Fleabag

Fleabag est une jeune femme délurée qui couche avec quiconque s'approche un peu trop près, soutire de l'argent à tous ses proches et refuse toute aide dans sa quête d'une vie indépendante. Brisant souvent le quatrième mur, elle n'hésite d'ailleurs pas à interpeller le spectateur qui porterait un jugement moral ...

Lire le résumé complet >

Terminée Anglaise 25 minutes
Comédie BBC Three
15.22

1 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

2.06 - Episode 6

The day of the wedding arrives, Jake wants to know where Claire is, and the Priest upstages the bride. As secrets are revealed and decisions are made, will Fleabag find the ending she's looking for?

Diffusion originale Diffusion française
08 April 2019 08 April 2019
Réalisateur(s) Scénariste(s) Guest(s)
Harry Bradbeer
Phoebe Waller-Bridge

Tous les avis

Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 12 April 2019 à 16:45

Pff. Il est trop tôt pour dire au revoir à Fleabag. Dans mes phantasmes les plus fous, le prêtre et elle finissaient ensemble, faisant copieusement un doigt d'honneur à la religion. Forcément, je suis un petit peu frustrée par la tournure des choses.

Spoiler

Pour être franche, j'ai presque eu l'impression que c'était moi qui me faisais plaquer par le prêtre.

Reste donc une impression douce amère qui n'est pas dû au scénario en tant que tel, mais sans doute à mon idéalisation de cette relation. Car au demeurant, elle est très bien cette fin. Fleabag s'est pardonnée, a appris ce qu'était l'amour et la manière dont cela se ressentait et se communiquait.

Ce petit coucou final est un réel adieu. Car oui, nous n'étions qu'un passage dans sa vie et maintenant, elle n'a plus besoin de nous. Chacun reprend le cours normal de son existence. C'est peut-être ça le plus difficile, car nous, on avait encore un petit peu besoin d'elle.


Koss
Administrateur
Avis neutre Déposé le 12 April 2019 à 13:48

Sans moi la dithyrambe.

Tout se termine de manière extrêmement plate et prévisible. Tout est à la place où cela doit être, sans surprise, ni fracas. Fleabag reste le sac à puce mis à l'écart (spoiler : c'était dans le titre) et l'ensemble des arcs se conclue comme ils le doivent.

Bien difficile pour moi de ressentir une quelconque émotion devant cet épisode ronronement (même si la scène dans le grenier avec le père est touchante). Pire encore, Phoebe Waller-Bridge fait une pirouette sur la gestion du 4ème mur. Un coucou de la main et puis s'en va. Sans réelle autre explication. On est censé comprendre que le rapprochement avec le prêtre a servi de transition et d'acceptation du deuil de Boo (le tout dernier plan où elle baisse la caméra dans l'épisode 5). Mais ça ne sort de nulle part, malheureusement. A ce titre, je trouve que le dialogue avec Kristin Scott Thomas bien plus fort et pourtant elle n'a qu'une scène. Pourquoi ne pas avoir dans ce cas abandonner le regard caméra à ce moment ?

Il manque, à mon sens, une véritable idée neuve pour terminer la série. Et après avoir vu la qualité constante de la série, on ne peut vraiment pas se contenter d'un simple coucou. Phoebe Waller-Bridgevaut mieux que ça et dire le contraire équivaut à rabaisser son réel niveau. Dommage.

7 réponses
Voir les réponses

Stean
Membre
Avis favorable Déposé le 10 April 2019 à 10:20

Je ne vois pas cette fin d'épisosde comme pessimiste car c'est avant tout un message d'espoir. Fleabag va grandir, elle va mûrir. C'est la raison pour laquelle elle n'a plus besoin de nous ; elle va pouvoir enfin se confronter au monde réel. Fleabag sait de nouveau aimer, et c'est la plus belle des choses qu'il aurait pu lui arriver. 


Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 09 April 2019 à 04:37

Gros pincement au coeur à l'idée de ne plus jamais retrouver Fleabag. Ce dernier épisode est parfait, condense tout ce qu'on aime de la série, et est emprunt d'une superbe ambiance douce-amère nostalgique.

Spoiler

Claire est très touchante dans ce final et c'est probablement la seule source de positivité et de moment "punch in the air", ça et bien sûr la fameuse statue qui revient à la fin après avoir été le théâtre d'une dernière odieuse phrase de la belle-mère. Dans ce final, ils ont même réussi le miracle de rendre Martin un peu plus complexe qu'on ne le voyait !

Tout sent la fin tout au long de l'épisode, et d'ailleurs Fleabag a réduit grandement la dose de regards vers la caméra, probablement les moins nombreux de toute la série, comme pour nous habituer à son envol.

Les derniers échanges entre tous les personnages sont tous très justes, notamment celui entre Dad et Fleabag et le speech du prêtre, qui cernent très bien le personnage de Fleabag.

I think you know how to love better than any of us. That's why you find it all so painful.

Le final recentre surtout sur "l'amour au sens large", comme toute la série. Mais pas de façon cucul comme le laisse à penser la formulation. Comme le dit justement le prêtre, c'est difficile de trouver quelque chose d'original à dire sur l'amour. Aveu de la créatrice de la série qui a décidé de s'arrêter sur cette deuxième saison ? Fleabag doit être ô combien difficile à écrire et Phoebe Waller-Bridge donne de toute évidence de sa personne.

Bref, l'amour donc, est au centre de toutes les histoires, comme annoncé en début de saison. C'est tourné en dérision parfois (Claire et le cliché de l'aéroport - auquel elle finit par succomber), montré sous ses aspects glauques/comiques (Jake) comme sous un aspect plus durable et vrai, même si parfois incompréhensible (Dad/la belle-mère). Et la série se veut un peu comme l'amour décrite par le speech du prêtre (où Andrew Scott était très convaincant, pour finir sur une haute note) :  la série se veut aussi difficile à percer, triste, mais aussi porteuse d'espoir.

Inévitablement, la fin est donc ouverte, tout en donnant un certain sentiment de finalité et d'espoir pour la suite. Le tout dernier plan est bien sûr, parfait. Et la musique qui l'accompagne nous dit tout ce qu'on a besoin de savoir :

♪ I just kept hoping ♪
♪ I just kept hoping ♪
♪ Trying to figure out why ♪
♪ Nobody on my side ♪
♪ See, I've been having me a real good time ♪
♪ And it feels so nice ♪
♪ To know I'm going to be all right ♪
♪ Yeah, if I wanted to ♪
♪ I'd be all right ♪

Fleabag a appris à aimer, Fleabag a avancé. Fleabag n'a finalement pas trouvé ce qu'elle pensait chercher mais a visiblement espoir pour la suite, et surtout Fleabag n'a plus besoin de nous. Si elle est prête à nous quitter, alors c'est que nous aussi, on doit accepter son départ et la laisser partir.

Quelle entrée Fleabag nous a fait, et quelle sortie !

4 réponses
Voir les réponses

16.25

4 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Jo_ a noté cet épisode - 17
12 Apr 2019
Koss a noté cet épisode - 14
12 Apr 2019
Stean a noté cet épisode - 16
10 Apr 2019
Galax a noté cet épisode - 18
09 Apr 2019

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.