« May we meet again on Série-All » The 100  
      facebook  twitter  google plus  playlist bo series spotify  rss  

Critique : Eleven 1.01 - Chapter Eleven



L'annonce surprise de Netflix a laissé place à l'envie de découvrir ce spin-off. Et on n'est pas déçus !


Eleven
Genres :
Science-Fiction, Epouvante-Horreur
Série américaine
Année : 2017
Format : 66 min
Netflix



Le spin-off reprend exactement là où le final de la saison 1 de Stranger Things avait laissé Eleven : dans l'autre monde. Elle va donc devoir retrouver les siens et tenter de survivre dans cet univers parallèle, qui réserve bien des surprises...

Les showrunners de Stranger Things ne s'en sont jamais cachés : ils s'inspirent de la pop culture des années 80 en construisant leur série comme un hommage. La saison 1 renvoyait explicitement aux Goonies et à l'œuvre de Carpenter. La saison 2 assumera d'ailleurs d'avantage ce clin d'œil avec la présence de Sean Astin au casting. Pour ce nouvel opus, les frères Duffer ont évidemment vu Twilight Zone et la série de Spielberg, Amazing Stories. Les mondes parallèles étant une part majeure de la culture SF, il était normal que le show s'y attarde un peu.

 

Eleven se rend compte que les choses tournent mal

 Eleven se rend compte que les choses tournent mal

 

C'est une Eleven dotée de cheveux qu'on retrouve en plan d'ouverture. Le pilote est suffisamment malin et bien filmé pour parvenir à nous faire croire pendant un court instant qu'il s'agit d'un flashback. On suivrait alors une Eleven avant les événements de la série mère. Mais rapidement, on constate que quelque chose cloche dans ce monde utopique. En effet, le monde à l'envers semble réaliser un par un les rêves de la jeune adolescente. Des parents aimants, une bande d'amis solide et tous ses profs qui la félicitent... Tout est fait pour la gar

der captive, jusqu'à répéter à l'infini cette journée parfaite, comme dans "Un jour sans fin" (la référence est même explicite). Mais l'adolescente comprend peu à peu de quoi il en retourne et essaye de s'échapper. Après une première partie assez calme, l'utopie glisse doucement vers la dystopie. On retrouve alors certains aspects du "monde à l'envers".

C'est l'autre point intéressant de ce pilote : la découverte en creux de ce "Upside Down World", qui n'était apparu que par instants dans la saison 1 de Stranger Things, et était laissé en suspens après les événements du season-finale. En suivant la journée d’Eleven dans cette boucle temporelle, on essaye de comprendre les règles de ce drôle de monde. Si pour l'instant les choses restent un peu floues, quelques éléments sont distillés çà et là : il y aurait un chef (une organisation ?) qui contrôlerait le monde et qui semblerait vouloir utiliser les pouvoirs d’Elfe pour un projet de plus grande envergure. Peut-être que cette organisation a un lien avec le scientifique en charge du laboratoire dans Stranger Things ?

 

La banlieue américaine

L'envoûtante banlieue américaine tente de garder Eleven


Si les quarante premières minutes offrent peu de surprise (mais rien de désagréable !), le finish laissera le plus sceptique des spectateurs sur le cul. On avait en effet parfois reproché l'absence de gros twist en fin de saison 1 de Stranger Things. Les deux showrunners ont semble-t-il entendu le message, et nous offrent ici une extraordinaire révélation ‒ que je ne spoilerai pas ici ‒ qui redéfinit non seulement le personnage d'Eleven, mais aussi certains des moments-clefs de la première saison. La suite, et vite !

 

Un épisode qui repose tout entier sur ses cinq dernières minutes de folie (et qui sera sûrement apprécié pour cela) et qui fait un peu oublier la relative faiblesse du reste. Ça ira pour cette fois, mais attention, le syndrome The Walking Dead n'est pas loin !

 

J'ai aimé :

 

  • Cette annonce surprise de Netflix
  • La référence maligne à l'épisode Inferno de Doctor Who, qui traitait justement des mondes parallèles
  • Le casting, toujours un atout chez les frères Duffer
  • Un twist vraiment renversant !
  • Merci le binge watching qui nous permet d'enchaîner rapidement après cette révélation

 

Je n'ai pas aimé :

 

  • Le syndrome Netflix : y aura-t-il assez de contenu pour huit épisodes ?
  • Une première partie sympathique mais un peu monotone
  • Beaucoup de teasing. Un peu trop ?

 

Ma note : 15/20.




Autres articles sur cette série :



Aucun article pour le moment.

Dernières critiques de cette série :



Aucune critique pour le moment.


A propos du rédacteur

Galax Galax
2815 avis
3552 notes
Moyenne : 13.22

 Visioneur raffiné

Listen !

10 commentaires sur cet article


gravatar
#1
MarieLouise a écrit le 01/04/2017 à 08h55
Super critique Galax ! Je reviens juste sur ça :
"il y aurait un chef (une organisation ?) qui contrôlerait le monde et qui semblerait vouloir utiliser les pouvoirs d’Elfe pour un projet de plus grande envergure"
Je n'ai pas eu l'impression que cette "organisation" (en tout cas cette entité semblant avoir le contrôle sur tout) voulait utiliser Eleven à des fins plus grandes. Il m'a semblé que c'était surtout l'aspect scientifique du truc qui les intéressait, de faire l'expérience de pousser ses dons au maximum pour voir jusqu'où elle peut aller.
Mais bon je peux me tromper, et la suite de la saison va sans doute nous éclairer notre lanterne.
gravatar
#2
Gizmo a écrit le 01/04/2017 à 11h42
Sympathique critique, même si je ne suis pas du tout d'accord avec toi (mais tu le sais, on en a déjà parlé en MP).
Autant sur ST le début pouvait faire illusion, autant là on sent clairement les limites de la démarche, notamment au niveau de l'acting de l'actrice (j'ai oublié son nom). Et vu que Netflix a annoncé vouloir développer d'autres spin-off autour de Stranger Things, ça me fait un peu flipper franchement.
gravatar
#3
Jo_ a écrit le 02/04/2017 à 13h33
Je peux toujours regarder la série, maintenant qu'on est le 2 avril ? :D
gravatar
#4
jojo76 a écrit le 02/04/2017 à 15h07
Ça sort d'ou ce truc ?? :o
Je trouve même pas la fiche sur SC !
gravatar
#5
Antofisherb a écrit le 02/04/2017 à 15h43
Si c'était un poisson d'avril c'était sacrément bien foutu en tout cas, le plus crédible que j'ai vu sur la toile :o
gravatar
#6
Koss a écrit le 02/04/2017 à 16h18
"Je peux toujours regarder la série, maintenant qu'on est le 2 avril ? :D "

Tu ne le trouves pas sur Netflix Jo ?

gravatar
#7
nicknackpadiwak a écrit le 02/04/2017 à 17h16
" Tu ne le trouves pas sur Netflix Jo ?"

Moi non plus, Netflix ne me le propose pas. Alors au début, je pensais que c'était parce que j'avais été méchant avec la série originale. Mais non. C'est bizarre, non?
gravatar
#8
Altair a écrit le 03/04/2017 à 22h09
Je vous hais.
Maintenant mon mari se fout de moi.
Et je pense que dans 10 ans j'en entends encore parler XD
gravatar
#9
Koss a écrit le 04/04/2017 à 08h37
Ahahah.

Peux-tu nous en dire plus Altair ? :D
gravatar
#10
Antofisherb a écrit le 04/04/2017 à 09h39
Bon je viens de voir l'épisode, et franchement j'ai été un peu déçu. Faire un spin-off sur le personnage était une bonne idée mais au final on part sur la même dynamique que la série, avec le même genre d'intrigues et de suspense. Après la fin est quand même vachement cool, donc à voir sur la suite ce que ça peut donner.



Laissez un commentaire



Vous devez vous créér un compte ou vous connecter afin de pouvoir laisser un commentaire.
C'est rapide et gratuit !



Moyenne


15.5

2 notes

Dernières notes :

  • 15 par Galax
  • 16 par MarieLouise

Noter cet épisode :


Vous devez posséder un compte pour noter cette série.
favorables
1 avis
neutres
0 avis
défavorables
0 avis

Derniers avis sur cet épisode



MarieLouise - favorable
Woaw, quelle claque mes amis ! J'étais un peu sceptique quand j'ai appris l'existence de ce projet : ok le ...

Donner votre avisTous les avis


Eleven


1 saison
  Saison 1

Autres articles sur cette série :



Dernières critiques de cette série :