Angels in America

Dans les années 80, l'Amérique est touchée par le Sida qui apparaît à l'époque comme le cancer des homosexuels. Les symptômes physiques obligent les gays à faire leur "coming out". Montrés du doigt, les malades doivent cependant faire face...

Terminée Américaine 60 minutes
Drame HBO, Canal+
14.92

1 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

1.01 - Millenium Approaches - Bad News

Pas de résumé pour l'instant ...

Diffusion originale Diffusion française
07 December 2003 01 January 2000
Réalisateur(s) Scénariste(s) Guest(s)

Tous les avis

Avis favorable Déposé le 11 March 2016 à 02:16
Hmm... C'est pas mal, on s'attache de plus en plus aux personnages, les acteurs sont excellents mais à part la scène finale avec Al Pacino, je n'ai pas vraiment été passionné par ce que je voyais. Peut-être parce que le sujet ne m'attire pas particulièrement... Mais bon, c'est pas très long donc je vais persévérer, on verra bien...

Antofisherb
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 16 May 2012 à 00:56
Un très bon premier épisode qui présente bien les personnages et l'univers de la série. On ne s'ennuie pas du tout, les personnages qui paraissaient un peu fades au début sont approfondis au cours de l'épisode, mais surtout j'ai adhéré à 100% à l'univers de la mini-série, pourtant très particulier. En effet, c'est une sorte de mélange entre le film Philadelphia, l'ambiance des mélodrames des années 50(le générique de début va grandement dans ce sens) et un poil de Las Vegas Parano. Enfin voilà, ça parle d'un sujet grave qui se prête à une certaine émotion, ça critique les préjugés sur les homosexuels dans la société (ici américaine et en 1985), et ça ajoute à ça un petit côté fantastico-symbolico-hallucinatoire assez barré. Et puis, au-delà de ça, le casting est juste amazing (Al Pacino, Meryl Streep (que j'ai pas encore vu ceci dit), Marie-Louise Parker, Justin Kirk (de Weeds aussi), ou encore Patrick Wilson). Et enfin, la réalisation (peut être même aussi la scénarisation mais je suis moins sûr) est confiée à Mike Nichols, le réalisateur du Lauréat, s'il-vous-plaît ! Bref, je ne met "que" 15 parce que je suis sûr que ça peut devenir encore meilleur et ce notamment au niveau de l'émotion, mais c'est bien parti pour devenir un bon gros coup de coeur :)

14

2 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
MembreSupprime2 a noté cet épisode - 13
11 Mar 2016
Antofisherb a noté cet épisode - 15
16 May 2012

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.