Critique : New Girl 5.01

Le 12 janvier 2016 à 06:38  |  ~ 6 minutes de lecture
Ou lorsqu'un numéro de danse rattrape un épisode plutôt banal.
Par RasAlGhul

Critique : New Girl 5.01

~ 6 minutes de lecture
Ou lorsqu'un numéro de danse rattrape un épisode plutôt banal.
Par RasAlGhul

Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas vu New Girl sur nos écrans. Repoussée à la mi-saison par les génies éternels qui composent la direction de la FOX – ceux qui pensent toujours que Rosewood est une bonne série –, elle revient donc pour une cinquième saison à la saveur différente des précédentes. Zooey Deschanel sera en effet absente d'une partie de la saison pour cause de grossesse, et elle se fera remplacer par Megan Fox.

Il faut donc un petit moment d'adaptation avant de se sentir à nouveau à l'aise avec la série, ce qui explique en partie pourquoi Big Mama P apparaît comme un épisode assez moyen. Mais, cessons les spoilers, passons à la critique !

 

 

Dites, Docteur ? C'est grave si j'en ai assez de Jess ?

 

« Bonjour, Monsieur. Entrez, asseyez-vous.

– Merci, Docteur. C'est quelque chose qui m'obsède depuis longtemps. Je n'ai jamais osé en parler. Mais désormais, je ne peux plus cacher cette partie de moi.

– Hum, je vois. Vous êtes gay, c'est ça ?

– Hein ? Mais ça n'a rien à voir.

– Vous n'avez pas besoin de vous cacher. Personnellement, j'ai des amis gays, mais ils sont très sympas. Je n'ai jamais eu de problèmes avec eux.

– Mais, mais... C'est pas un peu homophobe, ça ?

– Bon euh... Parlez-moi donc de votre enfance.

– Sérieusement Docteur, vous avez eu votre licence dans un paquet de Coco Pops ou quoi ? Si vous me laissiez parler un peu, hein ?

– Agressivité envers une figure paternelle, complexe d'Oedipe. Vous êtes amoureux de votre mère, c'est ça ?

– Oh, mais c'est pas vrai. Docteur, je ne peux pas supporter Jessica Day de la série New Girl.

– C'est tout ?

– Bah c'est déjà pas mal, Docteur. Autant dans la saison précédente, elle s'était calmée, autant dans cet épisode, c'était la cata. Jess à son pire.

– Que voulez-vous dire par là ?

– Elle a recommencé à chanter, docteur ! À chanter ! Elle a de nouveau pris de mauvaises décisions pour les gens autour d'elle sans leur demander, elle fait des blagues de merde... Faut faire quelque chose, Docteur. Regardez-la !

 

Jess, dans toute sa splendeur

 

– Bah, je vois pas ce que vous lui trouvez de si mal à cette jeune dame. Les handicapés sont peu représentés dans le monde des séries. Je trouve ça progressiste.

– Vous dites vraiment de la merde, Docteur.

– Elle doit quand même être importante pour qu'elle soit dans la série, non ? Ses amis n'ont-ils pas besoin d'elle ?

– Ouh, vous êtes un bon, finalement, vous ! Effectivement, malgré tous ses côtés insupportables, elle semble être la colle qui tient tout le petit groupe en place.

– Cela doit signifier qu'elle n'est pas si mal que ça, non ?

– Bien sûr, Docteur. Mais son côté égoïste et totalement déconnecté du monde dans lequel elle est a du mal à passer chez moi.

– Cela a-t-il un lien avec vos parents ?

– Ok, c'est bon, j'en ai assez. Vous servez à rien. Je me casse. Je préfère encore entendre Jess chanter.

– Eh ! Ça fera 50€ ! Eh, partez pas ! Encore un problème remontant à l'enfance ça... »

 

 

Un retour dans l'univers de New Girl pas toujours naturel

 

New Girl n'est pas la comédie qui se repose le plus sur un quota de blagues à la minute. Elle compte davantage sur son ambiance, sur la connaissance que l'on possède désormais de ses personnages. Le problème ici, c'est qu'on ne les a pas vus depuis maintenant huit mois. Les retrouvailles prennent donc un peu plus de temps que prévu. Et lorsque l'humour ne fonctionne pas, il est encore plus compliqué de replonger.

 

Le gang entier réuni, célébrant le mariage à venir

 

Big Mama P débute juste après les événements de la fin de saison précédente, encore une fois pour préserver Jess le plus longtemps possible dans la série. Cece et Schmidt préparent donc leur mariage, et tout cela est mis en danger lorsque la mère de Cece arrive, invitée par Jess. Parce que, bien évidemment, Cece n'a pas dit à sa mère qu'elle se mariait avec le fantôme de Tom Cruise. Cette dernière incarne une figure maternelle autoritaire et sa fille n'a jamais cessé de demander son approbation pour tous ses choix. Tout est très classique ici, ce qui ne gêne pas – Grandfathered le fait également très bien. Même si, encore une fois, l'humour fait défaut. La fin de l'épisode se révèle elle aussi classique, de façon à montrer aux deux tourtereaux que, ce qui compte le plus, ce sont leurs amis. C'est plein de bons sentiments, un peu niais, mais cela fonctionne.

 

 

Ce numéro de danse, quoi !

 

Il faut dire qu'avant cette conclusion a lieu le moment qui a considérablement élevé le niveau de l'épisode. Pour impressionner la mère de Cece, Jess a invité une troupe de danse indienne. Dans un parfait twist de sitcom, Schmidt (et Nick !) dansent à leur tour. C'est un très beau moment, qui montre à la fois tout ce dont est capable Schmidt pour Cece, mais également les efforts de Nick pour être un bon best man. Pendant toute la scène, j'ai eu un grand sourire collé au visage.

 

Schmidt et Nick, en train de danser

 

Ce n'est pas le seul bon moment de Big Mama P, même s'il se démarque clairement. Nick est toujours aussi drôle en raté de service, et son kidnapping d'une pauvre Indienne qui n'avait rien demandé – bien que pénible au départ – s'est finalement révélé plus drôle que prévu. Enfin, les autres témoins de Schmidt promettent beaucoup. Entre son frère, l'ex de Cece et Fred Melamed (sérieux, cet acteur est génial dans toutes les comédies dans lesquelles il est), il y a possibilité de bien s'amuser avant le mariage.

 

Big Mama P n'arrive pas à beaucoup faire rire, se basant beaucoup sur le personnage de Jess. Mais, comme souvent avec New Girl, de très beaux moments d'émotion élèvent le niveau de l'épisode, rendant le visionnage appréciable.

 

J'ai aimé :

 

  • Le numéro de danse.
  • Fred Melamed en guest ! J'aime beaucoup cet acteur dans des comédies, donc je suis refait.
  • Jess va être absente !
  • Schmidt et Nick.
  • Les témoins de Schmidt.

 

Je n'ai pas aimé :

 

  • Winston. Le côté ridicule du personnage a été poussé à bout après quatre saisons. On a compris, il ne sait rien faire. Pauvre Winston.
  • Jess.
  • La mère de Cece. Le personnage n'est pas assez approfondi et ressemble pour l'instant à une caricature. Mais ça devrait changer, je pense.
  • Cece. Le personnage a toujours été un peu plat, et le moins intéressant de la bande. Ça ne change pas au sein de Big Mama P.

 

Ma note : 12/20.

L'auteur

Commentaires

Avatar MembreSupprime2
MembreSupprime2
Ahahah ! Énorme, cette discussion d'intro !

Image New Girl
12.61
12.95
12.33

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.