Critique : This Is Us 5.6

Le 16 janvier 2021 à 17:07  |  ~ 8 minutes de lecture
Ce nouvel épisode nous livre l’histoire de Laurel, la mère biologique de Randall.

Critique : This Is Us 5.6

~ 8 minutes de lecture
Ce nouvel épisode nous livre l’histoire de Laurel, la mère biologique de Randall.
Par Mmaginère

 

Ce type d’épisode de This Is Us est intéressant dans le sens où il nous apprend d’un coup une histoire, qui s’écoute bien agréablement et passe vite. Mais ça me donne un peu l’impression que les scénaristes se sont dit « Bon, on a fait le tour des personnages, qu’est-ce qu’on peut inventer maintenant ? Ah oui, le passé de Laurel, dont on parle à peine et dont on se fout un peu depuis quatre saisons, mais bon vu que Randall est en pleine introspection sur lui-même, ça passera. » Allez, direction la Nouvelle-Orléans, chez Hai !

 

Un conte de fée…

 

Laurel vient d’une riche famille qui l’étouffe. Elle ne trouve de réconfort qu’auprès de sa tante Mae, rejetée par sa famille (on apprendra plus tard à cause d’une liaison avec un homme marié, je suppose que si le père de Laurel avait eu une liaison avec une femme mariée, il aurait encore été le bienvenu aux réunions de famille. Bon, vu la famille, c’est peut-être mieux pour Mae… mais je m’égare), et de son grand frère Jackson. C’est bizarre d’avoir toutes ces informations comme ça sur Laurel d’un coup, je me suis sentie déconnectée de l’histoire, parce que la série ne nous a jamais vraiment permis de nous y attacher ou de l’apprécier.

Jackson part faire la guerre au Vietnam et y meurt. Laurel est désespérée et passe plus de temps avec Mae qui lui apprend à évacuer son chagrin dans les eaux du lac devant chez elle. C’est là qu’elle rencontre Hai et que commence leur histoire. Ils se parleront vraiment la première fois au marché où Mae et Hai travaillent : c’est le grand amour ! C’est un peu trop magique à mon goût les histoires d’amour dans , même si on se doute que celle-ci va mal tourner. Laurel est promise à un jeune homme qui travaille pour son père, mais, ne supportant pas l’idée de l’épouser, elle s’enfuit de la maison et demande à Hai de partir avec elle. Il refuse car il doit s’occuper de ses parents et la jeune fille part donc seule.

Cette première partie était douce et sympathique à suivre, on sent la chute pour la suite.

 

Hai fait face à Randall et lui raconte son histoire.

Il était une fois…

 

… qui tourne au cauchemar

 

À cause des questions de Randall, nous ne savons pas trop comment elle a débarqué à Philadelphie pour rencontrer William (eh oui, il fallait une réaction à mi-épisode tout de même, mais c’est dommage parce que ça casse le rythme de l’histoire). La série ne nous raconte pas une deuxième fois son histoire avec le père biologique de Randall, et passe directement à la suite de l’overdose. Le cœur de Laurel est reparti après le départ de William et elle est restée à l’hôpital jusqu’à ce qu’elle se remette suffisamment pour être envoyée en prison pour détention de stupéfiants. C’est du coup surprenant que William n’ait pas été inquiété alors qu’il est par la suite resté dans leur appartement… J’ai peut-être loupé un truc, mais ça me semble avoir été écrit pour créer une explication à l’absence de Laurel qui soit crédible, malgré cette incohérence. La jeune femme a écopé d'une peine de cinq ans, assez lourde au regard de ce dont on l'accuse, ce qui est sûrement lié à sa couleur de peau.

Elle ne peut pas joindre William pour lui annoncer son arrestation car ils n’ont pas le téléphone. Elle appelle son père, mais ne dit rien. Pourquoi ? Ça doit être très dur, vu leur passé, mais c’était peut-être la dernière fois avant longtemps, voire la dernière fois tout court… Au passage, je me permets de dire que j’ai trouvé la robe que Laurel porte à ce moment-là très belle… Oui, rien à voir avec le contenu de l’épisode, mais ce n’est pas souvent que je suis attirée par la mode dans This Is Us, et cet épisode nous montre que Laurel a beaucoup de goût à ce niveau-là.

 

Laurel, dans les escaliers de sa maison, avec une belle tenue et une belle coiffure.

Laurel, tu as vraiment le sens de la mode

 

La prison a été une rude épreuve pour la jeune femme qui en est ressorti echangée au bout de cinq ans. Elle n’a jamais oublié son fils, contrairement aux craintes de Randall. En sortant de prison, elle est allée directement chez sa tante Mae et a continué à se punir en ne cherchant pas son fils. Elle pense qu’il est mieux sans elle. Ah, la punition auto-centrée… Je la comprends et en même temps, j’ai envie de lui dire que c’est à lui de décider s’il est mieux sans elle, pas le contraire. Mais je ne suis pas dans sa situation et c’est plus facile à dire qu’à faire.

Pendant les années qui ont suivi, Laurel est restée avec Mae, a travaillé sur le marché avec elle, tout comme Hai qui s’était marié pendant son absence. Ils sont restés éloignés, se saluant uniquement au marché, conscient de ce qu’ils ressentaient l’un pour l’autre… Non, mais, sérieusement, ça arrive dans la vraie vie ? Tu attends des décennies, comme ça ? C’est à la fois triste et stupide, mais encore une fois, je ne suis pas à leur place. Laurel finit par tomber malade et il faut en arriver là pour qu’Hai aille la voir (sa femme était morte, qu’est-ce qui l’a retenu depuis ?)… Bref, les deux idiots du village me désespèrent et je ne trouve même pas cette histoire attendrissante, j’aurais plus envie de les gifler pour les réveiller.

Hai et Laurel ont passé ensemble les deux dernières années de la vie de la mère de Randall. Elle finit par parler de son fils, mais je ne comprends pas pourquoi elle n’a pas vraiment fait de démarches pour le retrouver. Ce n’est pas clairement expliqué. Même si c’est un peu tard par rapport à son cancer – ben pas vraiment en fait – elle pouvait essayer au moins. Pareil pour Hai qui a attendu de voir Randall à la télé. Je reste vraiment sur ma faim : soit il manque des explications qui viendront, soit cette histoire n’est vraiment pas assez solide. Je penche pour la deuxième solution, l’épisode nous fait bien comprendre que cette histoire est terminée. En lien avec ça, je suis frustrée qu’elle ne soit pas non plus allée revoir ses parents pour mettre les choses au clair quand elle allait mieux, c’est dommage.

Hai laisse la maison de Laurel à Randall une fois son histoire terminée. Ce dernier se baigne dans le lac comme sa mère, espérant une connexion ou que l’eau du lac aura le même effet. Et là on a droit à un peu de fantastique avec une discussion mère-fils tout droit sortie de l’esprit de Randall. Il laisse sortir son chagrin et j’avoue que cette scène a réussi à me toucher. Lorsqu’il repart avec Beth le lendemain, il est plus apaisé, délivré d’une partie de son passé. Et enfin, sa colère retombe et il décide de reparler à Kevin. Ce dernier est en route pour la maternité où Madison accouche et il est anxieux et raccroche assez rapidement. Je suppose que nous aurons droit à un épisode centré sur lui la semaine prochaine.

 

En conclusion, un épisode qui a quand même su m’intéresser à Laurel et à nous en dire plus sur les racines de Randall. Je n’ai pas été très émue, car malheureusement la série n’a pas su nous rendre cette femme attachante plus tôt.

 

J'ai aimé :

  • La douceur de Hai.
  • Le rythme de l’histoire.

Je n'ai pas aimé :

  • Qu’on ne nous rende pas Laurel plus attachante ou importante dans les quatre premières saisons et que de ce fait l’épisode ne m’ait pas touchée comme il aurait dû.

Ma note : 14/20

L'auteur

Commentaires

Pas de commentaires pour l'instant...
Image This Is Us
13.64
12.11
TBA
11.5

Derniers articles sur la saison

Critique : This Is Us 5.9

Cette semaine, This Is Us nous parle du retour à la maison après la naissance.

Critique : This Is Us 5.8

La boucle du trio annuel d’épisodes consacrés à chacun des Big Three se termine avec Kate.

Critique : This Is Us 5.7

This Is Us revient après quelques semaines d’absence pour nous présenter un épisode centré sur Kevin.