Image illustrative de Doctor Who
Image illustrative de Doctor Who

Doctor Who

Cette série relate les aventures du Docteur, un extraterrestre, un Seigneur du Temps originaire de la planète Gallifrey, qui voyage à bord d'un TARDIS (Time And Relative Dimension(s) In Space), une machine pouvant voyager dans l'espace et dans le temps. Le TARDIS a l'apparence d'une cabine de police (construction ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise 25 minutes
Science-Fiction, Fantastique, Historique, Action, Adventure BBC One, Youtube 1963
12.68

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 1.01 - An Unearthly Child (1)

An Unearthly Child (1)

London, 1963. Schoolteachers Ian Chesterton and Barbara Wright are perplexed by the behaviour of one of their pupils, Susan Foreman. Her knowledge of science and history exceeds theirs, yet she seems totally ignorant of many common aspects of everyday life. They follow her to her home address, a junkyard with a police telephone box standing in it, and encounter her grandfather, the enigmatic Doctor. When they force their way past him into the police box, Susan's secret is revealed: she and the Doctor are aliens, and the police box is a time machine, the TARDIS, capable of visiting any point in the universe at any moment in time…

Diffusion originale : 23 novembre 1963

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 23 novembre 1963
Réalisat.eur.rice.s : Waris Hussein
Scénariste.s : Anthony Coburn
Guest.s : Reg Cranfield

Tous les avis

Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 17 octobre 2016 à 19:09

Je monte dans le TARDIS.

Direction le début du Mythe.

J'avoue que les premières notes du générique m'ont fait un petit quelque chose. Comme assister à la construction de Rome.

A part ça, il est vraiment bien foutu ce premier épisode. Pour preuve, ma copine, pourtant bien bien réfractaire à DW, a accroché. Le truc malin est de plonger le spectateur en plein mystère et de découvrir le Docteur en même temps que les profs.

Et quel vieux con aigri, ce premier docteur. J'adore.

Ajoutons à ça un bon cliff et on obtient le meilleur et le plus efficace des lancements possible avec déjà les bases immuables (le bruit du TARDIS et son intérieur).

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 26 novembre 2014 à 18:26

Je me souviens encore de la première fois que j'ai vu cet épisode, connaissant déjà la suite et percevant bien le caractère juste fondamental de ces 25 petites minutes.

Je me souviens de cette scène d'introduction qui m'a donné des frissons à la vue du TARDIS et lorsque j'ai entendu les toutes premières notes du thème Doctor Who mêlées à ces bandes noires et blanches illisibles qui servent de générique et qui vont devenir cultes.

Mais ce qui m'a frappé le plus, c'est à quel point cet épisode est très différent de ce qu'il précède, je dis ça en englobant bien les 51 années qui suivent. On ressent effectivement une sorte d'aura mystérieuse et presque glauque, sombre, avec un suspens parfaitement tenu et un dénouement haletant dans le TARDIS. En plus d'être donc le pilot de la série, sans lequel rien n'aurait été possible, cet épisode nous fait entrer dans un univers magique. Ainsi l'épisode se détache surtout par son authenticité : on a la sensation que ce n'est pas juste "le premier épisode avec le début du scénario" mais bien l'entrée dans tout un Univers...

An Unearthly Child... l'épisode où tout a commencé.


Avatar Freem Freem
Membre
Avis favorable Déposé le 22 juin 2014 à 05:27

Après un générique franchement épique, on assiste à un vrai bon pilot qui introduit aussi bien que faire se peut l'univers de la série avec de bons acteurs (Carole Ann Ford peut-être un tout petit peu moins pour l'instant), tout ceci nous amenant à un cliffhanger très marquant.


Avatar zorostorm zorostorm
Membre
Avis favorable Déposé le 22 avril 2014 à 19:39

Que de nostalgique en re-pensant à ses épisode là..

Ce fut un très bon moment en compagnie de notre cher William Hartnell allias LE docteur! Hey oui! peut être vous avez des préférence (tout comme moi) mais malgré mes choix il faut savoir que Hartnell à incarné le commencement d'une longue vie ! Et que malgré son age, il a su invoqué tout les caractéristique du Doctor que l'on connaît maintenant ! Pour moi il est pas le meilleur acteur jouant le rôle du doctor, je garderais à l'esprit qu'il est la personne a avoir jouer un rôle pas si évident surtout a son époque.

Bref, après chacun a ses vision des choses.

Alors je vous invite tous a conclure par vous même avec vos opinions en regardant cette magnifique série!


Avatar Gizmo Gizmo
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 20 mars 2014 à 21:19

Ce pilot n'a pas vieilli et ne vieillira jamais.

Et ce, pour une simple raison.

Ce que vivent Ian et Barbara, et ce qu'on vécu des centaines d'anglais ce 23 novembre 1963, des milliers de fans sont vouer à le vivre à leur tour, durant les décennies suivantes. Faire ses premiers pas dans le Tardis est une expérience unique. Et la façon dont les scénaristes parviennent à nous introduire à cette machine folle, et son propriétaire (bien que ...) est magistrale.

Allons-y !


Avatar dewey dewey
Membre
Avis favorable Déposé le 12 mars 2014 à 20:08

Le truc avec la série classique, c'est qu'elle est, sauf à quelques très très rares exceptions près, constitués d'arc d'au moins 2 voire plusieurs parties. Le truc c'est qu'il est tellement évident que du coup, aucun épisode ne se suffit à lui même et fait partie d'un tout plus ou moins long, qu'il en deviendrait un peu absurde de noter les parties ... Toutefois, ça peut se révéler intéressant lorsqu'il y a une réelle différence de niveau entre certaines parties, et ça tombe bien puisque c'est justement le cas de ce 1er épisode en 4 parties de la plus longue série de tous les temps (oui je sais, hors soap). Je pense que pour cette série, je vais donc noter les parties une à une avec un léger commentaire dessus, puis dans la dernière partie de chaque épisode, je ferais une critique du tout bien plus globale, et je lui donnerais une note globale dans cette dernière.

Voilà, après cette préface administrative pompeuse, revenons donc à nos moutons : la 1ère partie du 1er épisode, "An Unearthly Child". les 20 premières minutes fondatrices d'un des plus grand mythes télévisuels de tous les temps. Et pour un démarrage, on peut dire qu'ils ont fait très fort. Cette première partie est juste excellente et parfaite dans son rôle de pilote (peut être même trop d'ailleurs vu comment les parties suivantes vont en souffrir), baignant dans une sorte d'aura qui fait rayonner chacune de ces scènes. Une vraie réussite.

En 20 minutes, passé un générique génial finalement pas si éloigné de celui que nous connaissons, l'épisode suit deux professeurs, un d'histoire et un de sciences, déterminés à résoudre les nombreux mystères qui entoure une de leurs élève, la jeune Susan (qui n'est autre que la petite fille du Docteur). Ce qu'ils découvriront va bien au delà de leur imagination et débutera une très longue et grandiose aventure.

Bon, ce qu'ils y trouvent, nous, spectateurs contemporains de la nouvelle série, on le sait bien. Mais ça n'empêche pourtant pas d'être agréablement surpris par un très bon rythme qui nous tiens bien en haleine (ce qui est un sacré tour de force rétrospectif vu qu'on connait très bien tout ce qu'ils nous présente), une succession de scènes cultes, et surtout de constater que pour une série qui a 50 ans et qui a connue d'innombrables changements, à quel point le concept de base était déjà clairement défini et établit (Ainsi que comment on arrive, en aussi peu de temps, à nous familiariser avec autant d'éléments fondateurs de la série).

Car oui, en 20 minutes, on nous introduit tous les grands principes de base de l'univers de Doctor Who : Le T.A.R.D.I.S., merveilleux et capricieux dès sa première apparition, les compagnons, Ian et Barbara, deux professeurs de lycée classiques, assez stéréotypés au premier abord (la suite aura bien le temps de nous démontrer le contraire) mais bien sympathique (c'est d'ailleurs justement à travers eux qu'on vit l'histoire durant cette partie), ainsi que Susan, qui, rien que par son statut de petite fille du Docteur, promet du lourd (et même promet trop quand on connait la suite ... mais bon, il ne faut pas oublier non plus qu'à l'époque, les mots "Time Lords", "Gallifrey", "Two Hearts" et "Regeneration" n'existaient pas encore dans la série ... Ce qui explique, je pense, le développement que connaîtra le personnage, envisagée comme une fille à peu près normale si ce n'est que dotée de quelques facultés légèrement surnaturelle et d'un assez lourd savoir sur l'espace temps), le Docteur, certes ici radicalement différent de ce qu'il est actuellement (là, nous avons un vieillard râleur, aigri, désagréable, agressif, méchant, limite insupportable, qui condamne nos jeunes enseignent au bannissement dans une autre époque comme cela. Et si l'attitude du Docteur la 1ère fois que j'ai vu cet épisode m'a profondément énervé, j'aime cette prise de risque assez énorme, plus encore pour l'époque, de la série sur son héros, qui n'en est pas encore un, qui n'est même pas pour l'instant un anti-héros. Non, ici, nous avons un fugitif temporel sournois et redoutable, hostile aux humains et aux autres protagonistes. Et oser faire ça, c'est juste génial), ... Bref, l'essentiel est déjà là, quand bien même il l'est sous une autre forme. On pouvait difficilement mieux introduire la série.

Bref, un pilote parfait qui nous livre une introduction de haut niveau pour cette grande série. La seule ombre au tableau, vis à vis du 1er épisode, c'est que cette 1ère partie, se détache tellement du reste, tant au niveau de son intrigue qu'en terme de niveau, que le reste de l'épisode ne fait pas le poids face à sa colossale introduction.


15.75

8 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 15
10 oct. 2018
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 17
17 oct. 2016
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 16
26 nov. 2014
Avatar de Reima
Reima a noté cet épisode - 13
21 sept. 2014
Avatar de Freem
Freem a noté cet épisode - 17
22 juin 2014
Avatar de zorostorm
zorostorm a noté cet épisode - 14
22 avril 2014
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 18
20 mars 2014
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 16
12 mars 2014

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.