Image illustrative de Chicago P.D.
Image illustrative de Chicago P.D.

Chicago P.D.

Chicago Police Department

A la tête de l'unité des renseignements du district 21 de Chicago, le sergent Hank Voight ne craint pas de franchir les limites de la légalité et de l'éthique. Ses méthodes lui valent d'être dans le collimateur de ses supérieurs et des affaires internes.

En cours Américaine 40 minutes
Action, Policier, Crime, Drama, Thriller NBC 2014
13.66

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 7.11 - Canaryville

43rd and Normal

Le secret de Ruzek et Burgess commencent à avoir de sévères répercutions sur leur travail de policier. Une série d'actes de vandalisme mortelle fait monter la tension dans le quartier de Canaryville. Atwater essaye de se rapprocher de son frère mais ne fait que le repousser encore plus loin.

Diffusion originale : 15 janvier 2020

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 15 janvier 2020
Réalisat.eur.rice.s : Chad Saxton
Scénariste.s : Gwen Sigan , Rick Eid
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Manoune398 Manoune398
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 18 janvier 2020 à 15:47

C'est peut-être l'épisode qui marque un tournant dans la série : celui où l'on réalise que c'est la septième saison, et que ça commence à faire un petit bout de temps que nous voyons cette équipe évoluer. Je ne savais pas quoi penser de la grossesse de Kim, pensant d'abord à un stratagème pour que Burzek se fasse enfin, puis j'ai pensé que c'était une porte de sortie à l'actrice, puis un autre stratagème pour ajouter du drame à l'histoire en lui faisant faire une fausse couche.

En fin de compte, quelle que soit la raison, et quelle que soit l'issue, les scénaristes écrivent bien cette intrigue. Parce qu'avant tout, il s'agit d'une flic enceinte qui va devoir faire des sacrifices et gérer sa grossesse au mieux. Ses scènes avec Adam sont bien écrites, que ce soit ses dialogues à lui ou bien à elle. Il y a une lucidité et une crédibilité qui font plaisir à voir, et c'est du coup un thème qui m'apparait beaucoup plus intéressant que de simplement faire du fan service avec le couple Burgess/Ruzek.

Alors que j'ai souvent peur que la série s'engage dans du Chicago Fire avec beaucoup d'intrigues personnelles et un certain sentimentalisme, il s'avère qu'elle est à chaque fois du côté de Law & Order: SVU avec une approche beaucoup plus sensible et réelle quant au métier que les personnages exercent. Certes, il y a du personnel : c'est nécessaire pour l'attachement que peut ressentir le spectateur et cela permet de faire perdurer la série. Mais ce n'est jamais au détriment de ce qu'est vraiment l'histoire principale : montrer la vie d'une unité de police, à Chicago. Et avec cette grossesse, le pari est une nouvelle fois réussi.

Je suis, de plus, assez contente de voir qu'il n'y a pas de réel fil rouge, et que l'ensemble est moins politique. Cet épisode possède quelques moments drôles, ce qui n'arrive pas souvent, il y a de bons échanges dans l'équipe, l'intrigue d'Atwater est touchante et bien sûr Kim mène la barque avec de très bonnes scènes. Elle qui a été en retrait pendant assez longtemps, la force de caractère et l'ambition de son personnage sont à nouveau mis en valeur. Le montage vers la fin est émouvant et me fait dire que la série et ses personnages respirent après deux saisons intenses et éprouvantes. Le départ d'Antonio a laissé de vieilles histoires derrière, de même que le départ d'Erin avait redynamisé l'intrigue générale. L'équipe est soudée, solide, il y a plein de petites choses qui en font vraiment une famille. Les scènes d'intervention et d'action en général sont très bien filmées.

C'est pour ça que c'est un bon épisode ; il me rappelle les débuts de la série qui, même si elle était beaucoup moins fine, parvenait à mettre le doigt sur la réalité de ce que peut être la vie de la police. J'ai trouvé ça très juste et les personnages, tous dans une phase peut-être plus sensible de leur vie, semblent se reposer un peu, avec un Voight qui vieille sur tout le monde. Ce n'était pas moins sombre, ou plus joyeux, mais j'ai retrouvé une lumière que je n'avais pas vue depuis un moment et j'ai vraiment apprécié de voir à quel point la série, ses personnages historiques et la production avaient évolué.


14

1 note

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Manoune398
Manoune398 a noté cet épisode - 14
18 janv. 2020

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.