Image illustrative de 11.22.63
Image illustrative de 11.22.63

11.22.63

22.11.63

Professeur, Jake Epping n'a pas une vie palpitante. Les papiers du divorce signés, sa femme passe à autre chose et ses étudiants ne semblent pas passionnés par ses cours. Son univers bascule le jour où son vieil ami Al Templeton lui dévoile l'existence d'un portail temporel qui permet d'être propulsé en 1960. ...

Lire le résumé complet >

Terminée Américaine 50 minutes
Drame, Science-Fiction, Drama, Mini-Series Hulu 2016
13.34

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 1.01 - De l'autre côté du comptoir

The Rabbit Hole

Le meilleur ami du Professeur Jake Epping lui montre un portail temporel secret, qui le prie de retourner en 1960 pour empêcher l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Mais Jake constate que le changement du passé est plus dangereux qu'il aurait jamais rêvé.

Diffusion originale : 15 février 2016

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 15 février 2016
Réalisat.eur.rice.s : Kevin Macdonald
Scénariste.s : Bridget Carpenter
Guest.s :

Tous les avis

Avis favorable Déposé le 30 juin 2016 à 18:31

Bon bah c'était pas mal mais une heure vingt ?!

Pfoualala, c'est beaucoup trop long !

J'avais commencé à lire le livre de Stephen King mais le personnage se perdait beaucoup trop dans des intrigues qui n'avaient pas grand intérêt.

Alors autant je me souviens des scènes du début avec la découverte de ce système de voyage dans le temps peu commun (et assez bon dans la série aussi), ou encore le clodo qui revient à chaque fois et le fait qu'il veuille aider le janitor de son lycée, autant tout le reste (sa filature de George de Machintruc, son pari (dont je n'ai pas bien compris le délire), le fait que le temps cherche souvent à le tuer (un aspect que j'aime beaucoup dans cette série, j'espère qu'il sera aussi important par la suite)), ça ne me dit rien du tout...

Ça n'était pas mauvais mais ça restait quelque peu longuet. On verra bien ce que cela donnera par la suite mais j'espère que ça ne sera pas aussi chiant que ce qu'est devenu le bouquin au bout d'un moment...


Avatar blasko blasko
Membre
Avis favorable Déposé le 14 mars 2016 à 22:55

Je suis plutôt favorable, on est dans le cliché dans la représentation du passé, mais ça reste plaisant. Franco est très bon dans son rôle.

Finalement la partie que j'aime le moins c'est quand ça parle politique, je me perds très vite et ça m'intéresse peu. Il faut voir la tournure que ça prend par la suite, j'ai quand même bien aimé mais attention aux longueurs.


Avatar bedsouin bedsouin
Membre
Avis favorable Déposé le 06 mars 2016 à 22:07

Très enthousiaste après ce premier épisode. Le roman est un des meilleurs King, j'avais donc beaucoup d'appréhension mais pour l'instant ça s'avère être une adaptation parfaite. Et j'ai envie de dire, enfin!


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 02 mars 2016 à 21:21

J'avais déjà trouvé des longueurs dans le bouquin (que je n'ai jamais terminé d'ailleurs). Du coup, je me demandais comment l'idée pouvait tenir sur une saison.

Début de réponse : en enchaînant les péripéties et les courses poursuites inutiles, tandis que le protagoniste enchaîne boulettes sur boulettes (ex : parler de film pas encore sorti, pffff).

Sinon, pour la plongée dans les années 60, pas de prise de tête, des voitures de collectionneurs, des chapeaux, des robes et surtout mettre en fond sonore du rock des années 60. C'est easy !

A côté de ça, James Franco assure et ce n'est pas encore trop trop chiant.


Avatar chevrere chevrere
Membre
Avis neutre Déposé le 16 février 2016 à 23:19
Spoiler

Non, je n'adhère pas, la faute à plusieurs éléments que je vais détailler :

1. La séquence d'exposition est une blague, on ne comprend rien à l'univers du show, ni aux personnages. Les 20 premières minutes ne sont qu'un pretexte pour vendre un concept qui, au final, repose sur l'exploitation des mythologies paranoiaques américaines : JFK et l'homme en noir au chapeau.

2. Y a plus de Forshadowing en un épisode que de loners dans la saison 1 et 2 de The Blacklist réunis. Et la plupart finisse en pétard mouillé, comme l'histoire du père qui vient juste justifier la séquence de cabine téléphonique totalement raté.

3. Ce n'est pas de la SF, mais alors pas du tout. C'est plutôt Narnia, sauf que le monde imaginaire est l'univers fantasmé des années 60 aux USA. La série peint le passé avec trop de soin et ruine une part de sa crédibilité en ne proposant rien d'autre qu'une errance sans enjeu... Ben oui, on sait bien que Kennedy, fils à papa dont la fortune venait de la crise de 29, n'était pas l'ange de vertu que la série présente ici.

4. La réalisation qui joue sur le registre : the right info at the right time. De nombreuses scènes jouent trop la carte de l'explicite et perdent en crédibilité et ne parlons pas du passé qui joue visiblement à rater perpétuellement James Franco... C'est du build up de merde pour fournir quelques frissons fantastiques à deux francs si sous.

5. La conclusion est une cata... Alors, on commence avec Kennedy, mais au final, ben, allez, revenons sur le fore Shadowing de la première scène... Pourquoi ? Et bien, car l'absence d'enjeu fait que l'intrigue se traine et se noit dans une enquête depuis longtemps résolu...

Bref, pour moi, c'est non, malgré une bonne prestation de Franco et une jolie image. C'est lourd, nébuleux, la moitié des séquences ne servent qu'à faire du foreshadowing bourrin et à souligner tout le travail de reconstitution des décorateurs.

Allez, une petite disgression et un spoiler pour vous : c'est bien un groupe au sein de la CIA qui a commandité le meurtre de JFK, sûrement des anciens militaires meurtris par la débacle de la baie des cochons. Kennedy voulait la tête de plusieurs pontes comme Hoover et démonter pièce par pièce tout le système américain de contre-espionnage (ONI et CIA). Donc un groupe a été mis en place dont Oswald faisait parti et ont eliminé la menace sur le complexe militaro - industriel. L'histoire américaine est pleine de ce type d'assassinat, pas de quoi en faire un fromage pareil sur fond de paranoia et autre bétise.


13.42

12 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de cedric2506
cedric2506 a noté cet épisode - 12
28 mars 2017
Avatar de Stean
Stean a noté cet épisode - 14
27 déc. 2016
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 15
01 nov. 2016
Avatar de MembreSupprime2
MembreSupprime2 a noté cet épisode - 13
30 juin 2016
Avatar de blasko
blasko a noté cet épisode - 13
14 mars 2016
Avatar de bedsouin
bedsouin a noté cet épisode - 17
06 mars 2016
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 12
02 mars 2016
Avatar de vicmckay
vicmckay a noté cet épisode - 14
29 févr. 2016
Avatar de Julieta400
Julieta400 a noté cet épisode - 13
28 févr. 2016
Avatar de ndanan2212
ndanan2212 a noté cet épisode - 14
24 févr. 2016
Avatar de chevrere
chevrere a noté cet épisode - 10
16 févr. 2016
Avatar de nicolus
nicolus a noté cet épisode - 14
16 févr. 2016

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.