« Ou il se lève et il tape sur ses haricots en criant “Série-All, ça picote !” et il tente la relance jusqu’au tour d’après » Perceval  
      facebook  twitter  google plus  playlist bo series spotify  rss  

Les meilleurs Noëls de Doctor Who


C'est cadeau ! Et joyeuses fêtes !


Doctor Who (2005)
Genres :
Fantastique, Science-Fiction
Série anglaise
Année : 2004
Format : 42 min
BBC One France 4

Alors, vous avez passé de bonnes fêtes cette année ? (Pas trop dur le lendemain du réveillon ? Oui, on sait...). Que vous ayez fait la fête ou non, il y a au moins des avantages à tirer de la période de fin d'année... du côté séries télé ! Les fêtes nous auront gâtés cette année, avec plusieurs de nos séries préférées nous livrant de jolis cadeaux, de Sense8 à Sherlock il y a peu, en passant par Doctor Who, qui revient après un an d'absence. Un spécial de Noël dans Doctor Who est une tradition toujours respectée à la lettre chaque année le 25 au soir, depuis 2005. Et c'est justement à cet occasion que Série-All revient sur les meilleurs épisodes spéciaux de Noël de la série.

 

Doctor Who fête Noël

 

Au nombre de onze – maintenant douze avec le dernier Noël en date, dont la critique vient de paraître... Douze spéciaux de Noël ! Ça fait bizarre. Quand même, ça veut dire que presque un épisode sur dix est un spécial de Noël ! Et forcément, ça implique que tous ne sont pas au même niveau. Passons donc sans plus tarder au classement des épisodes de Noël de la série, du pire au meilleur.

Attention, full spoilers pour chaque paragraphe, cela va de soi.

 

 

11) The Next Doctor (2008)

 

Le dixième Docteur doit défaire une invasion de Cybermen dans un Londres victorien, accompagné par… sa future incarnation ?!


The Next Doctor

 

Ah, The Next Doctor… souvent considéré comme le vilain canard de la lignée noëlienne. L’échec de ce Noël vient principalement de deux éléments. D’une part, les Cybermen de la nouvelle série n’ont jamais véritablement fait des ennemis aussi menaçants et crédibles que leurs homologues de l’ère classique. Alors quand cet épisode se concentre exclusivement dans son dernier tiers sur une usine à Cyberking, avec la méchante qui souhaite envahir le mooonde, mais à qui le Docteur fait réaliser sa vraie nature… difficile de s’emballer. D’autre part, si le concept de base de rencontrer un futur Docteur pouvait paraître intéressant, l’exécution laissa à désirer. Néanmoins, on retiendra de l’épisode un David Morrissey marquant et son alchimie avec David Tennant qui fonctionne très bien – ce dont tous les Noëls ne peuvent pas se vanter – ce qui aide clairement à mieux digérer l’épisode.

Taux de Christmassitude (autrement dit, à quel point l'épisode représente bien l'esprit de Nowël) : 60%

Moyenne (arrondie) sur le site : 11,6

 

 

10) Voyage of the Damned (2007)

 

À bord d’une croisière autour de la Terre dans une réplique du Titanic, Astrid (Kylie Minogue) et le Docteur doivent sauver le vaisseau du naufrage après un incident provoqué mystérieusement.

 

Voyage of the Damned

 

Avec plus de treize millions de téléspectateurs, Voyage of the Damned est à ce jour l’épisode le plus vu de la nouvelle série à la télévision britannique. Dommage, car il est loin d’être le meilleur et en représente un aspect très cheap. Rythmée par des morts toutes les deux scènes de personnages dont on vient tout juste de s’attacher, la croisière se veut épique, façon blockbuster, mais échoue assez lamentablement. Pour être honnête, l’épisode est tout de même plutôt sympa dans sa première partie, avec une exposition alléchante, un tableau assez féérique du vaisseau et un speech du Docteur pour bien démarrer les péripéties, mais il se vautre surtout dans la résolution du scénario. Entre une tête sur un chariot qui fait office de grand méchant, Kylie Minogue qui devient des molécules d’âme flottant dans l’air et le Docteur qui termine l’ascension du vaisseau porté par des anges, l’épisode est plein de symbolisme douteux et de tragédie exagérée. Ça ne fonctionne pas, mais c’était bien essayé.

Taux de Christmassitude : 35%

Moyenne sur le site : 11,4

 

 

9) The Christmas Invasion (2005)

 

Le jour du premier contact semble être arrivé, mais malheureusement l’homme de la situation n’est plus là pour aider l’humanité. Harriet Jones doit prendre les choses en main, tandis que Rose ne reconnaît plus son Docteur.

 

The Christmas Invasion

 

Le tout premier Noël en date n'est pas notre préféré parmi les rédacteurs, bien qu'il ne soit pas considéré comme mauvais pour autant (et est loin devant les deux épisodes déjà listés). Il faut dire qu'il avait la lourde tâche de présenter le tout nouveau Docteur à tous les fans. Et, même si David Tennant finira au terme de son run par être reconnu comme l'un des Docteurs les plus populaires de la série, à l'époque la pression était grande. Alors quand on voit que Ten passe les trois quarts du Noël endormi, on peut être déçu. Ajoutons à cela des ennemis plutôt kitsch dans leur vaisseau en carton, et un duel final très mal fait, et l'épisode a ainsi de sévères lacunes. Il réussit pourtant globalement bien à traduire les inquiétudes du spectateur à travers le personnage de Rose, et présente des ennemis – les Sycorax – et un personnage star du jour – Harriet Jones – tous deux assez marquants. Pas fameux mais plutôt sympathique, et puis, c'était le premier ! On se souviendra du sapin de Noël tueur...

Taux de Chrismassitude : 50%

Moyenne sur le site : 12,8

 

Note : les deux épisodes suivant étant arrivés ex-aequo dans la moyenne de nos classements, l’écart-type a tranché, à savoir que l’épisode qui divisait le moins nos opinions s’est retrouvé devant celui qui va venir tout de suite...

 

 

8) The Doctor, The Widow and the Wardrobe (2011)

 

Le Docteur a eu de la chance de tomber sur Madge Arwell quand il devait retrouver son TARDIS, après s’être crashé en 1939. Devenue veuve pendant la guerre, elle cache la nouvelle à ses enfants pour leur faire passer un dernier bon réveillon, et le Docteur est là pour les aider.

 

TDTWATW

 

Assez mal aimé en général, The Doctor, the... bon, vous voyez de quel épisode on parle, souffre de sévères problèmes de rythme et d'une intrigue très inégale. Les uns diront que la scène d'introduction était une vague aberration, d'autres que c'était le seul moment de l'épisode où on ne s'ennuyait pas. Certains s'agaceront très vite de la gestuelle d'un Matt Smith surexcité dans le premier acte, tandis que d'autres trouveront le temps bien long lors du passage dans la forêt avec les enfants. Et plus ou moins tout le monde s'accorde à dire que le passage avec les guest-stars de l'épisode est un gâchis, et pourtant pas autant bâclé que la résolution ultra mièvre de l'épisode, dont le scénario est très faible. Pour autant, avec une Claire Skinners qui incarne un personnage se détachant de l'archétype de la compagne habituelle, de bons instants comiques et de très belles images, "The Doctor and the WWW" pour la faire courte, reste une heure de visionnage plutôt divertissante. Mais bon, soyons honnêtes, la meilleure partie de l'épisode est de très loin les cinq dernières minutes, dans lesquelles l'épisode nous livre un merveilleux moment de retrouvailles entre le Docteur et Amy et Rory, dans l'esprit de Noël. Sans ça, l'épisode perdrait beaucoup de points.

Taux de Christmassitude : 80%

Moyenne sur le site : 12,4

 

 

7) The Runaway Bride (2006)

 

Quand une mariée (ou presque) quelque peu hystérique se retrouve téléportée à bord de son TARDIS, le Docteur doit vite se ressaisir et sauver une fois de plus la Terre d'une menace extra-terrestre à Noël.

 

The Runaway Bride

 

The Runaway Bride ne se résume qu'à un seul mot, ou plutôt un seul nom : Catherine Tate. Tout l'épisode repose entièrement sur elle ; par conséquent, toute l'appréciation de cet épisode dépend entièrement de la tolérance de chacun pour son jeu très bruyant, mais aussi terriblement amusant. La scène de poursuite entre le TARDIS et le taxi est l'une des plus funs de toute la série, et les interactions entre Donna et Ten sont purement géniales, le courant entre les deux acteurs passant immédiatement. Bon, il y avait aussi une histoire un peu pourrie (au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, c'est un trait commun à de nombreux Noëls dans la série) autour d'une araignée géante dont le vaisseau serait le centre de la Terre mais que le Docteur noie à la fin... et aussi le fiancé de Donna était en fait un traître... sous les rires extrêmement mal joués des acteurs de l'araignée et du gars... Quoiqu'il en soit, c'est surtout pour Catherine Tate, dont la prestation lui a valu d'être rappelée pour devenir l'une des meilleures compagnes par la suite en saison 4, que cet épisode se défend parmi tous les autres.

Taux de Christmassitude : 10% (pour info, l’épisode a été tourné l’été de 2006, sous la canicule !)

Moyenne sur le site : 13,5

 

Note : même chose pour les deux épisodes suivants, eux aussi arrivés ex-aequo. Tous les Noëls en dehors des deux premiers et du trio de tête étaient dans un mouchoir de poche !

 

 

6) The Snowmen (2012)

 

En deuil, le Docteur s’est isolé à l’époque victorienne auprès du Paternoster Gang, mais ne peut s’empêcher de revenir en aide à l’humanité quand Clara Oswald lui fait remarquer certaines anomalies avec la neige...

 

The Snowmen

 

The Snowmen, l'épisode qui a littéralement foutu en l'air toute la numérotation des épisodes de la série. Car c'est aussi le premier qui se place au beau milieu d'une saison, si l'on ne compte pas l'épisode de régénération de Ten. Totalement inscrit dans, voire même absolument nécessaire à l'arc scénaristique, tout l'épisode est construit autour de cette idée de faire le lien entre deux ères du show, dans une saison 7 hyper hétérogène. Cela, l'histoire l'aborde avec beaucoup de poésie, exemple : le TARDIS posé sur le nuage. Un peu (beaucoup) à la manière de The Runaway Bride, Jenna Coleman dynamise tout l'épisode, qui comporte d'ailleurs de nombreuses séquences comiques grâce à Clara et au trio Paternoster, masquant néanmoins une nouvelle fois un scénario, qui, s'il est un peu plus élaboré que d'habitude, reste toujours trivial et à la résolution hasardeuse. Dommage, on y était presque. Mais là où The Snowmen se démarque, c'est surtout sur ses dernières scènes qui prennent le spectateur à revers avec un twist inattendu, s'amusant à changer les codes de l'introduction d'une nouvelle compagne, pour laquelle s'était formée une routine au fil des saisons. Un épisode de Noël retenu surtout parce qu'il s'écarte de la formule usuelle des spéciaux et qu'il a apporté pour beaucoup une bouffée d'air frais dans la série.

Taux de Christmassitude : 70%

Moyenne sur le site : 13,2

 

 

5) The End of Time (2009)

 

Ten approche de la fin de son aventure et, accompagné par Wilfried, il affronte une dernière fois le Maître et les Seigneurs du Temps, avant de faire ses adieux. (Note : nous avons considéré les deux parties en prenant en compte The End of Time dans nos classements.)

 

The End of Time

 

Pour ma part, ce fut le spécial le plus difficile à classer. Difficile en effet, de trancher entre toutes les qualités de ce dernier épisode, face à une version zombifiée et tournée en dérision du Maître dans la première partie, un scénario de changement de têtes à échelle globale qui n'aboutit à rien, des ricanements de John Simms interminables, des cactus en mission secrète pour un riche milliardaire souhaitant la vie éternelle (le jour où un épisode spécial de Noël n'aura pas un scénario pourri...), et une violation pure et simple de tout ce qui faisait le charme du départ de Donna, quelques épisodes plus tôt dans Journey's End (sans doute ce qui m'énerve le plus dans cet épisode). Le double spécial souffre en fait d'être peut-être simplement trop long : c'est la vision d'un "film Doctor Who" selon Russel T. Davies, son scénariste, dont ce fut le dernier épisode. Pour autant, le spécial comporte aussi des éléments tout simplement géniaux, notamment le personnage de Wilfried Mott qui est un compagnon unique et extrêmement touchant, son duo avec Tennant tout bonnement parfait, le retour tant attendu de Gallifrey à l'écran, et une fin en apothéose pour Ten qui prend le temps de faire hommage à toute son ère. The End of Time est ultimement un peu long à démarrer, mais on craque tous pour sa fin.

Taux de Christmassitude : 40%

Moyenne sur le site (des deux parties) : 13,6

 

 

4) Last Christmas (2014)

 

Piégé dans une base située au Pôle Nord où des ennemis plongent les humains dans un état de rêve, le Docteur, qui vient tout juste de retrouver Clara, n'a plus qu'une solution : faire appel au Père Noël lui-même…

 

Last Christmas

 

Last Christmas est un épisode de Noël bien particulier. Il est à la fois très inscrit dans la continuité narrative de la série – puisqu’il réunit pour de bon le Docteur et Clara et marque la dernière apparition de Danny Pink – mais à la fois, possède l’un des scénarios les plus développés et "ordinaires" de tous, au sens où le côté huis-clos et l’histoire de l’invasion des monstres, au concept brillant, pourraient se retrouver dans un épisode en plein milieu d’une saison. Et pour le coup, c'est peut-être le premier épisode de notre liste pour lequel on peut dire que le scénario n'était pas mauvais, bien au contraire – champagne ! Last Christmas est à la fois l’un des moins "noëliens" de tous, mais d’un autre côté fait figurer dans son intrigue le Père Noël lui-même – parfaitement interprété par Nick Frost. C’est un épisode hybride, aux nombreuses facettes, qui réunit plusieurs éléments opposés... et étrangement, ça fonctionne extrêmement bien. Car derrière le scénario sci-fi et la morale sur le sens profond de signification de "Noël" (un trait assez récurrent dans les spéciaux, que cet épisode renouvelle d'ailleurs un peu avec un très joli message), c’est au fond une histoire centrée sur Clara/Twelve et le chemin qu’ils ont parcouru depuis leur première rencontre. À ce titre, le dernier acte est particulièrement touchant et, comme bien souvent, ce que l'on retirera le plus de ce spécial de Noël, dans le haut du panier de la série.

Taux de Christmassitude : 60%

Moyenne sur le site : 13

 

 

3) The Husbands of River Song (2015)

 

Le douzième Docteur retrouve River Song, qui l’embarque dans une aventure à travers la galaxie, sans savoir qu’elle les conduira tout droit à leur dernier rendez-vous…

 

The Husbands of River Song

 

Le spécial Noël de l’année dernière aura marqué les esprits pour avoir mis un point final à une intrigue qui s’étend sur plus de six ans : River Song. River est un personnage à l’histoire complexe et à la relation avec le Docteur très délicate à appréhender. Derrière son aspect comique et son scénario ridicule, The Husbands of River Song est un épisode avec beaucoup de cœur, qui prend soin d’offrir une magnifique touche finale à l’histoire de River et de son mari. Pour le coup, on pardonne totalement son intrigue du jour tenant sur un post-it. Tour à tour, à coup de quiproquos hilarants, de speech déchirant sur pourquoi le Docteur ne peut pas aimer River, ou de métaphore servie avec triple dose de musique qui nous tire les larmes, ce spécial Noël est un ascenseur émotionnel et conclut magnifiquement bien l’histoire de River Song.

Taux de Christmassitude : 50%

Moyenne sur le site : 15

 

 

2) The Time of the Doctor (2013)

 

Sur une planète en guerre millénaire, le onzième Docteur arrive au bout de son parcours et tire sa révérence.

 

The Time of the Doctor

 

Le dernier épisode d’Eleven devait boucler tout une ère du show, aussi bien sur le plan scénaristique que pour le Docteur en lui-même. C’est beaucoup à accomplir pour un spécial d’une heure, là où le dernier épisode de Ten cumule au total 2h15. Pourtant, en racontant une histoire épique, remplie de références aux trois dernières saisons et emprunte de beaucoup de poésie, l’épisode livre un parfait bilan de l’ère Eleven, et en reprend tous ses traits – même les moins enviables, certes, mais la nostalgie prévaut. Les dernières scènes offrent un départ relativement sobre mais extrêmement émouvant pour Matt Smith, qui livre une de ses meilleures performances et part sur une très haute note.

Taux de Christmassitude : 70%

Moyenne sur le site : 16

 

 

1) A Christmas Carol (2010)

 

Kazran Sardick est un vieil homme aigri qui refuse de permettre à un vaisseau en train de se crasher d’atterrir sur sa planète. Le Docteur remonte alors sa ligne temporelle pour tenter de réécrire l’histoire de l'homme.

 

A Christmas Carol

 

Pour nous le plus bel épisode de Noël jamais fait, et l’un des meilleurs épisodes de la série tout court. Dans cette réinterprétation du compte "A Christmas Carol" de Dickens, Doctor Who nous livre une histoire temporelle complexe, aux concepts et symboles brillants, avec une imagerie et une bande-son féériques, et des personnages beaux à en pleurer. Un petit bijou qui instaura une barre beaucoup trop haute pour être surpassée par aucun des Noëls qui précédaient, ni même qui ont suivi. A Christmas Carol est un peu la quintessence du spécial de Noël façon Doctor Who, et on voit mal comment un épisode pourrait un jour le détrôner.

Taux de Christmassitude : 100%

Moyenne sur le site : 16,6

 

Êtes-vous d’accord avec notre top ? Quel est votre épisode de Noël préféré ? Que pensez-vous de The Return of the Doctor Mysterio par rapport à toute la lignée des Noëls déjà sortis ?

 

 

Doctor Who revient en saison 10 en avril 2017. Le trailer est déjà disponible. On se retrouve donc l'année prochaine !

Merci à ClaraOswald, Dewey, Gizmo, Koss et nicknackpadiwak pour leurs contributions !




Autres articles sur cette série :



Dernières critiques de cette série :





A propos du rédacteur

Galax Galax
2712 avis
3329 notes
Moyenne : 13.19

 Visioneur raffiné

Listen !

2 commentaires sur cet article


gravatar
#1
nicknackpadiwak a écrit le 02/01/2017 à 21h54
Conclusion : Tennant + Noël = caca
gravatar
#2
ClaraOswald a écrit le 16/01/2017 à 02h25
J'approuve cette conclusion.
D'ailleurs WTFOTFF, The End of Time devant The Snowmen ?



Laissez un commentaire



Vous devez vous créér un compte ou vous connecter afin de pouvoir laisser un commentaire.
C'est rapide et gratuit !

Moyenne


13.39

0 note

Dernières notes :




Pas encore de notes.

favorables
0 avis
neutres
0 avis
défavorables
0 avis

Pas encore d'avis



» Donner votre avis


  • Diffusion US : 26 mars 2005 (BBC One)
  • Diffusion FR : 05 novembre 2005 (France 4)

Créateurs : Russell T Davies, Steven Moffat

Réalisateurs : Graeme Harper, Euros Lyn, Joe Ahearne

Scénaristes : Russell T Davies, Steven Moffat

Générique : voir

Dernière semaine pour voter pour les Awards


12/02/2017

0 commentaire

Les votes pour les Série-All Awards 2016 seront clos le samedi 18 février à 23h59.


Actualité » Toutes les news



Critique : Girls 6.01


15/02/2017

0 commentaire

Quoi, t’es pas au courant ? Eh oui, la saison 6 de Girls a repris !


Critiques » Toutes les critiques



Bilan - Podcast : Westworld saison 1


16/12/2016

0 commentaire

Où nous faisons le bilan, calmement.


Bilans » Tous les bilans



Tous les trailers de la Comic-Con


26/07/2014

0 commentaire

L'instant overdose geek du jour


Vidéos » Toutes les vidéos



Focus sur les trois premiers épisodes de The Good Place


27/09/2016

0 commentaire

Que vaut la nouvelle comédie de Michael Schur, au concept bien barjot comme il faut ?


Focus » Tous les focus