Critique : This Is Us 5.13

Le 17 avril 2021 à 10:45  |  ~ 5 minutes de lecture
Place au Pays imaginaire dans This Is Us cette semaine, avec Randall en Peter Pan !

Critique : This Is Us 5.13

~ 5 minutes de lecture
Place au Pays imaginaire dans This Is Us cette semaine, avec Randall en Peter Pan !
Par Mmaginère

 

Oui, je sais que vous avez imaginé Randall avec des collants verts et les mains sur les hanches, ne me mentez pas ! En attendant de vous sortir cette image ridicule de la tête, je vous invite au match Randall versus Kevin.

 

Perdre son frère et ses clés la même journée, c’est la loose

 

Le moment tant attendu est là : le mariage de Kevin l’arrivée de Kevin chez Randall pour cette fameuse discussion entre frères. Randall est très anxieux en attendant son frère. Beth détend l’atmosphère avec une belle pointe d’humour (je l’adore cette femme !) avant d’emmener les filles de la maison à la patinoire.

Quand Kevin est là, je ne sais pas qui est le plus mal à l’aise : Randall, Kevin ou moi. Cette scène m’a donné envie de m’enfuir et de ne plus jamais revenir. Mais ma responsabilité pour vous est de rester, donc je suis toujours là. Kevin s’excuse auprès de Randall et ce dernier est contrarié, sans savoir vraiment pourquoi. Je suis déjà saoulée de ce caprice. Tu as ouvert cette porte Randall, tu veux des réponses, tu veux avancer, mais dès que ton frère te parle, tu te fermes. Même si tu n’es pas en accord avec ce que te dit Kevin, dis-lui au lieu de bouder dans un coin, que c’est immature !

Enfin, parce que Kevin insiste, Randall lui dit que ses excuses sont fausses. Ce que Kevin admet parce qu’il estime que Randall a eu une enfance dorée, privilégiée, parce qu’il était l’enfant adopté. Ah ben enfin, vous vous dites les choses et ce que vous pensez vraiment, c’était si compliqué ? Vingt minutes d’épisode pour en arriver là, je suis fatiguée. This Is Us cherche à faire durer, à meubler avec des réactions ridicules, plutôt qu’à produire de la qualité.

Randall va ensuite accuser son frère d’avoir eu des comportements racistes involontaires envers lui. Ce qui est vrai, comme nous l’avons souvent vu dans la série. À nouveau, Randall s’en va (parce qu’ils se sont bêtement enfermés dehors et qu’il va chercher les clés auprès de sa voisine, ouh la la quelle aventure). Quel besoin de faire tout ce foin alors qu’ils auraient pu parler de tout ça chez Randall sans que ça change quoi que ce soit au message ? Cette pseudo-intrigue de recherche des clés est inutile.

De retour à la maison après cette palpitante aventure, ils vont finir par se dire ce qu’ils ont vraiment vécu l’un l’autre et comprendre ce que chacun ressent ou a ressenti : Randall s’est senti exclu du fait d’être noir et rejeté par son frère pour ça, il s’est même créé une famille imaginaire noire dans sa tête, mais les Pearson sont sa vraie famille et il les aime, ils étaient eux aussi dans son monde imaginaire. Kevin a toujours été très jaloux de la réussite et de la "belle vie" de son frère noir, mais il l’aime et c’est SON frère.

 

Dans le présent, Randall et Kevin face à face.

Deux frères que tout oppose...

 

Tout se finit donc sur des larmes et de l’émotion, et surtout beaucoup d’amour. Les frères se pardonnent et la vie reprend paisiblement.

 

Deux frères à travers le temps et l’espace


Le passé fait écho au présent avec deux timelines :

  • Quand les Big Three sont des enfants, place à une journée garçons Pearson pour aller voir Mr. Rogers qui tourne son émission près de chez eux. Jack surcompense le fait que les gens de l’émission n’aient pas compris que Randall était son fils parce qu’il est noir (alors que franchement, Jack tenait ses deux fils PAR LA MAIN, donc comment peux-tu te tromper ?) au détriment de Kevin. Là est l’une des grosses failles entre eux.
  • Quand les Big Three sont de jeunes adultes, Randall va rendre visite à Kevin qui fait ses premiers pas en Californie. Leur sortie est sans intérêt, ils se battent et il y a aussi une histoire de clés perdues. Cela finit par une réconciliation avec Kevin qui confie à Randall que sa vie ne se passe pas très bien et son frère le soutient. Passionnant…

 

Dans le passé, Kevin et Randall face à face, jeunes adultes.

... mais que la vie réunit toujours.

 

Du remplissage, c’est tout ce que ce que ces deux histoires sont. Je ne rajouterai rien de plus car il n’y a rien à dire d’intéressant.

 

En conclusion, ça fait du bien que Kevin et Randall aient enfin parlé, mais que c’était long et mal fait. Il n’y a vraiment que les dernières minutes de l’épisode où ils parlent vraiment, le reste étant là pour meubler en attendant la tirade finale. Du très moyen This Is Us.

 

J’ai aimé :

  • La conclusion de l'épisode.

Je n’ai pas aimé :

  • Tout le reste.

 

Ma note : 10/20

L'auteur

Commentaires

Pas de commentaires pour l'instant...

Derniers articles sur la saison

Critique : This Is Us 5.12

Après la voiture et la lune, This Is Us s’intéresse au mariage.

Critique : This Is Us 5.11

La lune est au programme de This Is Us cette semaine.

Critique : This Is Us 5.10

Dîner c'est très important et This Is Us nous le rappelle cette semaine.