Image illustrative de Rick and Morty
Image illustrative de Rick and Morty

Rick and Morty

Rick et Morty

Rick, un vieil alcoolique déséquilibré et scientifique de génie, et Morty, son petit-fils qu'il entraîne dans des aventures extraordinaires, dangereuses, à travers l'espace et dans des univers parallèles. Rick a récemment renoué avec sa famille et vit désormais dans le garage de sa fille Beth, mettant jour ...

Lire le résumé complet >

En cours Américaine 25 minutes
Animation, Adventure, Comedy, Science-Fiction Adult Swim, Youtube 2013
12.96

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 4.07 - Promortyus

Promortyus

Rick and Morty find themselves in a fight against face-hugging aliens who just happen to have an M&Ms store.

Diffusion originale : 10 mai 2020

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 10 mai 2020
Réalisat.eur.rice.s : Bryan Newton
Scénariste.s : Jeff Loveness
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 20 mai 2020 à 01:39

Je ne m'attendais pas à être l'avis le plus positif sur cet épisode après le 4.06 de l'enfer...

... comme quoi !

C'est pas non plus dingue, mais c'est probablement mon préféré de la saison à ce stade. On a certes des couilles qui explosent et une blague de pet à la fin, mais globalement ça a du sens. Et puis surtout, il y a cette superbe idée de révisiter un "lieu détruit", une aventure sans conséquences de Rick et Morty et dans les séries procédurales comme ça. Un retour sur les lieux qui revient aussi sur l'absence de Summer et donc permet à celle-ci de "briller" (tout est relatif) enfin cette saison. Et surtout, de donner un sacré twist macabre aux deux facehuggers du début d'épisode qui étaient en fait amoureux et voulaient constuire une vie ensemble, et qui se font tuer sans remords.

Ça sort un poil de nulle part mais j'ai beaucoup aimé cette idée qu'au fond, ce qui peut être totalement sans conséquence et inutile de notre point de vue (et dieu sait qu'avec la série c'est monnaie courante), peut tout aussi bien être le coeur d'une autre histoire. J'ai ressenti un truc la deuxième fois qu'on voit la scène, donc.

De plus, l'épisode a, je trouve, un rythme plus posé qu'à l'ordinaire, et un scénario autour de l'idée central des facehuggers (un bon concept) pas trop dégueu. J'ai ri à plusieurs reprises : les tours du 11 septembre, le "Everyone pretend podcasting isn't boring" (sûrement la réplique qui est la raison pour laquelle Koss ne met pas une super note à l'épisode), ou bien le coup du cure-dent qui immunise Summer et lui permet de s'élever en déesse. Un fusil de Tchekhov comique assez imprévisible et malin.

Le méta est plus subtil dans l'épisode et à petite dose, fonctionne mieux : Jerry qui se plaint de ne pas avoir une intrigue trépidente mais est content de cultiver les abeilles, par exemple. Bon, je préfèrerais qu'on développe VRAIMENT Jerry, mais c'est au moins amusant. On sent quand même que les scénaristes se sont un peu réveillés en mode "oh mince, c'est vrai que Beth et Jerry sont pas encore apparus beaucoup dans la saison, trouvons-leur un truc". Mais bon. La scène post-gen m'a aussi faite sourire, probablement parce que c'est un gag plus "sitcom classique".

Maintenant, cela reste clairement un peu triste que j'ai été plus attaché en même pas 1 minute aux deux facehuggers amoureux, et que j'ai été plus triste pour leur mort, que je ne l'ai jamais été pour les personnages principaux depuis très longtemps.

Il faut croire que la série ne peut reposer plus que sur deux choses : soit des gimmicks comiques créatifs (le concept du casse imbriqué de l'épisode 3), soit quelques pointes de moments touchants un peu indépendants à l'épisode. Comme ici avec les deux facehuggers amoureux donc. Ou bien (toujours mon moment préféré de la saison) les 30 secondes de développement de Rick triste à la fin de l'épisode 2, "Le vieil homme et la merde". Parenthèse : ce titre VF est fascinant d'ailleurs, à mourir de rire (mais pas pour les bonnes raisons). Il faut croire que les doubleurs officiels sont dans le même délire que Dan Harmon et Justin Roiland, c'est déjà ça ^^

Bref, un épisode standalone pas dégueu, je n’en attends pas plus de la série à ce stade. D’ailleurs pour le moment, dans cette (très mauvaise) saison 4 si je fais le bilan, il n’y a que deux types d’épisodes/je n’ai mis que deux types de note : les trucs vraiment bouseux où les notes sont dans le rouge, variant de 2 à 7, et les standalones sympatoches qui tournent vers 12-13. Je pense que c’est un peu le sort de la série désormais.

Plus que trois épisodes pour essayer de sauver cette saison ?

Ps : deux épisodes consécutifs (trois ?) où on a une vanne sur Star Wars. Je ne sais pas si c'est de l'hommage "qui aime bien châtit bien" ou si Harmon n'aime vraiment pas la saga, mais vu le profil du bonhomme, par rapport à la direction prise par la saga sous Disney, je pencherai plus pour la seconde option. Si la saison 5 ne tarde pas trop et qu'elle n'est pas trop vite "obsolète", ça ne m'étonnerait pas qu'on ait encore plus de piques directes... pour mon plus grand plaisir... (non)


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 13 mai 2020 à 09:36

La série est terminée. Nous sommes partis pour une farandole d'une soixante d'épisodes qui ne vont rien raconter. Le fait que celui-ci se termine sur une blague de pet reste assez significatif de ce que pense Rolland et Harmon de ce statut quo d'une point de vue créatif. Je vois mal les deux continuer sur la même longueur avec le show jusqu'au bout, mais on verra.

Le pire, c'est que ce genre d'épisode "loner" existait déjà auraparavant, mais désormais, le soupçon du "ça tourne en rond" va survenir à chaque fois. C'est l'asbolue conséquence du précédent épisode.


Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 12 mai 2020 à 14:30

Bon, ça démarre effectivement très mal avec tout plein d'explosions, d'aliens gluants qui explosent, bref : la série en automatique. Mais au moment du dîner avec la famille, pendant un très court instant, j'y ai cru : Rick et Morty qui explorent les conséquences de leur inhumanité quand ils sont à deux (joli contraste avec la famille), Summer enfin de retour … Vraiment on aurait pu avoir un questionnement des scénaristes sur leur série, et mieux : des personnages qui évoluent !! Sauf que non.

Explosions à gogo, blagues sur le caca, autres blagues cringe où deux hommes qui s'embrassent c'est un ressort comique  ... Du coup, Rick et Morty toujours en roue libre et le pire, c'est que c'est pas prêt de changer.


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 12 mai 2020 à 09:30

J’ai eu un pincement au cœur durant le générique, lors de la scène présente depuis le début où l’on voit Rick abandonner Morty et ce dernier se faire dévorer par des monstres. J’avais lu une (des nombreuses théories) sur la série qui pensait que le vrai Morty était mort et qu’il était remplacer par un clone, quelques détails disséminés dans des épisodes renforçaient cette idée de fans. Fini tout ça, R&M a avoué dans le dernier épisode que cela ne sert à rien de se triturer les méninges, que le show était parti pour 7 saisons de n’importe quoi, sans lien, ni univers canon. (cf l’excellent critique de Galax).

Bref, le début de cet épisode est catastrophique, on est dans le R&M en mode pilotage automatique, avec massacre de créatures par centaines, armes destructrices, clins d’œil incessants et fatigants, gore à gogo et gags pipi-caca. Sans aucun intérêt. Heureusement l’arrivée de Summer et la revisite du prologue a permis à l’épisode de passer de « désastreux » à « sympa vite fait ».  

Du mieux, donc, mais cela ne vole pas très haut.


10.67

6 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 13
20 mai 2020
Avatar de Antofisherb
Antofisherb a noté cet épisode - 14
17 mai 2020
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 11
13 mai 2020
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 10
13 mai 2020
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 6
20 mai 2020
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 10
12 mai 2020

Derniers articles sur la saison

Critique : Rick and Morty 4.6

L'aveu que Rick and Morty est finie...