Image illustrative de Chicago P.D.
Image illustrative de Chicago P.D.

Chicago P.D.

Chicago Police Department

Des officiers en uniforme qui patrouillent et combattent le crime dans la rue, aux membres de l'unité des renseignements affectés à des affaires majeures (crime organisé, trafic de drogue, homicides...), toutes les recrues du poste de police du district 21 de Chicago risquent quotidiennement leurs vies. Ces ...

Lire le résumé complet >

En cours Américaine, US 42 minutes
Action, Policier, Crime, Drama, Thriller, Drame NBC 2014
13.75

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 10.02 - Épisode 2

The Real You

When a convicted murderer hijacks a prison van, the team scrambles to find him and the abducted prison guard before it's too late. Burgess questions Ruzek's motives in a case, creating tension between the two.

Diffusion originale : 28 septembre 2022

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 28 septembre 2022
Réalisat.eur.rice.s : Lisa Robinson
Scénariste.s : Gavin Harris
Guest.s : Jesse Lee Soffer , Ashley D. Kelley , Ty Hubbard , Peter Albrink , Trae Ireland , Oksana Fedunyszyn , Charles Harrelson , Marvalace Garrett , Scott Summitt , Robin Beaman , LoDeon , James Arthel Reilly , Takayla Williams Jackson , Finn Van Horn , Celestina Harris , Chiffonaray

Tous les avis

Avatar Manoune398 Manoune398
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 30 septembre 2022 à 02:19

C'est incroyable à quel point la qualité d'un épisode peut augmenter rien qu'en abordant plusieurs storylines en même temps. Il y a un vrai travail de finesse dans l'écriture ici, qui explore plein de thèmes (plus ou moins connus) et complexifie beaucoup à la fois l'affaire criminelle et les histoires personnelles.

Vendu comme un big Burzek episode, je n'ai pas l'impression qu'il soit nécessairement centré sur Kim et Adam plus que ça. Déjà, Makayla n'est pas là ce qui permet aux deux personnages d'être explorés en tant que relation/couple et non par rapport à l'enfant. À la fin de l'épisode, j'ai vraiment retrouvé des vibes du vieux Burzek (dans le bon sens du terme) et j'ai trouvé ça rafraichissant. Donc même si les notions de confiance de Kim envers Adam et celle de stabilité sont toujours présentes, elles ne font pas tout l'épisode en lui-même. C'est assez sous-jacent, même, car c'estAdam qui est véritablement à l'honneur et prouve qu'il a changé, tout simplement au travers de deux scènes : celle avec la petite fille sur le parking, et celle où il n'ose pas entrer dans la maison car il a perdu un peu de confiance en lui et a peur de commettre une faute. Il y a eu des épisodes beaucoup moins subtils où parce qu'une affaire concerne un personnage précis, on le voit s'en occuper à cent pour cent du début à la fin. Ici c'est même Kim qui cloture l'affaire, et toute l'équipe est présente le long de l'épisode.

La deuxième chose, et c'est ce qui fait de cet épisode un très bon épisode, c'est la construction narrative du départ prochain de Jay. Il n'est pas au centre de l'intrigue ici, ni lui ni Voight ni Hailey. Pourtant, leurs moments font émerger une pointe d'inquiétude qui se confirme à la fin et ne fait que préparer la suite. Déjà, l'absence de Jay et Hank au début de l'épisode déstabilise, sachant qu'on n'a aucune réponse. Il y a ensuite l'entrée sans autorisation dans la chambre du motel puis Jay qui frappe un gars pas très poli avec Hank. Enfin, la fin nous donne toutes nos réponses mais prouve qu'il y a bel et bien un malaise chez Jay et donc au sein du couple. Ce qui est intéressant avec cette storyline, c'est que contrairement aux autres personnages partis précédémment, Jay n'est pas simplement corrumpu ou victime collatérale. En fait, tout ce qu'il fait, il le fait par amour (ou affection/attachement) pour Voight. Il essaie sincèrement de se convaincre qu'il peut le changer, qu'il peut le protéger de lui-même... Sauf que quand on protège Voight de lui-même, on ne se protège plus soi-même et on part à la dérive. Erin, Antonio et Alvin en ont fait les frais, chacun.e à leur manière. Le fait que Jay choisisse d'aller au bar avec Hank plutôt que de rejoindre Hailey signifie bien qu'il sait que ce qu'il est en train de faire n'est pas okay. Et le fait que Hank ne lui dise pas de rentrer mais accepte sa compagnie (et donc brise la distance qu'il a habituellement avec l'équipe) rend compte certes de sa solitude mais aussi de sa toxicité. Jay a tenu dix ans, mais il se devait d'explorer sa part sombre, comme tant d'autres l'ont fait avant lui (Hailey et Adam sont les seul.e.s à s'en être sorti.e.s dans une moindre mesure). J'ai aussi aimé les quelques regards entre Kim et Hailey qui suffisent à comprendre qu'elles sont sur la même longueur d'ondes, j'aimerais que leur relation soit développée beaucoup plus !

Bref, l'épisode était super bien construit et bien écrit avec des scènes d'actions et d'intervention super bien menées, une accroche intéressante et une scène coup de poing (jamais en dix ans on n'avait vu ça) avec la petite fille tuée par balles. D'ailleurs, là où le scénario aurait pu auparavant utiliser ce moment pour tester la moralité des personnages, il ne le fait pas, ce qui prouve aussi des changements dans l'équipe et leurs intentions quant à ce qu'ils veulent raconter (et comment ils le font).

Je trouve Torres un peu trop à l'aise pour quelqu'un sans expérience qui sort de l'académie, mais le personnage me semble correct et puis on aura le temps d'apprendre à le connaître...


15

1 note

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Manoune398
Manoune398 a noté cet épisode - 15
30 sept. 2022

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.