Image illustrative de The Boys
Image illustrative de The Boys

The Boys

Les super-héros ont mal tourné et abusent de leurs super-pouvoirs et de leur notoriété. Un groupe de justiciers (The Boys) décide de s'attaquer aux super-héros corrompus avec le courage de ceux qui n'ont rien à perdre et sont prêts à tout - y compris aux coups les plus tordus.

En cours Américaine 60 minutes
Action, Adventure, Science-Fiction, Comedy, Crime Amazon 2019
12.75

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 2.08 - Les Innocents

What I Know

*** ALERTE SUPER-VILAIN *** CECI EST UNE NOTIFICATION DU DÉPARTEMENT DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE. UNE ALERTE AU SUPER-VILAIN EST EN COURS DANS LES ENVIRONS. VEUILLEZ ÊTRE VIGILANT ET SIGNALER TOUTE PERSONNE OU ACTIVITÉ SUSPECTE. SI VOUS PENSEZ AVOIR VU UN SUPER-VILAIN, NE VOUS EN APPROCHEZ PAS ET NE TENTEZ PAS DE L'APPRÉHENDER. CONTACTEZ IMMÉDIATEMENT LES FORCES DE L'ORDRE.

Diffusion originale : 09 octobre 2020

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 09 octobre 2020
Réalisat.eur.rice.s : Alex Graves
Scénariste.s : Rebecca Sonnenshine
Guest.s : Ann Cusack , Cameron Crovetti , Claudia Doumit , Dan Duran , Giancarlo Esposito , Goran Visnjic , Ian Kilburn , J.D. Nicholsen , Jim Beaver , Laila Robins , Nneka Elliott , Shantel VanSanten , Stephanie Jung , Sydney Coombs , Thomas Roberts

Tous les avis

Avatar Guismo Guismo
Membre
Avis neutre Déposé le 20 octobre 2020 à 17:14

Je sais même pas quoi en penser de ce final .... un beau gâchis cette série tout de même, tellement prometteuse en saison 1 et tellement décevante en saison 2 ! 

Moi ce qui menerve le plus c'est le manque de couilles des scénaristes concernant en particulier le cas Homelander .... ils savent que ce personnage c'est leur vedette, leur star, leur seul faire-valoir de la série et donc il le mettent rarement en danger, il le bichonne .... un peu comme Neymar avec les Quatari, au prix ou il l'ont payer .... enfin bref je m'éloigne du sujet ..... dans ce final par exemple, les Boys s'en prenne à leur fils mais il envoi pas leur Star se salir les main mais plutôt Stormfront.... la scène ou elle retrouve Becca Butcher et Ryan dans la forêt après qu'elle est joué à la bagarre (je te grifouille je te grifouille)5 min avant avec Starlight Maeve et les autres débile pas discret " VITE LE LANCE ROQUETTE DANS LA VOITURE CEST NOTRE SEUL CHANCE .... COMMENT CA PARLE MOINS FO..... ET MERDE TROP TARD "  .... Stormfront vient de se faire tabasser mais arrive par miracle a s'enfuir en mode " je m'envole vous m'attraperer pas j'ai mieux a faire que de me faire tabasser, j'ai reçu un SMS de la production, j'ai une autre scène un peu plus loin, je dois sauver Ryan alors que si je puis me permettre ce serai plutôt à Homelander dy aller c'est son fils il est dispo, moi je peux pas tout faire ..... comment ça je suis viré ?? Mais non j'ai rien dit sur Homelander juste que .... tué a la prochaine scène ??  mais wesh on peut plus parler de Home... eh oh oh eh je vous permet pas de me pousser vous vous calmer !! " .... bref elle avait rien a faire la Stormfront et sa mort bien que originale pouvait être éviter, je sais pas ta des pouvoirs tes ennemis en ont pas en 2 secondes c'est réglé tu récupère le gosse tu le ramène a Homelander et tu te fait prendre par derrière devant le gosse pour te faire récompenser .... ou alors on garde cette scène mais quand Homelander arrive il péte un câble et massacre Butcher mais non évidemment il faut une saison 3 donc Maeve débarque je sais pas d'où  ....

Bref de chez bref .... putain je sais même plus ce que je voulais dire tellement je raconte des connerie ....


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 12 octobre 2020 à 18:12

Vu comment cette saison s'est délitée, il ne fallait pas attendre de miracle pour ce final. Et en effet, pas de surprise, au contraire, il synthétise très bien ce que la série a foiré. 

1 - Une construction dramatique absente : ici, en un quart d'heure, on alterne les changements de plans de manière stupéfiante. On passe de "allons attaquer frontalement les 7 et tous les exterminer en oubliant qu'ils ont tous des putains de super-pouvoirs et qu'ils nous dégommeraient en moins de deux" à "non, essayons de faire témoigner Maeve" puis à "attendez, attendez, je vous avais déjà dit qu'Edgar était mon super pote ? Je vais lui demander de trahir Homelander" pour finir sur "allons libérer le fils de mon ex-femme" accompagné d'un "et bah nous, on vient de trouver des preuves compromettantes sur Stormfornt". Le tout en quelques minutes, c'est fou, il n'y a aucune vision à long terme, on dirait que la série ne cesse d’improviser le déroulement de son intrigue. 

2 - Hughie et Annie : J'ai rarement vu autant de vide sidéral que lors des deux scènes où les deux sont dans la voiture et pondent des dialogues embarrassant et ahurissant de nullités. De toute façon, dès que la série veut faire dans le sentimentalisme, c'est gênant pour tout le monde (Le Frenchie & Kimiko) 

3 - Les Boys = faux méchants : Il y a eu un truc qui a failli être bien concernant Ryan. On nous montre un parallèle intéressant entre Homelander qui au final commence à se comporter comme un père protecteur, s'occupant (à sa manière, certes) d'éduquer son fils et Butcher pour qui Ryan n'est qu'un caillou dans le pied du plan pour reconquérir Becca. Oui, mais voilà, sans trop de surprise, Butcher au dernier moment ne sacrifiera pas l'enfant et s'enfuira avec lui pour le mettre hors de danger. Cela résume tout le souci des Boys : ils sont présentés une bande de hors-la-loi sans foi ni loi et à la moralité trouble. Or dans les faits, ce groupe est sous ses allures de bad-ass est composé de gentils bisounours qui ne sortent jamais des clous et sont toujours les premiers à sauver la veuve et l'orphelin. Ils ne sont jamais bordeline, restent avant tout des personnages gentils un peu fort en gueule. Du coup, ils sont ennuyeux à en rager. Et en plus, ils ont reçu des producteurs du show le don d’invincibilité (cf point suivant). 

Spoiler

4 - Le combat contre Stormfornt. Vu ce qu'on nous a montré des pouvoirs de cette dernière, mis à part Stella et Kimiko, je pense qu'elle pouvait, en 30 secondes max, tuer tous les Boys. Mais, évidemment, elle ne le fera pas, se contentera d’envoyer des éclairs tous gentils qui projettent à 2 mètres. Et comme en plus, les Boys sont increvables et sortent sans une égratignure d'une voiture qui a fait des dizaines de tonneaux, ça devient compliqué de créer de la tension ou de l'incertitude lors de combat. La seule vraie question à chaque fois est : que font inventer les scénaristes comme gros trucs incroyables pour éviter de tuer ces personnages ? Ici, c'est donc Stormfront qui envoie des éclairs qui font des guilis, puis qui, plutôt que de cramer Becca, décide de l'étrangler dans une pose assez ridicule, ce qui laisse le temps à son fils d'intervenir. Dernier truc enfin de complétement bidon concernant ce combat affligeant, parlons de Maeve qui arrive, où ne sait d'où, on ne sait comment, on se sait pourquoi et nous refait donc le coup de la téléportation comme lors de bagarre entre Stella et Black Noir. D'ailleurs, on peut se demander pourquoi elle grille là sa carte du chantage à la vidéo avec Homelander. Du point de vue du personnage, cela n’a aucun sens. Mais du point de vue « construction » de série, si : un retour au statu-quo pour la saison 3 et la réintégration de Stella chez les 7. 

 5 - La mort der Becca m'a foutu la nausée. Pauvre personnage tout de même, elle n’a jamais existé que par le prisme de Butcher. Elle était dans la 1er saison la raison du désir de vengeance du barbu et dans la deuxième, l'objectif à atteindre. D'ailleurs, c'est frappant, lorsqu'elle fait la connaissance des Boys, ceux-ci viennent un par un féliciter Butcher, on dirait qu'il vient de leur montrer sa nouvelle voiture, c'est révélateur d'un truc. Et lorsqu'elle meurt, idem, c'est pour qu'on ressente de la tristesse pour lui. Le pire de la dépersonnalisation est atteint lorsqu'il abandonne, comme une crotte, Ryan, dans la voiture de la CIA, alors qu'il vient promettre à sa femme mourante qu'il s'occuperait de lui, surtout que le pauvre gamin doit ne pas être très bien dans sa tête, culpabilisant d'avoir tué sa mère. Mais de Ryan, la série se fout. L'important est une nouvelle fois Butcher et de préparer la saison 3. Donc, Ryan sera présent, Butcher développera, à son grand étonnement, des instincts paternels envers lui, mais je prends les paris que l'enfant n’interviendra que lorsque la série aura besoin de lui, en tant que ressort scénaristique, car les Boys ne vont pas trimbaler un gamin dans les pattes toute une saison, tout de même. 

 6 - Victoria Neuman comme nouvelle antagoniste de la prochaine saison. Pourquoi pas, mais les scénaristes arriveront-ils à expliquer pourquoi elle a tué les témoins du procès qui l’aurait fait gagner ? Ou pourquoi (et comment et pourquoi et ce qu'elle foutait dans les parages ?) elle s'en est prise à Susan dans l'épisode 1 de cette saison ? Ou alors pas du tout, parce ce que de tout façon, la série improvise son scénario et se fout de sa cohérence ?

Bref, un bien vilain final qui confirme la chute de qualité drastique de The Boys, série au potentiel important, mais qui reste crispé sur ses acquis. Et c'est bien de faire exploser des baleines, d'inventer des pénis géants belliqueux ou de faire se branler un Homelander surplombant la ville, c'est sympa, ça fait marrer les ados, mais ce serait encore mieux de vouloir construire quelque chose. Car si la saison 3 s'avère aussi décevante que cette deuxième, The Boys finira par tomber dans les oubliettes

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 12 octobre 2020 à 13:38

Tout a été forcé pour arriver sur le statue quo final. On ne peut qu'admirer l'enchainement des éléments scénaristiques qui ont été mis pour en arriver là. Je retiens surtout l'ellipse magique qui fait passer la campagne de com' comme solition ultime à la crise entre les membres des Seven. Preuve de la tartufferie : la scène où Homelander se masturbe au dessus de la ville est... une scène coupée de la saison 1. Preuve que décidément rien ne change et que la formule "Homelander VS The Boys VS Un personnage ajoutée (cette année, Stormfront, l'an prochain The Veep)"  peut-être dupliqué à l'infini.

Je n'ai pas passé un mauvais moment et le twist final a défaut d'être vraiment clair est intriguant. Mais, on ressort avec un vaste sentiment de gachis, tant la saison semble avoir été pensée comme une fragmantation de différentes intrigues qui se superposent sans enjeux, ni tension réelle. The Bad Boys.

PS : Dieu que c'était mal filmé et fauché en plus.

4 réponses
Voir les réponses

Avatar bedsouin bedsouin
Membre
Avis défavorable Déposé le 11 octobre 2020 à 14:16

Alors là non, trop c'est trop. Alors que j'étais convaincu par le ton décalé de la série, qui nous amenait à la fois vers quelque chose d'assez divertissant et à la fois vers ce qui était censé tuer le genre de fiction détestable "superhéros" qui pollue nos écrans depuis trop longtemps, je tombe vraiment de très haut avec ce dernier épisode.

Non seulement on se retrouve carrément les pieds dans le plat, dans ce qu'il y a de plus mauvais sur ce thème, mais en plus, ce qui fait que cette série est un peu plus originale, l'humour et le ton décalé sont complètement ringards. Le coup du "allons chercher les missiles dans la voiture c'est notre dernier espoir" crié devant la personne contre qui c'est le dernier espoir est le meilleur exemple. D'ailleurs, quelle bonne idée d'avoir placé les événements de ce dernier épisode dans un champ désaffecté à côté du canal du midi! Visuellement, c'est top (sic). Dans cet épisode, on a aussi eu droit au moment le plus embarassant de toute l'histoire de la fiction, à savoir, et je me moque des spoilers tant ce "truc" est débile et mauvais, un moment anthologique (sic) d'onanisme sur le toit d'un immeuble. C'est nul, mal joué, ça se veut borderline et décalé mais c'est tout simplement ridicule. Et que dire de l'utilité limitée de certains personnages prometteurs (Stormfront : tout ça pour ça??).

Un ultime épisode qui résume ce qui restait sur le bout de la langue après chaque épisode moyennement convaincant : cette saison est complètement ratée, et ce qui est encore plus inquiétant réside dans deux choses; 1) le showrunner avait annoncé cet épisode comme étant de loin le meilleur de la série, et2)  c'est la série la plus commentée et attendue du grand public en ce moment. De là à se dire que telles des grenouilles plongées dans de l'eau tiède se réchauffant peu à peu, on a fini par nous habituer à manger de le merde et à adorer ça (désolé pour le "gros mot"), il n'y a qu'un pas. Sur ce je vais aller me calmer un peu en essayant de me convaincre que cette perte de temps devant ce gros gachis aura quand même servi à quelque chose (au moins à me défouler ici).

3 réponses
Voir les réponses

Avatar Mmaginère Mmaginère
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 09 octobre 2020 à 22:05


Episode un peu mou sur la première partie, on n'aurait pas dit un vrai final. Du coup, la deuxième partie est un peu trop rapide.

Le combat des filles m'a vraiment fait rire, c'était top !!!

Spoiler

Le retour de Becca et sa mort sont ridicules et trop prévisibles, ça va sûrement lancer une intrigue sur Ryan. Mais je n'en attend pas grand chose.

Le destin de Stormfront était nécessaire et attendu, surtout qu'elle n'apportait rien depuis quelque temps. Dommage que la révélation sur son passé n'aie pas été divulguée plus tôt pour que les conséquences soient vraiment développées. Là, c'était mal fait.

Les révélations pleuvent, mais arrivent un peu brutalement, parce que, on est dans le dernier épisode et qu'on a un peu trainé du rien avant en fait.

Spoiler

La relation entre Edgar et l'Eglise ne m'a pas autant impactée qu'elle aurait dûe, de même pour Miss Têtes Explosives.

Edgar est un personnage sous-utilisé, il a vraiment montré son jeu de manipulations dans cet épisode et j'espère qu'il sera mit plus en avant par la suite.

La fin était un peu trop heureuse-mielleuse à mon goût. Sauf du côté des Sept où la prochaine saison promet des grosses tensions !!!

Spoiler

Deep comme toujours est lésé, mais c'est tellement lourd !

Au moins, il y a une vraie conclusion à la saison et des choses mises en place pour la suite.


10.71

7 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Guismo
Guismo a noté cet épisode - 11
20 oct. 2020
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 8
12 oct. 2020
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 12
12 oct. 2020
Avatar de bedsouin
bedsouin a noté cet épisode - 3
11 oct. 2020
Avatar de Stean
Stean a noté cet épisode - 12
17 oct. 2020
Avatar de Mmaginère
Mmaginère a noté cet épisode - 14
09 oct. 2020
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 15
09 oct. 2020

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.