour une saison qui a, de manière surprenante, relevé le niveau qui était tombé très bas dans la saison précédente. Sans être parfaite (loin de là), la série a su revenir vers les bases : une efficacité sans faille au niveau de la tension et du suspense. C'est bien évidemment au détriment de la cohérence et du fond. Mais on a rarement demandé aux divertissements de braquage d'être très exigeants à ces sujets...


13

3 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 13
20 mai 2020
Avatar de cedric2506
cedric2506 a noté cet épisode - 12
12 avril 2020
Avatar de bedsouin
bedsouin a noté cet épisode - 14
06 avril 2020

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.