« Série-All needs the yes to win against the no ! » Jean-Pierre Raffarin  
      facebook  twitter  google plus  playlist bo series spotify  rss  

Critique : The Walking Dead 9.01 - A New Beginning



Nouvelle saison, nouvelle scénariste aux commandes, nouveau générique, nouvelle ère... et pourtant rien n'a changé dans The Walking Dead.


The Walking Dead
Genres :
Fantastique, Thriller
Série américaine
Année : 2010
Format : 42 min
AMC Orange Ciné Choc



The Walking Dead va mal. La dernière saison a vu ce qui est probablement l'une des pires baisses drastiques d'audience qu'un show aussi populaire a connu, au moins de mémoire récente. Quasiment personne n'a aimé la saison 8 : je l'ai personnellement détestée, et pourtant j'avais beaucoup aimé la 7, c'est dire !

Les personnages tournaient en rond et étaient très mal gérés, l'intrigue n'avançait plus ou n'avait aucun sens, le rythme était absent, les scènes de tension même plus créatives. Bref, un fiasco qui nécessitait un gros coup de fouet car The Walking Dead n'était plus que l'ombre d'elle même.

La bonne nouvelle ? Ils ont conscience qu'il fallait faire bouger les choses.

La mauvaise ? Eh ben rien n'a changé. C'est triste.

 

The Walking Dead 9.01 : affiche

 

 

Toujours le même refrain

 

Tout a changé en coulisses donc : exit Scott Gimple, la nouvelle showrunneuse de la série est Angela Kang, scénariste habituée depuis les premières saisons. Bien sûr, impossible de rater la news que vous-savez-qui quitte la série définitivement cette saison, ainsi que vous-savez-qui-d'autre, qui devrait suivre ou partir en même temps. Je reste volontairement vague si vous avez la chance de faire partie des 1% n'ayant pas encore été spoilés par la nouvelle, car le départ de deux personnages principaux du casting depuis des années est forcément annonciateur d'un gros changement à venir.

Et pourtant, rien n'a vraiment changé en vrai. Les personnages sont toujours entre clans. Maggie et Rick sont en désaccord. On semble être partis pour un problème lié à la gestion du groupe des Saviors dans leur usine. Pire encore, on ne voit pas certains autres groupes mentionnés dans cet épisode (les filles d'Oceanside) ou dans les saisons précédentes. Cela semble sûrement annoncer le retour d'une saison au format "centric", avec certains épisodes exclusivement dédiés à certains personnages et lieux. À quelques exceptions près, ça ne marche jamais correctement, puisque cela ralentit le rythme de l'ensemble de la saison.

 

The Walking Dead 9.01 : charrette

 

Et puis, parlons de la première grosse scène d'action de l'épisode : le passage au musée. Sérieusement. Je pense qu'il s'agit d'une des pires scènes d'action que la série a jamais faite. À quel moment les personnages ont-il cru bon de mettre en danger la vie de tout le monde pour récupérer une charrette toute rouillée qui semblait se décomposer dans les escaliers ? Ils ont construit des maisons, une ville et tout un tas d'édifices pour leur vie quotidienne mais ont besoin de récupérer une pièce antique à l'étage d'un musée dont le sous-sol est rempli de Walkers juste séparés par un sol en verre ? Comme c'est pratique. Même quand le sol commence à craqueler et est de toute évidence sur le point de se briser, ils continuent. C'est assez sidérant. Et l'ensemble de la scène dure dix bonnes minutes, pour finir par ce faux-suspens à deux sous sur un Ezekiel en danger. Vraiment, vous ne pouvez pas mieux faire que ça ?

 

 

Retour à une série post-apocalyptique centrée sur les personnages ?

 

Il y a une chose qui semble ravir tous les fans hardcores : le retour du réalisme d'une ambiance post-apocalyptique et d'une série centrée sur les zombies. On voit en effet plus de Walkers déambuler un peu partout. On voit en effet nos personnages se déplacer à cheval et pas en voitures (car il n'y a plus d'essence, ils en parlent même). Bref, on s'éloigne du conflit humains-à-humains avec munitions et essence illimitées de la Negan War, pour une ambiance plus calme, posée, "réaliste", "intime", presque nostalgique. Moins de conflits armés et militaires, plus de science-fiction.

Je trouve qu'en effet c'est un bon point car cela fait une démarcation avec ce qui précède. C'est plus ou moins bien réussi : les plans sur la ville déserte, c'est cool. Le plan qui insiste lourdement, TRÈS lourdement sur "l'évolution de l'Homme" dans le musée, c'était tellement peu subtil que c'était juste ridicule. Pour autant, clairement, l'ambiance c'est un détail pour moi. Le show est bien produit, il n'a jamais non plus vraiment eu une direction artistique archi poussée, donc on s'en fout un peu. Les conflits entre survivants restent le principal attrait de la série, comme la fin d'épisode le montre bel et bien. La scène finale est d'ailleurs assez réussie et évince un personnage qui aurait dû mourir il y a longtemps et qui était arrivé au bout de son utilité.

 

The Walking Dead 9.01 : Gregory pendu

 

Très vite, on semble se rediriger vers de nouveaux conflits. Tant que ce n'est pas la "all-out war" de Negan/Rick qui a beaucoup trop duré et qui prenait trop de place, cela pourra rester intéressant. Étant donné les spoilers liés à l'annonce des départs de personnages, je suis plus confiant sur ce point que sur le reste.

Une chose est sûre : The Walking Dead a terriblement besoin de ne pas seulement se recentrer sur les personnages, mais surtout de faire du tri dans ces personnages. Cet épisode nous en introduit un nouveau qui fera partie du cast principal... et pour être honnête, j'ai déjà oublié son visage. Un peu ballot pour une reprise censée injecter du sang neuf. De l'autre côté, même si c'est moins prioritaire, il faudra aussi penser à en tuer pas mal d'autres. Le cast actuel de The Walking Dead est simplement trop grand. Il est adapté au concept de "plusieurs communautés survivant ensemble", donc parfait pour une série de guerre, mais entre en conflit avec l'idée d'une nouvelle série plus minimaliste.

Clairement, toute la partie de l'épisode où un personnage meurt suite au sauvetage du chariot dont j'ai déjà parlé, où ensuite tout le monde en fait des caisses, pleure, pathos blablabla... ok les gars mais c'était un FIGURANT. J'ai halluciné quand j'ai vu tout ce qu'ils en faisaient. Le but étant bien sûr d'introduire tout l'arc sur le deuil des parents, la mini-révolte qui s'en suit, pour terminer par le sort de Gregory, mais tout de même, tout ça pour ÇA ? Il n'y avait aucun autre moyen de trouver une excuse pour tuer Gregory, toujours horripilant et à magouiller des plans dans le dos de Maggie ? Au moins, profitez-en pour tuer un personnage secondaire un minimum connu (Enid, par exemple). Ce décalage entre le pathos des personnages pour leur "ami présent depuis le début" et notre détachement total car il s'agit d'un figurant au visage inconnu, était maladroit tout du long.

 

 

L'éléphant dans la pièce

 

Le dernier gros problème de l'épisode concerne le grand absent de ce dernier : Negan. On ne le voit pas. Sa présence n'est pas très souvent mentionnée. Il pourrait aussi bien avoir été tué que tout serait plus ou moins pareil : Rick et Maggie ne seraient toujours pas d'accord, Daryl galèrerait toujours autant pour les Saviors, etc. Dans la saison, Negan a pourtant toujours un rôle crucial à jouer. Ne pas le montrer est un non-sens narratif total, surtout après le cliffhanger assez fou de la saison précédente. Le but était sans doute de montrer un vrai nouveau départ paisible possible. La réflexion est simple : Negan vient d'une ère saison 7/saison 8 détestée par beaucoup de fans, or, on veut montrer un nouveau chapitre de The Walking Dead, donc on ne montre pas Negan tout de suite.

Sauf que tout le monde sait très bien que Negan est encore en vie et qu'il va avoir un rôle majeur (au cas où la présence de Jeffrey Dean Morgan au générique ne vous suffise pas pour vous convaincre). Les personnages en parlent constamment. Son ombre plane au-dessus de TOUT. Son absence ne trompe personne. Et moi personnellement, il s'agit de loin de l'un de mes personnages préférés du show à l'heure actuelle. Quand l'annonce des deux gros départs a été faite et que certains fans ont conduit un sondage pour savoir qui devrait avoir plus d'importance voire devenir un nouveau personnage "point de vue" central, beaucoup ont voté Daryl ou Carol. Moi, j'ai voté Negan.

Un épisode sans Negan, c'est un épisode sans Jeffrey Dean Morgan, et c'est un épisode plat. C'était la règle en saison 8, et visiblement ça va aussi l'être en saison 9.

 

The Walking Dead 9.01 : We Are Still Negan

 

Du coup, l'épisode ne fait plaisir à personne : celles et ceux qui ne veulent plus entendre parler de Negan et de son arc assistent à un épisode où sa présence se fait pourtant sentir tout du long, et les autres qui adorent Negan et voudraient en voir plus, comme moi, sont frustrés de ne rien avoir à se mettre sous la dent.

Je ne suis pas sûr que les scénaristes ont un vrai plan d'attaque pour leurs personnages, mais j'espère vraiment qu'ils vont changer de stratégie car pour l'instant, ça ne prend pas. En tout cas, sur moi. Visiblement, la plupart des fans et des critiques ont aimé, même si les spectateurs ne sont toujours pas au rendez-vous (6,08 millions de téléspectateurs, pire score depuis la saison 2 ; à titre de comparaison même le début de la saison 8 avait eu 11,44 millions). C'est mauvais signe. Mais c'est aussi mérité.

 

~~~

 

Une reprise très faiblarde qui aurait pu être l'occasion de faire bouger sérieusement les choses et qui échoue vraiment sur tous les plans. L'ellipse n'a pas fait avancer les choses, puisqu'on retouve les mêmes personnages discutant autour des mêmes débats entre deux mêmes scènes d'action (en plus nulles). Le tout avec un Negan aux abonnés absents. The Walking Dead a intérêt à se reprendre, et vite.

 

J'ai aimé :

 

  • Carol et Daryl se sont parlés.
  • L'exécution finale, attendue depuis longtemps et assez prometteuse.
  • Le retour d'une ambiance post-apocalyptique plus affirmée (chevaux, désolation, Walkers...).

 

Je n'ai pas aimé :

 

  • La scène d'action au musée. Ridicule sur toute la ligne.
  • Le manque de perspectives d'évolution avec une autre saison basée sur des problématiques liées au leadership de petites communautés.
  • Qu'est-ce que c'est que cette excuse du figurant tué pour initier la mort de Gregory ?
  • L'absence maladroite de Negan.
  • Le rythme mauvais (une heure n'était pas nécessaire pour un nouveau départ censé être dynamique).
  • C'est quoi ce générique ?

 

Ma note : 9/20




Autres articles sur cette série :



Dernières critiques de cette série :





A propos du rédacteur

Galax Galax
3093 avis
3961 notes
Moyenne : 13.29

 Visioneur raffiné

Listen !

1 commentaire sur cet article


gravatar
#1
Silencieux a écrit le 18/10/2018 à 17h15
J'ai abandonné la série il y a bien 3 saisons... Quel gâchis !



Laissez un commentaire



Vous devez vous créér un compte ou vous connecter afin de pouvoir laisser un commentaire.
C'est rapide et gratuit !



Moyenne


11.5

4 notes

Dernières notes :

  • 9 par Galax
  • 12 par vicmckay
  • 13 par jojo76

Noter cet épisode :


Vous devez posséder un compte pour noter cette série.
favorables
1 avis
neutres
0 avis
défavorables
1 avis

Derniers avis sur cet épisode



jojo76 - favorable
Un season première sobre devant lequel je me suis pas ennuyé comme toujours avec ma série favorite, cela dit ...

Galax - défavorable
Une reprise très faiblarde qui aurait pu être l'occasion de faire bouger sérieusement les choses et qui échoue ...

Donner votre avisTous les avis