Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Dernier descendant des Seigneurs du Temps et âgé de plus de 900 ans, le Docteur parcourt l'espace et le temps dans son TARDIS (Time And Relative Dimension In Space). Amoureux de la race humaine, il se fait régulièrement accompagner par une femme ou un homme. Partagé entre folie et génie, insouciant mais ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 45 minutes
Fantastique, Science-Fiction, Adventure, Drama BBC One, France 4 2005
13.23

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 3.05 - DGM Dalek génétiquement modifié

Evolution of the Daleks (2)

Dalek Sec a réussi son expérience : le croisement entre un humain et un Dalek. Il s'apprête désormais à utiliser l'Empire State Building pour convertir l'intégralité des habitants de New York...

Diffusion originale : 28 avril 2007

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 28 avril 2007
Réalisat.eur.rice.s : James Strong
Scénariste.s : Helen Raynor
Guest.s : Miranda Raison , Ryan Carnes , Hugh Quarshie

Tous les avis

Avatar Tempo Tempo
Membre
Avis favorable Déposé le 26 juin 2020 à 00:07

Daleks in Manhattan/Evolution of the Daleks fait partie de cette catégorie d'épisode que tout le monde déteste mais que je vais chercher à défendre car il s'agit pour moi d'une réelle pépite beaucoup trop sous-évaluée.

Commençons par ce qui me plaît le plus : l'ambiance de l'épisode. L'esthétique New York des années 1930 est totalement réussie, et j'aime beaucoup le fait que l'Empire State Building est au centre de l'épisode et ça me fait penser qu'on n'a toujours pas eu d'épisode sur la Tour Eiffel et qu'il faudrait remédier ça (alors qu'on en a eu 2 avec la Joconde). La différence de colorimétrie et de jeux de lumière entre le Central Park pauvre et lugubre et le théâtre coloré de Tallulah fait son taff, surtout avec sa superbe musique "My Angel Put The Devil In Me". Mention spéciale à l'Empire State Building en chantier qui arrive à être assez menaçant de l'intérieur.

J'aime également beaucoup les personnages, entre un Solomon courageux qui a fait la guerre et qui apprend aux hommes du quartier à se départager et à ne pas être égoïste, une Tallulah un peu cruche initialement mais également très empathique et qui recèle en elle un vrai courage, un Laszlo transformé en cochon et qui deviendra un réel paria qui habitera la ville-tente de Central Park à la fin et démontrant un réel message de paix anti-racisme et un Frank un peu oubliable mais quand même assez attachant. C'est un épisode qui trouve une partie de sa force dans son cast.

Mais c'est également un épisode qui trouve sa force dans sa façon d'exploiter les Daleks : il est question ici d'abandonner leur objectif premier pour faire survivre leur race. Une expérience finale qui aura pour but de fusionner les Daleks en humain, donnant lieu à une nouvelle race de Daleks mais également en abandonnant leur pureté qui leur est propre. Et je sais que beaucoup n'aiment pas le costume du Dalek humain, mais personnellement je le trouve assez convaincant même si pas exceptionnel. Mais j'aime beaucoup comment Dalek Sec passe d'un Dalek qui convoitait l'esprit humain pour leur volonté de guerre et d'orgueil à un Dalek qui se retrouve fasciné par l'existence des émotions humaines. En réalité, le dilemme entre la pureté et la survie de leur race est au centre de l'épisode, puisque bien que la solution de Dalek Sec semble une solution viable pour sauver les Daleks de la destruction, elle en détruit leur but initial et ça mène à une réelle trahison inter-Daleks, qui mène inévitablement à un (presque) génocide. Et ça mène à un parallèle Dalek devenu humain et humains devenus Dalek inédit dans la série.

Je vais éviter de parler des esclaves cochon, parce que comme beaucoup de monde je ne les aime pas et je trouve qu'ils ne rajoutent rien à l'histoire. Mais je pense que Daleks in Manhattan/Evolution of the Daleks est un épisode qui mérite bien plus de reconnaissance qu'il en a actuellement. Bien qu'imparfait, c'est l'un des rares épisodes à bien exploiter la thématique du fascisme des Daleks et le tout dans un univers cohérent et attachant. Ce n'est pas non plus le meilleur épisode de la saison, mais il reste néanmoins un épisode que beaucoup devraient reconsidérer.


Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 02 novembre 2018 à 20:31
Spoiler

Y'a rien d'insultant ou de révoltant dans Evolution of the Daleks. Ce qu'il tente, c'est un virage radical, mais son échec est d'autant plus noble qu'il est différent de tout ce que la série a fait avant

Après c'qui pose problème du coup, c'est plus l'exécution un peu nanarde que le concept-même de Dalek humain. Car le Dalek humain, tout ce qu'il soulève pour les Daleks, c'est bien. La série n'a jamais été plus loin dans sa réinvention de son méchant le plus iconique.

Mais tout le charabia déterministe sur l'ADN, tout le côté cheap et toutes les facilités, ça fait que le propos très bon que tente d'avoir la scénariste perds de sa puissance. Et vraiment c'est con car y'a bcp à aimer dans cet épisode.


Avatar Gizmo Gizmo
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 18 juillet 2015 à 20:04

Cet épisode est si mauvais sur tant de ponts qu'il en devient assez fascinant... Je n'ai aucune envie de revoir Fear Her ou The Idiot's Lantern, mais Evolution of the Daleks est si nanardesque qu'il en devient délicieux.

Mais c'est pas bon, hein.


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 10 janvier 2015 à 15:14

Tiens, le Doctor a encore profité d'un monologue devant les méchants armés pour les endormir puis s'enfuir.

Une fois.

Deux fois.

Trois fois!!!!

Non, là, ce n'est pas possible, cet épisode ressemble à un vieux chewing gum qu'on aurait étiré jusqu'au bout pour tenir 40 minutes. Tout est verbeux, sans rythme et nanardesque.

L'histoire d'amour entre la blonde et le cochon (c'est toujours bizarre d'écrire ça) vire au ridicule, le Dalek humain passe en 10 seconde de Genghis Khan à Ghandi et détruit tout suspense, les Daleks passent leurs temps à trouver des mobiles bidons pour épargner le Doctor, la résolution finale est bâclée ("ils ont un peu de mon ADN", mouais).

Bref comme dirait cette buse de Calogero : "Plus jamais ça"


Avatar arnoglas arnoglas
Membre
Avis défavorable Déposé le 26 novembre 2014 à 17:36

Avis modéré par la rédaction de Série-All.


Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis défavorable Déposé le 21 octobre 2014 à 02:46

Même défaut que l'épisode précédent mais avec les qualités en moins... Ce qui nous donne un des pires épisodes du new who.


Avatar 4evaheroesf 4evaheroesf
Membre
Avis défavorable Déposé le 07 octobre 2014 à 02:22

Tout est mauvais, tout a déjà été dit...

Je sais pas quoi rajouter...

P.S : Je mange une pizza, on dirait que ça suffit à remplir l'avis...


Avis neutre Déposé le 26 décembre 2013 à 01:51

En effet, épisode vraiment pas terrible... Enfin c'est surtout que tout est bien trop étiré en longueur, ce double épisode aurait largement tenu en un seul...

Le fait que le Dr soit clément avec les Daleks me semblait cohérent... jusqu'à ce que je me souvienne (grâce à la critique de Galax) que ce sont eux qui sont la cause du départ de Rose... Du coup, j'ai un peu plus de mal...


Avatar MrZ MrZ
Membre
Avis défavorable Déposé le 24 décembre 2013 à 23:30

Et voilà l'épisode le plus mauvais de toute la série.

Une véritable atrocité, des incohérences à en pleurer, chiant à en mourir (je me suis endormi deux fois, j'ai du matter cette horreur 3 fois, quand même), les dialogues sont mauvais, Tennant peine beaucoup à porter l'épisode vers le haut, et il n'y arrive tout simplement pas. On commence d'ailleurs à trouver des failles dans l'écriture du Dixième Docteur, avec sa volonté de vouloir sauver Dalek Sec.

Absolument horrible.


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis défavorable Déposé le 24 novembre 2013 à 20:36

*soupir*

Par où commencer...

Quelque chose de positif. Ou de pas-autant-négatif que les gens disent. Je ne trouve pas l'idée de Dalek-humain blasphématoire, en soi. Après tout, à la base, les Daleks était des humanoïdes, tout comme leur créateur. C'est partiellement justifié par le scénario au début de l'épisode, car le raisonnement de Dalek Sec est sensé. En vrai, c'est une idée cool et intéressante à creuser, qui reprend bien les concepts d'humanité ou de monstruosité, et beaucoup de très bons épisodes Daleks reviendront sur ce parallèle (rien que Dalek en saison 1, mais également beaucoup d'épisodes à partir de la saison 7).

Par contre, ce qu'ils en ont fait ici, c'est une autre paire de manche...

On a ici un des pires épisodes de la série...

Tout est prévisible dès l'instant où Dalek Sec se met à ressentir des émotions (une transition extrêmement mal faite). Le scénario est sans doute l'un des pire jamais créés. Les personnages deviennent insupportables, que ce soit le Dalek-Humain qui veut un monde parfait, que ce soit le Docteur qui devient d'une prétention insupportable sur la fin.. La façon dont agissent les Daleks est complètement incohérente, énervante, tout ce que vous voulez... les incohérences sont immenses et tellement grosses qu'on ne voit que ça : Dalek Sec enchaîné au lieu d'être tué, Le Docteur toujours épargné... J'ai explosé de rire quand les Daleks pètent un mur et se retrouvent de leur laboratoire sous l'Empire State Building... à un théâtre à l'autre bout de la ville. Ils sont rapides les Daleks dis donc.

Tennant fait n'importe quoi, quand il retrouve Martha et qu'il dit "Oh you survived then" on aurait dit qu'il était déçu. Quelle putain d'écriture de personnages de merde et quel acting même pas à la hauteur. Leur binôme fonctionne bien parfois mais ce n'est pas du tout le cas ici.

Inutile de mentionner le "laboratoire géant" sous Manhattan, ou mon bout de science-fiction préféré de l'épisode : la foudre qui fait fusionner les ADNs... qui a bien pu pondre une idée pareille... Comment le Docteur peut décemment appeler ça un plan alors que tout se joue à l'impro... Tout est fait trop sérieusement.

Le pire, c'est qu'Helen Raynor semble quand même oublier tout ce qui a été fait avant elle. Le Docteur est confronté aux Daleks qui sont en partie responsable de la mort de Rose, il pleure son départ depuis le début de la saison et quand vient l'heure de rencontrer les Daleks ils les aide bien gentiment ? Pitié. Le traitement du génocide est tellement traité avec les pieds que c'est une insulte à la série.

J'ai bien aimé le discours de Solomon. L'acteur est cool et vu que c'est la seule scène qui n'est pas ridicule et qui permet aux Daleks d'être un tant soit peu "imposants", je dois bien me rabattre sur quelque chose.

"If you have any compassion in your hearts, then you'll meet with us and stop this."

(... stop this episode ? oui)

Et heureusement que Tallulah est là. Il faut bien aller chercher les quelques points !

Mais sinon...

Entre le design du Cyclope complètement à côté de la plaque, le scénario, l'acting, je peine à trouver UNE seule chose de positif dans cet épisode. Rien ne le sauve. Tout ce qui peut sauver d'autres épisodes, à savoir au moins un Docteur cool, c'est absent.

Les Daleks sont ici à leur plus bas...

Je terminerais juste par ma citation préférée de l'épisode, de cette chère Tallulah justement, qui résume finalement un peu tout mon ressenti face à cet épisode :

"Gammon radiation ? What the heck is that ?!"

...

On se le demande tous Tallulah, on se le demande tous...


8.97

30 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Tempo
Tempo a noté cet épisode - 17
26 juin 2020
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 9
20 mai 2020
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 7
17 janv. 2016
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 8
18 juil. 2015
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 7
10 janv. 2015
Avatar de arnoglas
arnoglas a noté cet épisode - 9
26 nov. 2014
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 3
21 oct. 2014
Avatar de 4evaheroesf
4evaheroesf a noté cet épisode - 5
07 oct. 2014
Avatar de MembreSupprime2
MembreSupprime2 a noté cet épisode - 10
26 déc. 2013
Avatar de MrZ
MrZ a noté cet épisode - 4
24 déc. 2013
Avatar de ndanan2212
ndanan2212 a noté cet épisode - 12
24 nov. 2013
Avatar de Ostrya
Ostrya a noté cet épisode - 12
11 oct. 2013
Avatar de Puck
Puck a noté cet épisode - 8
24 sept. 2013
Avatar de oberown
oberown a noté cet épisode - 10
22 sept. 2013
Avatar de MarieJeanne
MarieJeanne a noté cet épisode - 9
19 mai 2013
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 8
10 avril 2013
Avatar de Dreamsteam
Dreamsteam a noté cet épisode - 13
17 oct. 2012
Avatar de CultureShowtv
CultureShowtv a noté cet épisode - 13
12 oct. 2012
Avatar de Cannibal
Cannibal a noté cet épisode - 11
18 juin 2012
Avatar de Herisson
Herisson a noté cet épisode - 7
25 janv. 2012
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 7
12 janv. 2012
Avatar de Altaïr
Altaïr a noté cet épisode - 7
11 déc. 2011
Avatar de Tan
Tan a noté cet épisode - 8
11 déc. 2011
Avatar de sin
sin a noté cet épisode - 8
18 sept. 2011
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 7
08 août 2011
Avatar de Aureylien
Aureylien a noté cet épisode - 5
31 juil. 2011
Avatar de Rion
Rion a noté cet épisode - 10
11 avril 2011
Avatar de elpiolito
elpiolito a noté cet épisode - 11
27 févr. 2011
Avatar de Gouloudrouioul
Gouloudrouioul a noté cet épisode - 11
31 janv. 2011
Avatar de sanschiffre
sanschiffre a noté cet épisode - 13
20 oct. 2010

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.