Image illustrative de The Deuce
Image illustrative de The Deuce

The Deuce

La légalisation et l'âge d'or de l'industrie pornographique à Time Square, New York, des années 70 jusqu'au milieu des années 80.

Terminée Américaine 60 minutes
Drame, Historique, Drama HBO 2017
15.34

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 1.01 - Pilot

Pilot

1971. New York est une ville en effervescence, un microcosme au sein duquel tout le monde se connaît et s’observe. Les agents de police connaissent chaque prostituée par leur prénom, les prostituées connaissent les patrons de bar où elles trouvent quelques minutes de repos, les patrons de bar connaissent les mafieux locaux, qui travaillent avec les proxénètes et les dealers du quartier. Un monde en circuit fermé dans une ville cosmopolite où tout est possible. Aux premières loges : Vincent Martino, lequel jongle entre plusieurs boulot pendant que son frère jumeau, Frankie, accumule les dettes de jeu, Candy, une prostituée insoumise sans proxénète, Lori, fraîchement débarquée de son Amérique profonde, ou encore Abby, une étudiante en quête de frissons.

Diffusion originale : 10 septembre 2017

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 10 septembre 2017
Réalisat.eur.rice.s : Michelle MacLaren
Scénariste.s : David Simon , George Pelecanos
Guest.s :

Tous les avis

Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 04 octobre 2018 à 10:45

Ca David Simon à 200% comme cela n'a jamais autant David Simoné. Ca reprend la structure, le générique et même un acteur de The Wire (D'Angelo).

Comme pour le pilot de The Wire, on a cette douce impression que la série a commencé bien avant nous. La grosse différence est que le pilot dure 1h30. Là où la série à Baltimore compressait au maximum son intrigue (quitte à perdre son spectateur parfois), les plans ici sont étirés au maximum et on te donne tout. Ce n'est pas désagréable, mais cela donne l'impression qu'au bout des 1h30, la série n'a plus grand chose à dire. Alors je sais bien que c'est faux hein, mais quand même, je me demande bien ce que ça va pouvoir raconter.

Ah oui et Maggie Gyllenhaal est incroyable.

4 réponses
Voir les réponses

Avatar Altaïr Altaïr
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 04 septembre 2018 à 09:33

Ah, New York des années 70. Son décors poisseux, sa criminalité rampante, ses poils, ses moustaches, choucroutes et pattes d'eph' !

L'ambiance est parfaitement rendue, on y croit instantanément, mais le plus magnifique dans cet épisode c'est l'humanité qui s'en dégage. J'en ressors surtout (désolée, James Franco !) avec en tête toutes ces prostituées, toutes si différentes dans leurs corps, leur vécu et leurs personnalités, toutes magnifiques.

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 29 décembre 2017 à 21:18

J'ai adoré.

Les personnages (James Franco, les prostituées), l'ambiance (glauque, moite, lugubre), l'environnement (les années 70), les transitions entre les différentes intrigues qui vont sans doute se recouper... Bref, tout se qui se dégage de la série.

J'ai vu uniquement le pilot de The Wire et je ne connais pas Treme, mais ça donne envie de s'y mettre, si c'est de la même qualité.


Avatar Manew Manew
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 27 décembre 2017 à 23:37

C'est très très bien, excepté le double James Franco et Maggie Gyllenhaal mais ça, c'est purement du chipotage personnel.

L'ambiance est riche, l'univers est fouillé, sombre et les personnages sont hyper bien amenés. J'attends beaucoup de la suite.


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 02 octobre 2017 à 18:25

Happant.

On retrouve très vite la patte de Simon, cette façon de virevolter de personnages en personnages. Avec The Deuce, il nous sort même son pilote le plus convaincant, le moins nébuleux, sans temps mort, permettant de bien identifier des personnages terriblement humains ou les rendant déjà attachant pour certains (Candy). Le fait qu'ils fassent tous partie du même microcosme permet d'éviter les différences de tons et l'aspect éparpillé (et difficile d’accès) qu'avaient les premiers épisodes de The Wire ou Treme.

La reconstitution d'un New York sauvage et sale, ainsi que la description d'une société phallocrate qui opprime le sexe féminin, le réduisant à de la chair à baiser ou à mater (les serveuses en collant) sont saisissantes de vérités (et foutent la gerbe).

The Deuce offre donc une plongée immersive, orchestrée d'une main de maître.

PS : La performance artistique et de James Franco lors de la discussion entre les deux frères sont bluffantes.

8 réponses
Voir les réponses

Avatar Philocratie Philocratie
Membre
Avis favorable Déposé le 15 septembre 2017 à 15:14

Wouah quel plaisir de retrouver David Simon !

Les 15 premières minutes m'ont très fortement rappelé The Wire. Rien que le générique dans le même style, l'équipe d'acteurs dans des rôles différents mais avec des dialogues extrêmement similaires, ou les thèmes abordés tels que la drogue, la violence, la prostitution...

Mais le pilot réussit par la suite à installer son propre univers et son ambiance très immersive, cohérente et somptueuse qui m'ont rapidement fait oublier The Wire.

J'apprécie le fait que l'épisode n'essaie pas trop d'en mettre plein la vue au spectateur. Les intrigues paraissent décousues mais les personnages se croisent, les dialogues ne sont pas nécessairement accrocheurs mais enrichissent le contexte, et la réalisation dépeint astucieusement et justement l'atmosphère sans faire dans le spectaculaire.

En fait, on dirait presque du Zola dans sa fa��on de traiter la psychologie et le contexte sociologique des personnages, et c'est vrai que ça fait plus roman que série télé.

Du coup je comprends tout à fait qu'on puisse y voir des longueurs mais étant littéraire et habitué aux productions de David Simon j'ai personnellement été captivé d'un bout à l'autre.

3 réponses
Voir les réponses

Avatar RasAlGhul RasAlGhul
Membre
Avis favorable Déposé le 15 septembre 2017 à 11:55

Excellent pilote, qui est ultra maîtrisé, avec des enchaînements de plans de grande qualité (l'enchaînement mise de la capote/train qui arrive m'a bien fait rire).

Des acteurs excellents (Maggie Gyllenhaal et sa choucroute de l'espace), un univers dont on comprend vite les codes, une réalisation excellente et une bande-son toujours discrète mais jamais out of place.

Petit défaut : au delà des quelques (minimes) longueurs du pilote, c'est le fit que cet épisode se contente de poser les bases de son univers, sans jamais nous faire miroiter l'idée d'une ligne directrice. Mais au-delà de ce léger pinaillage, c'est tout bonnement excellent.

3 réponses
Voir les réponses

Avatar Youkoulayley Youkoulayley
Administrateur
Avis favorable Déposé le 11 septembre 2017 à 00:21

Très bon pilote, c'est maitrisé ça se sent.

Le casting est top (tain la choucroute de Maggie ça vaut 10), la réa est top, et l'univers dépeint pour l'instant est tip top.


Avatar Antofisherb Antofisherb
Membre VIP
Avis favorable Déposé le 28 août 2017 à 16:26

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai cru que ça allait parler du porno.

Sinon, pilote vraiment bon malgré sa durée, grâce au grand dynamisme de la réal et du montage et un casting au poil. J'adore James Franco.

5 réponses
Voir les réponses

Avatar benjimagne benjimagne
Membre
Avis favorable Déposé le 27 août 2017 à 20:08

Simon et Pelecanos sont de retour.

Cela donne un des meilleurs enchaînement de plan vu sur le plus petit écran :)

Sinon après Baltimore, New Orleans. Irak, welcome to New York, 1971 comme si vous y étiez.

Simon & Pelecanos, cela suffit à définir ce pilot :)


14.92

12 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 14
04 oct. 2018
Avatar de Stean
Stean a noté cet épisode - 14
23 sept. 2018
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 15
29 déc. 2017
Avatar de Manew
Manew a noté cet épisode - 15
27 déc. 2017
Avatar de shanewalker
shanewalker a noté cet épisode - 15
13 oct. 2017
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 17
02 oct. 2017
Avatar de Philocratie
Philocratie a noté cet épisode - 15
15 sept. 2017
Avatar de RasAlGhul
RasAlGhul a noté cet épisode - 16
15 sept. 2017
Avatar de vicmckay
vicmckay a noté cet épisode - 14
15 sept. 2017
Avatar de Youkoulayley
Youkoulayley a noté cet épisode - 15
11 sept. 2017
Avatar de Antofisherb
Antofisherb a noté cet épisode - 14
28 août 2017
Avatar de benjimagne
benjimagne a noté cet épisode - 15
27 août 2017

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.