Image illustrative de The Boys
Image illustrative de The Boys

The Boys

Lorsque les super-héros abusent de leurs super-pouvoirs au lieu de les utiliser pour faire le bien, les Boys se lancent dans une quête héroïque pour révéler la vérité sur The Seven et Vought, le conglomérat qui couvre leurs sales secrets.

En cours Américaine, US 60 minutes
Action, Adventure, Science-Fiction, Comedy, Crime, Science-Fiction & Fantastique, Action & Adventure Amazon, Amazon Prime Video 2019
12.03

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 2.04 - Rien de tel dans le monde entier

Nothing Like It in the World

Road-Trip ! Les Boys se rendent en Caroline du Nord pour suivre la piste d’une mystérieuse Super nommée Liberty. Saviez-vous que l’on peut identifier un serial-killer par son type de barre chocolatée préférée ? Observez et apprenez à reconnaitre les signes avant-coureurs ! Cet épisode pourrait vous sauver la vie !

Diffusion originale : 10 septembre 2020

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 10 septembre 2020
Réalisat.eur.rice.s : Frederick E.O. Toye , Fred Toye
Scénariste.s : Michael Saltzman
Guest.s : Maria Menounos , Elisabeth Shue , Abraham Lim , Dawnn Lewis , Howard Campbell , Ana Sani , Dan Darin-Zanco , Nana Damptey , Julia Dyan-Porter , Sana Asad , Maddy Foley , Jordana Lajoie , Jessica Hecht , Katy Breier , Mishka Thébaud , Laila Robins , Shantel VanSanten , Nneka Elliott , Dan Duran

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 22 novembre 2022 à 04:15

Je déteste tellement Stormfront que j'avais grillé le twist avec la petite dans le passé qui assiste à un meurtre raciste sous ses yeux, vu qu'ils reprennent sa tournure de phrase qu'elle avait face au frère de Kimiko, et je me dis que ça ne pouvait être une coïncidence... Cela reste un excellent twist qui vient totalement relancé les enjeux et les mystères autour des héros, en allant encore plus loin dans la noirceur, la politique, et en augmentant un peu le lore.

Tout part sévèrement en couilles et devient de plus en plus noir, dans toutes les intrigues. Il y a cette audition cynique pour trouver la femme de The Deep, cette plongée dans les Etats républicains américains (le panneau "Don't get an abortion, the baby could be a super" omg), le twist sur Stormfront donc, ou encore les scènes avec Homelander et le shape shifter bordel... à chaque épisode ou presque, la série arrive à trouver de nouvelles façons de prendre un truc lié aux super-pouvoirs, et à la twister d'une façon ultra glauque et pourtant tellement cohérente qu'on se dit que réalistiquement si les héros existaient, ça serait à 100% en train d'arriver (typiquement ces "gigolos shapeshifters" pour des personnes névrosées comme Homelander).

Je sais pas pourquoi je continue d'être surpris et choqué par tout ce qui se déroule, mais ça reste toujours constamment le cas. Probablement parce qu'on peut à peine reprendre son souffle que la violence pointe de nouveau le bout de son nez. Et surtout, la violence vient sous d'innombrables formes. Après le gore, la politique, le malsain, un étranglement dans un ascenseur super violent (avec Annie qui ne peut en parler et qui rappelle la banalisation de la violence dans la sphère du travail), l'épisode nous balance aussi un outing public de Maeve d'une violence psychologique rare (mais POURQUOI je suis encore choqué par ce que fait Homelander ?...).

Et puis l'intrigue d'Homelander a été le clou. Certes il était évident qu'il n'allait pas repartir avec Becca (et il est entré trop facilement dans le complexe), et je m'attendais à un truc tordu en mode "Becca a accepté de l'argent" un twist un peu dé-personnalisant et qui viendrait retirer de l'émotion. Ou encore un truc plus Hollywoodien "elle n'aimait pas vraiment Butcher", très à l'eau de rose et sentimental mais un peu cucul... la réalité est bien pire : ok l'issue est la même (elle ne vient pas) mais la raison m'a étonné alors qu'elle est juste crue, simple et cohérente. Elle refuse parce que Butcher au fond est toxique, et ça crève les yeux. Becca a bien été violée et séquestrée, elle aime toujours encore Butcher, mais elle le connaît mieux que quincoque et elle sait très bien qu'il ne changera jamais d'avis sur les supers. Le passage où Butcher "gaffe" en insultant son fils est un peu grossier niveau écriture, mais bon, quand il lui dit qu'elle l'a aidé à changer et qu'il pourra faire des efforts, et qu'elle lui répond qu'elle n'a jamais réussi à le changer et qu'il a toujours été détraqué, et il dit "non stp ne dis pas ça", p'tain c'est fort quoi. On parle beaucoup (à raison !) de Anthony Starr mais Karl Urban était aussi excellent ici.

Bon et au milieu d'un univers franchement déprimant il y a une lueur d'espoir (telles les ruines Chibnallesques). Ici c'est le road-trip. Ce road-trip reste vachement revigorant pour tout le monde : pour Hughie et Annie qui en avaient vraiment besoin, pour Milkman (je commençais tout juste à me dire "eh mais c'est sans doute le pire personnage de la série lui, il est juste trop normal !" et la série vient me donner tort), et surtout pour l'audience.


Avatar Guismo Guismo
Membre
Avis défavorable Déposé le 16 octobre 2020 à 23:43

Commence a me casser les couilles cette série, après un début de saison poussif avec un super vilain tout bidon, j'attendais cet épisode comme un nouveau départ et bin pas du tout .... c'est encore pire, cest devenu les feux de l'amour, serieux il y a au moins 4 scène de sexe, il ya des retrouvailles, des séparations, des petits regards, .... bref j'ai détesté tous ces passages, ca rien a foutre la ! 

Il ya que Home-lander qui arrive un peu a me captiver même si a un moment donné va falloir qu'il se bouge un peu plus le cul, qu'il montre c'est qui le boss ..... commence a me les casser lui aussi ..... putain d'épisode de merde qui dure 1h 

3 réponses
Voir les réponses

Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 23 septembre 2020 à 08:44
Spoiler

Déjà, bravo wikipedia qui m’avait spoilé l’identité de Liberty, lorsque j’y avais été pour trouver la bonne orthographe de Stormfront.

Sinon un épisode plus intimiste où tous les Boys se livrent un peu. Sauf que comme je n’ai aucun attachement à ce groupe et qu’ils m’indifférent tous (sauf Hughie qui me gavent), je me suis un peu ennuyé.

Heureusement, il y a le Homelander show, Homelander et ses névroses,sa psychopathie assez jouissive, Homelander et le outing de Maeve. Les scènes avec « Madelyn » étaient déconcertantes dans un premier temps, puis délicieusement dérangeantes ensuite, même si il était assez facile de deviner le dénouement.


Avatar Jo_ Jo_
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 18 septembre 2020 à 17:39

Tout pareil que mes petits copains ci-dessous. L'épisode était vraiment sympa. On apporte un peu plus de corps à l'histoire, et les intrigues commencent à réellement émerger. On voit petit à petit où on veut en venir.

Mention spéciale à Homelander (évidemment) mais aussi à Stormfront, dont la storyline promet d'être vraiment" sympa". Même la partie road-trip était cool (alors que ce n'est pas quelque chose que j'apprécie normalement), et apportait un peu de légèreté à un épisode qui était malgré tout assez sombre.


Avatar Mmaginère Mmaginère
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 15 septembre 2020 à 19:06

Le meilleure épisode de cette saison 2 pour l'instant. 

Les intrigues sont intéressantes et bien construites : le road-trip était bien sympa, le jeu d'Homelander glaçant et on en apprend plus sur Stormfront. Les coupures avec les interviews de différentes femmes sur l'amour sont bien intégrées à l'histoire.

Par contre, Stella semble avoir oublié les mensonges d'Hughie et la partie sur Butcher était trop prévisible.

J'ai hâte de voir les conséquences de tout ça sur la suite.


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 12 septembre 2020 à 15:34

Après un premier arc franchement poussif, The Boys redresse très grandement la tête, avec ce qui est la meilleur épisode de la série. Grâce à deux élements :

1) Les personnages sont enfin creusés :  Mother's Milk dont le duo avec Annie fonctionne vachement bien, Stormfront qui vient donner un background à la série, Homelander et surtout Butcher et sa femme. Le fait d'avoir structuré l'épisode par ces courts scénettes à la "Quand Harry Rencontre Sally" sur l'amour et son drame inexorable fonctionne à merveille et donne à toutes les scènes une note dramatique constante.

2) La politique. Et là, ça tape fort. Que se soit dans les décors (Homelander avec le drapeau confédéré ou la pub anti IVG) ou dans les interractions avec les personnages (le coming-out de Maeve). Le dialogue entre Homelander et Stormfront est glaçant et démontre toute la capacité de l'extrême droite à récupérer n'importe quel sujet pour prendre le pouvoir. Vaught semble d'ailleurs la laisser faire, comme pour démontrer l'intérêt qu'a toujours eu historiquement le capitalisme à faire alliance avec l'extrême-droite. On a presque de la piété pour Homelander (qui pourtant agresse Annie et tue un type dans ce même épisode) et ça, mine de rien, c'est super (héhé) fort.

C'est - enfin ! - la série dont j'ai toujours révé qu'elle soit. Pourvu que cela dure...

PS : Il y a quand même cette pudibondrie américaine toujours présente sur le sexe.

1 réponse
Voir les réponses

14.4

10 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 17
22 nov. 2022
Avatar de Guismo
Guismo a noté cet épisode - 11
16 oct. 2020
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 13
23 sept. 2020
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 15
18 sept. 2020
Avatar de Stean
Stean a noté cet épisode - 14
15 sept. 2020
Avatar de Mmaginère
Mmaginère a noté cet épisode - 15
15 sept. 2020
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 14
14 sept. 2020
Avatar de bedsouin
bedsouin a noté cet épisode - 14
13 sept. 2020
Avatar de Manew
Manew a noté cet épisode - 15
12 sept. 2020
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 16
12 sept. 2020

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.