Critique : The Walking Dead 1.04

Le 25 November 2010 à 17:38  |  ~ 3 minutes de lecture
Chaque semaine j'attends avec impatience le nouveau The Walking Dead en espérant un épisode parfait qui me fera l'effet d'une bombe, mais j'ai fini par comprendre que même si la série est génial à l'instar de la version papier il reste toujours des élements pas totalement maîtrisés. Je vais donc tenter dans cet article de récapituler ce qui m'a plu le plus ou le moins.
Par Nero93140

Critique : The Walking Dead 1.04

~ 3 minutes de lecture
Chaque semaine j'attends avec impatience le nouveau The Walking Dead en espérant un épisode parfait qui me fera l'effet d'une bombe, mais j'ai fini par comprendre que même si la série est génial à l'instar de la version papier il reste toujours des élements pas totalement maîtrisés. Je vais donc tenter dans cet article de récapituler ce qui m'a plu le plus ou le moins.
Par Nero93140

Le quatrième épisode commence avec une intro moins brutale que d'ordinaire, l'occasion de découvrir un peu mieux que les deux sœurs Andrea et Amy (ce qui est assez inutile en y repensant vu ce qui arrive à la fin).

On aperçoit ensuite Jim en train de creuser des trous, j'ai directement pensé « et si il avait perdu la boule et s'il voulait s'en prendre aux autres ? », chose encore plus étonnante car cette mésaventure n'a pas lieu dans le comics.

En parlant de Jim le personnage est beaucoup plus développé dans la série, j'ai franchement trouvé très éprouvant son histoire lorsqu'il raconte qu'il a profité que les zombies étaient occupés à bouffer sa famille pour s'enfuir. Dans le comics on a comme seul explication « Ma famille ! MA FAMILLE ! Vous les avez tués !!... Ils ont tué ma famille... » (ouais je trouve que citer ses paroles ça faisait trop classe) pendant qu'il s'acharne sur un mort-vivant qui est à terre.

 

Amy et Andrea sont sur un bateau...


La première chose qui m'a surpris dans ce quatrième épisode est la totale liberté scénaristique par rapport au comics et j'ai appris ensuite que Robert Kirkman lui-même avait travaillé sur cet épisode, je suis donc un peu déçu car l'épisode des gentils Mexicains n'est pas digne de ce qu'il a l'habitude de nous offrir dans le comics. Car oui le coup des bonhommes qui s'occupent d'une maison de retraite en se faisant passer pour un espèce de gang j'ai trouvé ça extrêmement poussif. En dehors de cette histoire comme j'en parlais un peu plus haut la partie avec Jim assez prenante, en dehors du fait que des zombies rôdent autour du camp (comme on a pu le voir dans l'épisode 3) on voit que les survivants sont sur les nerfs et se méfient les uns des autres, il est vrai que voir une personne creuser des trous semblable à des tombes peut paraître un peu flippant et les autres n'hésitent pas à l'attacher comme si il représentait une menace.

Je voudrais en venir à la scène finale, j'ai lu la critique de Aureylien qui disait « J'aimerai bien voir la scène finale comment elle est introduite dans le comics car je ne pense pas qu'elle soit introduite pareil. » j'ai donc l'immense honneur de t'annoncer que... si.

La scène finale se déroule de la même manière dans le comics, les survivants discutent autour du feu, Amy va dans la caravane et hop ça débute. En parlant du final même si il est vraiment excellent et digne d'un film de George Romero suis-je le seul à avoir trouvé que les survivants se laissent facilement choper ? Après des mois de survie ils devraient être un peu plus combattif et ne pas rester le bras tendu en hurlant bêtement (regardez à nouveau la scène ça vous sautera aux yeux, si si), autrement rien à redire, sauf que j'ai pas l'habitude qu'on me force à pleurer comme en témoigne la scène entre Amy et Andrea à la fin de l'attaque qui m'a fait ni chaud ni froid.

 

Voilà, offre-lui ton bras !


Un épisode vraiment moyen pour une série avec un gros potentiel, plus que deux semaines et nous approchons du final qui je l'espère sera grandiose. En conclusion un épisode comme le deuxième et le troisième à la fois bon/décevant, des idées très bonnes mais d'autres franchement inutiles. Mais j'ai encore envie de croire en The Walking Dead car même les bonnes séries peuvent avoir des baisses de régime.

 

12/20

L'auteur

Commentaires

Aureylien
De plus en plus intéressante tes critiques (ce n'est pas de la lèche car tu m'a cité). Un poil trop court encore car j'aimerais en savoir plus sur ce que tu penses (j'aime bien la façon dont tu t'exprimes ça doit être pour ça). Les rapprochements avec les comics c'est bien cela qu'on attendait. Je suis content que les méxicains n'existent pas dans le comics par contre que ce soit l'écrivain d'origine qui les inventent, je ne sais pas quoi penser... Pour la scène finale je trouve ça trop facile, personne monte la garde, personne les entend, y'a monsieur barbecue qui dit "j'ai surélevé le barbeuc comme ça ils ne verront pas les flammes", t'es un boulet M. Barbecue... Par contre le monsieur qui creuse c'est que son histoire est dérangeante et bien interprété mais j'ai pas aimé qu'on l'attache comme une menace... Les deux frères tarrés ont leur dit rien. Sinon j'ai une question : TOUT ce qui se passe a Atlanta existe dans le comics? Merci Nero de répondre aux critiques des gens !

JessePinkman
"ce qui est assez inutile en y repensant vu ce qui arrive à la fin" La scène d'intro ne trouve son utilité qu'à la fin en fait , voir la relation Amy/Andrea , et comme Amy est morte , voir à quel point Andrea sera affectée pour les prochains épisodes. Pour le parallèle au comics , on peut aussi dire que Kirkman n'a pas réellement développé la tension Shane/Rick ( pour l'instant ?) avec Rick voulant partir , et Shane voulant rester près d'atlanta . Sinon c'est une bonne critique oui ! Un peu courte , mais l'essentiel est bien là

Aureylien
Rick et Shane se dispute après ou avant l'arrivée des zombies car ça change tout et c'est ntéressant de savoir !

burt
"Sinon j'ai une question : TOUT ce qui se passe a Atlanta existe dans le comics?" Non, tout est quasiment inventé dans cette partie (Le toit, Merle et son benêt de frère, le black, los hombres de la maisonos de la retraitos...) Après pour l'histoire de Kirkman, il a été invité pour cet épisode à faire partie du pool de scénaristes en étant chapeauté par l'autre sagouin de Darabont. A mon avis, le gros il a du se contenter de siroter son fanta et puis basta.

Aureylien
Merci Burt, en fait ce que je trouve bidon Darabont en ait à l'origine. Je commence à bien aimer l'histoire du camps surtout quand tout le monde parle et font des trucs de groupe, pas les petites histoires. C'est chaud quand même de rajouter que des trucs bidons et que le seul intéressement vient directement du livre.

JessePinkman
Aureylien > Ils se disputent avant pour ça , et après l'attaque , ça éclate un peu plus ! Vu la tournure que prend la série , totalement différente du comics , on peut vraiment rien prévoir pour la suite !

burt
"C'est chaud quand même de rajouter que des trucs bidons et que le seul intéressement vient directement du livre." Ouais ben c'est un peu ça qui fait que je suis un peu mitigé par rapport à cette série. Que Darabont modifie des trucs c'est pas un problème en soi, c'est une adaptation et non pas une transcription. Mais quand je vois que le comic est quand même assez conséquent (j'ai chez moi 71 volumes et je ne suis pas sûr d'avoir l'histoire complète) et blindé de trucs intéressants, je ne vois pas vraiment ce qui justifie certaines des innovations (pas toutes cependant, le père et son fils lors du pilote n'étaient pas aussi développés dans le comic et il a très bien fait de s'attarder sur eux).

Aureylien
De mémoire il veut récupérer le talkie dans le sac mais il y a même pas un seul plan sur ce fameux talki ca veut dire que l'on reverra plus du tout les 2 personnages? 71 volumes ça commence à être conséquent et pour savoir il a fait a peu près combien de volume pour l'instant en 4 épisodes? @Jesse : la dispute d'avant aurait été parfaite, il y aurait eu beaucoup d'arguments et pas un seul côté qui a tort ou raison. Là dans leur cas il faut vite se barrer.

burt
"De mémoire il veut récupérer le talkie dans le sac mais il y a même pas un seul plan sur ce fameux talki ca veut dire que l'on reverra plus du tout les 2 personnages?" J'ai pas capté, tu parles de qui ? "71 volumes ça commence à être conséquent et pour savoir il a fait a peu près combien de volume pour l'instant en 4 épisodes?" Darabont n'a pas forcément respecté la chronologie originale, il a fait l'impasse sur certains trucs (pour l'instant je pense, car ils sont très importants dans le comic book) mais en gros nous en sommes à peu près à la fin du tome 5.

Taoby
En ce moment Aureylien je ne sais pas ce qu'il fume mais ça doit être coupé avec de l'acide citrique.

Image The Walking Dead
12.85
12.71

Derniers articles sur la saison

Critique : The Walking Dead 1.06

Et oui c'est déjà la fin d'une première saison pour The Walking Dead. Avec cette série c'est un peu les montagnes Russes, un coup c'est du bon, puis du mauvais, ensuite de l'extrêmement bon. En fait on ne sait pas trop sur quel pied danser. La question que vous vous posez tous est sûrement « Alors ce final ? ». La réponse sera simple : extrêmement mauvais.

Critique : The Walking Dead 1.05

Nero93140 a de bonnes nouvelles, car oui Nero93140 parle de lui à la troisième personne et il vous annonce que enfin, enfin on tient un épisode aussi réussi que le pilote ! Après 4 épisodes qui tournaient autour d'Atlanta et du camp les scénaristes prennent les devants et décident de nous proposer un épisode très ambitieux qui présage du très lourd pour le final cette semaine. Retour sur un épisode riche en émotions. Ah, et avant de commencer à lire sachez juste que j'écoute Daniel Balavoine – le chanteur en écrivant cette critique, je devais me confesser.

Critique : The Walking Dead 1.03

Nous sommes déjà à la moitié de la première saison de la série The Walking Dead, alors bilan de ce troisième épisode ? Plusieurs moments assez intenses, des longueurs par moment, une actrice à qui j'ai particulièrement envie de coller deux gifles, du bon comme du mauvais en gros !