Image illustrative de The Wire
Image illustrative de The Wire

The Wire

Sur écoute

Quand la police s'efforce de démanteler un réseau tentaculaire de trafic de drogue et du crime à Baltimore.

Terminée Américaine 55 minutes
Drame, Crime, Drama HBO, Jimmy 2002
14.5

5 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 4.11 - Un nouveau jour

A New Day

Randy continue à rencontrer des problèmes avec ses camarades, qui cherchent à l'éviter. Pour couronner le tout, une bande veut absolument lui régler son compte ! Le malheureux jeune homme doit son salut à l'intervention de Michael et aussi grâce à Dukie qui court chercher des renforts... Parallèlement, le sergent Hauk s'enfonce dans les ennuis.

Diffusion originale : 26 novembre 2006

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 26 novembre 2006
Réalisat.eur.rice.s : Brad Anderson
Scénariste.s : Edward Burns (III) , Ed Burns
Guest.s : Dan DeLuca , Jeffrey Lorenzo , Jonnie Brown , Julito McCullum , Marlyne Afflack , Rashad Orange , Sandi McCree , Shamika Cotton , Thuliso Dingwall

Tous les avis

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 07 septembre 2015 à 13:37

Cette saison continue d'impressionner et de rester constante dans le "très bon". Elle est pour moi un peu moins percutante/passionnante que la 3.

J'essaye depuis longtemps de mettre la main sur le truc qui me gêne et je pense que c'est juste que les personnages de la 3, leurs histoires et leurs scènes me parlaient plus. Dans la 4 l'histoire des enfants est un coup de frais dans la série mais elle ne s'imbrique pas aussi bien avec l'intrigue politique que le concept d'Amsterdam.

Aussi il y a la répartition des intrigues un peu bancale, avec Omar qui fait pop de temps à autres, des personnages dont on entend plus parler sans trop comprendre pourquoi (Cutty, l'ex de Carcetti). J'adore Bubbles, c'est un de mes personnages préférés, mais là je ne vois pas où son intrigue mène.

Ce qui fait que je n'arrive pas à dépasser le 15, il y a toujours un truc qui manque. Cette saison fait plus office de transition, peut-être.

Néanmoins pour parler de cet épisode, malgré toujours les défauts que j'ai cités un peu plus haut, il se place parmi les meilleurs. On sent vraiment une montée en puissance depuis quelques épisodes, c'est cool.

La classe de Colvin et sa relation avec Namond c'est vraiment du génie.

Voir les répercussions d'un minuscule détail lors d'un épisode précédent (le collègue de Bunk qui raccroche à un appel avec un bon "Fuck you Bunk" car ce dernier lui avait fait une connerie) aussi grande sur un des gosses, c'est aussi un coup de génie. Faut suivre par contre, car si je ne m'étais pas forcé à me souvenir de ce détail avec la conviction qu'on en reparlerait, je ne m'en serais pas rappelé.

J'ai eu un peu de mal à comprendre comment Rawls n'a pas pu comprendre qu'il n'était que le pantin de Carcetti pour mener Daniels au top, c'est carrément Valchek qui doit lui faire la remarque... L'orgueil lui a grillé ses neurones, sans doute. En tout cas l'intrigue politique reprend un peu des couleurs avec cette très bonne réplique de Carcetti "ma première coupe de merde". On assiste en fait à la ville dans une complète impasse et on se dit en effet qu'on ne pourra jamais rien y changer.

A ce sujet ça me donne un peu peur pour le final de la série que je sens déjà hyper prévisible, avec la réplique cynique d'un personnage anodin ou "banal", qui va conclure le dernier épisode sur l'image d'un Baltimore destiné à répéter le même cycle sans s'en sortir. Enfin, on verra bien.


Avatar benjimagne benjimagne
Membre
Avis favorable Déposé le 12 octobre 2013 à 19:56

Simplement la meilleure saison jamais produite toutes séries confondues. La maîtrise est totale de bout en bout.


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 29 décembre 2012 à 04:00

Ça, dans The Wire, c'est l'épisode de l'espoir. Tu le reconnais aisément, il se situe toujours en fin de saison, souvent vers le 10-11ème épisode et te fait croire que la situation globale va s'arranger. Tous les personnages connaissent un mieux qualitatif et on ne voit pas comment les choses ne pourrait pas s'améliorer.

Pourtant à bien y regarder de plus près, on se rend compte que le vers est déjà dans le fruit. Cette année, le montage alterné entre Lester fouillant des dossiers et la réunion des donateurs avec le maire fait bien prendre conscience de l'ampleur de l'impasse.

C'est cela qu'il y a de terrible avec cette série : la sensation constance qu'il n'y a aucun bons choix à faire. La sensation que le système va constamment dans le mur. McNulty lors du discours de Carcetti n'est pas dupe. Et nous non plus.


14.71

17 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de Stean
Stean a noté cet épisode - 15
21 mai 2020
Avatar de Manew
Manew a noté cet épisode - 15
15 oct. 2018
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 14
14 oct. 2018
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 15
07 sept. 2015
Avatar de osso
osso a noté cet épisode - 12
03 janv. 2015
Avatar de jojo76
jojo76 a noté cet épisode - 15
14 mai 2014
Avatar de uzitek
uzitek a noté cet épisode - 15
03 déc. 2013
Avatar de benjimagne
benjimagne a noté cet épisode - 16
12 oct. 2013
Avatar de bobbywan
bobbywan a noté cet épisode - 15
13 août 2013
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 15
07 avril 2013
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 15
29 déc. 2012
Avatar de Philocratie
Philocratie a noté cet épisode - 14
26 juin 2012
Avatar de Ganache
Ganache a noté cet épisode - 14
18 avril 2012
Avatar de Amphette
Amphette a noté cet épisode - 15
28 nov. 2011
Avatar de sin
sin a noté cet épisode - 15
28 août 2011
Avatar de Gouloudrouioul
Gouloudrouioul a noté cet épisode - 15
26 avril 2011
Avatar de tortor
tortor a noté cet épisode - 15
23 août 2010

Derniers articles sur la saison

Aucun article similaire.