Image illustrative de Doctor Who
Image illustrative de Doctor Who

Doctor Who

Les aventures du Docteur, un extraterrestre, un Seigneur du Temps originaire de la planète Gallifrey, qui voyage à bord d'un TARDIS (Temps À Relativité Dimensionnelle Inter-Spatiale), une machine pouvant voyager dans l'espace et dans le temps. Le TARDIS a l'apparence d'une cabine de police (construction typiquement ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise, GB 25 minutes
Science-Fiction, Fantastique, Historique, Action, Adventure, Action & Adventure, Drame, Science-Fiction & Fantastique BBC One, Youtube, BBC, Global, ABC (AU) 1963
12.14

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 9.04 - Le jour des Daleks - Partie 4

Day of the Daleks (4)

Voir partie 1...

Diffusion originale : 22 janvier 1972

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 22 janvier 1972
Réalisat.eur.rice.s : Paul Bernard
Scénariste.s : Louis Marks
Guest.s : Alex MacIntosh , Andrew Carr , Anna Barry , Aubrey Woods , Bruce Wells , David Joyce , Frank Menzies , Geoffrey Todd , Jean McFarlane , Jimmy Winston , Maurice Bush , Oliver Gilbert , Peter Messaline , Rick Newby , Valentine Palmer , Wilfred Carter , Richard Franklin , John Levene , Scott Fredericks , Jean MacFarlane , Rick Lester , Ricky Newby , Nicholas Courtney , John Scott Martin , Murphy Grumbar

Tous les avis

Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 07 octobre 2022 à 09:06

Je trouve que le Contrôleur a un faux-air de Christophe Galtier, c’est fou.

Sinon, même si l’attaque final fait cheap (3 daleks et 5 gorilles pour dominer le monde, c’est pauvre), un très bon épisode final qui explique le pourquoi du comment et qui sort de sa manche un très bel paradoxe temporel.


Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 13 avril 2021 à 08:46

Un peu de Terminator (mais moins bien filmé) 15 ans avant, et globalement du timey-wimey simple mais joyeusement efficace. Puis surtout un Pertwee magistral qui boit du vin et casse la gueule à des fascistes, ce en toute élégance et sobriété.

14/20


Avatar dewey dewey
Membre
Avis favorable Déposé le 03 novembre 2018 à 18:19

5 ans qu'on n'avait plus vu les Daleks, "définitivement" vaincus à l'issue de l'excellent "The Evil of the Daleks" qui concluait la saison 4 car Terry Nation souhaitait récupérer les droits de ses créations afin de leur offrir leur propre série ... qui n'a jamais vu le jour !

Le moins que l'on puisse dire, c'est que leur retour est réussi. En même temps, quoi de mieux, quand il s'agit "d'être de retour" que de le faire à partir du scénario de "Terminator" ... 12 ans avant sa sortie !

Je serais toujours génialement étonné par l'avance qu'avait Doctor Who sur certaines oeuvres cinématographiques aujourd'hui devenu cultes dans le domaine de la science fiction. Outre le design des Daleks qui est assez voisin de R2-D2 alors qu'ils sont de 14 ans ses aînés (et quand on sait que George Lucas a pas mal pioché dans d'autres oeuvres qu'il aimait - sans toujours le reconnaître d'ailleurs - pour l'identité visuelle du premier film de sa saga culte, on se demande dans quelle mesure les Daleks ont pu éventuellement l'influencer), on avait déjà eu l'épisode "The Ark" qui préfigurait pas mal, jusque dans sa mise en scène, "La Planète des Singes", 2 ans avant la sortie du film (bon le livre dont il est issu existait déjà par contre, mais curieusement l'épisode de Doctor Who est plus proche du film que du livre). Maintenant pratiquement le scénario de "Terminator" 12 ans sa sortie. Et ça ne s'arrêtera pas là puisque "The Ark in Space" de la saison 12 est entre autres célèbre dans le fandom pour préfigurer "Alien". Là encore 5 ans avant la sortie du film ...

Et le scénario est vraiment employé à la perfection et la grande force de cet épisode, très "timey wimey" pour l'époque et les standards de la série Classique (en particulier l'ère Pertwee). En partant des tensions internationales de l'époque notamment aux Nations Unies pour imaginer ce que donnerait un futur où tout se serait envenimé, l'épisode déploie progressivement une superbe histoire de prédestination comportant de nombreux twists surprenants et bien amenés, ayant le mérite d'employer les Daleks de manière assez originale et atypique. A cela s'ajoute une ambiance réussie, un rythme parfait et une scène instantanément culte entre le Docteur et les Daleks.

Bon par contre la réal c'est le gros point noir de cet épisode. Je sais que la série Classique avait des moyens très limités et je suis habituellement très coulant avec elle sur le sujet mais là ça frôle vraiment l'amateurisme plus d'une fois, en particulier sur les scènes d'actions. C'est clairement l'un des plus faibles de l'ère Pertwee dans ce domaine. Au point d'ailleurs que cet épisode fait partie des quelques uns à avoir eu une édition spéciale avec remontage et effets spéciaux remastérisés et très franchement même si je suis habituellement plus partisan de la découverte d'une oeuvre telle qu'elle a été originellement faite au moins pour la 1ère fois, dans le cas de cet épisode, je conseillerais vivement de se pencher sur l'édition spéciale. L'épisode gagne en rythme, les effets spéciaux remastérisés ne dénaturent aucunement l'épisode et corrige d'innombrables défauts de mise en scène dynamisant fortement les passages d'action (sur certaines scènes c'est le jour et la nuit en termes d'intensité) !

Bref, un retour réussi des Daleks. Un peu terni par une réalisation ratée dans sa version originale et le fait que Jo soit, au contraire du reste de la saison, assez cruche et plante verte dans celui-là. Mais bon, au moins, elle l'est par courage et compassion. Et pour la réal, l'édition spéciale règle vraiment le gros du problème.

Moyenne "Day of the Daleks" : 14,5/20


15

2 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 14
07 oct. 2022
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 16
03 nov. 2018

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.