Image illustrative de Doctor Who
Image illustrative de Doctor Who

Doctor Who

Cette série relate les aventures du Docteur, un extraterrestre, un Seigneur du Temps originaire de la planète Gallifrey, qui voyage à bord d'un TARDIS (Time And Relative Dimension(s) In Space), une machine pouvant voyager dans l'espace et dans le temps. Le TARDIS a l'apparence d'une cabine de police (construction ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise 25 minutes
Science-Fiction, Fantastique, Historique, Action, Adventure BBC One, Youtube 1963
12.73

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 19.14 - The Visitation (2)

The Visitation (2)

As plague sweeps 17th century England, the Doctor discovers a more exotic threat at work - shipwrecked Terileptil convicts, intent on making the planet their own.

Diffusion originale : 16 février 1982

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 16 février 1982
Réalisat.eur.rice.s : Peter Moffatt
Scénariste.s : Eric Saward
Guest.s : Anthony Calf (Charles) , Eric Dodson (Headman) , James Charlton (Miller) , John Baker (Ralph) , John Savident (The Squire) , Michael Melia (Terileptil) , Michael Robbins (Richard Mace) , Neil West (Poacher) , Peter van Dissell (Android) , Richard , Valerie Fyfer (Elizabeth)

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis neutre Déposé le 17 juin 2020 à 23:30

LEADER: And where is this Doctor from?
TEGAN: He's never told us. He likes to be mysterious, although he talks a lot about, er, Guildford. I think that's where he comes from.

Patatra… Qu’y a-t-il avec la série classique parfois, pour meubler autant par des courses poursuites sans aucun sens ?

Résumons : Tegan et Adric prisonniers, Adric qui dévoile encore trop d’infos sur le Doc et le TARDIS pour la quatrième/cinquième histoire consécutive… pour une fois Tegan lui dit qu’il a bien fait. Soit. Le Doc qui s’échappe car l’androïde tueur met littéralement 2 minutes avant de se décider à le viser, dans ce qui est possible une des pires scènes d’action réalisées. Nyssa et le Doc encore ensemble qui vont gambader dans les champs, retrouver un meunier on ne sait trop pourquoi, et font beaucoup d’allers retour avec la capsule de sauvetage des Terileptiles. Le tout à base d’histoire de verrous, de portes secrètes et de bidules machins pour aller délivrer Adric et Tegan.

Why ???

TEGAN: I think I can move them.
ADRIC: Let me try. I'm stronger.
TEGAN: Yeah, but not as determined.

Les Térileptiles sont franchement dégueulasses, budget et aspect cheap mis à part leur tête n’a vraiment que très peu de sens et je trouve leur inspiration lézard insipide dans l’exécution (la bouche est particulièrement gênante, à l’époque ils innovaient avec une technologie récente d'animatronique et ça se voit qu’ils étaient pas encore super à l’aise). La voix beaucoup trop british du chef Térileptile est un non, et ils ne font qu’appuyer sur des boutons et envoient des androïdes faire le boulot d’éclaireurs, un pitch déjà vu beaucoup de fois.

Le scénario stagne et au lieu d’exploiter le concept de l’épidémie de la Peste comme il se doit, on se contente juste d’un plan sur un rat dans un repère du méchant (non sans blague ? ils ont un lien avec la Peste, le seul truc intéressant du contexte de l’historical ? je ne l'aurais jamais deviné !), et d’un cliffhanger où le Docteur est mis en danger par des paysans pensant qu’il a la peste. Hâte de savoir comment il va survivre...

LEADER: You are being a very stupid woman.
TEGAN: That isn't a very original observation.

Tegan a beaucoup de bonnes lignes, j’aime beaucoup le tandem Five/Nyssa qui vont parfaitement bien ensemble, mais franchement, ça ne vole pas bien haut du tout et rien ne se passe ou presque.

Un mot tout de même sur Tegan, car l’idée de faire une compagne qui veut constamment rentrer chez elle est assez cool et originale, il fallait oser faire une compagne râleuse et blasée volontairement. Ce n’est pas vraiment la compagne que j’espérais/que j’imaginais après s’être aussi bien accommodée dans Logopolis, mais pourquoi pas. Le running-gag de la ramener à l’aéroport d’Heathrow est sympathique (et encore une fois fait qu’on se retrouve dans une forêt, la vraie forêt d’Heathrow en plus). J’ai lu qu’apparemment on entendait même le bruit des avions sur le tournage, ce qui aurait été invivable sans une grève opportune des pilotes est tombée au bon moment !

LEADER: You are wearing synthetic garments manufactured by technology as yet unknown on this planet.
TEGAN: You'll have to ask my tailor about that.

Enfin, je suis également assez déçu que la famille de la première scène ne revienne jamais sur le tapis. Elle avait je trouve une bonne dynamique/ambiance et plutôt que de meubler avec des allers-retours et captures, l’épisode aurait gagné à avoir plus de personnages secondaires de l’époque, Richard est cool mais ne suffit clairement pas.


12.5

2 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 10
17 juin 2020
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 15
30 avril 2020

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.