Class

Les premières et terminales de Coal Hill School ont tous leurs propres secrets et besoins. Ils doivent faire face aux contraintes de la vie quotidienne, y compris les amis, les parents, le travail scolaire, le sexe, et la douleur, et aussi les horreurs qui proviennent du voyage dans le temps. Le Docteur et ses voyages ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 45 minutes
Fantastique, Science-Fiction BBC Three
11.12

1 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

1.01 - The Prom

For Tonight We Might Die

Pas de résumé pour l'instant ...

Diffusion originale Diffusion française
22 October 2016 01 January 2000
Réalisateur(s) Scénariste(s) Guest(s)

Tous les avis

Dreamsteam
Membre
Avis favorable Déposé le 01 December 2016 à 03:20
Spoiler
(Attention aux spoilers sur l’épisode dans mon avis) J’ai vraiment passé un bon moment devant cet épisode. J’ai beaucoup aimé les personnages qui nous sont proposés. Ils sont tous différents, et je pense qu’ils vont tous apporter quelque chose à la série. Ils sont peut-être un brin stéréotypés, mais cela reste léger selon moi, et il s’agit d’un pilot, donc cela n’est pas très gênant. J’ai trouvé que le lien entre Miss Quill et le Prince (et tout ce qui se rattache à leur background) est vraiment intéressant et original. Cela risque d’apporter un gros plus à la série au niveau du scénario. (Notamment le fait que Miss Quill doit tout faire pour protéger le Prince au péril de sa vie). Et puis, j’ai bien aimé la façon dont on a pris connaissance de leur histoire. Notamment la scène où ils sont « chez eux » et qu’on s’aperçoit que Charlie connaît Miss Quill. (Et bien sûr, toutes les scènes qui en découlent). Leur histoire risque d’avoir une importance, et elle se devait d’être bien intégrée au scénario. J’ai trouvé l’intrigue autour du monstre bien construite et intéressante. Concernant les points négatifs, ce qui m’a un peu dérangé c’est l’apparition du Docteur. Ce n’est pas son apparition elle-même qui m’a dérangée, bien au contraire. Mais c’est surtout le fait que c’est lui qui parvient à résoudre la situation et non les autres. Certes ils ont étés courageux, mais le problème n’aurait peut-être pas été résolu sans lui. Son apparition fait quand même plaisir, et permet d’annoncer la couleur pour la suite: le Docteur part, et ils vont devoir se débrouiller eux-mêmes. La principale critique que j’ai lu sur l’épisode et la série, c’est le mélange des « genres » qui dérange. Dans le sens où on a du mal à savoir quel est le public/la cible de la série. D’un côté elle fait très « jeune/ado » (par son côté lycée, bal de promo etc…) mais d’un autre côté elle semble vouloir toucher un public plus « adulte » par son ambiance parfois plus sombre ou par certaines scènes (tel que la mort de la petite amie de Ram). Pour ma part, cela ne me dérange pas du tout, parce que je ne pense pas que ces deux facettes soit diamétralement opposés et qu’on peut tout à fait les superposer (en partie ou complètement). Et puis, ces deux ambiances représentent bien ce qu’à l’air d’être Coal Hill School: un lycée qui n’a rien d’exceptionnel mais qui en réalité, est bien plus sombre qu’il n’y paraît. « Leave us ! We are decorating ! »

Gizmo
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 16 November 2016 à 18:01
« Bonjour, nous sommes le casting principal, nous sommes écrits par les scénaristes de Plus Belle la Vie défoncés au schnaps. - Bonjour, je suis Miss Quill, et si vous trouviez que Michelle Gomez jouait mal, vous allez adorer mon acting à base de gros yeux qui roulent, de catchphrases balancées n’importe comment et de rayfayrences trop djeunz !! - Bonjour, je suis le générique et j’ai la dhiarrée. - BOUHAHA ! Moi, le chef des méchants très méchants effets spéciaux fauchés, je vais venir semer la misère dans l’école le soir du bal de promo et je vous l’annonce. Heureusement que vous ne comptez strictement rien faire d’ici-là, sinon il n’y aurait pas de scénario ! Mais je reviendrai faire coucou plusieurs fois dans la saison, au cas où on oublierait que je suis très très méchant qui aime le gore, comme les djeunz d’aujourd’hui. - Bonjour, je suis Peter Capaldi, j’ai des répliques de merde mais au moins je ne souffre pas de l’absence totale de direction d’acteurs que subit le cast principal. - Bonjour, je suis la mythologie de la série, et j’ai clairement la tête dans le cul. » #Scénaristecestunmétier #JaimalàmonDocteur #StillbetterthanHellBent

ClaraOswald
Membre
Avis défavorable Déposé le 22 October 2016 à 18:46
Beurk. Cliché, mal joué, réal banale, musique générique au possible (sauf une). L'épisode est sauvé par Capaldi et la référence à Clara, sans ça, ça ne vaut rien. La suite sera sans moi

9.6

5 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Dreamsteam a noté cet épisode - 14
01 Dec 2016
ClaraOswald a noté cet épisode - 3
18 Nov 2016
Gizmo a noté cet épisode - 6
16 Nov 2016
KingMob a noté cet épisode - 12
27 Oct 2016
Jasper a noté cet épisode - 13
23 Oct 2016

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.