Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Dernier descendant des Seigneurs du Temps et âgé de plus de 900 ans, le Docteur parcourt l'espace et le temps dans son TARDIS (Time And Relative Dimension In Space). Amoureux de la race humaine, il se fait régulièrement accompagner par une femme ou un homme. Partagé entre folie et génie, insouciant mais ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 45 minutes
Fantastique, Science-Fiction, Adventure, Drama BBC One, France 4 2005
13.23

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 3.11 - Utopia

Utopia (1)

Le Docteur et Martha se retrouvent nez à nez avec une vieille connaissance : le capitaine Jack Harkness ! Peu après le trio se retrouve propulsé sur la lointaine planète Malcassario, dans un futur lui aussi lointain. Ils y font la connaissance du professeur Yana qui essaie désespérément de sauver ses compatriotes en les envoyant sur la planète baptisée "Utopia"...

Diffusion originale : 16 juin 2007

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 16 juin 2007
Réalisat.eur.rice.s : Graeme Harper
Scénariste.s : Russell T. Davies
Guest.s : John Barrowman , Derek Jacobi , Chipo Chung

Tous les avis

Avatar Tempo Tempo
Membre
Avis favorable Déposé le 26 juin 2020 à 00:10

Contrairement aux autres finals de saison de la série, Utopia, The Sound of Drums et Last of the Time Lords sont trois épisodes assez différents les uns des autres et cela n'impacte pas leur qualité en temps que final mais en fait 3 épisodes que l'on peut prendre plaisir à regarder pour des raisons totalement différentes.

On va donc commencer par Utopia ; Utopia est un épisode qui construit principalement son identité par son ambiance totalement unique : il s'agit de la fin de l'univers. Et c'est souligné par des décors très sombres en dehors, mais à l'intérieur ce sont des hangars colorés et lumineux mais néanmoins détériorés. L'ambiance "fin de l'univers" est totalement réussi et c'est clairement la plus grande force de l'épisode, puisqu'il traite la thématique du dernier espoir pour la vie humaine dans l'univers tout entier. Espoir donné par la promesse d'une cité nommée Utopia, dont le ciel serait parsemé de diamant. Et la thématique de l'espoir est une thématique qui sera au coeur de ces trois épisodes. Et dans ces trois épisodes l'espoir que porte le peuple se repose respectivement sur les personnages du professeur Yana, du premier ministre Harold Saxon et de Martha Jones.

Utopia est donc un épisode qui se veut comme une introduction à cette trilogie portée sur le personnage du Maître, qui est mon antagoniste de fiction préféré pour beaucoup de raison mais on y reviendra plus tard. L'une des meilleures choses qu'apporte cet épisode est le retour de Jack Harkness, délaissé dans le final de la saison 1 mais qui a eu le droit à un spin-off entié dédié à son personnage (d'ailleurs regardez Torchwood surtout la saison 3 mais ne regardez JAMAIS la saison 4 svp). Le retour de Jack Harkness fait plaisir et son alchimie avec le 10ème Docteur et Martha est satisfaisante même si je préfèrai le quatuor 9ème/Rose/Mickey/Jack. Cet épisode explique également l'immortalité de Jack Harkness (chose qui ne sera jamais expliqué dans son propre spin-off bizarrement). Bien qu'il aurait très clairement pu être enlevé de ce final sans que son absence ne le gêne dans les grandes lignes, c'est toujours un plaisir de voir Jack Harkness et en rajoute un peu au côté spécial de la trilogie.

Mais évidemment Utopia est surtout connu pour être le retour du personnage du Maître et ce avec l'un des meilleurs twists de la série. Toute la séquence entre Martha qui découvre la montre et le professeur Yana qui révèle son vrai visage est de très loin l'une de mes séquences préférées de la série : tout est parfaitement maîtrisé, tout est fait pour donner de l'importance à ce twist et c'est honnêtement difficile de ne pas apprécier ce passage qui est tout simplement millimétré et qui frôle la perfection. Bien qu'on n'ai pu le voir pas très longtemps qu'en temps que Maître, Derek Jacobi fait du bon travail et reste un minimum mémorable (bien plus que le Maître d'Eric Roberts qui a pourtant eu le droit à un film entier dédié à lui). 

En résumé, Utopia est un épisode absolument incroyable en temps qu'introduction de trilogie tant dans ses décors vraiment beaux que dans ses dialogues provoqués par la présence de Jack Harkness et surtout dans son twist absolument magistral. Mais une introduction de trilogie n'est rien sans ce qui arrive derrière et il est temps de parler donc de ma partie préférée de cette trilogie : The Sound of Drums. Si Utopia était porté par ses décors, son ambiance et ses twists, The Sound of Drums est porté par le seul personnage du Maître. 

Car c'est le Maître qui rend de cet épisode un épisode absolument incroyable : il crée la plupart des scènes d'actions de l'épisode, que ce soit la fuite du Docteur, Martha et Jack ou la mort du président des Etats-Unis. Mais il est également l'un des épisodes se centrant le plus sur la comédie, et sur ce point cet épisode est un pur délice. Que ce soit les scènes de dialogue entre le Maître et le Docteur qui ne restent jamais sérieuses bien longtemps, ou la scène où il détruit une partie de la population mondiale sur de la musique techno (Voodoo Child !), ou même la scène où il assassine tous les membres du gouvernement en faisant des grimaces (ou la scène des Teletubbies même si c'est une référence à The Sea Devils). John Simm prouve en un épisode qu'il est un excellent Maître : il est menaçant, cruel et hilarant. Et porter à lui tout seul un épisode, c'est une tâche extrêmement difficile qu'il réussit à merveille et The Sound of Drums est un épisode qui arrive à manier avec perfection tout ce que j'attends d'un épisode, le tout avec une satire politique encore plus exagérée qu'elle ne l'était dans n'importe quel épisode pondu par Russell T Davies (pas de la série car il y a quand même The Happiness Patrol qui reste un cran au-dessus à ce niveau). 

En revanche, après un Utopia excellent et un The Sound of Drums proche de la perfection, Last of the Time Lords est... une belle régression. Il en reste un bon épisode globalement, le Maître a toujours ses moments de comédie mémorables (la scène où il danse malheureusement supprimé de la VF comme d'autres scènes de l'épisode) et Martha Jones est absolument fantastique dans cet épisode et a effectué bien plus en un seul épisode que n'importe quelle compagne a fait jusque là ou fera après. Mais quelque chose dans le rythme me pose problème, là où les dialogues d'Utopia et The Sound of Drums portaient les épisodes, Last of the Time Lords en est parfois un peu soporifique. C'est un peu normal, l'épisode est bien plus sombre et on ne parle plus d'arrêter une invasion mais d'arrêter la victoire d'une invasion. Et c'est là où ça pose un autre problème : la conclusion n'est pas vraiment très bonne. Je veux bien pardonner les deus ex machina des deux premières saisons, et là même si je trouve assez inventif et symbolique le fait que le Docteur ai pu se servir du réseau instauré par le Maître pour se servir de l'espoir (thématique principale de la trilogie) pour sauver le monde, le coup du bouton reset ça ne fonctionne juste pas pour moi. C'est vraiment dommage de finir une trilogie sur un épisode dont je n'ai jamais spécialement envie de regarder (alors que Parting of the Ways et Doomsday étaient clairement dans la parfaite continuité de leur première partie !), et ça m'énerve particulièrement car à cause de cet épisode je ne peux juste pas considérer cette trilogie comme étant mon final préféré de la série. Les problèmes sont aggravés par la non-présence de Jack Harkness et du 10ème Docteur, qui retirent totalement de l'équation tous les bons dialogues qu'on a pu avoir dans les précédents épisodes. Et si Martha Jones est vraiment courageuse, elle n'est juste pas très intéressante à voir intéragir avec des personnages secondaires. 

Mais l'épisode n'est pas non plus dénué de qualité, les décors réussissent totalement à donner la sensation d'un monde détruit et impossible à sauver, à l'instar d'Utopia, comme quoi la boucle est bouclée. Et la famille Jones est particulièrement intéressante puisqu'elle arrive à se reconstruire dans cet épisode au long de toute l'année qui s'est écoulée et qui les aura traumatisé à jamais. Sauf si vous regardez l'épisode en VF, parce que la scène où la mère et le père de Martha s'embrassent est également supprimé de l'épisode. Le twist sur Jack Harkness qui est en réalité Face de Boe est tout autant surprenant que sortant totalement du sol. 

Mais pour revenir à ce que je disais dans l'introduction, cette trilogie traite de l'espoir sous plusieurs angles. L'espoir de voir la civilisation humaine arriver à combattre la fin de la création elle-même, l'espoir de voir la population humaine sauvée par un politicien auquel ils accordent tous une confiance aveugle, l'espoir donné par Martha Jones qui sauve à elle toute seule l'humanité tout entière, l'espoir placé envers le Docteur, l'espoir pour le Docteur de ne plus être le dernier Seigneur du Temps dans l'univers ou même l'espoir pour Martha de voir que le Docteur puisse voir en elle qu'elle est tout autant capable de Rose (spoiler : Rose n'aurait sûrement pas été capable de sauver l'humanité en se baladant sur toute la planète une année entière sans se faire prendre). Et c'est là où on arrive au problème de la saison : Martha Jones.

Ou plutôt comment elle est traitée, parce que je trouve que Martha Jones reste une excellente compagne dans les faits. L'idée de voir que le Docteur n'arrive pas à faire son deuil de Rose et se sert de Martha pour l'oublier et de le punir après est brillante, mais ça ne marche juste pas pour plusieurs raisons. Premièrement, parce qu'il est juste horrible avec Martha par moment. Que ce soit dans The Shakespeare Code où il l'emmène dans une époque et un lieu où elle peut littéralement être esclavagisée pour sa couleur de peau, ou pour toutes les fois où il la comparait à Rose en disant qu'elle ne la remplacerait pas. En lui proposant un unique voyage au début et en étant insistant sur le fait que ce n'est qu'un seul voyage, c'est assez cruel surtout quand on voit qu'il voulait inviter Donna sans problème dans The Runaway Bride. Et pourtant Martha a veillé sur lui pendant plusieurs mois dans Human Nature et a traversé la Terre entière pour lui dans Last of the Time Lords, c'est pas comme si elle était incapable, elle ne mérite pas ce traitement qu'il lui a infligé. Et c'est sûrement ce qu'elle essaye de lui dire dans la scène finale de Last of the Time Lords. 

Ça ou alors elle lui reproche le fait de ne pas être tombé amoureux d'elle alors qu'elle était amoureuse de lui durant toute la saison car Russell T Davies est tellement incapable de faire une compagne qui ne soit pas amoureuse du Docteur que c'était prévu que dans la saison 4 la compagne soit encore une humaine amoureuse du Docteur, avant que Catherine Tate n'arrive pour réinterpréter Donna Noble et louée soit cette décision. Et c'est particulièrement horrible de voir à quel point la romance est forcée de la part de Martha, car la relation amicale aurait totalement pu marcher entre eux deux, et la rendre amoureuse de lui est une décision que je trouve totalement stupide (sauf peut-être pour Human Nature). Et on ne saura jamais si c'est ce qu'elle a voulu lui dire, tellement cette scène est juste beaucoup trop expédié et subtile. Heureusement pour Martha, elle reviendra dans la saison 4 ainsi que la saison 2 de Torchwood le temps de quelques épisodes et ça la permet de mieux s'affirmer en temps que personnage sans qu'elle dépende du Docteur et c'est clairement la raison pour laquelle j'adore Martha, car la saison 3 ne m'a clairement pas convaincue vu comment elle est maltraitée par le Docteur ainsi que le scénariste.

Mais du coup que penser de cette saison 3 ? Pour moi c'est la plus solide de toute la série étant donnée qu'elle ne possède aucun mauvais épisode et que le point le plus bas de la saison reste quand même un épisode sur Shakespeare qui se sert bien du personnage pour se sauver. Cette saison 3 a également une continuité très forte, pas autant que la saison 1 mais le seul épisode vraiment dispensable pour tout comprendre est Blink (et non seulement il est important pour des saisons suivantes, mais en plus on skip pas Blink sinon on est inhumain). Niveau musique, Murray Gold arrive à être encore au-dessus de ses propres standards (notamment avec All the Strange, Strange Creatures et This is Gallifrey, deux de mes musiques préférées de la série). Même si le traitement de Martha m'énerve, elle reste quand même très agréable à voir et David Tennant se débrouille extrêmement bien. La trilogie finale est excellente, même si je trouve la troisième partie en retrait. Si je trouve que la saison 1 est la meilleure de la série majoritairement pour l'histoire qu'elle essayait de raconter, en terme d'épisode et de continuité la saison 3 se situe dans les mêmes standards de qualité. C'est également la première saison vraiment belle à regarder niveau effets spéciaux (sauf Lazarus, et encore) et j'apprécie les choix de couleurs donnés à certains épisodes. C'est la saison que j'ai le plus vu et beaucoup d'épisodes sont des réelles pépites (Gridlock, Human Nature/The Family of Blood, Blink) sans que cette saison n'ai vraiment aucun problème qui l'impacte excepté le traitement de Martha Jones (qui a quand même ses bons moments je le rappelle). 


Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 25 juillet 2018 à 22:53
Spoiler

Un épisode construit sur un cliff final toujours aussi jouissif, mais qui gagne même en puissance après coup, car en fait il a un fond très noir et très tragique ... Pendant les trois quarts de l'épisode, on a du bidouillage de boutons dans des décors ultra-cheap, mais ce bidouillage de boutons, il a un vrai fond humaniste. Ce sont les derniers humains qui s'unissent pour leur survie. Et ça c'est vraiment beau, d'autant qu'il y a cette scène magnifique où on les voit tous se serrer les coudes, espérer dans les couloirs sombres et bordéliques d'un vaisseau, et ce même à la fin de l'univers. 

Mais y'a aussi la fin.

Et là la fable humaniste se transforme en un des épisodes les plus sombres et tragiques de la série car tout est vain.


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 18 janvier 2015 à 13:56

Un début d'épisode bien rythmé avec le retour du sympatoche Captain Jack,puis cela s'étiole tranquillement jusqu'au clif qui donne envie.

Par contre, au niveau des méchants, c'est vraiment grimace-land, et malheureusement The Master semble prendre la même voie.

Sinon, j"ai trouvé Chantho sexy et attirante, dois je consulter??


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 23 octobre 2014 à 01:04

Excellent épisode avec une tension et une révélation remarquable !

Son seul défaut serait la fin de l'univers pas très bien représentée mais le défaut est corrigé dans Listen.

2 réponses
Voir les réponses

Avis favorable Déposé le 30 décembre 2013 à 16:47

Un bon épisode qui démarre de manière cool grâce au Capitaine Jack (toujours excellent en duo avec le Dr, à draguer n'importe quelle espèce de l'Univers) et à un voyage vers la fin de l'Univers (quoique ce soit dommage que la Race Future ne serve absolument à rien, même celle qui est infiltrée dans la base n'est pas très utile...). Chantho était marrante, surtout incitée par Martha à dire des grossièretés.

Mais c'est surtout vers la fin, à partir du moment où l'on découvre que le double épisode Human Nature/Family of Blood était très utile pour l'intrigue de la saison que ça devient excellent !

On retrouve alors le Master, un vieil ennemi du Doctor déjà vu dans les saisons de la vieille série !

Très bon épisode d'introduction à un triptyque qui promet d'être énorme !

Par contre, j'ai pas trop compris l'intérêt d'Utopia, hormis de donner un but au début de l'épisode...


Avatar MrZ MrZ
Membre
Avis favorable Déposé le 25 décembre 2013 à 00:00

Episode sympathique avec le retour de l'excellent Jack Harkness, qui donne lieu à de nombreux moments très drôles.

Le professeur Yana est tout mignon tout sympathique, même si on devine rapidement qui il est réellement.


Avatar ndanan2212 ndanan2212
Membre
Avis favorable Déposé le 24 novembre 2013 à 01:04

Très bonne première partie avec un jack qui est le bienvenue et un cliffhanger de malade qui promet beaucoup pour la suite.


Avatar oberown oberown
Membre
Avis favorable Déposé le 20 octobre 2013 à 17:07

Un épisode un peu mou au début, mais le retour de Jack fait du bien. Et ça explique bien des choses. Une fin avec un bon retournement. Allez hop j'enchaîne la suite !


Avatar Ostrya Ostrya
Membre
Avis favorable Déposé le 05 octobre 2013 à 20:22

Épisode au sujet fascinant. Plus que la fin du monde, la fin de TOUS les mondes.

Mais les humains de la fin du monde sont tristements banals, même si le docteur en fait la remarque (qu'ils reviennent à leur forme la plus commune).

Et jai trouvé ridicule les sortes de vampires, pas kitch, ridicule!

Dommage, l'idée était géniale mais est-ce par manque de budget que les décors sont si simples?

Sauf l'ancienne ville morte, belle comme tout qui m'a fait pensé à la ville verticale dans "la machine à remonter le temps" (version récente).

Comment le professeur a-t-il découvert Utopia? Jai mal compris.

Par contre, niveau acteur, jai adoré tout le monde. Le professeur et son assistante, le retour de Jack - scène trop stylée quand ils courent dans un couloir...

Et la chute est extra.


Avatar MarieJeanne MarieJeanne
Membre
Avis favorable Déposé le 20 août 2013 à 11:44

Très bon épisode, pour moi, la seconde partie était meilleure que la première, les dialogues entre Jack et le docteur étaient le point fort de l'épisode. Sans compter un nouvel arrivant qui m'a l'air d'etre un personnage très intéressant, ça donne vraiment envie de voir la suite.


14.53

30 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Tempo
Tempo a noté cet épisode - 19
26 juin 2020
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 15
20 mai 2020
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 16
02 déc. 2015
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 16
20 nov. 2019
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 13
19 juil. 2015
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 14
18 janv. 2015
Avatar de arnoglas
arnoglas a noté cet épisode - 14
06 janv. 2015
Avatar de 4evaheroesf
4evaheroesf a noté cet épisode - 10
07 oct. 2014
Avatar de MembreSupprime2
MembreSupprime2 a noté cet épisode - 15
30 déc. 2013
Avatar de MrZ
MrZ a noté cet épisode - 14
24 déc. 2013
Avatar de ndanan2212
ndanan2212 a noté cet épisode - 16
24 nov. 2013
Avatar de oberown
oberown a noté cet épisode - 16
20 oct. 2013
Avatar de Ostrya
Ostrya a noté cet épisode - 16
11 oct. 2013
Avatar de Puck
Puck a noté cet épisode - 15
25 sept. 2013
Avatar de MarieJeanne
MarieJeanne a noté cet épisode - 15
20 août 2013
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 14
10 avril 2013
Avatar de Dreamsteam
Dreamsteam a noté cet épisode - 14
18 oct. 2012
Avatar de CultureShowtv
CultureShowtv a noté cet épisode - 15
12 oct. 2012
Avatar de Cannibal
Cannibal a noté cet épisode - 12
18 juin 2012
Avatar de Herisson
Herisson a noté cet épisode - 15
25 janv. 2012
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 14
17 janv. 2012
Avatar de Tan
Tan a noté cet épisode - 10
19 déc. 2011
Avatar de sin
sin a noté cet épisode - 16
20 sept. 2011
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 16
08 août 2011
Avatar de Aureylien
Aureylien a noté cet épisode - 14
31 juil. 2011
Avatar de Rion
Rion a noté cet épisode - 15
11 avril 2011
Avatar de elpiolito
elpiolito a noté cet épisode - 14
03 mars 2011
Avatar de Gouloudrouioul
Gouloudrouioul a noté cet épisode - 15
02 févr. 2011
Avatar de sanschiffre
sanschiffre a noté cet épisode - 14
20 oct. 2010
Avatar de tortor
tortor a noté cet épisode - 14
19 avril 2010

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.