Image illustrative de Little Fires Everywhere
Image illustrative de Little Fires Everywhere

Little Fires Everywhere

Rues bien droites, pelouses au cordeau : rien ne dépasse. À Shaker Heights, banlieue huppée de Cleveland, tout est luxe, calme et sérénité… Dans ce tableau bourgeois, les Richardson ne détonnent pas. Père avocat. Quatre ados sans histoire. La famille modèle. Tout le contraire de leurs nouveaux locataires : ...

Lire le résumé complet >

Terminée Américaine 55 minutes
Drama, Mini-Series Hulu 2020
13.5

1 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 1.07 - Portrait de famille

Picture Perfect

Mia, Bebe, et son avocat Ed Lan, préparent leur procès contre les McCullough. Izzy se rapproche de Mia autour d'une expérience commune, mais sa relation avec Elena atteint un point critique. Le couple de Bill et Elena est mis à rude épreuve. Trip et Pearl continuent leur relation alors que Lexie et Brian envisagent d'arrêter la leur.

Diffusion originale : 15 avril 2020

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 15 avril 2020
Réalisat.eur.rice.s : Nzingha Stewart
Scénariste.s : Raamla Mohamed , Harris Danow
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Manoune398 Manoune398
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 15 avril 2020 à 21:40

L'avant-dernier épisode qui inverse les rôles : Elena devient la méchante tandis que Mia se retrouve victime.

Elena ressemble plus à celle qu'elle était avant Izzy, elle a un comportement impulsif et incontrôlé qui met à jour son aversion pour sa propre fille (ce qui fait de la peine, clairement) de façon assez bien écrite (même elle ne voudrait pas se sentir comme ça) et qui, irrationnellement, vient se mêler de ce qui ne la concerne pas.

De son côté, Mia se retrouve impuissante et doit subir ses propres choix (enlever Pearl, aider Bebe) mais n'a plus les cartes en main. J'ai vraiment du mal avec Pearl, elle est assez insupportable, mais j'ai adoré les enfants Richardson. Que ce soit Lexie ou Izzy, et dans une moindre mesure Moody et Trip, ils sont tous les quatre éloignés mais malgré tout liés par une même douleur, un même manque, que même eux ne reconnaissent pas consciemment.

Et enfin, Bill sort de son silence et se met à exister au bout de six épisodes. Ses silences sont ausis intrigants que révélateurs, et il pourrait vraiment jouer un rôle important car il sait des choses sur Elena qu'elle ne sait pas qu'il sait (ouh là) et souffre aussi en tant que membre de la famille, au même titre des enfants.

C'est décidément une histoire sur la maternité, mais aussi et surtout sur la Femme. J'ai hâte de voir le final !


14

1 note

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Manoune398
Manoune398 a noté cet épisode - 14
15 avril 2020

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.