Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Extraterrestre de 900 ans, le Docteur est un aventurier qui voyage à travers le temps et l'espace à l'aide de son vaisseau, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space), qui, pour mieux s'adapter à l'environnement, a l'apparence d'une cabine téléphonique. Le Docteur voyage en compagnie d'une jeune fille. ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 42 minutes
Fantastique, Science-Fiction BBC One, France 4 2005
13.34

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

3.11 - Utopia

Utopia

Suite à l'irruption innopinée du Capitaine Jack Harkness près du TARDIS, tous se retrouvent projetés à la fin des temps, dans un monde détruit.

Diffusion originale : 16 juin 2007

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 30 janvier 2008
Réalisat.eur.rice.s : Graeme Harper
Scénariste.s : Russell T. Davies
Guest.s : John Barrowman , Derek Jacobi , Chipo Chung

Tous les avis

Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 25 juillet 2018 à 22:53
Spoiler

Le problème de l'épisode, c'est qu'il ne tient qu'à une bonne grosse dose de fan-service (le retour de Jack) et à un clifflanger de malade .. Le reste, c'est assez moyen.

Principal reproche (et gros reproche) : la réalisation. Contrairement à l'excellent two-parter sur le Diable, ici on ne ressent pas du tout une ambiance apocalyptique. Il fait noir, mais on ne sent ni du désespoir, ni la petitesse de l'Homme face à la monstruosité de phénomènes transcendants. Y'a quelques cannibales bizarres du futur (mouais), des ruines (assez belles ma foi) d'une civilisation disparue, mais rien d'autre. Et je trouve ça vraiment dommage.

J'aurais aimé voir plus de désespoir pour le coup, car on parle quand même de la fin de l'univers, et cela aurait pu donner des questionnements philosophiques extrêmement intéressants .. Mais à la place on a des ruines, de vagues terrains industriels .. et pas grand chose.


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 18 janvier 2015 à 13:56

Un début d'épisode bien rythmé avec le retour du sympatoche Captain Jack,puis cela s'étiole tranquillement jusqu'au clif qui donne envie.

Par contre, au niveau des méchants, c'est vraiment grimace-land, et malheureusement The Master semble prendre la même voie.

Sinon, j"ai trouvé Chantho sexy et attirante, dois je consulter??


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 23 octobre 2014 à 01:04

Excellent épisode avec une tension et une révélation remarquable !

Son seul défaut serait la fin de l'univers pas très bien représentée mais le défaut est corrigé dans Listen.

2 réponses
Voir les réponses

Avis favorable Déposé le 30 décembre 2013 à 16:47

Un bon épisode qui démarre de manière cool grâce au Capitaine Jack (toujours excellent en duo avec le Dr, à draguer n'importe quelle espèce de l'Univers) et à un voyage vers la fin de l'Univers (quoique ce soit dommage que la Race Future ne serve absolument à rien, même celle qui est infiltrée dans la base n'est pas très utile...). Chantho était marrante, surtout incitée par Martha à dire des grossièretés.

Mais c'est surtout vers la fin, à partir du moment où l'on découvre que le double épisode Human Nature/Family of Blood était très utile pour l'intrigue de la saison que ça devient excellent !

On retrouve alors le Master, un vieil ennemi du Doctor déjà vu dans les saisons de la vieille série !

Très bon épisode d'introduction à un triptyque qui promet d'être énorme !

Par contre, j'ai pas trop compris l'intérêt d'Utopia, hormis de donner un but au début de l'épisode...


Avatar MrZ MrZ
Membre
Avis favorable Déposé le 25 décembre 2013 à 00:00

Episode sympathique avec le retour de l'excellent Jack Harkness, qui donne lieu à de nombreux moments très drôles.

Le professeur Yana est tout mignon tout sympathique, même si on devine rapidement qui il est réellement.


Avatar ndanan2212 ndanan2212
Membre
Avis favorable Déposé le 24 novembre 2013 à 01:04

Très bonne première partie avec un jack qui est le bienvenue et un cliffhanger de malade qui promet beaucoup pour la suite.


Avatar oberown oberown
Membre
Avis favorable Déposé le 20 octobre 2013 à 17:07

Un épisode un peu mou au début, mais le retour de Jack fait du bien. Et ça explique bien des choses. Une fin avec un bon retournement. Allez hop j'enchaîne la suite !


Avatar Ostrya Ostrya
Membre
Avis favorable Déposé le 05 octobre 2013 à 20:22

Épisode au sujet fascinant. Plus que la fin du monde, la fin de TOUS les mondes.

Mais les humains de la fin du monde sont tristements banals, même si le docteur en fait la remarque (qu'ils reviennent à leur forme la plus commune).

Et jai trouvé ridicule les sortes de vampires, pas kitch, ridicule!

Dommage, l'idée était géniale mais est-ce par manque de budget que les décors sont si simples?

Sauf l'ancienne ville morte, belle comme tout qui m'a fait pensé à la ville verticale dans "la machine à remonter le temps" (version récente).

Comment le professeur a-t-il découvert Utopia? Jai mal compris.

Par contre, niveau acteur, jai adoré tout le monde. Le professeur et son assistante, le retour de Jack - scène trop stylée quand ils courent dans un couloir...

Et la chute est extra.


Avatar MarieJeanne MarieJeanne
Membre
Avis favorable Déposé le 20 août 2013 à 11:44

Très bon épisode, pour moi, la seconde partie était meilleure que la première, les dialogues entre Jack et le docteur étaient le point fort de l'épisode. Sans compter un nouvel arrivant qui m'a l'air d'etre un personnage très intéressant, ça donne vraiment envie de voir la suite.


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 06 juin 2013 à 20:06

Utopia est resté pendant très longtemps un mystère pour moi, parce qu'il repose énormément sur plusieurs effets de surprise :

Spoiler

Jack tout d'abord, le fait de ne pas savoir qu'il est immortel, la montre, et bien sûr qui est vraiment le professeur Yana.

Du coup je suis resté de marbre. Mais en revoyant la série dans le bon ordre en la faisant découvrir à un total newbie, je me suis rendu compte de la force d'écriture de l'épisode.

Parlons d'abord du pitch. La fin de l'Univers, rien que ça ! Une idée assez brillante. Certes l'épisode souffre de plusieurs problèmes : la Race du futur, est caricaturale au possible et la cheap ambiance qui règne dans les décors n'aident pas à se plonger dans l'intrigue. Graeme Harper, réalisateur de l'avant-gardiste Caves of Androzani dans la série classique, qui était revenu pour l'emblématique Doomsday (et les moins emblématiques two-parters Cybermen et "42" cette saison) est un réalisateur un poil surestimé. Il réalise un épisode en 2007 comme en 1984. Dans Utopia se succèdent des carrières, des couloirs et des câbles partout pour donner l'impression d'une technologie "avancée", mais tout sonne cheap. Fort heureusement, Russel T. Davies est un scénariste très compétent qui a parfaitement conscience qu'il écrit pour une série de la BBC. Et donc il intègre totalement ces limitations dans son intrigue. Il fait d'Utopia une colonie assez "rétro-futuriste" de façon tout à fait volontaire, et s'en sert pour faire un propos sur l'humanité. Exactement comme pour The Long Game et le Satellite 5 de la saison 1. Mais ici ce n'est pas pour critiquer les dérives technologiques de l'humanité, au contraire, c'est pour vanter les mérites d'une race humaine qui survit en dépit de tout parce qu'ils gardent espoir.

Idem, le professeur Yana arrive à faire décoller sa fusée avec des spaghettis (true story), mais c'est tellement assumé dans l'histoire et expliqué par les révélations que cela passe totalement, et ça excuse tout le "chantier de câbles bordéliques" un peu kitsch de son atelier. Le déroulement du scénario en lui-même est parfois rempli de facilités de ce genre. Un problème ? Le Docteur bidouille un truc ! Autre problème ? TARDIS powa ! Autre problème ? Jack immortel ! Et la fusée part. Le tout est étiré sur 40 minutes. Mais on s'en fiche complètement et tout reste crédible.

Bref, le fait que les humains aient "regressé" des milliards d'années dans le futur est au service d'une histoire vraiment cool qui donne même à cet épisode une ambiance rétro appréciable et unique, alors qu'elle aurait pu être très kitsch. Le tout est fait avec beaucoup d'humour (le Docteur mentionne que les humains ont passé quelques millions d'années "en téléchargement").

Donc avec le temps et avec les revisionnages, j'ai appris à en fait plutôt adorer ce choix de dépeindre la fin des temps des Hommes comme un monde où l'Homme sera revenu aux "bases". C'est un peu égocentrique de croire que dans quelques milliards d'années, l'Homme ressemblera à celui de la fin du 20ème siècle grosso modo, mais c'est une contrainte technique inévitable qui a le mérite d'être justifiée par le scénario et qui permet à Utopia de se revêtir d'une ambiance intemporelle, nostalgique d'un "futur défaillant" et assez percutante.

Pour le reste, cet épisode est un festival de bonheur. Revoir Jack était un plaisir, les références et les rappels qui en découlent nous rappellent le bon vieux temps. De façon un peu agaçante, Ten est insupportable dans cet épisode. La façon dont il est détaché de Jack ou la façon dont il gueule sur Martha à la fin alors qu'elle vient lui donner une information, ça m'énerve pas mal. Mais cela fait partie de son personnage et cela donne toute une bonne réponse autour de l'abandon de Jack en saison 1. Pour Martha, c'est un peu moins justifiable mais le Docteur semble tout de même très perturbé par l'idée qu'il y a un autre Seigneur du Temps, et c'est Martha qui prend, encore une fois. C'est assez frustrant mais c'est quand même une alchimie très originale Docteur/Compagne dans la série.

Les grandes stars de cet épisode sont bien sûr Chantho et le Professeur Yana. Chantho était touchante et drôle, elle est une réussite dans le sens où elle n'est pas nécessaire à l'histoire mais pourtant y apporte une touche alien bienvenue. Et puis comme toujours avec RTD, le génie des personnages secondaires : il suffit d'une petite scène où Chantho est trop mignonne ("No ! Hihihihihi") et hop le personnage gagne trois dimensions. Quant au professeur, il était mystérieux et merveilleusement bien joué par Sir Derek Jacobi. Voir cet homme amoureux de la science désespéré d'un jour partir pour une utopie était touchant et Jacobi délivre chaque ligne avec talent.

"I am the Master !"

On a beau chercher (et trouver) tous les défauts du monde à l'épisode ("Huumaaaan"), la fin est de très haute volée. La révélation sur le Maître est géniale, on nous éveille des doutes sur le Professeur tout au long de l'épisode et tout prend un sens à partir du moment où l'on voit la montre.

Le dernier acte, c'est une cascade de conséquence et de plein de "oooooh c'est pour ça" qui se balancent dans notre tête. Le rappel des paroles de Face de Boe vient joliment se lier à tout cela. Tout est une réussite, autant avec la tension portée par la musique que par le jeu de Jacobi, encore une fois irréprochable. Le cliffhanger nous laisse sur une situation impossible, avec le Maître capturant le TARDIS du Docteur et déjà des pistes lancées pour le double-finale qui va suivre. John Simm a droit à ses premiers mots dans la peau du Maître. S'il convaint moins que Derek Jacobi (pour le moment hein) et que son personnage passe d'un scientifique froid, calculateur et brillant, à une sorte de fou qui grimace et gesticule dans tous les sens (la transition rappelant un peu le passage de Christopher Eccleston à David Tennant en fait), c'est justement cette folie qui explose qui est si intrigante et inquiétante. Et John Simm aura tout le temps de nous convaincre par la suite.

Utopia est donc un exemple d'une merveilleuse idée qui se fait éclipser par le fil rouge d'une saison - et tant mieux ! La prestation des acteurs invités, le joli amas d'éléments de fil rouge qui reviennent (Jack, la main, la montre, le message de Boe...) ainsi que le dernier quart haut en tension et ramenant un élément mythologie culte de la série, élèvent cet épisode.

Pour finir, à noter que ce format de three-parter avec un épisode introductif qui conduit aux deux suivants est une excellente idée et a renouvelé un peu le format d'une "fin de saison" comme on l'entend.


14.34

29 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 14
25 juil. 2018
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 16
02 déc. 2015
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 16
20 nov. 2019
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 13
19 juil. 2015
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 14
18 janv. 2015
Avatar de arnoglas
arnoglas a noté cet épisode - 14
06 janv. 2015
Avatar de 4evaheroesf
4evaheroesf a noté cet épisode - 10
07 oct. 2014
Avatar de MembreSupprime2
MembreSupprime2 a noté cet épisode - 15
30 déc. 2013
Avatar de MrZ
MrZ a noté cet épisode - 14
24 déc. 2013
Avatar de ndanan2212
ndanan2212 a noté cet épisode - 16
24 nov. 2013
Avatar de oberown
oberown a noté cet épisode - 16
20 oct. 2013
Avatar de Ostrya
Ostrya a noté cet épisode - 16
11 oct. 2013
Avatar de Puck
Puck a noté cet épisode - 15
25 sept. 2013
Avatar de MarieJeanne
MarieJeanne a noté cet épisode - 15
20 août 2013
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 14
10 avril 2013
Avatar de Dreamsteam
Dreamsteam a noté cet épisode - 14
18 oct. 2012
Avatar de CultureShowtv
CultureShowtv a noté cet épisode - 15
12 oct. 2012
Avatar de Cannibal
Cannibal a noté cet épisode - 12
18 juin 2012
Avatar de Herisson
Herisson a noté cet épisode - 15
25 janv. 2012
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 14
17 janv. 2012
Avatar de Tan
Tan a noté cet épisode - 10
19 déc. 2011
Avatar de sin
sin a noté cet épisode - 16
20 sept. 2011
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 16
08 août 2011
Avatar de Aureylien
Aureylien a noté cet épisode - 14
31 juil. 2011
Avatar de Rion
Rion a noté cet épisode - 15
11 avril 2011
Avatar de elpiolito
elpiolito a noté cet épisode - 14
03 mars 2011
Avatar de Gouloudrouioul
Gouloudrouioul a noté cet épisode - 15
02 févr. 2011
Avatar de sanschiffre
sanschiffre a noté cet épisode - 14
20 oct. 2010
Avatar de tortor
tortor a noté cet épisode - 14
19 avril 2010

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.