Image illustrative de Doctor Who
Image illustrative de Doctor Who

Doctor Who

Doctor Who (1963)

Cette série relate les aventures du Docteur, un extraterrestre, un Seigneur du Temps originaire de la planète Gallifrey, qui voyage à bord d'un TARDIS (Time And Relative Dimension(s) In Space), une machine pouvant voyager dans l'espace et dans le temps. Le TARDIS a l'apparence d'une cabine de police (construction ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise 25 minutes
Science-Fiction, Fantastique, Historique, Action, Adventure BBC One, Youtube, BBC, Global, ABC (AU) 1963
12.68

1 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 1.35 - Kidnap (5)

Kidnap (5)

Trapped on the Sense-Sphere, the Doctor's investigations into the cause of the sickness affecting the Sensorites are hampered by the subversive activities of the City Administrator.

Diffusion originale : 25 juillet 1964

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 25 juillet 1964
Réalisat.eur.rice.s : Frank Cox
Scénariste.s : Peter R. Newman
Guest.s : Arthur Newall , Bartlett Mullins , Eric Francis , Ilona Rodgers , Joe Greig , Ken Tyllsen , Peter Glaze , Stephen Dartnell

Tous les avis

Avatar Mmaginère Mmaginère
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 10 août 2022 à 01:29

Du n'importe quoi, un méchant en carton qui m'agace profondément, de l'ennui et des enquêtes à 2 sous... bref, la pire partie de cet épisode pour l'instant. Espérons que la dernière sera à la hauteur.


Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 21 décembre 2018 à 22:36

Avis complet dans la dernière partie. Cet avis ne sert qu'à justifier une note supérieure à 16 ou inférieure à 10.


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis défavorable Déposé le 26 décembre 2014 à 19:30

CAROL: Oh, won't it be wonderful when we get back to the Earth, John? How I long for a thick, juicy steak.
JOHN: Well, you'll just have to make do with a small juicy fruit.

(quels dialogues horribles...)

Cinquième partie, l’ennui gronde et plus rien ne sauve vraiment le serial…

Les dialogues incroyablement éclatés et mécaniques ne font pas confiance au spectateur pour retenir les deux-trois éléments importants d’un récit pourtant pas bien compliqué. Par exemple quand les Sensorites rappellent sans cesse le fonctionnement de leurs écharpes :

ADMINISTRATOR: The Senior Warrior shall know me by the sash I wear. Your sash!

Globalement rien ne vole haut, que ce soit l’enquête policière à deux balles sur le manteau, ou les personnages qui dans l’ensemble manquent tous de jugeote. On ressent un peu l’absence du manque de Barbara car on se dit qu’elle comprendrait tout ce qu’il se trame en deux secondes. Tant mieux qu’elle ne soit pas là finalement, son personnage ressort indemne de ce serial…

Encore une fois les ficelles sont juste énormes. Donner une cape au Docteur. Pendant 1 minute. En plein milieu de l'action. Deux secondes plus tard, un Sensorite traître (on le sait car on l'a vu pendant 3 épisodes comploter) vient dire qu'il a vu le Docteur tuer l'un des leurs avec quelque chose dans son manteau. "Oh mais il ne porte pas un manteau, il porte une cape, menteur !"... Ça équivaut au coup de l'eau cristalline. C'est de la poudre aux yeux... ça sonne faux, juste faux.

L'autre problème c'est qu'on ne sent pas de scénario ni de menace. Une potentielle menace venant de qui ? De deux guignols qui échouent toutes leurs tentatives de contrer le Doc, qui est bien plus intelligent qu'eux et qui a en plus le soutien du premier sage de la planète, ce même Doc qui a déjà trouvé un antidote et gagné la confiance des autres Sensorites ? Même les "monstres" du tunnel de l'épisode précédent ne sont pas si menaçants que ça, étant donné que la résolution du cliffhanger consiste à... bah, à laisser le Docteur avec une vilaine bosse sur la tête et on en parle plus ? La seule chose qui retient le Doc et ses compagnons de partir, c'est parce qu'ils le veulent bien. S'ils veulent bien rester, c'est justement parce qu'il n'y a pas de danger. Pas de danger, pas de menace.

C'est dommage cette maladresse dans le scénario et cette incapacité à ménager le suspens (tous les twists se résolvent en 2 minutes - l'histoire n'est qu'un enchaînement de problèmes linéaires).

Carol prend évidemment sa place avec notamment un cliffhanger bien pété où elle est mise en danger de façon bête.

Difficile d’imaginer comment la dernière partie pourra inverser la tendance.

A noter que ce serial est, sauf miracle, d’ors-et-déjà celui que j’aime le moins de la première saison, et c’est assez ironique de se dire qu’à l’époque, les problèmes de celui-ci n’étaient pas aussi gênants pour le public. Au contraire, il était envisagé comme fin de saison, avait été plutôt bien reçu, et bénéficiait d’un “look” amélioré car Verity Lambert avait enfin obtenu de la BBC de tourner dans des studios plus larges (cela ne se voit pas du tout selon moi, mais bref).


8.33

3 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Mmaginère
Mmaginère a noté cet épisode - 7
10 août 2022
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 9
21 déc. 2018
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 9
25 juil. 2022

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.