Image illustrative de Preacher
Image illustrative de Preacher

Preacher

Au premier coup d’œil, le révérend Jesse Custer n'a rien de spécial. Après tout, il n'est qu'un homme d'Église d'une petite ville, perdant peu à peu ses fidèles et laissant s'éteindre sa foi. Mais il va bientôt avoir la preuve que Dieu existe bel et bien. Et qu'Il est un sacré fils de... Avec sa petite ...

Lire le résumé complet >

Terminée Américaine 40 minutes
Action, Epouvante-Horreur, Adventure, Drama, Fantasy AMC, OCS choc 2016
12.12

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 1.07 - Disparu

He Gone

Jesse ne semble pas si perturbé par la disparition d'Eugene, au contraire de Cassidy qui a tout vu. Il va également découvrir la limite des pouvoirs de Genesis quand Odin Quincannon montre qu'il n'obéit plus à l'ordre. La confusion entre foi et culpabilité chez Jesse remonte à son enfance, son amitié avec Tulip et la mort de son père.

Diffusion originale : 10 juillet 2016

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 10 juillet 2016
Réalisat.eur.rice.s : Michael Morris
Scénariste.s : Mary Laws
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 26 novembre 2017 à 14:52

Un épisode sympa à regarder. C'est officiel, Jesse pète de plus en plus un câble. On se demande jusqu'où l'appropriation de son pouvoir va le mener. Je m'interroge sur la fin de l'épisode. Je ne sais pas trop ce que signifiait son geste. J'imagine qu'on le saura bien assez tôt.

J'ai un peu moins apprécié les flashbacks. Ils sont nécessaires à la compréhension de l'histoire, mais le père de Jesse est quand même extrêmement stéréotypé. Cela gâche un peu l'ensemble.

Notons également que le plan final de l'épisode peut promettre quelque chose d'assez épique.


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 01 août 2016 à 14:43

Episode en huis-clos à l'Eglise qui se concentre principalement autour du trio Jesse/Cass/Tulip et ça fonctionne extrêmement bien, j'ai trouvé.

Étrangement je n'ai pas vu les 45 minutes passées - ça fait plaisir de voir un peu de "cohérence" dans la série avec la règle des unités respectée.

En parallèle des flashbacks sur le père de Jesse viennent interrompre le présent mais je préfère toujours ça à ces passages avec le cow boy qui ne servent jamais à rien. Même si on ne comprend pas encore le pourquoi du comment le père de Jesse a du mourir devant lui, les flashbacks nous montrent aussi l'enfance de Jesse et Tulip.

Dans le présent c'est la suite logique de ce que la fin de l'épisode avait amené : Jesse qui ne peut pas contrôler ses pouvoirs. Et qui, à la fin de cet épisode, semble ordonner à tous ses ennemis de revenir le hanter (c'est bien ça ?). Décidément la série sait vraiment bien ouvrir et conclure ses épisodes.

L'ensemble est ponctué de très bonnes touches d'humour, et est soigneusement construit vers une chute finale (en plus du manque de maîtrise de Jesse) : la dislocation du groupe.

Et puis c'est toujours magnifique visuellement, ce qui est toujours un plus.


Avatar Youkoulayley Youkoulayley
Administrateur
Avis neutre Déposé le 29 juillet 2016 à 12:34

Après un épisode un peu plus détonnant, porté par une scène de départ foutrement sympa, le rythme retombe d'un coup sec.

Pourtant la scène de fin aurait du rebooster cet épisode, mais non, on préfère faire comme si rien ne c'était passé pendant un épisode, un épisode complet, putain.

Sans parler bien entendu de Tulip, qui est la plus grosse déception de cette série pour le moment.


13

7 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Manew
Manew a noté cet épisode - 14
28 nov. 2017
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 13
26 nov. 2017
Avatar de vicmckay
vicmckay a noté cet épisode - 14
10 août 2016
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 14
01 août 2016
Avatar de Youkoulayley
Youkoulayley a noté cet épisode - 12
28 juil. 2016
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 11
24 juil. 2016
Avatar de NoeGLC
NoeGLC a noté cet épisode - 13
12 juil. 2016

Derniers articles sur la saison

Bilan : Preacher saison 1

Now the preachin' is over, and the lesson's begun…

Critique : Preacher 1.01

It was the time of the preacher when the story began...