Image illustrative de Oz
Image illustrative de Oz

Oz

Oz. Oswald. Pénitencier de haute sécurité. Emerald city. Quartier expérimental de la prison créé par le visionnaire Tim McManus qui souhaite améliorer les conditions de vie des détenus. Mais dans cet univers clos et étouffant se recrée une société terrifiante où dominent la haine, la violence, la peur, la ...

Lire le résumé complet >

Terminée Américaine 55 minutes
Historique HBO, Série Club
14.55

4 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Avis sur Oz

Avatar Manew Manew
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 22 août 2015 à 23:35
Spoiler

Il est temps, après avoir visionné l'ensemble de cette grande série, de donner mon avis.

Si par la phrase précédente, il est aisé de comprendre mon opinion général, je tiens toutefois à commencer par les points noirs de la série.

Oz est souvent improbable, parfois fausse, et quelques fois incohérente. Les personnages ne valent pas tous le détour, surtout en fin de parcours (OW si tu me regardes !), des storylines sont à jeter. On oubliera d'ailleurs facilement les deux dernières saisons ainsi que le final (qui malgré tout se laissent regarder avec plaisir).

MAIS.

Attention, on est face à une série puissante, très réussie et dotée d'un scénario riche, bourré de rebondissements et qui n'en fini plus de nous émouvoir et de nous mettre mal à l'aise. Rares sont les séries équilibrées, auxquelles on peut toujours faire confiance (contrairement à Dexter et True Blood, les rois de la dent de scie). Avec OZ, on peut être certain chaque soir en posant son cul dans le canapé, d'être face à un épisode haletant !

La morale d'Oz est qu'il y en a des tas. Personne n'a tort ou n'a raison. Chaque situation est unique. Il est toujours possible de faire pire. Chaque personnage s'embourbe à sa façon dans une spirale infernale de mensonge, trahisons et de meurtres jusqu'à ce que ce soit fatal, bien souvent. Attention, la vie en prison est dure et impardonnable.

Ce qui me permet une transition facile vers la chose la plus importante de la série. Il n'y a pas de personnage principal. Pas de héro salvateur ni de méchant perfide. Chaque personnage endosse les deux casquettes, et chacun a des circonstances atténuantes qui lui sont propres.

Oz ne raconte pas la vie des habitants de la prison, mais le pouvoir de la prison sur les habitants. Le vrai rôle principal est celui d'Oz elle-même.


Avatar Antofisherb Antofisherb
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 13 septembre 2012 à 02:21

Oz. Ma première véritable claque audiovisuelle, qui restera à jamais dans mon top 5. Et accessoirement le premier drama format 50mn de HBO. Si ça n'avait pas marché, il n'y aurait pas eu de The Sopranos, pas de Six Feet Under, pas de The Wire.

C'est bien simple, la série a inventé un nombre incroyable de choses au niveau de la mise en scène sérielle, aussi bien dans sa structure que dans ses parti pris narratifs. Une voix off qui clame une anti-morale à chaque début et fin d'épisode, un huis-clos rassemblant les pires ordures que le monde (télévisuel) ai jamais connu, des personnages tous plus charismatiques les uns que les autres, des performances d'acteurs hors-normes, et une violence qui touche souvent au surréalisme mais qui fait froid dans le dos et surtout n'épargne personne.

Oz enferme dès son pilote le spectateur dans l'enfer carcéral et ne le laisse plus s'en sortir, que ce soit pour détester un personnage, pour adorer ce même personnage ensuite, pour regretter sa mort ou alors le détester à nouveau. On se prend plusieurs fois à espérer qu'un personnage s'en sorte... en vain.

En plus de ça, la série créée par Tom Fontana se permet de réadapter à sa sauce une véritable tragédie grecque, avec des personnages qui souffrent, qui luttent, qui trahissent, qui doivent faire des choix et font d'ailleurs souvent les mauvais. Mais il y a aussi en arrière-plan une critique du système carcéral américain qui ne laisse aucune chance de rédemption malgré la bonne volonté de McManus. Et enfin, une des histoires d'amour les plus touchantes et les plus tragiques que j'ai pu voir, et ce indifféremment du fait que je sois hétéro. C'est peut-être même bien dans Oz qu'on a pu voir deux hommes s'embrasser pour la première fois dans une série.

En bref, une grande série qui n'a certes pas que des qualités (des intrigues un peu réchauffées vers les dernières saisons, des nouveaux personnages un peu moins charismatiques, une dimension religieuse un peu hors-sujet en saison 6), mais qui a assurément marquée le petit écran et ma mémoire.


Avatar Amphette Amphette
Membre
Avis favorable Déposé le 26 juillet 2011 à 15:19

Oz une de mes séries fétiches a voir absolument en VOST car franchement le doublage craint a mort j'ai l'impression que c'est la même équipe de doublage que ceux qui ont doubler Ken le survivant ^^


Avatar claire claire
Membre
Avis favorable Déposé le 13 juillet 2011 à 21:16

Oz. Oz est une très très grande série. Une très très grande série HBO. Comme j'ai découvert la série récemment, j'ai pu visionner l'intégrale des six saisons à la suite. Et que dire. Oz possède plusieurs défauts et énormément de qualités. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois, j'ai toujours été intéressée par toutes les intrigues, j'ai apprécié ou détesté chaque personnages, j'ai souffert, j'ai eu peur, j'ai pleuré, j'ai espéré, j'ai connu la joie, j'ai ri, je me suis énervée...

Oz est une série très difficile, crue, violente, éprouvante physiquement et mentalement, mais à voir absolument. C'est une série qui restera à jamais dans ma mémoire et dans mon top série malgré une saison 6 inférieure aux précédente, surtout dans ses derniers épisodes. Mais cela n'enlève rien à la qualité du show.

Culte.

2 réponses
Voir les réponses