Image illustrative de $#*! My Dad Says
Image illustrative de $#*! My Dad Says

$#*! My Dad Says

Les relations conflictuelles entre un fils et son père, un vieux bougre adepte des formules particulièrement salées. Son fils Henry, qui tente de percer en tant qu'écrivain, tient un blog dans lequel il partage ses aventures...

Terminée Américaine 25 minutes
Comédie, Comedy CBS 2010
6.35

0 avis favorable
0 avis neutre
1 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 1.09 - Make a WISiH

Make a WISiH

Bonnie and Vince make a risky career move after seeing a life coach. Ed's heart gets some romantic motivation after confronting the motivational speaker.

Diffusion originale : 18 novembre 2010

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 18 novembre 2010
Réalisat.eur.rice.s :
Scénariste.s :
Guest.s : Cybill Shepherd

Tous les avis

Avatar sephja sephja
Membre
Avis défavorable Déposé le 14 mars 2011 à 04:39

Le principe de l'épisode est de confronter Ed à la mode du coaching, permettant au passage de faire revenir Cybill Shepherd de Clair de Lune sur le devant de la scène.

Le seul problème est que Ed n'a aucune véritable motivation à aller dans ce type de séminaire. Pour l'y amener, la série va utiliser Vince et Bonnie dont la storyline inutile se conclura par un déménagement assez surréaliste.

Bref, la storyline Vince et Bonnie mise entièrement sur les comédiens qui ne seront pas vraiment aidés par une absence total de ressorts comiques. Leur storyline est d'ailleurs extrêmement raccourcie, tout comme celle de Henry se limitant à le faire encore une fois passer pour une andouille. C'est là aussi peu drôle car assez prévisible, même si la série fait preuve de moins de vulgarité que d'habitude.

Reste Ed et Charlotte (ou William et Cybill) et force est de constater que les deux acteurs s'amusent bien plus que nous. La première moitié passera par la confrontation des deux personnages, seul segment sympathique où la série fait ce qu'elle fait le mieux, forçant Ed à porter un jugement sur cette génération qui ne sait plus prendre de décisions, par peur de perdre tout confort.

Et soudain, le récit oblique, jetant les deux personnages dans le même lit, et là je suis resté sans voix...

Ce n'est ni expliqué, ni explicable, la narration en pâtit totalement, mais surtout il s'agit de l'ellipse la plus grotesque qu'il m'ait été donné de voir. Dès lors, la série recycle de vieilles blagues, pas vraiment drôles, comptant sur l'abattage des deux comédiens.

Soudain, tout se termine, on a peu ou pas ri, et l'épisode n'a servi qu'à mettre tous les personnages sous le même toît. Étrange d'ailleurs de voir un Ed pourtant si opposé à l'assistanat devenir le soutien d'une famille qui vient se réfugier chez lui. La série aurait besoin de faire preuve d'un peu plus de cohérence.

En tout cas, pas un épisode que je conseille, la faute à un récit invraisemblable et assez fainéant, comptant beaucoup trop sur ces comédiens pour arracher quelques sourires.


5

1 note

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de sephja
sephja a noté cet épisode - 5
14 mars 2011

Derniers articles sur la saison

Critique : $#*! My Dad Says 1.01

<strong>Bleep my dad says</strong> tire son inspiration d’un compte Twitter où un jeune homme expose les grandes phrases philosophiques de son père. CBS a tenté avec beaucoup de peine de leurs donner vie.