Image illustrative de Doctor Who
Image illustrative de Doctor Who

Doctor Who

Cette série relate les aventures du Docteur, un extraterrestre, un Seigneur du Temps originaire de la planète Gallifrey, qui voyage à bord d'un TARDIS (Time And Relative Dimension(s) In Space), une machine pouvant voyager dans l'espace et dans le temps. Le TARDIS a l'apparence d'une cabine de police (construction ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise 25 minutes
Science-Fiction, Fantastique, Historique, Action, Adventure BBC One, Youtube 1963
12.73

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 19.24 - Time-Flight (2)

Time-Flight (2)

A Concorde loaded with passengers and crew vanishes into thin air. The still-grieving TARDIS crew arrive at Heathrow Airport in 1981 as the Doctor volunteers his services to solve the mystery.

Diffusion originale : 23 mars 1982

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 23 mars 1982
Réalisat.eur.rice.s : Ron Jones
Scénariste.s : Peter Grimwade
Guest.s : Hugh Hayes (Anithon) , John Flint (Captain Urquhart , Judith Byfield (Angela Clifford) , Keith Drinkel (Flight Engineeer Scobie) , Michael Cashman (First Officer Bilton) , Peter Cellier (Andrews) , Peter Dahlsen (Horton) , Richard Easton (Captain Stapley)

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis neutre Déposé le 29 juin 2020 à 16:51

HAYTER: I don't know what this Doctor's qualifications are, but if you ask me, the man's a lunatic.

En vrai, Time-Flight est complètement éclaté. Kalid est une simple parodie grossière, hideuse, assez raciste je trouve, insipide et agaçante de méchant, les effets spéciaux sont indignes de l’époque et l’ambition démesurée de l’histoire se plante dans l’exécution. Nyssa est vaguement étrange, Five est probablement à son plus bas (même le commandant de bord et les autres personnages prennent plus de décisions que lui et sont plus actifs !).

Et pourtant… pourtant je ne peux m’empêcher le tout de trouver ça divertissant. Plus qu’un navet, c’est un nanar bien drôle.

KALID: Veram veram. Zarak naman.

Il y a tout de même cette bonne idée de faire apparaître des hallucinations à Nyssa et Tegan : le Melkur, les Terileptiles et même Adric.

Et que dire de cette révélation finale ? D’un côté, c’est bien joué, et ça m’empêche d’être trop sévère avec l’épisode.

MASTER: No, Doctor, you never do understand.
(Kalid stands up and removes his mask.)
MASTER: You never do. Bwahahahah!

D’un autre côté… que ça en devient trois mille fois plus nanar ! Le rire, le maquillage ! Toute la nullité s’explique… et une autre est créée.

Un drôle d’épisode.


10

2 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 10
29 juin 2020
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 10
13 janv. 2019

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.