Image illustrative de American Horror Story
Image illustrative de American Horror Story

American Horror Story

À chaque saison, son histoire. American Horror Story nous embarque dans des récits à la fois poignants et cauchemardesques, mêlant la peur, le gore et le politiquement correct. De quoi vous confronter à vos plus grandes frayeurs !

En cours Américaine, US 43 minutes
Drame, Epouvante-Horreur, Drama, Horror, Thriller, Mystere, Science-Fiction & Fantastique FX, Ciné+ Frisson 2011
13.21

5 avis favorable
1 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 4.12 - Coupée en deux

Show Stoppers

Lorsque les monstres apprennent la vérité sur Stanley, ils élaborent une horrible vengeance. Elsa aide Jimmy à faire face à sa nouvelle difformité.

Diffusion originale : 14 janvier 2015

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 14 janvier 2015
Réalisat.eur.rice.s : Loni Peristere
Scénariste.s : Jessica Sharzer
Guest.s : Angela Sarafyan , Neil Patrick Harris , Jamie Brewer , David Shiflett

Tous les avis

Avis favorable Déposé le 12 juin 2016 à 18:45
Spoiler

Pas un mauvais épisode mais le fait que les personnages changent d'avis au gré des événements (les freaks soudain convaincus qu'Elsa a tué Ethel, les freaks qui, direct après la mort de la blonde, font : "Ok"... Bon, ça reste logique mais ça se fait tellement rapidement que cela manque de naturel).

Je trouve l'intrigue de NPH assez amusante en elle-même. Le problème, c'est qu'au final, effectivement à part la mort absolument dégueulasse de la blonde, et donc quelques scènes de remplissage, il n'a rien apporté à la série.

Surtout qu'au final, l'histoire de la poupée n'était pas très claire. C'est sa fille qui a tué les deux femmes et NPH a ensuite personnifié sa fille dans une poupée, ou alors c'est NPH qui a tué les deux femmes et donc d'où sort cette poupée ?

Mais l'intrigue la plus intéressante de l'épisode, c'était bien sûr celle d'Elsa Mars, de Jimmy et du jazz/axeman de la saison 3. Surtout de par sa très belle conclusion sur les mains de Jimmy ainsi que par son lien avec, encore une fois, la saison 2.

Reste plus qu'à se débarrasser du boss final : Dandy !


Avatar JojoStark JojoStark
Membre
Avis favorable Déposé le 12 février 2016 à 18:12

Haha c'est tout simplement horrible ce qu'ils ont fait à Stanley mais c'est bien mérité...

Une mort brutale et encore une fois un lien entre les différentes saisons révélé avec le Dr Hans Grouper.

Du côté de Dandy, ça s'annonce intéressant...

Les autres intrigues se suivent sans plus, bref le final ne s'annonce pas des plus prodigieux, à l'image de la saison.


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 17 janvier 2016 à 00:32
Spoiler

Steal her jewelry and bury the bitch

Desiree <3

La mort extrêmement prématurée et inattendue d'un personnage qui était en train de vivre un redemption arc est le truc le plus gore de la saison en termes de visuel. C'est effectivement une très bonne scène que nous offre du coup le personnage de Chester le magicien, même si ce dernier aura en effet vite montré ses limites. Comme le cite Jo, la réapparition soudaine de sa marionnette n'a pas vraiment de sens. De plus, la décision finale de se retourner contre Elsa est vraiment une paresse d'écriture extrême, comme l'ont été le rapport des freaks à Elsa tout au long de la saison : que Paul et Penny ne cherchent pas à se venger plus tôt notamment.

Même décousu, l'épisode reste très plaisant. Tout est joliment exagéré et grossier, mais de façon maîtrisée et rendant hommage aux classiques de l'horreur comme Cail1 le souligne très bien avec cette parodie de "Freak" (le film). Le personnage du menuisier permet de plus d'offrir un autre lien super sympa avec l'asile, celui de Hans Grupper le tortionnaire nazi, ce qui crédibilisé à nouveau le récit de Lana Winters. Le lien est certes beaucoup plus timide que celui de Pepper mais c'est une preuve que la série va chercher à renouveler ce genre de jolies connexions.

Il était plus que temps que Stanley y passe, et cela offre des scènes à nouveau satisfaisantes avec un réel propos intéressant sur les freaks, quoique redondant avec tout ce qu'on a déjà eu. En revanche, la scène finale où Jimmy retrouve spécifiquement ses mains de hommards, quel beau message ! Il réaccepte sa différence comme partie intégrante de son identité et choisi, en hommage à lui, à sa mère et à tout son peuple, de redevenir le Jimmy d'avant. J'aime aussi beaucoup la scène où Elsa prend soin de lui et lui révèle son secret sur ses jambres, preuve qu'elle tenait plus que tout à Ethel et à lui.

Dandy, après avoir été sur le banc de touche depuis trois épisodes complets, revient ici et va de toute évidence être l'antagoniste à défaire en fin de saison. Contrairement aux trois premières saisons, on n'a pas l'impression que la série a préparé son final en avance durant les épisodes qui précédaient le dernier, au contraire même car Neil Patrick Harris a surtout servi à retarder de deux épisodes le climax. Et donc tout est permis, avec notamment Elsa qui prend une nouvelle route en fin d'épisode (grâce à l'avertissement de Bette et Dot, une manoeuvre pleine de bonté je trouve).

Et finalement je trouve ça très pertinent que la saison qui fait du showbiz et du spectacle popcorn un de ses thèmes centraux, en gardent beaucoup sous le pied pour sa scène finale, avec la tombée du rideau !

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Cail1 Cail1
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 22 février 2015 à 19:20

La première scène est juste géniale de par sa référence directe au magnifique film de Browning dont je suis complétement fan. J'aurais tellement aimé que la série s'inspire un peu plus de ce chef d’œuvre... Même certains jugeront peut-être cette référence trop facile, je la trouve bien amenée dans la narration et bien mise en scène.

Toute la partie sur la rébellion des monstres est une réussite et on a l'impression que la série explore enfin les thématiques qu'elle aurait sans doute dû explorer plus tôt dans la saison.

Enfin, j'ai bien aimé la dernière scène lorsque Jimmy découvre ses nouvelles mains en bois. Elle est pleine de sens...

Dommage que cet épisode soit gâché par les interventions du tueur à la marionnette qui comme l'écrit si bien Jo était de trop. A cause de lui, j'ai toujours cette désagréable impression que les scénaristes ont fait n'importe quoi et que cette saison a vraiment manqué d'un fil conducteur. Quel gâchis !


Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 24 janvier 2015 à 23:22
Spoiler

L'épisode n'était pas mauvais en soi, mais définitivement, l'histoire avec Neil Patrick Harris était de trop. Je n'ai pas compris l'intérêt de sa présence, si ce n'est de tuer la blonde (dont j'ai oublié le nom). J'avais cru comprendre que Dandy avait caché Marjorie, mais elle réapparaît en début d'épisode. De même, aucune explication sur l'histoire de cette poupée.

Cependant, à part ces quelques défauts, l'épisode est resté sympathique et divertissant. On retrouve un côté trash et horreur qui a manqué durant toute la saison. Dommage que ça n'arrive que maintenant !


12.69

13 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de MembreSupprime2
MembreSupprime2 a noté cet épisode - 13
12 juin 2016
Avatar de JojoStark
JojoStark a noté cet épisode - 13
12 févr. 2016
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 14
09 déc. 2020
Avatar de nicolus
nicolus a noté cet épisode - 15
03 août 2015
Avatar de omalex
omalex a noté cet épisode - 10
30 juil. 2015
Avatar de Cail1
Cail1 a noté cet épisode - 12
22 févr. 2015
Avatar de pierre
pierre a noté cet épisode - 10
18 févr. 2015
Avatar de jujuramp
jujuramp a noté cet épisode - 13
27 janv. 2015
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 12
24 janv. 2015
Avatar de Manew
Manew a noté cet épisode - 12
24 janv. 2015
Avatar de piouy
piouy a noté cet épisode - 11
23 janv. 2015
Avatar de dygmarine
dygmarine a noté cet épisode - 15
17 janv. 2015
Avatar de NoeGLC
NoeGLC a noté cet épisode - 15
16 janv. 2015

Derniers articles sur la saison

Critique : American Horror Story 4.01

Attention mesdames et messieurs, la nouvelle saison d’American Horror Story débarque et vous transporte dans l’univers étrange mais passionnant des « Freaks » !