« La première règle de Série-All est : il est interdit de parler du Série-All » Fight Club  
      facebook  twitter  google plus  playlist bo series spotify  rss  

Previously on Daredevil




Retour sur les moments marquants de la première saison de Daredevil à quelques jours de la diffusion de la seconde.


Daredevil
Genres :
Action, Fantastique
Série américaine
Année : 2015
Format : 45 min
Netflix Netflix FR

 

La première saison de Daredevil, que l'on ait aimé ou non, a bousculé les codes du super-héros à l'écran : des combats virils, des personnages crédibles, une réalisation léchée, des dialogues brillamment écrits et interprétés. La série de Netflix possède une véritable identité, bien loin de ses homologues de la CW par exemple. Revenons sur les dix moments marquants de la première saison de la série :

 

 

1) L'introduction de la série dans le confessionnal

 

 

La série débute sur cet échange très vibrant entre Matt et le prêtre. Tout le long de cette première saison, Matt va essayer de comprendre et de justifier ses actes auprès de l'homme de foi, et donc auprès de Dieu. Même si la notion de foi n'est que partiellement effleurée, on comprend que cela tient une place importante dans la vie de Matt et qu'il veut se faire pardonner, et ne pas culpabiliser de faire usage de la violence pour que justice soit faite.

 

 

2) Le combat dans le couloir avec le plan séquence

 

 

Cette scène allie deux qualités du show : ses combats et sa réalisation. Dans Daredevil, les combats sont brutaux, virils, voire violents. On est loin des chorégraphies à la Arrow. On a l'impression que les personnages s'envoient des vraies beignes et qu'ils souffrent réellement. La lourdeur des coups de Matt, sa difficulté à se relever, le rythme des altercations, toutes ces petites choses permettent une crédibilité supplémentaire à la série. Quand en plus, le tout est présenté sur un (faux) plan séquence, cela donne un vrai cachet et marque encore plus le spectateur. On peut dire que de ce côté-là, les showrunners ont tout compris et on espère qu'ils récidiveront pour la seconde saison.

 


3) Le discours de Matt au tribunal

 

 

Matt est un personnage complexe, limite bipolaire. Il ne donne pas l'impression d'être la même personne suivant qu'il est Murdock ou Daredevil. Ce discours montre toute la difficulté de discerner la frontière entre le bien et le mal. Il essaye de convaincre à la fois les jurés mais surtout lui-même. Cette problématique du bien et du mal sera un thème récurrent de cette première saison, et plutôt bien traitée par les showrunners.

 

 

4) La présentation de Fisk

 

 

Je vais être honnête avec vous, j'ai trouvé que Fisk était le gros point négatif de la première saison. Je ne sais pas si c'est parce que le personnage est écrit avec les pieds ou que l'acteur est mauvais (sûrement un peu des deux), mais je ne l'ai pas trouvé un seul instant crédible en tant que grand caïd de la mafia (souvenez vous du caïd du dessin animé Spider Man, on est à des années-lumière en terme de charisme). Néanmoins, même s'il est totalement raté, Fisk est un méchant marquant. Ses convictions, sa force, sa brutalité, son amour pour ses proches (Vanessa, Wesley, sa mère), son passé douloureux (et un poil cliché), sa carrure... Tous ces éléments contribuent à créer un méchant qui sort des sentiers battus. Et il était vraiment couillu de présenter le bad guy de la saison en montrant d'emblée sa vulnérabilité. J'espère que le Punisher (incarné par Shane de The Walking Dead) réussira à faire mieux que son homologue (il peut difficilement faire pire, cela dit) dans cette seconde saison.

 

 

5) La rencontre Matt/Fisk au musée

 

 

Cette première rencontre entre les deux personnages est juste parfaite : inattendue, crispante, dans un environnement neutre. Matt et Fisk se jaugent, il y a un véritable rapport de force entre eux. Le tout "arbitré" par Vanessa, personnage qui ne m'a pas trop plu mais qui a le mérite d'humaniser Fisk.

 


6) La découverte du secret de Matt par Foggy

 

 

Si vous traînez un peu sur Youtube, vous remarquerez un nombre important de montages vidéo "crypto gay" entre Matt et Foggy. Il paraît évident qu'il n'y a rien de tout cela dans cette relation mais leur amitié est touchante et sincère. C'est d'autant plus dur de la voir voler en éclat lors de leur confrontation à propos du justicier masqué. Tout explose à ce moment-là, on a de la peine pour Matt (Charlie Cox est bouleversant) et de la compassion pour Foggy qui se sent trahi. Pour moi, cette relation est l'un des piliers de la série et j'ai hâte de retrouver Foggy dans ses délires, secondé par un Matt un peu plus posé.

 


7) Matt et Claire, l'amour impossible

 

 

Claire est, à mon sens, le personnage le plus intéressant de la série. De par sa non-connexion avec les autres personnages gravitant autour de Matt, elle constitue une vision un peu différente des choses pour ce dernier et une confidente hors pair. Leur relation est à la fois belle et douloureuse à voir car elle est vouée à l'échec. Rosario Dawson est parfaite dans son rôle d'infirmière de l'ombre. On espère que Claire aura le droit à plus de temps de présence dans la nouvelle saison, car elle le mérite !

 

 

8) La scène entre Karen et Wesley

 

 

Karen est sûrement le personnage avec l'évolution la plus marquante dans ces douze premiers épisodes. On a eu peur qu'elle soit cantonnée à un rôle de jolie secrétaire derrière le duo Matt/Foggy. Mais elle n'hésite pas à prendre des décisions et à enquêter dans son coin, présentant une force de caractère remarquable malgré une fragilité attendrissante. Nul doute que son altercation avec Wesley aura de grosses répercussions pour cette nouvelle saison. Wesley, qui nous manquera, et qui, à mon sens, était le vrai méchant de la série. Sa relation avec Fisk était fascinante, limite malsaine, et quelque part sa fin de parcours laisse comme un goût d'inachevé.

 

 

9) La mort de Ben

 

 

Certains considèrent la mort de Ben comme révoltante, voire gratuite. Personnellement, même si elle m'attriste car je trouvais le personnage vraiment excellent dans son rôle d'électron libre, elle ne me dérange pas. Il faut bien comprendre que Daredevil est une série violente qui veut s'inscrire dans un cadre réel. Le spectateur assiste à une véritable guerre entre le clan Matt et le clan Fisk. Il ne peut y avoir des pertes que d'un seul côté, une guerre ne se fait pas sans mort. Il était difficilement possible de faire disparaître l'un des membres du trio Matt/Foggy/Karen, c'est donc l'ami Ben qui trinque. Le personnage manquera sûrement par la suite. Je l'ai trouvé parfait de bout en bout, de par sa pugnacité journalistique, sa jolie relation avec Karen et son magnifique amour envers sa femme. Un grand personnage nous a quitté lors d'une scène qui montre avec brio la folie de Fisk.

 


10) La naissance de Daredevil

 

 

Rappelons que le titre de la série est Daredevil et non pas Le Justicier Masqué. Il était incontournable de nous présenter le super-héros comme on le connaît. Le résultat est assez décevant : même si l'histoire du costume est sympa, le rendu final n'est pas loin du catastrophique. Certains le trouvent boudiné dans sa tenue, le qualifiant même de petit cochon. De mon côté, c'est le masque qui me pose problème et en particulier ces petites cornes qui sont laides. Vraisemblablement, le costume a été légèrement revu pour la seconde saison mais à la vue des images du trailer, ce n'est pas encore la grande folie...


C'est fini pour ce top 10. Il manquera assurément certains passages pour vous, mais il fallait faire des choix ! Merci à Altair et Maxou pour leur aide dans la constitution de ce top. Et à bientôt pour un prochain Previously on.




Autres articles sur cette série :



Dernières critiques de cette série :





A propos du rédacteur

alanparish alanparish
1961 avis
2143 notes
Moyenne : 12.22

 Visioneur raffiné

Blain, c'est moche

20 commentaires sur cet article


gravatar
#1
MembreSupprime2 a écrit le 17/03/2016 à 18h16
Jamais compris ce que certains avaient avec le personnage de Rosario Dawson. A part servir de love interest, je vois pas trop ce qu'elle a apporté à la saison...
gravatar
#2
Koss a écrit le 17/03/2016 à 18h18
Tu as vraiment trouvé Vincent D'Onofrio mauvais acteur Alan ? Pour de vrai ?
gravatar
#3
nicknackpadiwak a écrit le 17/03/2016 à 18h38
Moi, avant que j'abandonne, j'ai aussi trouvé que quelque chose clochait dans l'interprétation de D'Onofrio.
gravatar
#4
AiLeo a écrit le 17/03/2016 à 19h31
Je ne suis absolument pas d'accord sur le fait que Wilson Fisk soit le point faible, bien au contraire !
Je pense que Vincent D'Onofrio a eu (pardonnez-moi l'expression) les couilles de livrer une version bien à lui du personnage qui, comme Matt, n'est pas encore le personnage emblématique du Kingpin mais seulement Wilson Fisk. On peut ne pas adhérer à son interprétation mais dire qu'il est mauvais me semble absolument hors de propos.
gravatar
#5
Altair a écrit le 17/03/2016 à 21h41
Je suis également dans le camp de ceux qui ont aimé Fisk - j'impression qu'il y a deux camps concernant Fisk : ceux qui adorent (et qui généralement ne connaissent pas le personnage d'origine) et ceux qi détestent (généralement ceux qui connaissent le comics).

Sinon Maxou : bah, je ne sais pas, je trouve que Dawson a un charisme de dingue et dès qu'elle est dans une scène la série s'en trouve grandie (idem pour jessica jones d'ailleurs - j'ai hâte de la voir dans luke cage). Son alchimie avec Charlie Cox était parfaite.
Donc oui, elle a un role assez traditionnel de love interest, qui en plus panse les blessures et se retrouve demoiselle en détresse - on peut difficilement faire plus cliché - mais finalement elle transcende un peu tout ça, enfin je trouve.
C'est aussi un peu le personnage le plus sensé de la série, ça aide ^^

juste pour savoir tu as vu la série en VO ou en VF ?
gravatar
#6
MembreSupprime2 a écrit le 17/03/2016 à 22h35
@Altair : Mouais... (oui, c'est tout ce que j'ai à te répondre là-dessus... ^^) C'est à moi que tu demandes pour la VO/VF ? Si c'est à moi : VO. Je ne regarde JAMAIS de série en VF depuis au moins 8 ans !

Sinon, comme vous, j'ai adoré D'Onofrio en Fisk (je n'ai en effet jamais lu de comics ni vu le dessin-animé...) !
gravatar
#7
Koss a écrit le 18/03/2016 à 00h56
"ceux qui adorent (et qui généralement ne connaissent pas le personnage d'origine) et ceux qi détestent (généralement ceux qui connaissent le comics)."

ça ne fonctionne pas pour moi ^^
gravatar
#8
Koss a écrit le 18/03/2016 à 00h57
"Jamais compris ce que certains avaient avec le personnage de Rosario Dawson. A part servir de love interest, je vois pas trop ce qu'elle a apporté à la saison... "

Elle sert surtout de lien entre toutes les séries Netflix Marvel.
gravatar
#9
jojo76 a écrit le 18/03/2016 à 06h26
D'onofrio était immense en effet, le plus gros point fort de la série.
gravatar
#10
Altair a écrit le 18/03/2016 à 09h57
@Koss : il faut toujours des exceptions :)
gravatar
#11
MembreSupprime2 a écrit le 18/03/2016 à 19h21
@Koss: "Elle sert surtout de lien entre toutes les séries Netflix Marvel."

Ouais enfin quand on regarde Daredevil, on n'est pas censé le savoir... Et puis, perso, si le personnage ne m'intéresse pas, je m'en fous un peu qu'il apparaisse dans d'autres séries (à part s'il gagne en intérêt dans celles-ci, évidemment)
gravatar
#12
Taoby a écrit le 22/03/2016 à 10h36
Je suis d'accord avec Alan, je n'aime pas l'interpretation de D'Onofrio du Caid.
Et ce côté gros bébé (Avec son origin story digne d'un mauvais esprit criminel) avec son espèce d'hésitation latente et ses grosse larmes humides au fond de ses yeux, font que je peux aussi comprendre que l'on remette en cause la qualité de son jeu, même si je pense que c'est avant tout son interprétation qui dessert l'acteur.

Après comme dit Altair j'ai quand même l'impression qu'il y a 2 camps.

Tant mieux pour ceux qui ont aimé, mais j'espère juste et c'est très personnel que que pour son retour, le personnage aura changé ainsi que le jeu de son acteur.
gravatar
#13
alanparish a écrit le 24/03/2016 à 15h20
@Koss : c'était peut être les directives qu'avaient eues D'Onofrio mais le résultat est catastrophique. Le mec est en principale le gros parrain de la mafia, le mec dont tout le monde a peur qui est un fin stratège et manipulateur.

Pendant toute la saison il passe son temps soit :
- à péter un cable pour un rien
- parler comme un attardé (sérieux quand il parle chinois c'est juste pas possible)
- pleurer et déclarer son amour

Euh il est où le caïd là-dedans ? Le personnage/acteur n'a aucune crédibilité, je l'ai jamais considéré comme un personnage qui file des frissons (alors que Wesley correspond bien plus à cela à mes yeux).

Tu combines au fait que quand il parle on le croit à moitié constipé (d'où le médiocre jeu d'acteur pour moi), tu as un bad guy raté sur toute la ligne pour moi (et en totale opposition de l'image du caïd que je peux connaitre).
gravatar
#14
Altair a écrit le 24/03/2016 à 15h46
pas d'accord du tout.

- il a des sautes d'humeur --> il est imprévisible, et ça ça fout les jetons
- pas d'accord pour parler comme un attardé ???
- il est amoureux : et c'est quoi le problème exactement ? ça l'humanise ?

Moi j'ai surtout l'impression que votre caïd il correspond à un archétype hyperviril que vous êtes frustrés de ne pas retrouver.
Mais du coup on a un "méchant" très différent des archétypes des gros parrains de la mafia qu'on nous ressort à la douzaine. Je trouve ça intéressant personnellement.
gravatar
#15
4evaheroesf a écrit le 24/03/2016 à 15h56
Tout le monde ne connait pas le Caïd du comics.^^
gravatar
#16
alanparish a écrit le 24/03/2016 à 15h58
C'est ma perception qu'il parle comme un attardé.

Où ai-je dit que c'était un problème qu'il soit amoureux ? Ne déforme pas mes propos s'il te plait, j'ai dit qu'il jonglait qu'entre trois types d'attitudes et qu'aucune ne correspond à l'image du parrain de mafia.
J'ai d'ailleurs plutôt bien aimé sa relation avec Vanessa et c'est d'ailleurs dans le 1x11 qu'il est le meilleur, quand il est à son chevet. Donc bon...

Je ne veux pas d'un mec hyperviril. Mais un mec avec du charisme, fin stratège, intelligent, dans l'analyse à froid. Bref tout ce qu'il n'est pas et tout ce qu'est Wesley en fait. Fisk est pour moi un adolescent dans un corps de titan qui joue à GTA dans la vraie vie et qui demande qu'on arrange ses conneries une fois son coup de sans passé. Je suis incapable de te citer un passage qui montre que ce gars est légitiment le numéro un de la mafia, comment il a réussi à être là où il est ou encore aucune décision censée qu'il a prise aller dans ce sens.
Comment des personnes comme Dame Gao ont pu laisser le contrôle à ce gars là, imprévisible au possible dans sa colère ? Perso c'est tout sauf crédible et c'est vraiment le gros point noir de cette première saison.
gravatar
#17
Taoby a écrit le 24/03/2016 à 16h02
Ah cool, on va pourvoir s'engueuler.

Altair et l’hyper virilité qu'elle a envie de prêter aux mâaaaaale acte 18.

Non, pas du tout, le Caid que l'on connait il fait peur. Vraiment.
Ca ne l’empêche pas non plus d'être amoureux dans le comics, ni dans le DA où d'éprouver de l'empathie lors de moment "touchant"

Il y a juste que c'est une personnage qui est dans la maîtrise absolue, et qui fait peur.

Là on l'impression qu'il subit, que ses plans changent au grès de ses humeurs, et son élocution (je rejoins completement Alan) est dégueulasse, on dirait vraiment un attardé par moment.

Bref je pense l'inverse de toi, c'est un méchant lambda dans la série que l'on retrouve dans chaque épisode d'Esprit criminel, je trouve que le Caid que l'on connait par l'autre média, bien plus original et impressionnant.

Déjà rien que pour son physique Hors norme et très originale.

Bref merci de laisser l'hyper virilité et notre frustration tranquille.

Pour ma part, et j'imagine facilement pour Alan aussi, tu n'y es pas.

gravatar
#18
MembreSupprime2 a écrit le 24/03/2016 à 16h21
"Déjà rien que pour son physique Hors norme et très originale."

C'est vrai que des gros chauves, on n'en a jamais vu ailleurs...

+

"Là on l'impression qu'il subit, que ses plans changent au grès de ses humeurs, et son élocution (je rejoins completement Alan) est dégueulasse, on dirait vraiment un attardé par moment. "

C'est vous les attardés.
gravatar
#19
Altair a écrit le 24/03/2016 à 16h32
c'est pas un jugement de valeur hyperviril, c'est juste un archétype, dans lequel les parrains de mafias tombent généralement...
marrant que vous démarriez comme ça au quart de tour.

fin bref, je ne connais pas le personnage du comics et je ne me souviens plus assez des détails de la saison 1 pour pouvoir vraiment débattre. Et je meurs d'envie de dire des choses mais ce serait spoiler.
gravatar
#20
Taoby a écrit le 24/03/2016 à 17h25
"c'est pas un jugement de valeur hyperviril, c'est juste un archétype, dans lequel les parrains de mafias tombent généralement...
marrant que vous démarriez comme ça au quart de tour."

Mais encore une fois, le Caid de Netflix, je trouve qu'il est beaucoup plus dans l’archétype du mafieux tout droit sortit de GTA.
Et surtout il est POUR LE MOMENT, bien moins malin et subtil que l'original.
Et si on part on quart de tour, c'est que tu supputes à notre place et que c'est juste pas possible vu que tu nous prêtes des intentions qui sont fausses.
Et que bon l’argument de l'hyper virilité... C'est un peu fastoche, y a pleins d'autre raisons qui font qu'on peut ne pas l'aimer.



Laissez un commentaire



Vous devez vous créér un compte ou vous connecter afin de pouvoir laisser un commentaire.
C'est rapide et gratuit !



Daredevil


2 saisons
  Saison 1
  Saison 2

Autres articles sur cette série :



Dernières critiques de cette série :



Moyenne


13.7

444 notes

Dernières notes :



favorables
2 avis
neutres
0 avis
défavorables
0 avis

Derniers avis sur cette saison



ndanan2212 - favorable
Une bonne première saison avec de bons acteurs(et actrices), des bons scrips, des supers chorégraphies et une très ...

jojo76 - favorable
Une bonne saison qui est montée en puissance au fil des épisodes et surtout dans les tout derniers que j'ai ...

» Donner votre avis      » Tous les avis

Dernière semaine pour voter pour les Awards


12/02/2017

0 commentaire

Les votes pour les Série-All Awards 2016 seront clos le samedi 18 février à 23h59.


Actualité » Toutes les news



Critique : Girls 6.01


15/02/2017

0 commentaire

Quoi, t’es pas au courant ? Eh oui, la saison 6 de Girls a repris !


Critiques » Toutes les critiques



Bilan - Podcast : Westworld saison 1


16/12/2016

0 commentaire

Où nous faisons le bilan, calmement.


Bilans » Tous les bilans



Tous les trailers de la Comic-Con


26/07/2014

0 commentaire

L'instant overdose geek du jour


Vidéos » Toutes les vidéos



Focus sur les trois premiers épisodes de The Good Place


27/09/2016

0 commentaire

Que vaut la nouvelle comédie de Michael Schur, au concept bien barjot comme il faut ?


Focus » Tous les focus