Image illustrative de My Brilliant Friend
Image illustrative de My Brilliant Friend

My Brilliant Friend

L'Amie prodigieuse

Quand la plus vieille amie d’Elena Greco semble avoir disparu sans laisser de trace, cette femme férue de littérature décide d’écrire l’histoire de leur amitié. Sa rencontre avec Raffaella Cerullo, qu’elle a toujours surnommée Lila, remonte à leur première année d’école primaire en 1950. Une amitié ...

Lire le résumé complet >

En cours Italienne 60 minutes
Drame, Biopic, Mini-série, Drama HBO, Rai 1 2018
15.3

1 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 2.07 - Ghosts

Ghosts

University life in Pisa has deeply changed Elena. Back in Naples for the Easter holidays, she discovers that just as many changes have affected the neighbourhood, and with it Lila's life.

Diffusion originale : 27 avril 2020

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 27 avril 2020
Réalisat.eur.rice.s : Saverio Costanzo
Scénariste.s : Elena Ferrante , Francesco Piccolo , Laura Paolucci , Saverio Costanzo
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Manoune398 Manoune398
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 26 mai 2020 à 12:53

Maintenant que les deux jeunes femmes ne sont plus vraiment en contact et qu'elles sont chacune "dans leur monde" (comme le dit Lila), la narration pouvait devenir assez compliquée. L'épisode laisse Elena de côté, lui donnant de nouveau son statut de contrice, tandis que sa mère s'occupe d'elle. Et que signifie la présence de sa mère ? L'amour prononcé par des actes, ou bien le fait qu'Elena ne quittera jamais vraiment le quartier ? Quoi qu'il en soit, Elena parvient à trouver des réponses grâce à la vie de Lila, et c'est ce qui fait de leur relation quelque chose d'unique, malgré l'amertume et la résistance. Ce sont deux destins liés, probablement à tout jamais, car elles s'apportent mutuellement espoir et confiance, allant cherchant dans l'autre ce que l'une n'a pas. Elena se replonge dans la solitude, ne parvenant pas à toucher du doigt ce qu'elle voudrait vraiment. Lila aime profondément Elena, ayant accepté de la laisser partir sans jamais vraiment l'abandonner. La fascination pour l'une, l'ancre pour l'autre.

L'épisode est donc concentrée sur Lila, et je suis particulièrement épatée par la performance de son actrice qui devait avoir 16 ou 17 ans au moment du tournage. Sa prestation est vraiment mature et j'ose imaginer très difficile, mais elle le fait très bien. Lila a perdu de son chien et de sa passion, mais elle est devenue mère et cela change tout. Les difficultés de la grossesse laissent la place à une éducation pleine d'espoir et un amour précieux. Cet épisode met particulièrement en exergue la condition de Lila (et bien sûr de la femme) : "Lila, je t'aime." "Lila fais ci, Lila fais ça." "Lila, tu étais destinée à de grandes choses." "Lila, ne lis pas ce que tu comprends pas." "Lila, quitte Stefano." "Lila, sois une bonne épouse pour Stefano." "Lila, sois sage et tais-toi." "Lilia, j'adore ton inconventionalité." La pauvre est baladée de part et d'autre, et même si à la fin elle se reprend et veut sauver sa peau, la Lila d'avant Nino est bel et bien partie, marquée par la vie.

Et au-delà de Lila, il y a des éléments très intéressants sur Stefano et la masculinité : ce qu'on attend de lui et à quel point il est conditionné, complètement fermé à lui-même et aveugle de ses propres émotions. Non, il n'aime pas Lila. Pas vraiment. Il ne la supporte plus. Il est malheureux, épuisé et violent, ignoble. Ils se poussent mutuellement à bout. 


15

1 note

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Manoune398
Manoune398 a noté cet épisode - 15
26 mai 2020

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.