Image illustrative de Doctor Who
Image illustrative de Doctor Who

Doctor Who

Cette série relate les aventures du Docteur, un extraterrestre, un Seigneur du Temps originaire de la planète Gallifrey, qui voyage à bord d'un TARDIS (Time And Relative Dimension(s) In Space), une machine pouvant voyager dans l'espace et dans le temps. Le TARDIS a l'apparence d'une cabine de police (construction ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise 25 minutes
Science-Fiction, Fantastique, Historique, Action, Adventure BBC One, Youtube, BBC, Global 1963
12.75

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 23.08 - Mindwarp (4)

Mindwarp (4)

The Doctor's trial continues. The Valeyard's next piece of evidence for the prosecution concerns the Doctor's recent trip to Thoros Beta. Though originally investigating arms dealing, the Doctor and Peri become embroiled in their old enemy Sil's alarming neurological experiments...

Diffusion originale : 25 octobre 1986

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 25 octobre 1986
Réalisat.eur.rice.s : Ron Jones
Scénariste.s : Phillip Martin
Guest.s : Alibe Parsons , Brian Blessed , Christopher Ryan , Gordon Warnecke , Patrick Ryecart , Richard Henry , Thomas Branch , Trevor Laird

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 16 janvier 2021 à 21:24

DOCTOR: Is Peri dead?
VALEYARD: No.
INQUISITOR: Then what was the point of showing that last sequence? I thought it was somewhat gratuitous.

Dès la reprise où on se moque allègrement des cliffhangers de “compagne en détresse” inutile de la série, j’ai su que cette dernière partie avait repris du poil de la bête et s’était gardée encore quelques bonnes idées.

Le scénario ne casse pas 50 briques dans la majeure partie de cet épisode. Le fait de désactiver un implant de tous les esclaves pour leur libération, ça vient un peu comme solution facile. Et les couloirs marrons en plastique jpp.

Mais un trait positif constant du sérial aura tout de même été son humour assez sobre et efficace. L’obsession pour l’argent de Sil et Kiv est un truc plaisant pour oublier le dégoût viscéral qui ressort de ces personnages. Et surtout, Yrcanos continue d’être un personnage marrant et cool. J’adore que les autres personnages se moquent du fait qu’il crie tout le temps. :

MENTOR: Oh, thank you.
YRCANOS: For your life? It was nothing.
MENTOR: No, for not shouting.

Il est attachant et tellement mis en avant dans un bon duo avec Peri que j’ai bien cru qu’ils allaient finir ensemble. Je pensais d’ailleurs que c’est ainsi que Peri partait (et j’aurais été dégoûtée qu’elle parte “en couple” comme tant d’autres compagnes).

DORF: He has a point.
YRCANOS: Everyone has a point, nowadays. I am a man of action, not reason!

Et puis, d’une dernière partie convenable mais somme toute pas impressionnante (j’aurai mis 12 pour les 15 premières minutes), l’épisode nous sort tout de même un dernier tour assez sensationnel. Une idée qui suffit à tout tenir.

Les Time Lords figent le Docteur en pleine action. Ils le forcent à retourner dans son TARDIS, l’amènent dans au procès où on a débuté la saison. Et surtout, ils lui enlèvent la mémoire de sorte à ce qu’il ne soit pas en mesure de se souvenir qu’il allait essayer de sauver Peri. Pire encore : les Seigneurs du Temps temporisent l’attaque de Ycarnos et son acolyte, afin de les empêcher de contrer le transfert total de l’esprit de Kiv dans le corps de Peri (ce qui scelle le destin de celle-ci)… afin d’être sûr que Ycarnos arrive juste à temps pour détruire Kiv une bonne fois pour toute, et sauver l'univers, selon eux.

Pu-rée. C’est assez dingue car on parle toujours des TimeLords comme des surveillants omniscients qui n’interfèrent pas. Ici, on voit un exemple de leur rôle dans l’Univers, sur un cas qui les a déplu : un scientifique sur une planète développée quelconque, arrivant trop proche, en partie à cause du Docteur, de pouvoir transférer des esprits dans des corps plus jeunes. Ils ont jugé que cette quête de l’immortalité brisait leurs lois, impliquaient trop de risques si ce procédé venait à se développer, et ont agi en conséquence.

Ce n’est pas surprenant étant donné qu’il s’agissait d’un thème récurrent de la saison 20 et de The Five Doctors notamment. Mais c'est super d'avoir une cohérence thématique pareille. Ainsi que de voir enfin en action la puissance des Seigneurs du Temps et en quoi ce peuple peut être redouté par beaucoup d’espèces au sein de l’univers, comme plein d'aliens différents ont pu le dire lors des épisodes depuis l’ère de Tom Baker notamment.

Au passage, même s’ils agissent dans une logique pseudo-réparatrice, il est amusant de noter qu’ils interviennent quand même vachement plus que le Docteur, tout ça dans l’idée de préserver un statu quo, ce qui témoigne de leur politique conservatrice et assez hypocrite.

En termes de lore c’est aussi dingue car voir des personnes extirpées de leur timeline et arrêter le temps, sont des choses clés dans Hell Bent du New Who. Tandis que le refus des Seigneurs du Temps de voir quiconque accéder à l’immortalité fait écho à leur décision de limiter les régénérations et tout le crédo du Timeless Child. En tout cas juste en termes d’enjeux, c’est ouf de voir une si petite histoire banale comme Mindwarp devenir si cruciale à la fin, une menace à la portée si puissante que le haut conseil lui-même a dû intervenir.

INQUISITOR: It was judged by the High Council as the most acceptable way, and Yrcanos will never know that he was used.
DOCTOR: And so they took it upon themselves to act like second-rate gods?

Je trouve, de plus, le contraste avec Mysterious Planet exemplaire. La première partie de The Trial of a Time Lord était en effet assez légère et enjouée, avec pourtant d'après le Docteur des enjeux énormes pour l'univers et des questions anodines qui relevaient d'une importance capitale (le déplacement de la Terre). Les Time Lords estimaient au contraire que tout concernait l'affaire du peuple de Ravolox, que le Doc n'avait pas à intervenir. Dans Mindwarp, c'est tout l'inverse, puisque le Docteur ne cherche qu'à interférer un peu pour s'enfuir, n'a pas conscience de ce qu'il fait, rejette Peri et a oublié une partie de l'histoire... et pourtant les Time Lords jugent que cela met en péril tout l'univers. Alors qu'à tous les coups, si on avait laissé l'histoire suivre son cours, il y a de fortes chances que les intérêts personnels du peuple des Mentors et la révolution, aurait noyé/tué cette technologie de vie éternelle dans l'oeuf. Pourtant, les Time Lords prennent la décision d'intervenir cette fois, ce qu'ils reprochaient au Doc avant.

Le parallèle entre les deux histoires est très frappant et fonctionne totalement pour donner du poids à Mindwarp et à sa conclusion où les TimeLords interviennent.

Et… c’est ainsi que l’épisode finit. Sur la mort de Peri, tandis qu’elle n’était déjà plus elle-même. Tuée par un de ses récents amis Ycarnos avec qui elle commençait à nouer une vraie relation. Le tout pour sauver tout un peuple, sur une planète qu’elle n’avait pas envie d’explorer et qui la rendait nostalgique de son époque. Tandis que le Docteur ne peut que regarder impuissant quelque chose qui est déjà fait. Et en ayant comme dernière conversation avec Peri, un moment où elle n'avait plus aucune confiance en lui et se sentait trahie.

Bordel c’est si sombre.

On ne peut pas dire que “l’utilisation” de Peri dans les scénarios aura toujours été exemplaire, mais ils ont su faire de sa fin quelque chose de très grand et de tragique. Adieu Peri, tu resteras une des compagnes les plus sous-côtées de l'histoire...

DOCTOR: You killed Peri?!
INQUISITOR: We had to act. With the discovery that Crozier had made, the whole course of natural evolution throughout the universe would be affected.

Colin Baker est incroyable dans la toute dernière scène où il tente de ne pas laisser transparaître son biais pour Peri, et jure de découvrir la vérité derrière toutes les actions de ces deux histoires/pièces à conviction. Il est convaincu que les images ont été falsifiées et qu’une intervention externe a eu lieu. Quoi de plus intéressant pour relancer la saison à la moitié de son run ?

Malheureusement à cause de la nouvelle série et de la réputation de certaines histoires, je sais que le Valeyard est considéré comme un méchant et qu’il a probablement dû interférer lui-même pour accabler le Docteur. De plus, si on part du principe que certaines images sont fausses, je n’exclus pas le fait que Peri ait survécu et soit juste repartie avec Ycarnos, ne trouvant plus le Docteur : ça me semble être l’explication la plus logique, surtout dans une saison qui veut réconcilier l’audience fatiguée de la violence.

Quoiqu’il en soit, je sais déjà avec certitude qu’il s’agissait vraiment de la dernière apparition de cette compagne. Qu’elle soit vivante ou non, peu importe au final : conclure par une telle image et une telle note son histoire, même si on y revient par la suite, c’est vraiment osé et touchant.

Mindwarp est un sérial à l'image de la saison pour le moment : ambitieux, cheap et déséquilibré avec un certain ventre mou au milieu de son intrigue planplan, mais dans l'ensemble ultra intéressant. Il complète extrêmement bien Mysterious Planet et offre une superbe porte de sortie à Peri à la hauteur de cette compagne injustement critiquée. Et il nous gâte en termes de lore, de questionnements sur la série elle-même, sur la confiance qu'on peut avoir en une image ou un personnage.


Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 13 janvier 2021 à 16:44

C’est un travail de déconstruction aussi déconcertant que fascinant mais peut-être pas pour autant si satisfaisant … Le serial a en effet (au-delà de Brian Blessed) une force : rien n’y est certain. Mais cette force c’est aussi son plus gros échec, car il n’y a pas vraiment de sens qui y est suggéré, de propos qui y est construit : les scénaristes ont même l’air en fait de se conforter beaucoup trop dans les pires aspects du run de Colin Baker (y compris dans le traitement de Peri).

9/20


11.5

2 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 14
16 janv. 2021
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 9
13 janv. 2021

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.