Critique : This Is Us 5.9

Le 28 février 2021 à 11:04  |  ~ 7 minutes de lecture
Cette semaine, This Is Us nous parle du retour à la maison après la naissance.

Critique : This Is Us 5.9

~ 7 minutes de lecture
Cette semaine, This Is Us nous parle du retour à la maison après la naissance.
Par Mmaginère

 

Madison et Kevin vont pouvoir rentrer chez eux avec leurs jumeaux : moment tant attendu et redouté. L’épisode nous offre un parallèle avec le retour de Jack et Rebecca chez eux avec les triplés, celui de Kate et Toby avec Hailey, et de Randall et Beth avec Annie. Prêts pour un monde de pleurs et de couches ?

 

Quand Kevin sera grand, il veut être Jack

 

Parmi les quatre couples parentaux, c’est le duo de pères Jack-Kevin qui est lié et mis en avant. Jack a peur de ressembler à son père quand Kevin a peur de ne pas ressembler au sien. Ces ressentis sont mis en avant pour la deuxième fois depuis le début de la saison. Aucun parent n’est parfait, tout le monde est différent, et il n’y a pas UNE seule méthode d’éducation. Chaque famille s’efforce de trouver ce qui fonctionne (même s’il est évident que rentrer tous les soirs et boire pour trouver le courage de passer du temps avec ses enfants n’est pas un exemple à suivre). J’aime que la série montre cette facette de Kevin qui se met beaucoup de pression pour devenir Jack. Ce dernier est très central dans la série (je trouvais que l’affiche de la saison 4 le mettait vraiment en avant, avec les autres autour de lui). Chacun de ses enfants a une histoire avec lui, mais Kevin est celui qui porte l’héritage de devenir Jack. En tant qu’aîné, quand son père est mort, il a pris une forme de responsabilité qui incombait autrefois à Jack.

 

Jack entouré de Rebecca, de ses enfants adultes, de Beth et Toby.

Jack, le centre des Pearson (affiche promotionnelle de la saison 4)

 

Jack et Kevin sont de nouveaux pères qui apprennent et les sièges auto sont la première difficulté de chacun, ce qui est assez amusant à voir : quelle est cette invention diabolique et comment fonctionne-t-elle ? C’est sûrement ce que beaucoup de nouveaux parents se disent devant la technologie consacrée aux bébés. Par contre, pourquoi Kevin redevient sympa avec le type qui le prend en photo sans lui demander l’autorisation et qui continue quand l’acteur lui fait une remarque ? Le mec te manque de respect et tu le remercies ? Ok, Kevin a réagi un peu fortement parce qu’il est fatigué, mais en même temps il subit une forme d’agression. Bref, je ne comprends vraiment pas comment la série peut traiter un sans-gêne aussi gentiment, alors que plus tard elle montre un autre visage face à un paparazzi. La seule différence entre les deux hommes, c’est que potentiellement le sans-gêne ne va pas vendre les photos derrière. Ce manque de respect de la vie privée est quelque chose avec lequel j’ai beaucoup de mal. Nous vivons déjà dans un monde où nous en avons peu finalement, donc le minimum qui reste est à préserver.

Les mamans aussi ont leurs inquiétudes et pour celles dont c’est la première fois, elles se demandent si elles peuvent vraiment compter sur leur moitié dans toute cette histoire et si elles-mêmes seront à la hauteur. Mais bien sûr que oui, ce sont des Pearson après tout ! Et elles nous montrent toutes qu’elles assurent, au côté d’hommes inquiets, mais qui les épaulent.

 

Retour vers le futur

 

Dans la voiture, sur le chemin du retour, chacun gère à sa façon : angoisse, fatigue, totale maîtrise (Beth et Randall, au top, avec une pause gourmande Snickers Blizzard bienvenue), ou retournement de situation (Ellie ne veut plus d’une adoption ouverte, elle veut dire au revoir à Hailey et ses nouveaux parents, mais ne veut plus faire partie de leur vie).

 

Image d'un Snickers Blizzard : une glace avec des morceaux de Snickers.

Je veux un Snickers Blizzard moi aussi !!!!

 

Tout l’épisode était très prévisible, même la partie sur Ellie qui est l’un des rares "rebondissements" de ces très tranquilles quarante minutes.

Kate, en particulier, est surprise et essaie de convaincre Ellie de changer d’avis. Mais il doit être difficile de voir son enfant élevé par d’autres personnes et ça doit sûrement rendre l’abandon plus dur au quotidien. Heureusement que Toby est là pour recentrer un peu Kate, parce que sa réaction est un peu agressive envers la pauvre Ellie, alors que plus tôt dans l'épisode, Kate disait qu'il fallait y aller en douceur avec elle. Au final, la jeune femme et le couple se séparent ici.

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Toby annonce à Kate qu’il vient de perdre son travail. Celle-ci reste très calme et se concentre sur le positif, ce qui fait un souffle appréciable dans un épisode teinté d’angoisse. Je reconnais bien là la femme qui affronte les obstacles comme ils arrivent, sans se laisser abattre. Go Kate !

Je ne partirai pas sur des détails pour décrire ce que vivent les autres, mais tout le monde rentre à la maison avec son/ses bébé(s). Je tiens quand même à souligner le sang-froid de Madison et son face-à-face vraiment drôle avec le paparazzi. Ah, cette femme a vraiment des ressources ! Par contre, le fait qu'elle conduise, ainsi que Rebecca, et que les deux semblent plus en forme que leur mari, ça me semble assez irréaliste. Qui a expulsé le bébé ?

 

Madison sourit et lève les pouces, un bébé dans les bras.

Madison a vraiment pris sa place parmi les Pearson

 

La conversation mystique entre Randall et sa mère ayant grandement inspiré les scénaristes, nous avons le droit au même genre de phénomène paranormal entre Jack et Kevin. This Is Us est devenue une série fantastique, que nous prépare-t-elle pour la suite : lévitation, vampires, vaudou ? À vos paris ! Bon j’exagère parce que pour Kevin c’est juste un rêve : il essaie tellement d’être son père qu’il en oublie qu’il est lui-même et que c’est très bien aussi. Et Madison montre qu’elle est une compagne solide, sur laquelle il peut compter et avec laquelle il veut avancer : il la redemande en mariage, plus "sincèrement".

Enfin, tout l’épisode, nous suivons une mystérieuse jeune femme qui travaille dans un hôpital, qui est enceinte et dont le bébé aura la chance d’avoir Sophie la Girafe à ses côtés. Il s’agit de Deja dans le futur, au moment de ce fameux flashforward que la série traîne en longueur depuis la fin de la saison 2. Je n’en peux plus de cette intrigue : on nous en balance un bout une fois de temps en temps pour lancer un mystère et c’est pesant.

 

En conclusion, cet épisode était bien long pour ce qu’il avait à nous raconter. L’intrigue du retour à la maison aurait pu prendre seulement la moitié de l’épisode, et les parties du passé de Jack et Randall n’étaient pas très utiles.

 

J'ai aimé :

  • Rebecca et Madison, des femmes fortes qui savent s’imposer.
  • Kate, imperturbable.

Je n'ai pas aimé :

  • Encore un bout de flashforward qui n’amène que des questions et aucune réponse.
  • Seules les femmes semblent réfléchir et tenir debout, de manière parfois irréaliste. Pauvres petits hommes fragiles !

Ma note : 10/20

L'auteur

Commentaires

Pas de commentaires pour l'instant...
Image This Is Us
13.56
11.72
9.5

Derniers articles sur la saison

Critique : This Is Us 5.15 et 5.16

Clap de fin pour la saison 5 de This Is Us sous le signe de l’amour toujours.

Critique : This Is Us 5.14

Dansons dans ce nouvel épisode avec la talentueuse Beth !

Critique : This Is Us 5.13

Place au Pays imaginaire dans This Is Us cette semaine, avec Randall en Peter Pan !