Image illustrative de Doctor Who
Image illustrative de Doctor Who

Doctor Who

Cette série relate les aventures du Docteur, un extraterrestre, un Seigneur du Temps originaire de la planète Gallifrey, qui voyage à bord d'un TARDIS (Time And Relative Dimension(s) In Space), une machine pouvant voyager dans l'espace et dans le temps. Le TARDIS a l'apparence d'une cabine de police (construction ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise 25 minutes
Science-Fiction, Fantastique, Historique, Action, Adventure BBC One, Youtube, BBC, Global 1963
12.75

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 24.02 - Time and the Rani (2)

Time and the Rani (2)

The alien world of Lakertya. With the aid of the savage Tetraps, the Rani has conquered this planet to allow her to continue her depraved biochemical experiments. But she finds herself needing the Doctor's assistance...

Diffusion originale : 14 septembre 1987

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 14 septembre 1987
Réalisat.eur.rice.s : Andrew Morgan
Scénariste.s : Pip Baker, Jane Baker
Guest.s : Mark Greenstreet , Richard Gauntlett

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis neutre Déposé le 19 juillet 2021 à 12:55

DOCTOR: Oh, don't underestimate the Rani. She's a brilliant but sterile mind. There's not one spark of decency in her.
RANI: I'm overwhelmed.

Kate O’Mara <3

Elle est bien peu présente dans l’épisode et c’est ça le problème. Cette partie est plus ennuyante que la première, mais elle n’a pas vraiment de côté “problématique” dirons-nous, contrairement à la première partie qui avait cette régénération assez cringe.

Mais c’est pas très bon, évidemment.

Le Docteur est toujours plutôt plat, et n’a pas le charisme de One, Four ou Six à ses débuts. Mel est toujours gentillette mais la trope de la mettre en danger ce qui la force à hurler en restant stoïque est vraiment ridicule. D'autant que contrairement à Peri, ça ne colle pas au personnage. J’ai très peur qu’elle n’arrive jamais à nous marquer, déjà qu’elle n’a pas vraiment eu l’occasion d’exister par elle-même dans ses deux histoires avec Six… Dans cet épisode, elle nous rappelle qu’elle est informaticienne mais ça ne se ressent pas/ce n’est pas mis à profit.

A part ça, ce n’est pas si mal écrit. Le deuil rapide d’un personnage secondaire pour sa fille n’est pas mauvais. L’idée d’exploiter le Docteur à son insu en lui faisant croire qu’il travaille dans son propre laboratoire, n’est vraiment pas idiote.

Il y a cependant beaucoup de remplissage. Il est évident que ça aurait dû faire trois parties grand max. Le scénario est lent et traîne des pieds - on percute avant le Docteur le lien entre le crash du TARDIS, le laboratoire de la Rani et les génies recrutés. On ne connaît toujours pas son plan, mais quand le seul élément de suspens de tout ton récit se tient derrière une porte fermée, c’est vraiment mal parti pour arriver à créer un dynamisme.

Ce qui plombe vraiment l’épisode selon moi c’est la réal. C’est tout bonnement hideux, et surtout très mal chorégraphié : tous les mouvements un peu actifs sont grotesques, le “”””””combat”””””” Doc/Rani, les escapades de Mel dans la carrière face au monstre en peluche… Suspension d’incrédulité zéro.

Rien d’offensant mais très faible.


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 10 juin 2020 à 10:51

Forcément, comme toujours avec les classic : la chute au 2ème virage.

On part sur un enchainement super traditionnel de la compagne et le docteur séparés, qui essayent de se retrouver pendant un ou deux épisodes pendant que l'un est capturé par le ou la méchante.

C'est bien dommage car encore une fois, les bonnes idées sont là : la Rani, qui fait des semi-regards caméra est géniale et assez drôle et le personnage de Beyus qui est forcé de collaborer pour la survie de son peuple pose un vrai enjeu politique. Enjeu qui ne sera absolument pas exploité, mais qui est là. 


Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 01 novembre 2018 à 00:56

C'est long, vraiment trop long. Car la Rani qui se déguise en Mel, les costumes moches, ce genre de trucs, ok. Mais là les Baker ils font durer la blague trop longtemps et en fait l'épisode a beau être culte ou fascinant, il reste quand même fort pénible et vraiment y'a rien à sauver.

ET MON DIEU C'TE MISE EN SCENE. Je sais qu'on est dans les classics mais quand même !!


Avatar dewey dewey
Membre
Avis défavorable Déposé le 19 octobre 2016 à 21:13

Bon l'avantage c'est que cet épisode est tellement à chier et unilatéral sur son niveau de médiocrité merdissimale que mes avis par parties vont être très courts vu que j'ai déjà quasiment tout dit dans la première partie.

Alors oui, cette seconde partie est un chouïa au dessus de la 1ère car le rythme décolle un peu et parce qu'on a pas de viol sauvage de la mémoire du précédent Docteur cette fois ci ...

Reste que la réal, les acteurs (sauf McCoy - mais même lui n'était clairement pas encore tout à fait au point vis à vis de son personnage, ce qui ne rattrape rien - et très sporadiquement Kate O'Mara qui ne peut faire de miracle avec ce qu'on lui donne à jouer) et les effets spéciaux sont à gerber comme ils ne l'ont jamais été dans la série (les FX des épisodes des 60's sont mille fois meilleurs que ceux d'ici). Même la musique est dégueulasse.

L'épisode conserve toujours néanmoins cette estomaquante capacité à constamment te prendre de cours sur la manière d'aller toujours plus loin dans le n'importe quoi complet et la médiocrité la plus totale. Ce qui l'empêche de totalement nous endormir, trop occupés à nous auto défoncer la gueule à force de se facepalmer à la moindre micro-seconde.

Mais c'est bien tout ...

Allez, vivement que je boucle cette merde. Je ne pensais pas trouver pire que Galaxy 4 dans la série Classique. Mon dieu que j'étais à côté de la plaque ...

Ah et Mel, refait moi une seule fois le coup de l'explosion de tympans (et de ma tronche avec le facepalm de cette scène, possiblement la plus ridicule de tout Doctor Who ever) en voyant un monstre, et je te passe officiellement en dessous de Peri dans le classement des compagnons !


7.4

5 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 10
02 nov. 2020
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 10
10 juin 2020
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 8
10 juin 2020
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 5
02 avril 2020
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 4
19 oct. 2016

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.