Critique : This Is Us 5.8

Le 25 février 2021 à 10:25  |  ~ 6 minutes de lecture
La boucle du trio annuel d’épisodes consacrés à chacun des Big Three se termine avec Kate.

Critique : This Is Us 5.8

~ 6 minutes de lecture
La boucle du trio annuel d’épisodes consacrés à chacun des Big Three se termine avec Kate.
Par Mmaginère

 

Cet épisode semble ne pas se concentrer uniquement sur Kate, Madison sera aussi de la partie avec Kevin et Randall. Mais peut-être plus en arrière-plan. L’introduction nous montre la rencontre dans les années 60 d’une étudiante argentine et d’un étudiant indien. Quel est leur rapport avec les Pearson ?

 

Course contre la montre

 

Randall et Beth font tout ce qu’ils peuvent pour distraire Madison en attendant l’arrivée de Kevin, pendant que Kate attend patiemment avec Ellie que le bébé veuille bien pointer le bout de son nez. Pendant ce temps, Toby attend sur le parking et échange avec un homme dont la femme est sous respirateur en train de lutter pour survivre 

 
Spoiler

(j’attends gros comme ça le poncif suivant : sa femme va mourir quand la fille de Toby va naître et Kate et lui vont donner le prénom de la femme à leur fille comme deuxième prénom, puisque Toby doit en trouver un. Est-ce que vous pariez pour ou contre moi ?).

 

Toute la famille est connectée et échange sur la situation, sauf Kevin qui est injoignable. Cela montre la force et le soutien des Pearson qui ont souvent été mis en avant au cours des cinq saisons de la série. J’apprécie cet esprit de famille qui est plus que nécessaire en ces temps de pandémie (oubliez tout de suite ce que je viens d’écrire, c’est un gros mot qui brûle les rétines).

Le faux suspens sur Kevin est juste pénible, dans la lignée de l’épisode précédent. Il se termine à la moitié de l’épisode lorsque l’aîné des Pearson passe la porte de la chambre de Madison pile au moment ou celle-ci subit une péridurale en chantant MmmBop des Hanson avec Randall. Vous connaissez cette chanson, ne me mentez pas et non ça ne vous rajeunit pas.

 

Madison en train de subir une péridurale.

La péridurale ou se souvenir qu’on a aimé MmmBop ? Bon, je choisis la deuxième

 

Pour en revenir à Kevin, toutes ces incroyables coïncidences depuis l’épisode précédent me rendent malade. Je ne vais pas m’étendre plus là-dessus, mais c’est sûrement la pire idée scénaristique de toute la saison. Oui, pire que l’histoire de la mère de Randall. Tous ces événements permettront quand même aux deux frères de discuter et d’enfin se réconcilier à la fin de l’épisode.

 

Bêtise 1 - Pearson 0

 

Madison accouche après une belle déclaration de Kevin sur le fait qu’il a choisi sa famille. Ça me désole vraiment, vu le temps qu’il a passé ces quatre dernières saisons à travailler pour sa carrière. Tu peux avoir les deux en fait Kevin, du moins tu pourrais si Madison n’était pas devenue complètement stupide durant l’épisode 5 de cette saison. C’est tellement injuste pour lui et dommage pour tout ce que la série a construit.

En parallèle, Ellie pousse également et je me rends compte d’une chose horrible : les deux femmes portent un masque. Oui, la série fait l’apologie de cette torture imposée aux femmes qui accouchent sous couvert de la crise sanitaire. Parce que oui, devoir suffoquer sous un masque, c’était la meilleure solution ? Une visière n’était pas plus appropriée ? ou une protection en plastique transparent ? Ou toute autre solution qui évitait à la future mère des souffrances inutiles ? Bon, le débat n’est pas là, mais ça me révolte de voir ça.

Ellie a besoin de quelques instants seule avec son bébé pour lui dire au revoir. Là aussi, nous avons eu droit un peu à un faux suspens genre « a-t-elle changé d’avis ? ». Ouh la la, quelle inspiration pour cette saison 5, j’en tombe de ma chaise.

 

Ellie sur son lit d'hôpital avant l'accouchement.

Dites au revoir à Ellie, elle a accompli sa destinée… enfin son rôle dans la série

 

Kate récupère sa fille et sans surprise, son deuxième prénom est Rose, celui de la femme de l’homme que Toby a rencontré sur le parking. Bon elle a survécu cette brave dame, donc j’avais à moitié tort, je l’admet. Un nouveau Big Three est né : les jumeaux Nicky et Franny, et Hailey Rose.

 

Le chalet

 

Ce lieu magique est encore une fois mis en avant dans le passé à travers un petit weekend en amoureux pour Rebecca et Jack, tandis que dans le présent Rebecca et Miguel essaient de patienter tant bien que mal loin de leurs proches, en attendant que les bébés naissent.

 

Rebecca au chalet, face à Miguel.

Ah Rebecca, le doux confort du chalet, si loin de tout, comme je t’envie

 

Dans le passé, Rebecca s’est plainte de leurs enfants et ça a blessé Jack, ce que je n’ai pas compris, car elle n’a pas été méchante et n’en a pas parlé des heures. Après une discussion, le problème vient du fait que les adolescents s’éloignent d’eux et Jack en souffre. Rebecca trouve les mots pour le réconforter, parce que oui, les enfants finissent par s’en aller, mais ça ne signifie pas que la famille n’existe plus. Ah, encore une belle scène sur les liens du sang et de l’adoption, ça fait plaisir ! Et je suis sincère. La manière dont Rebecca raconte cette histoire à Miguel est aussi touchante, surtout quand elle mentionne aussi la place de Miguel. L’homme de l’ombre est enfin mis en lumière.

Enfin, le couple argentin-indien était là pour nous présenter un homme qui a contribué à connecter les gens grâce au partage vidéo : Nasir Ahmed.

 

En conclusion, un meilleur épisode que la semaine dernière, mais gâché par trop de poncifs. La série semble se reprendre, nous verrons si ça continue par la suite.

 

J'ai aimé :

  • Rebecca et Jack, toujours aussi magiques à l’écran.
  • Rebecca et Miguel, piliers de l’ombre.
  • Enfin j'ai surtout aimé Rebecca.
  • Randall et Madison qui apportent une touche de légèreté.
  • Kate et Ellie, touchantes et vraies.
  • Une surprise : Nasir Ahmed.

Je n'ai pas aimé :

  • Toby sur le parking (inutile et du remplissage).
  • Kevin, ai-je besoin de répéter pourquoi ?

Ma note : 12/20

L'auteur

Commentaires

Pas de commentaires pour l'instant...

Derniers articles sur la saison

Critique : This Is Us 5.11

La lune est au programme de This Is Us cette semaine.

Critique : This Is Us 5.10

Dîner c'est très important et This Is Us nous le rappelle cette semaine.

Critique : This Is Us 5.9

Cette semaine, This Is Us nous parle du retour à la maison après la naissance.