Image illustrative de Call My Agent!
Image illustrative de Call My Agent!

Call My Agent!

Dix pour cent

Mathias, Andréa, Gabriel et Arlette sont les quatre piliers d’une prestigieuse agence de comédiens. Ils forment une famille professionnelle talentueuse, sous l’autorité paternelle du fondateur de l’ASK, l'Agence Samuel Kerr. La mort soudaine de Samuel fait vaciller ce fragile équilibre. Vont-ils réussir à ...

Lire le résumé complet >

Terminée Française 55 minutes
Comédie, Comedy France 2 2015
13.74

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 4.06 - Jean

Jean

Attaqué, trahi, le bateau ASK prend l’eau de toute part. L’équipe s’efforce d’écoper jusqu’au bout et pense à Jean Reno pour un dernier baroud d’honneur avant le naufrage… mais Andréa apprend que l’acteur du Grand Bleu a décidé de mettre un terme à sa carrière. Alors que tout espoir semble avoir disparu, l’agence doit donc se réunir à nouveau face à cet ultime défi et convaincre Jean de trouver ensemble une fin digne de leur amour du cinéma.

Diffusion originale : 04 novembre 2020

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 04 novembre 2020
Réalisat.eur.rice.s : Antoine Garceau
Scénariste.s :
Guest.s : Jean Reno

Tous les avis

Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 29 octobre 2020 à 10:34

J'avoue que je ne m'attendais pas à être aussi émue par l'épisode. J'avais lu vos avis, donc je savais plus ou moins comment se terminait la série, mais je crois que je m'étais réellement attachée à tous les personnages, et savoir que je ne les reverrai plus m'a fait un petit choc.

Spoiler

Bon après, je dois être quand même assez sensible puisque j'ai versé ma larme pour la mort de Jean-Gabin.

10% et ASK, c'est fini. Si on voit le verre à moitié plein, on se dit que les gentils ont perdu, mais pris individuellement, ils ont tout gagné. Que serait-il advenu d'Andréa et de sa famille si l'agence n'avait pas coulé ? De la relation entre Noémie et Matthias qui se serait sans doute terminée ? (tout comme celle entre Matthias et Camille), etc...

Je trouve que c'est une très jolie fin. Très digne. Le dernier plan où l'ensemble de l'équipe attend Hicham avant de définitivement partir m'a beaucoup ému aussi. Je l'ai trouvé particulièrement beau et juste.

4 réponses
Voir les réponses

Avatar Gizmo Gizmo
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 23 octobre 2020 à 09:15

Dix pour cent se termine avec panache.

Dans la fiction, la victoire est bien souvent de mise. Quand défaite il y a, elle est tragique, déchirante et lourde de conséquences. Dix pour cent propose une troisième voie, un véritable art de perdre, une défaite nécessaire pour se libérer et mieux se retrouver (comme l'évoque la superbe LUMIERE qui illumine Andréa lorsqu'elle accepte sa défaite). La série aborde sa fin avec beaucoup de sérénité et une grande humilité, rendant hommage au chemin parcouru, aux symboles semés (Jean Gabin </3), aux égarements (Hicham qui ouvre et ferme l'épisode, ayant finalement trouvé sa place dans la famille ASK) et aux belles victoires (Nicolas Maury, Stéfi Celma, Laure Calamy et Fanny Sidney comme incarnations de l'avenir, devant et derrière la caméra). Rarement une fin de série m'aura autant ému dans son intelligence et sa pure et franche émotion.

Petit regret sur la guest, toutefois. Jean Reno est plutôt bon, mais quand on sait que l'épisode avait été pensé pour Gérard Depardieu, et que celui-ci a lâché l'équipe au dernier moment, on ne peut que regretter ce qu'aurait pu être l'épisode. Car finir avec panache est plus l'apanage de Cyrano de Bergerac que de Godefroy de Montmirail.


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 22 octobre 2020 à 10:53

C'est rare une série qui se terme mal. Même si c'est plus mélancolique que dramatique, les méchants ont gagné.

Anne Marivin est d'ailleurs vraiment détestable en méchante, à un niveau Geoffrey Barathéon de la saloperie. Tout cela reste toutefois peu crédible : 10% est visiblement un monde qui ne connait pas la clause de non-concurrence. Difficile de croire que la quasi totalité des acteurs tourne leur veste comme cela, mais ça sert très bien la dramaturgie du propos. Parce que finalement, c'est quoi le plus improbable : que Andréa, Mathias et Gabril parvient depuis 24 épisodes à se tirer de situations improbables ou qu'une agent plus douée qu'eux réussissent à leur piquer la moitié de leurs talents ? "C'est fini les mensonges" hurle Gabriel, pile au moment où Andréa demandait aux figurants de la série... de jouer un rôle de figurants.  C'est peut-être le message final de la série, qui rejoint brutalement le monde de la réalité dans son dernier quart d'heure. Une réalité où on perd parfois ces combats ou même la défaite fait partie de l'apprentissage et ou Andréa annonce qu'elle va faire une série sur le monde des agents (annoncé également par Gizmo depuis longtemps sur ce même site).

C'est vraiment une très belle fin, qui m'a ému, tandis que la lumière s'éteignait sur ce groupe de personnages vraiment attachants et qui a défaut de dresser un portrait fidèle du monde de la fiction, sont parvenus à montrer la fiabilité et la faisabilité de la réussite d'une fiction française à l'international. 

4 réponses
Voir les réponses

16.5

4 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 17
29 oct. 2020
Avatar de Lollie
Lollie a noté cet épisode - 15
25 oct. 2020
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 17
23 oct. 2020
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 17
26 oct. 2020

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.