Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Dernier descendant des Seigneurs du Temps et âgé de plus de 900 ans, le Docteur parcourt l'espace et le temps dans son TARDIS (Time And Relative Dimension In Space). Amoureux de la race humaine, il se fait régulièrement accompagner par une femme ou un homme. Partagé entre folie et génie, insouciant mais ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 45 minutes
Fantastique, Science-Fiction, Adventure, Drama BBC One, France 4 2005
13.21

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 10.09 - L'Impératrice de Mars

Empress of Mars

Le Docteur, Bill et Nardole arrivent sur Mars et se retrouvent dans un conflit impossible entre les Guerriers de Glace... Et des soldats de l'Ère Victorienne. Lorsque les Martiens les ont entourés , le Docteur est face à un unique dilemme : cette fois les humains et non les Guerriers de Glace sont les envahisseurs. Quand la Terre envahit Mars , de quel côté est il maintenant ?

Diffusion originale : 10 juin 2017

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 10 juin 2017
Réalisat.eur.rice.s : Wayne Yip
Scénariste.s : Mark Gatiss
Guest.s :

Tous les avis

Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 02 octobre 2018 à 00:45
Spoiler

Une des meilleures histoires de Gatiss, qui est aussi aboutie dans ses thématiques que dans son hommage à la série classique. Puis j'adore toute l'esthétique très british mais absurde. 


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis défavorable Déposé le 03 janvier 2018 à 04:17
Spoiler

"Sleep no more, my Warriors"

Ahah le con.

Un épisode plus extrêmement médiocre que foncièrement mauvais, qui aurait sûrement pu gratter plus de la moyenne dans une meilleure saison, dans une meilleure dynamique et avec une team de TARDIS différente.

Pas de Nardole, ça manquait. Oui oui.

Les références de film c’était ultra forcé. Et ça fait depuis The Pilot qu’on ne s’est pas servi de l’aspect "fan de sci-fi" de Bill, quel intérêt de le ramener maintenant ?

Le côté anachronique de l’histoire lui permet de se détacher un peu du reste et il y avait des idées, l’Impératrice était plutôt décente comme concept d'antagoniste (même si l’actrice en fait des caisses) et ça faisait plaisir d’avoir un casting un peu plus grand cette saison qui a paru extrêmement réduite tout du long. Mais comme toujours l’exécution est foirée, le suspens absent, les changements d’avis incohérents et les engrenages du scénario complètement rouillés. Le TARDIS c’était nawak aussi.

Et puis Alpha Centauri, je m’en contrebalance à un point extrême.

Il manque de vrais dilemmes. Du drama. De quoi donner à Peter et Perle. Ou même de l’humour assumé, que sais-je. Quelque chose. Là on a juste un truc ultra fade. Je pense que c'est l'un des épisodes les plus oubliables de toute l'histoire de la série. C'est le seul dont j'avais oublié l'existence en checkant ma liste de tous les épisodes.

Et en plus il est mal placé dans la saison ce qui créé des faux-raccords dans ce qui aurait pu être la seule bonne scène (Missy).

J’aurais préféré le séquel de Sleep No More. O Gatiss Dear Gatiss...

Et c'est ainsi que s'achève le pire run de la série. Ce fut éprouvant et cela testa mon âme de fan à l'épreuve. Pitié, no more.


Avatar Jasper Jasper
Membre
Avis défavorable Déposé le 02 octobre 2017 à 06:39

Idem episode précédent. C'est vide, c'est téléphoné et l'épisode n'a aucune âme. Et encore des incohérences en veux-tu en voilà. Quel massacre !

7 réponses
Voir les réponses

Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis défavorable Déposé le 12 juillet 2017 à 00:47

Moche, cliché, prévisible, mal joué, dialogue ridicule à la Gatiss, heureusement qu'il est pas devenu showrunner


Avatar dewey dewey
Membre
Avis défavorable Déposé le 25 juin 2017 à 12:04

"Mé euhhh, Slip No More cé nule, la k-méra trembl tou le temps sa me fou le tourni lol et pi en + vu qui fo un cervo pour suivre g rien compri à l'histoir !

Vivmant kil nou refasse Rob1 des Boi, au moins c t lol et san prize de tèt !"

Eh bien voilà. J'espère que vous êtes très fiers de vous le fandom.

(P.S. : Au moins, Robot of Sherwood, c'était drôle et divertissant dans sa nullité. Là, mon dieu ...)

1 réponse
Voir les réponses

Avatar Gizmo Gizmo
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 15 juin 2017 à 22:25

En soi, c'est du Gatiss, donc j'ai même pas envie de pénaliser un épisode déjà au sol. Mais je suis obligé de mettre une mauvaise note pour nous avoir privé d'une véritable apparition du Chibre Cyclope. Et ça c'est moche. YOU HAD ONE JOB, MARK !!!

WELCOOOOME TO THE SHITTYVERSE !!!!


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 12 juin 2017 à 21:16

Le problème des scénarios de Gatniss, généralement, sont qu'ils s’essoufflent au bout de 20 minutes. Problème, ici, il cale au bout de 5 minutes. Malaise.

Du coup, on subit une aventure en pilotage automatique sans aucune surprise ou originalité, pleine de trous (pourquoi le TARDIS quitte la planète tout seul? On ne sera jamais. Et que font ces gens sur Mars????), de lourdeurs (les références cinématographiques d'une Bill moins experte en littérature (elle ne connait pas Robison Crusoé)) et de clichés qu'il faudrait mettre en prison leurs utilisateurs (le soldat qui montre une photo de sa compagne et qui meurt peu après, le second traitre et le commandant lâche qui retrouve du courage in extremis).

Et ultime poussif mainte fois utilisé dans les classics pour gagner du temps facilement : emprisonner le Docteur et ses compagnons.

J'ai donc passer l'épisode à souffler, soupirer, lever les yeux et regarder ma montre.

Alors oui, des épisodes mineurs ont toujours été présents dans toutes les saisons, mais là, placé juste après la trilogie de la purge, c'est juste pas possible.

Tu m'étonnes après que les interprètes du Docteur, à force de voir défiler entre leurs mains des scénarios de cette indigence, jettent tous l'éponge après 3 saisons.

7 réponses
Voir les réponses

Avatar KingMob KingMob
Membre
Avis neutre Déposé le 12 juin 2017 à 09:58

Pas grand chose à dire sur celui la...

C'est convenu, le truc sur les films sort de nul part, la réal n'a aucun intêret, Nardole n'est quasi pas la et Bill sert encore à rien.

Après c'est pas un mauvais épisode, le personnage du colonel est sympa et j'aime bien la Ice Queen.

C'est pas ça qui va relever le niveau de cette saison qui est franchement pas bonne du tout!


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 11 juin 2017 à 20:17

Le grand Chelem : 4 épisodes de suite où je colle en dessous de 10/20 pour Doctor Who. Ceci est un nouveau record.

L'épisode n'a strictement aucun intérêt. Comme toujours (sauf l'an dernier), Gatiss n'a aucune idée. Il simili-adapte Edgar Rice Burrough en y ajoutant au forceps les Ice Warriors, méchants en mousse que Gatiss caractérise aussi bien que Chibnall l'avait fait avec Cyberwoman. Le revirement final de la méchante n'a aucun sens, les personnages secondaires sont des caricatures et le sous texte sur la colonisation est ultra premier degré.

Probablement la pire saison du show depuis 2005.

PS : Et c'était quoi ces références aux films ? C'était quoi le but / l'intérêt (à part m'avoir fait découvrir l'existence de The Vikings)

4 réponses
Voir les réponses

7.22

9 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 14
20 mai 2020
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 9
03 janv. 2018
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 7
02 oct. 2017
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 3
12 juil. 2017
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 7
25 juin 2017
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 5
15 juin 2017
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 3
12 juin 2017
Avatar de KingMob
KingMob a noté cet épisode - 10
12 juin 2017
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 7
11 juin 2017

Derniers articles sur la saison

Critique : Doctor Who 10.13

Mieux que la fin, c’est la Moffin.

Bilan : Doctor Who (2005) saison 10

Le bilan audio de la dernière saison de Doctor Who avec Steven Moffat.

Critique : Doctor Who (2005) 10.11

Quand un épisode est tellement bon que même en ayant été spoilé de partout, il reste génial...