Critique : Lost 6.15

Le 13 mai 2010 à 02:15  |  ~ 11 minutes de lecture
Cet épisode devait selon les scénaristes prouver qu'ils savaient où ils allaient dès le début. 42 minutes plus tard, l'épisode nous a, je pense, tous interloqué.
Par CAD

Critique : Lost 6.15

~ 11 minutes de lecture
Cet épisode devait selon les scénaristes prouver qu'ils savaient où ils allaient dès le début. 42 minutes plus tard, l'épisode nous a, je pense, tous interloqué.
Par CAD

Alors voilà. C'était l'épisode sensé rassembler toutes les saisons ensemble, donner une cohérence à l'ensemble de la série, prouver que les scénaristes savaient ce qu'ils faisaient depuis pas mal de temps. Et ils ont réussi à prouver... exactement le contraire. Reprenons dans l'ordre.

 

Leur naissance

L'épisode est un flashback sur Jacob et MIB, de leur naissance à la “mort” d'un des deux personnages. Le début de l'épisode était bien long, de la rencontre jusqu'à l'accouchement de Claudia des deux jumeaux. Et en plus d'être assez longue, la première partie était vraiment mal jouée. Les dialogues entre les deux mères étaient mauvais, en témoigne ce “My answers will lead to more questions”, qui en plus d'être un clin d'oeil lourd aux fans, est vraiment détestable à la fin de cet épisode. Je ne parle pas du soudain changement de language, du latin vers l'anglais sans raison précise. Le peu que l'on peut apprendre de Claudia, à travers sa langue, son prénom et ses vêtements, est qu'elle vient probablement de l'époque romaine.

 

Leur jeunesse

A part une ressemblance suprenante de MIB avec Justin Bieber, les deux acteurs jouant les garçons s'en sortent pas si mal, c'est déjà ça (même si au risque de me répéter, à trois heures de la fin de la série, se priver des jeux de Michael Emerson ou de Terry O'Quinn est une honte). On remarque que Jacob version 13 ans est bien la personne que Flocke et Sawyer aperçoivent en 2007, et on se demande comment peut-il bien apparaître à ces deux périodes opposées de quelques milliers d'années. Première chose qui m'a dérangée, on aperçoit directement Jacob en blanc et MIB en noir. Une explication sur leurs différences auraient quand même été bien vue, parce que je vois mal pourquoi l'un est méchant et l'autre est gentil (non ce n'est pas le “I'm special” qui me contentera“). Et puis c'est pas comme si toute la saison 6 était basée là-dessus... On voit à la place des scènes faciles, le jeu du Senet, le coup du gentil garçon qui ne ment pas à sa mère et celui qui la conteste.

 

lost s06e15 across the sea

"Si le niveau d'urine de la piscine atteint 100%, nul ne sait ce qu'il va se passer"South Park 13.14

 

Quelques réponses apparaissent : le nom de MIB est... ah il en a pas en fait. Ils ne peuvent pas se tuer parce que leur mère “l'a fait de cette façon”. Et la pire, cette source de lumière. Les scénaristes pensent vraiment qu'en mettant une source de lumière dont personne n'a jamais entendue parler, au milieu de l'île, et en le qualifiant de “source de vie, de mort et de résurrection”, les gens allaient gober ça et se dire “hé mais oui, faut absolument protéger l'île sinon les gens pourraient voler la lumière et tous devenir invincibles”.

Tout le charme et la mythologie des cinq premières saisons de l'île tenaient justement dans ces mystères, dans cette guerre de manipulation que se livrait Jacob et Ben, puis MIB et Jacob, dans les différents habitants de l'île : les Autres, la Dharma, l'ancienne Egypte. Pourquoi tout détruire d'un coup en annonçant que l'île doit être protégée pour sa lumière. Pourquoi ne pas relier ça à l'électromagnétisme de l'île, et donc avec la Dharma ? Pourquoi rajouter une couche de kitsch à la série qui n'en avait vraiment pas besoin. Les références bibliques ou littéraires, il y a un moment, ça ne suffit plus.

 

A l'âge adulte

Mark Pellegrino (Jacob) et Titus Welliver (MIB) arrivent enfin. Il était temps d'avoir deux bons acteurs à l'écran. J'ai notamment beaucoup apprécié Titus Welliver. La relation entre les deux frères est plutôt bien travaillée, on comprend l'intérêt des deux personnages. On a enfin une explication sur pourquoi MIB veut à tout prix quitter l'île, et une explication cohérente. Malheuresement elle arrive 15 épisodes trop tard. Je n'arrive pas à m'expliquer pourquoi pendant 14 épisodes, nous avons du subir le plan désordonné de Flocke qui veut absolument partir de l'île sans que nous sachions pourquoi. Puis l'explication qui arrive à la fin. C'est complètement con, cet épisode aurait du être diffusé dans les tous premiers de la saison 6, pour nous permettre de comprendre l'intérêt de toute la storyline sur l'île. C'est du gachis que de le diffuser à trois heures de la fin de la série (je l'ai déja dit ?).

Jacob est toujours aussi loyal envers sa mère, à son écoute, et toujours à lui coudre ses vêtements. Le puissant Jacob que nous connaissions qui avait réponse à tout, est donc une sorte d'enfant gâté qui a passé 40 ans de sa vie à regarder la mer sans but, coudre des slips et dormir dans une grotte avec sa mère ? Et c'est lui qui est allé voir les Losties un par un pour les conseiller dans leur vie ? C'est vrai qu'avec une expérience de couture de slibards, on peut aisément comprendre les sentiments humains et les manipuler.

Anyway, MIB n'étant plus de la partie, la mère Slibard emmène son fils pour lui passer le pouvoir en lui faisant boire du vin, non pas pour qu'il puisse marcher sur l'eau et aller voir ce qu'il y a dans la grotte, mais pour qu'il puisse protéger l'île de son frère (parce qu'il est trop méchant).

MIB semble bien faché contre les hommes, ils sont méchants, égoistes et tout ça. On ne sait pas pourquoi il pense ça, mais bon, il a vécu 30 ans avec eux quand même. Ils l'ont trouvé dans la forêt, pris avec eux, nourri, protégé et donné un but à sa vie, mais bon c'est des cons, c'est comme ça. Il est méchant MIB, faut pas l'oublier. Nous arrivons donc au moment de la rencontre entre Jacob et MIB dans le puit. MIB nous raconte son plan d'évasion : il a retrouvé la lumière. Il va donc ajouter un peu d'eau, une roue et BAM... il sera “Across the sea”. Quoi de plus logique. Le seul problème c'est que sa mère est allée tuer tous les copains de MIB... Quoi ? Comment une femme d'environ 50 ans peut tuer une vingtaine de personnes ? Bonne question.

 

lost s06e15 across the sea

 

Le bien et le mal ne serait finalement pas si tranché. MIB ne veut au départ rien de mal, juste partir, chose que lui empêche sa mère ainsi que son frère (pourquoi ? on ne sait pas). On comprend assez vite comment cela va se finir. MIB tue sa mère, Jacob le tue pour se venger. Et là, en tant que lecteur attentif que tu es, tu te demande “Hé mais t'avais pas dit au début de ta critique qu'ils ne pouvaient pas se tuer parce que leur mère l'avait fait comme ça ?”. Oui c'est vrai, mais là c'est pas pareil, il le balance contre un rocher, et l'envoie évanoui dans la lumière provoquant la naissance de Smokey. Et nous savons tous très bien que “Lumière + Eau + Evanouissement = Fumée noire”. Comment pourrait-il en être autrement. Au-delà de ces légers sarcasmes, je trouve que la série est en train de devenir une parodie d'elle-même. A quoi bon répondre à ce genre de questions quand c'est autant irréfléchi. Lost a toujours été une série extraordinaire pour poser des mystères, créer un univers complexe. Les scénaristes sont en train de violer cet univers.

 

Malgré ça, voilà une petite théorie que j'aime bien. Lorsque MIB est rentré dans la grotte, la fumée noire s'est emparée de la lumière qui est en lui (et qui est en chaque personne, dixit sa mère). Si Smokey arrive à s'echapper de l'île, toutes les lumières de chaque personne s'éteindront et il n'y aura plus rien. C'est également pour cela que Desmond serait important, étant insensible à l'électromagnétisme, il pourrait peut-être aller dans cette grotte sans être transformé en fumée noire.

On peut également reciter le passage de Flocke qui disait à Kate avoir eu une “crazy mother who made his life difficult”, et que “Jacob stole his humanity”.

 

Conclusion

Faire un épisode sans aucun des caractères principaux durant les trois dernières heures de la série (c'était la dernière fois, promis), c'est couillu... quand c'est bien fait. En l'occurence ça ne l'était pas, et cet épisode confirme la mauvaise pente qu'a pris Lost depuis cette sixième saison. J'ai vraiment peur pour le final.

Et puis dois-je mentionner cette dernière scène ? La scène qui prouve que Monsieur Carlton et Lindelof savaient ce qu'ils allaient faire depuis la saison 1. Ce qui est dommage, c'est qu'ils avaient annoncé avoir imaginé la storyline de Jacob et MIB à partir de la troisième saison (voir interview), du coup revoir la scène de la première saison... ça les décrédibilise encore plus. Et puis au-delà de cette hypocrisie, la mise en scène a réussie à égaler celle de FlashForward au niveau de la lourdeur, ce qui est quand même assez incroyable. Merci messieurs les scénaristes de m'avoir remontré que Jack & Kate avait trouvé ces squelettes, vous étiez vraiment très fort à tout prévoir.

Qui parmi vous douterait un instant que quand ils nous ont montré Adam & Eve la première fois, ils ne savaient pas que c'était le corps de la gardienne de l'île d'il y a quelques milliers d'années avec son fils qui voulait quitter l'île mais qui n'y était pas autorisé, qui avait donc rejoint les romains pour construire un puit, mais a du tuer sa mère parce qu'elle a tué les romains pour le coincer sur l'île, et que Jacob a attaqué mais sans le tuer parce que c'est contraire aux règles, donc qu'il a lancé dans une piscine de lumière qui l'a transformé en Smokey qui erre dans la jungle depuis et qui a repris son apparence et celles d'autres personnes ?

Je pense que tout est dit. Arrêtez de penser que votre public est acquis.

 

Note : 10/20

 

PS : Voilà une interview bien décevante des deux scénaristes qui date d'hier et répond (ou tout du moins éssaie) à des questions comme pourquoi Sun n'a pas dit à Jin de la laisser pour s'occuper de sa fille.

PS2 : Une interview encore plus récente où ils parlent de cet épisode en question. Vous serez heureux d'apprendre que lorsque Jack découvre Adam & Eve et dit que les habits datent d'il y a environ 60 ans, ce ne sont pas les scénaristes qui n'avaient pas prévu le coup mais c'est parce que "Jack n'est pas un expert".

Et lorsque le journaliste demande pourquoi ils ont introduit le samouraï et John Lennon alors que ce n'était pas super obligatoire, ils répondent "Y-a t'il des personnes qui aiment la série sinon ?"....

L'auteur

Commentaires

Avatar Fafa
Fafa
Je te trouve un peu dur dans ta critique, moi aussi au début je me suis le coup de la lumière, que c'était bien pourri, mais finalement je me suis dit, et ce n'est que mon avis, que la lumière et l'électromagnétisme ne sont finalement qu'une seule et même chose. Y'a du bon et du moins bon dans cet épisode mais je serai moi catégorique qui toi, la dessus. En ce qui me concerne, je ne m'inquiète pas du final, ils peuvent mettre ce qu'ils veullent, ca sera leur vision du truc et c'est quand meme eux qui l'ont créé, donc ils peuvent bien en faire ce qu'ils veulent (ils peuvent meme nous montrer Jack aller couler un bronze derrière un arbre, à croire qu'ils ne chient jamais nos Losties). Il est sur que si la fin est gnangnan, ca va un peu me saouler mais ca ne changera pas ma vision de la totalité de la série.

Avatar CAD
CAD
Pour l'électromagnétisme et la lumière, j'aimerais bien que ce soit le cas. Mais j'en ai vraiment pas l'impression vu comment cela a été amené et vu le discours de sa mère ("Ya une lumière dans chacun de vous."). Par contre, ça ne change pas du tout la vision de ma série Fafa. Que ce soit le final le plus pourri de l'univers, je me souviendrais toujours que les 5 saisons précédentes je les ai toutes surkiffées. Mais là, avec tout ce qu'ils ont dit autour de cette saison, avec toutes les blagues pourries qu'ils ont placées à Lapidus, ça suffit. Si ils veulent flinguer leur série, qu'ils le fassent, mais qu'ils comptent pas sur moi pour applaudir. Les flashbacks de fin étaient tellement grossiers, ça me désole qu'ils me prennent autant pour un con...

Avatar Fafa
Fafa
Après avoir relu un peu ta critique, il est vrai que je suis de ton avis l'épisode arrive un peu tard dans la saison voir de la série. Je me suis dit si cet épisode avait été fait durant la saison 2 par exemple, tout le monde aurait crié au génie. Le problème vient, je le pense de la frustration du fait qu'il ne reste que 3 épisode et que l'on veut des réponses concretes à toutes nos questions. En regardant l'épisode, je me suis aussi dit (oui je me dis beaucoup de choses) certaines explications ne vont pas plaire, mais comment auraient ils pu faire autrement (nottement pour la fumée noire). Enfin voilà quoi, un épisode qui divise pour une saison qui divise, je peux comprendre que ca déçoit, en ce qui me concerne je ne boude pas mon plaisir.

Avatar sinkride
sinkride
Je suis tous à fait d'accord avec ta critique. De mon coté je me prépare et me raisonne à me dire "ne t'attend pas à la fin que tu espérais". Je me suis toujours dit, soit les scénaristes ont vraiment une histoire incroyable à nous raconter, soit ils imaginent sans cesse de nouveaux mystères sans penser que cela implique de fournir des réponses un jour ou l'autre. Déjà je m'étais fais une raison lorsque j'ai appris qu'on ne donnerais pas d'explication précise de ce qu'était la Black smoke et que nous saurions uniquement sa provenance, passons....mais alors me dire qu'elle est née d'un mélange de lumière et d'un méchant garçon mort çà frise le ridicule. Non mais sans blague ! On nous a balancé des mystères à tire larigot et j'ai bien l'impression qu'on tente de nous les faire oublier car finalement il n'y a pas d'explication. Enfin je suis peut être trop négatif , c'est vrai qu'on nous a donné la réponse à une question existentielle : qui sont les deux squelettes ? Je crois bien que c'est la chose dont je me fous le plus dans cette série d'autant plus que on peut inventer 15000 raisons. Je crois que je vais devoir m'inventer des explications pour les choses qui me passionnaient d'avantage ( la Dharma, le phare, l'électromagnétisme de l'île , et toutes les questions physiques associés). Bref, revenons à nos squelettes. Les utiliser pour prouver qu'il y avait un vrai scénario a été effectivement maladroit. En gros on peut s'attendre à ce qu'ils nous ressortent n'importe quel détails pour justifier cette idée. Il n'est donc pas exclus que l'on voit dans un flashback du final Lock laver le même t'shirt qu'il porte à la saison 6. Je suis désolé mais on est arrivé à ce niveau ! Pour résumer ma pensé je me suis toujours demandé si les scénaristes contrôlaient la densité des épisodes en terme de divulgation d'informations et j'avoue m'être auto-rassuré au fil de la série. Finalement il me parait clair aujourd'hui que çà n'est pas le cas, et que les quelques épisodes qui m'ont fait vibrer dans cette 6éme saison ne tenais qu'aux jeux de certains acteurs (Lock pour ne pas le citer).

Avatar spoon
spoon
Un bel épisode de merde. Heureusement que MIB joue pas trop mal. Ridicule les pseudos justifications des scénaristes. Additionnez ça à un final dit "ouvert" et je pense qu'on peut sérieusement se rendre à l'évidence. Delete /home/spoon/video/lost/s06. Le final de la saison 5 est ouvert, et sera probablement mieux que celui de la saison 6.

Avatar Scarch
Scarch
Très bonne critique, Cad, et je suis totalement d'accord avec toi. Les scénaristes viennent de jeter un seau de peinture sur leurs tableau, et c'est bien dommage.

Avatar CAD
CAD
J'ai rajouté un lien vers l'interview des scénaristes sur cet épisode là, le journaliste pose vraiment de bonnes questions en plus. Par contre les réponses... ça fait vraiment peur tant d'hypocrisie. @sinkride : Toute façon il a qu'un t-shirt Locke, avec les auréoles :-)

Avatar Akuuu
Akuuu
Bonne critique. Un petit point à corriger, la lumière est clairement liée aux phénomènes électromagnétiques (et non ce n'est pas la même chose... ca revient a comparer une poule et un cheval). Cependant il ne vole pas la lumière car en regardant la scene au ralentis on voit la caverne briller lors de la sortie du nuage noir. Un point dans tout ce mystère reste bien obscure, quel lien avec le fait que l'ile soit "un bouchon de l'enfer" comme jacob l'a expliqué quelques épisodes plus tot... ??! source de vie/mort et porte du mal.... ET si... quand elle dit source de vie et de mort elle parlait enfait simplement que l'ouverture de ce lieu provoquerais la mort de la race humaine. la garder fermer, la préserverait.... non?MIT qui tombe dedans en ressort comme le messager du maaaaallll. Et l'électromagnétisme dans tout ca? Tout simple c'est ce qui contient le mal dans la source de lumière. Et d'ou vient tout cela.... ca on ne saura jamais. Ca tient la route?

Avatar Akuuu
Akuuu
Fair une fin c'est dur, très dur (c'est pourquoi généralement dans les séries y'en a tout simplement pas). Si tout colle à la fin ce ne sera pas spécialement raté... Par contre terminer sur un point d'orgue ... ça ...

Avatar Taoby
Taoby
ta critique est dur Cad mais parfaitement justifié, je ne serais pas aussi dur que toi , car en soi l'épisode n'était pas ennuyant, certains aspects était même clairement agréable (la dualité des deux frères, la source de magnétisme malgré le cheap, l'acteur qui joue MIB très bon) Non le vrai probleme c'est que l'épisode est très mal placé dans la saison, n'apporte presque aucune réponses importante alors qu'il aurait DU nous expliquer touts les enjeux entre Jacob et son frère ainsi que les règles de l'ile avant d'attaquer les deux derniers épisodes de la série. La on se fout clairement de notre gueule , quand MIB explique à sa mère qu'il fabrique des roues magique je ne comprend pas l'obstination des auteurs à ne pas tenter quelque chose d autre qu'un "je suis spécial" pourquoi MIB ne nous dit pas qu'il a trouver un bouquin égyptien sous son lit et que des formules était inscrites ou un truc dans le genre , je sais pas c'était une brèche que les auteurs avaient ouverts pourquoi ne pas l'avoir utilisés. les questions les plus importantes comme pourquoi les deux frère ne peuvent pas se tuer, pourquoi ne peuvent il pas sortir de l'ile, qu'est ce donc la fumée noir?, (je pense au passage aussi que la petite vieille c'est la fumée noir, raison pour laquelle elle à put tuer tout le monde, mais pourquoi nous le cacher à deux épisode de la fin???) BREF aucunes de ces questions ne trouvent de réponses satisfaisante voir même , une réponse tout court. Et je le dis, le répète mais a deux épisode de la fin c 'est dramatique. Car dans l'ordre on doit donc encore nous expliquer : JACOB ET MIB pleins de choses à dire, régler les probleme des flash sideways, résoudre le mystère Desmond, foutre de l'action sur l'ile pour pas s'emmerder, régler le probleme des naufrages et répondre allez soyons fous a deux trois questions importantes, et on attend un clarification concernant Hawkins et Widmore. Tout ca en deux épisodes.... Pour la première fois depuis 6 ans , je ne suis plus un homme de foi mais un homme de science et je répond impossible, aux auteurs de se retrousser les manches et de nous faire deux épisode de légendes. JE vous en supplie faites moi mentir, ou comme Spoon lost finira pour moi officiellement à la fin de la saison 5. Les mecs de BSG qui sont de plus gros tacherons que ceux de Lost avait réussis a ne faire presque que des épisodes pourris avant un final super chouette, qu'il s'en inspire. p:s pour la source de lumière (magnétisme) encore une fois ca ne me choque pas , je considère ça comme la source d'énergie des demiurges, ca ressemble à pas mal de chouette bouquins de SF. D'ailler sur wikpedia on peut trouver ça : D'après l'écrivain Gérald Messadié [2], un démiurge est au-dessus de Dieu et du Démon, soit au-dessus du Bien et du Mal. P.S.S: dernière question si Jacob avait projeté son frère a moins de 88 miles à l 'heure contre la lumière , serait il devenu fumée noir?

Image Lost
14.12
13.54

Derniers articles sur la saison

Critique : Lost 6.17 et 6.18

The End ou la consécration d'une histoire de six ans, est enfin arrivé. Et je pense que je peux affirmer qu'aucun épisode n'avait pu diviser les fans autant que celui-ci.

Critique : Lost 6.16

Après l'épisode le plus polarisant de cette sixième saison, What They Died For est un faux épisode de transition, mélangeant réponses et action et nous redonne un peu d'espoir pour ce final.

Critique : Lost 6.14

De retour après deux semaines sans Lost, The Candidate continue sur la lancée des derniers épisodes : le plan de Flocke et son combat contre Widmore.