« Série-All is coming. » Game of Thrones  
      facebook  twitter  google plus  playlist bo series spotify  rss  

Previously on Game of Thrones




Retour sur les moments marquants de la cinquième saison de Game of Thrones....


Game of Thrones
Genre :
Fantastique
Série américaine
Année : 2011
Format : 52 min
HBO OCS City

Avertissement : Cet article est garanti 100% spoilers. Si vous ne voulez rien savoir de la cinquième saison de Game of Thrones et des saisons précédentes, vous lisez cet article à vos risques et périls.

 

C’est parti ! Après presque un an d’attente, Game of Thrones est enfin de retour pour une nouvelle poignée d’épisodes. À l’occasion du retour de la série événement, certains rédacteurs de Série-All se sont réunis afin de vous proposer un classement des scènes marquantes de la saison précédente. Un moyen comme un autre de résumer brièvement cette saison tout en vous préparant à la suivante.

Soyons honnêtes : il ne fut pas aisé pour nous de sélectionner ces scènes. Nous avons dû renoncer à certaines d’entre elles, souvent à contrecœur. Tout ça pour dire que ce classement est purement subjectif et qu’il revient à vous de proposer le vôtre en cas de désaccord.

N’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre propre top et à alimenter la discussion. Vous pouvez également vous tourner vers notre sondage afin de déterminer quelle scène parmi notre sélection est, selon vous, la plus marquante !

 

 

Notre classement :

 

 

  1. L'attaque du camp des sauvageons par les Marcheurs Blancs (S05E08)
  2. La mise à mort de Shôren (S05E09)
  3. La marche de la honte de Cersei (S05E10)
  4. La vengeance d'Arya (S05E10)
  5. L'élection de Jon Snow en tant que Lord Commander (S05E02)
  6. Le viol de Sansa (S05E06)
  7. La rébellion des hommes de Jon Snow (S05E10)
  8. La rencontre Daenerys/Tyrion (S05E08)
  9. La mort de Ser Barristan (S05E04)
  10. La fuite de Daenerys sur Drogon (S05E09)
  11. L'arrestation de Loras Tyrell et de la reine Margaery (S05E06)
  12. La mort de Stannis (S05E10)
  13. L'exécution de Mance Rayder (S05E01)
  14. La mort de Mestre Aemon (S05E07)
  15. Arya devient aveugle (S05E10)

 

 

 

1) L’attaque du camp des sauvageons par les marcheurs blancs (S05E08) :

 

 

 

Alors que Jon Snow se rend dans le village des sauvageons afin de les convaincre de rejoindre sa cause et de venir combattre à ses côtés, les marcheurs blancs prennent d’assaut le village en détruisant et massacrant tout sur leur passage. Les quelques survivants sont obligés de fuir.

Exaltante, époustouflante, grandiose… les adjectifs ne manquent pas pour qualifier cette séquence. Sans doute l’une des plus épiques de la série, voire même de la télévision américaine. C’est bien simple : je n’avais pas ressenti un tel sentiment d’exaltation depuis la bataille de la Nera lors de la seconde saison (S02E09).

Cette séquence, elle s’illustre aussi par son caractère soudain et inattendu. En effet, rien au cours de cette saison ne nous avait préparés à cet affrontement. Si ce voyage de Jon Snow dans le clan des sauvageons ne s’annonçait pas de tout repos, et que je pouvais facilement envisager une rencontre tendue entre le nouveau Lord Commandant et le peuple libre, j’étais loin d’imaginer que les marcheurs blancs seraient de la partie.

Cet effet de surprise, peut-être devrais-je même écrire cette apparition soudaine, contribue grandement au plaisir procuré par cette séquence. Depuis le temps que la menace des marcheurs blancs est présente dans la série, celle-ci s’incarne enfin à l’écran. À tel point que cette séquence parvient à relancer l’intérêt pour la série en redistribuant complètement les cartes. Si depuis cinq saisons, nous nous demandions lesquels des Stark, des Lannister, des Baratheon ou de Daenerys Targaryen allaient accéder au trône, cette séquence est là pour nous rappeler que le pouvoir ne se joue peut-être pas forcément entre eux, et que leur plus grande bataille est à venir. Un moment mémorable dans l’histoire de la série.

 

 

2) La mise à mort de Shôren (S05E09) :

 

 

L'armée de Stannis Baratheon est en grand désarroi. L'hiver l'empêche de se diriger vers Winterfell afin de reprendre la cité des mains de Ramsay Bolton. Stannis apprend alors qu'ils manquent de nourriture et que des mercenaires qu'il avait achetés avec l'argent de la Banque de Fer ont déserté. C'est alors que Mélisandre lui suggère de faire un sacrifice de sang royal pour améliorer le temps...

Ça tombe bien, il visite sa fille un soir, qui lui raconte l’histoire d’une danse de dragons, entre deux concurrents au trône. Même si Shôren avoue elle-même ne pas vouloir prendre parti, elle explique qu’elle comprend tout ce que son père fait pour le trône, et accepte même de l’aider. Sans savoir ce qu’elle vient d’accepter, elle embrasse son père pour la dernière fois.

La suite, tout le monde s’en rappelle, en principe. Shôren se fait traîner de force à un bûcher que Mélisandre allume, jusqu’à ce qu’elle se fasse brûler vive. Les cris de Shôren résonnent encore sans doute dans toutes les oreilles, et ce n’est ni la vision d’un Stannis glacial, lui qui avait toujours montré de l’affection pour sa fille, ni les cris de douleurs de sa femme Selyse, qui avait, au contraire, toujours suivi aveuglément Mélisandre depuis le début de la série, qui vont nous faire oublier cette scène. Franchissant clairement un cap dans la cruauté et l’horreur, la scène annonce aux spectateurs la chute à venir de Stannis, qui a absolument tout perdu, y compris la compassion du public. Qu’on ait salué la prise de risque de la part de la série ou que l’on ait trouvé que cette dernière est allée beaucoup trop loin, il ne fait aucun doute que le bûcher de Shôren reste l’un des moments les plus frappants de toute la série.

 

 

3) La marche de la honte de Cersei (S05E10) :

 

 

En dénonçant l’homosexualité de Loras Tyrell et la complicité de sa sœur Margaery au Grand Moineau, Cersei est parvenue à éloigner la famille Tyrell du trône. Mais son plan se retourne contre elle lorsque sa relation incestueuse avec Jaime est dévoilée. Emprisonnée à son tour suite à ses agissements, elle est condamnée à se faire couper les cheveux et à traverser nue les rues de King’s Landing tout en subissant les humiliations du peuple (jet d’aliments, crachats et insultes en tout genre).

Pendant toute cette cinquième saison, Cersei n’a eu de cesse de vouloir s’imposer auprès de la nouvelle reine Margaery. Sûre d’elle et consciente de ses appuis, elle a mis en place tout un tas de stratégies afin d’écarter cette rivale qui, plusieurs fois, avait su prouver qu’elle était capable de lui tenir tête. L’une de ces stratégies s’appelle le Grand Moineau… Et elle aurait pu fonctionner à merveille si les secrets de Cersei ne s’étaient pas retrouvés entre de mauvaises mains.

« Tel est pris qui croyait prendre », est l’expression qui nous vient en tête lorsqu’on découvre Cersei dans cette situation humiliante et rabaissante. Chaque « Shame », chaque insulte et chaque geste déplacé sonnent un peu plus la déchéance de cette ancienne reine et, à travers elle, la déchéance de sa famille. Car c’est bien de cela dont il s’agit dans cette scène : Cersei subit les humiliations au nom des Lannister et c’est aussi sans doute ce qui rend la scène tout à fait tragique.

Personnellement, je ne savais pas quoi ressentir durant cette longue scène : devais-je me satisfaire du sort réservé à cette femme perfide et manipulatrice, ou devais-je ressentir de la pitié pour cette mère qui souhaite avant tout préserver sa famille et protéger ses enfants ?

La cinquième saison n’a eu de cesse de proposer un va-et-vient constant entre ces deux facettes de Cersei, avec d’un côté la femme de pouvoir manipulatrice, et de l’autre la mère de famille qui défend ses petits. Il est donc normal que l’on ressente à la fois un sentiment de satisfaction et d’indignation lorsque l’on découvre cette marche de la honte, une scène dont les répercussions risquent très fortement de se faire sentir lors de la prochaine saison. Car c’est bien connu : s’il est aisé d’accepter une déception, il est quasiment impossible de supporter une humiliation. La « lionne » humiliée a été mise en colère et sa contre-attaque risque d’être terrible. On n’abat pas une lionne si facilement.

 

 

4) La vengeance d'Arya (S05E10) :

 

 

Alors qu'Arya est à Braavos à vendre des huîtres, des palourdes et des coques afin de devenir une Sans-Visage comme son mentor Jaqen H'ghar, elle aperçoit au coin d'une rue Meryn Trant, présent dans la Cité Libre afin d'accompagner Lord Mace Tyrell à la Banque de Fer. Elle tient le chevalier de la Garde Royale pour responsable de la mort de son maître à danser, Syrio Forel (S01E08). Meryn Trant faisait, dès lors, partie de la liste des gens qu'Arya veut tuer.

En le suivant, la jeune Stark le retrouve dans un bordel, s'apprêtant à violer une enfant. Elle se fait vite déguerpir par une employée de l'établissement mais revient le lendemain en se faisant passer pour l'une des nouvelles fillettes que Meryn Trant va abuser. S'en suit alors une mort bien sanglante qui pourrait être très jouissive. Le problème, c'est que cette scène est la démonstration parfaite d'un des plus gros défauts de la série : son caractère putassier.

Depuis qu'Arya avait commencé une liste de gens à tuer dans le S02E04 et à effectuer son premier meurtre dans le S03E10, nous attendions tous avec impatience qu'elle effectue son sombre dessein. Si elle s'est faite coiffer au poteau par Lady Olenna Tyrell pour zigouiller Joffrey, elle a pu s'en prendre à Polliver dans une reconstitution tout à fait jouissive du meurtre de celui-ci sur son ami Lommy. Puis vint Meryn Trant.

Depuis le commencement de cette fameuse liste, beaucoup d'événements se sont déroulés dans la série. Et si celle-ci peut retranscrire à merveille le récit de George R.R. Martin, il lui arrive aussi d'inventer de nouveaux événements en utilisant des ingrédients qui ont participé à son succès : la violence et le sexe. Ce n'est pas un problème lorsque ceux-ci servent au récit, à montrer l'univers de Westeros, et qu'ils sont mélangés à d'autres éléments dans une scène. C'en est un lorsqu'elle n'utilise que ça. Exemple avec le personnage de Karl Tanner dans la saison 4, le chef de la rébellion des hommes de la Garde de Nuit qui élirent domicile dans le Manoir de Craster. Nous avions donc alors droit à des vilains pas beaux qui passent leur temps à violer des femmes et à boire du vin dans des crânes humains. Tanner se fait alors tuer par Jon Snow qui lui enfonce son épée dans l'arrière du crâne, nous laissant alors voir la lame sortir par la bouche. On pourra trouver plus subtile... Et ce n'est bien sûr par la seule scène de la série à être comme ça.

C'est donc sur ce chemin-là que nous emmène la vengeance d'Arya. On savait déjà que Meryn Trant était un salaud. Mais ce n'était pas suffisant pour les scénaristes, il fallait s'assurer que l'on s'en souvienne. Qu'ont-ils alors fait ? Ils l'ont rendu encore plus salaud ! Et comment ? En lui faisant violer des fillettes ! La subtilité est morte ce jour là...

Une scène marquante donc, mais vraiment pas de manière positive.

 

 

5) L'élection de Jon Snow en tant que Lord Commander (S05E02) :

 

 

Au Mur, après les événements tragiques de "The Watchers on the Wall" (S04E09), la Garde de Nuit essaye toujours de se reconstruire face à la menace des Marcheurs Blancs au-delà du Mur, qui n'est plus seulement qu'une rumeur. Les sauvageons ne sont plus qu'un problème secondaire, Mance Rayder vient d'être défait (un autre des moments forts de la saison...), mais la Garde de Nuit a besoin d'un autre commandant. Janos Slynt propose Aliser Thorne, et alors que Jon Snow reste silencieux, Sam se lève et propose son nom. Après comptage des voix, une égalité apparaît entre les deux membres de la Garde de Nuit. C'est alors Mester Aemon Targaryen, qui présidait la séance, qui accomplit l'une de ses dernères actions en tant que membre de la Garde de Nuit, et qui tranche naturellement pour Jon Snow.

Voilà que notre loup albinos, bâtard et, au début, rejeté par tous, se retrouve être le 498ème commandant de la Garde de Nuit. Une scène très sobre mais néanmoins très puissante, qui apparaît très tôt dans la saison et qui annonce une redistribution des rôles au Mur et tous les problèmes que cela engendrera par la suite dans la saison – la collaboration avec les sauvageons, notamment. Une scène qui signe également indirectement l'arrêt de mort de Jon Snow dans la saison... En résumé : un tournant.

 

 

6) Le viol de Sansa (S06E06) :

 

 

Après avoir eu un large aperçu de la cruauté de Ramsay et de la loyauté de Reek, alias Theon Greyjoy, l’intrigue au Nord nous offre sans doute la scène la plus controversée de l’histoire de la série, et par conséquent l’une des plus mémorables de la saison 5 : le viol de Sansa. Peu après leur mariage, Ramsay rejoint Sansa dans la chambre conjuguale et souhaite évidemment consumer leur mariage… en forçant Sansa, et en obligeant Theon, tout comme le téléspectateur, à subir la scène. Si on ne savait déjà pas que Ramsay était un pervers fini, il n'y a plus aucun doute là-dessus après cet épisode.

Si cette scène est en soi cohérente dans le récit, elle n’en reste pas moins dérangeante de manière volontaire de la part des auteurs, malgré le fait que la scène soit (relativement) sobre dans sa réalisation. Elle fut forcément beaucoup sujette à interprétations pour les trois personnages en présence : Ramsay allait-il en payer les conséquences ? Quels effets cette énième torture, cette fois psychologique et perverse, aura sur Reek, ne va-t-il pas enfin se révolter ? Et surtout, la question qui a fait couler beaucoup d’encre : pourquoi Sansa s’est tout simplement laissée faire sans aucun signe de résistance ? Ainsi, la gêne occasionnée tout au long de la scène, ajoutée à toutes les interrogations qui nous passent par la tête et toute la polémique engendrée, font clairement de cette scène l’une des plus marquantes de la saison, mais pas forcément pour les meilleures raisons...

 

 

7) La rébellion des hommes de Jon Snow (S05E10) :

 

 

C'est la scène qui conclut la saison et qui, forcément, reste dans nos esprits. Après toute une saison où l'intrigue au Mur et au-delà a pris une place très importante, il était logique de conclure le final déjà bien sanglant de la saison 5 par un événement agissant comme la « cerise sur le gâteau ».

Ainsi, alors que tout le monde est encore secoué par l'attaque du camp des sauvageons par les Marcheurs Blancs, Olly vient informer Jon Snow du retour de son oncle Benjen Stark, disparu depuis plusieurs saisons. Nous l'avions tous clairement un peu oublié, mais à voir l'entousiasme de Jon à la simple entente de son nom, le retour d'un Stark ne pouvait agir que comme une petite lueur d'espoir après une suite de péripéties clairement malchanceuses pour tous nos personnages (cf. toutes les autres scènes de l'épisode dans ce top...).

Jon rejoint la foule et là, c'est la douche froide. Tout cela n'est qu'un immense piège, une mutinerie qui fait disparaître tout espoir. Rétrospectivement, elle est tout ce qu'il y a de plus logique, car tous les actes de Jon Snow cette saison conduisaient plus ou moins à cette scène, et si j'oserais dire, la scène était même plutôt prévisible. Il n'empêche que conclure cette saison par l'image d'un Jon inanimé, baignant dans son propre sang, reste un moment osé qui choqua beaucoup de fans et qui amena à s'interroger sur pas mal de choses par la suite. Après des mois d'attente, la saison 6 pointe le bout de son nez et nous apportera enfin des réponses...

 

 

8) La rencontre Daenerys/Tyrion (S05E08) :

 

 

Après avoir tué son père Lord Tywin Lannister, Tyrion a fui King’s Landing avec l’aide de Varys, le maître-espion de la capitale. Suite à de multiples péripéties et une rencontre imprévue avec Jorah Mormont, Tyrion est amené devant Daenerys Targaryen sur l’autre continent (Essos). Après une première rencontre tendue avec la Khaleesi, cette dernière lui propose de poursuivre leur échange dans ses appartements afin de régler ensemble la question de leur avenir commun.

Parmi tous les événements que j’attendais avec impatience durant cette cinquième saison, il en est un qui amenait avec lui énormément d’espoir. Cet événement, c’est la rencontre entre la dernière représentante de la famille Targaryen et le mal aimé de la famille Lannister. Il faut dire que cette rencontre entre ces deux-là symbolise aussi la rencontre entre deux maisons rivales – les Targaryen et les Lannister – qui, durant des années, se sont livré une guerre sans merci. Cette rencontre, c’est aussi l’occasion de constater à quel point l’univers de Game of Thrones s’est peu à peu réduit au fur et à mesure des saisons. Des personnages qui autrefois n’avaient rien en commun et dont les intrigues étaient distinctes l’une de l’autre finissent par se rencontrer et par interagir ensemble. Les promesses de cette rencontre étaient très nombreuses et surtout très grandes, car on sentait qu’elle mettait en jeu de nombreux facteurs et qu’elle pouvait marquer un tournant dans l’histoire de la série. En outre, l’intrigue autour de la Khaleesi avait tendance à faire pas mal de surplace depuis quelques saisons, et cette rencontre était aussi l’occasion de relancer l’intérêt des téléspectateurs envers la mère des dragons.

À mon sens, c’est clairement ce qu’il s’est produit au cours de ce huitième épisode, et plus particulièrement au cours de cette scène de discussion entre Tyrion et Daenerys. Voir ces deux enfants mal aimés et incompris évoquer leurs pères, discuter des personnalités de Westeros et élaborer ensemble une stratégie, c’est juste un pur régal. Tout comme le fait d’entendre la Khaleesi prononcer ces mots :

« Lannister, Targaryen, Baratheon, Stark, Tyrell… They’re all just spoke on a wheel. This one’s on top and that one’s on top and on and on it spins, crushing those on the ground. (…) We’re not going to stop the wheel. I’m going to break the wheel ! »

Le projet de la dame est clair : détruire les familles de Westeros. Cela faisait bien longtemps que je ne l’avais pas trouvée aussi convaincante. Cet échange annonçait de grands moments en perspective.

Mais voilà… Si cette rencontre, qui nous aura fait trépigner d’impatience durant quasiment toute la saison, a bien eu lieu, et que les échanges qui en découlent marquent profondément la série, force est de constater qu’elle n’a malheureusement pas eu l’effet escompté. Tout simplement parce qu’elle fut beaucoup trop courte pour vraiment devenir pertinente. Quand on y réfléchit bien et surtout lorsqu’on a en tête le dernier épisode de cette saison, on se rend compte que cette jolie rencontre n’a pas servi à grand-chose et qu’elle ne fut qu’un leurre pour faire saliver les fans. Dommage !

 

 

9) La mort de Ser Barristan (S05E04) :

 

 

Les Fils de la Harpie sont un gang de rebelles visant à renverser le pouvoir de Daenerys Targaryen à Meereen. C'est lors d'une bataille entre eux et les Immaculés que Ser Barristan Selmy, un des chevaliers les plus émérites de l'histoire de Westeros, reçoit un coup de couteau et se retrouve à terre, bientôt rejoint par Ver Gris qui aura subit le même sort. Écran noir. Générique.

Au vu de cette mise en scène, on aurait pu supposer que les personnages aient juste été blessés et que cela irait mieux dans l'épisode suivant. Ce sera le cas pour l'Immaculé, mais pas pour le chevalier.

Après le couronnement de Joffrey, celui-ci décide de congédier Barristan car il le considère trop vieux pour pouvoir continuer à le protéger (S01E08). Le personnage disparaît alors... jusqu'à l'épisode S03E01 où il réapparaît aux yeux de Daenerys et de Jorah Mormont. Il suivra alors la jeune femme dans sa conquête du continent d'Essos en lui prodiguant de temps en temps des conseils.

Il se fait donc tuer alors que, il faut le dire, il n'aura pas servi à grand chose. On peut alors se demander quel aura été l'intérêt de reprendre ce personnage lors du début de la troisième saison. Sachant que son retour était inscrit dans les livres mais que, dans le dernier volume sorti de la saga de George R.R. Martin, il est toujours vivant, on peut tout simplement supposer que les scénaristes ont voulu choquer le téléspectateurs en se débarrassant d'un personnage qu'ils jugeaient inutile, tout en créant un cliffhanger des plus inspirés... Il était donc très utile de le faire revenir, effectivement...

Encore une nouvelle scène marquante mais vraiment pas dans le bon sens du terme.

 

 

10) La fuite de Daenerys sur Drogon (S05E09) :

 

 

À Meereen, le grand jour est enfin arrivé, et malgré elle, Daenerys se doit d’assister et de présider à l’événement coutumier parmi les locaux : un spectacle traditionnel sous la forme d’un tournoi, symbole de l’ancien règne esclavagiste de la ville avant qu’elle ne prenne le pouvoir. C’était sans compter sur les Fils de la Harpie, qui ont donc déjà causé plusieurs autres drames dans la saison – à commencer par la mort de Ser Barristan, donc...

Quand la moitié de l'amphithéâtre est déjà massacrée et que nos héros sont au pied du mur, une ombre gigantesque fait son apparition : Drogon, le troisième dragon capricieux de Daenerys qui s’était fait la malle la saison précédente, débarque de nulle part, sauve sa maîtresse, combat les Fils de la Harpie, se fait blesser et se fait à son tour sauver par Dany, qui l’oblige à s’envoler et le chevauche au-delà de la ville de Meereen. Cette scène constitue probablement le deus ex machina le plus jouissif de tous, puisqu’il est l’aboutissement de la thématique de l’apprentissage draconique de Daenerys Targaryen, qui devient ainsi pleinement à la hauteur de son titre, en plus de relancer le show dans une nouvelle direction et d’éloigner enfin Dany de la ville de Meereen, dans laquelle elle est depuis presque deux saisons. En regardant Game of Thrones, on avait tous signé pour voir une reine chevaucher un dragon pour se sortir d’une bataille sanglante, et cette scène fut enfin la concrétisation de ce rêve !

 

 

11) L’arrestation de Loras Tyrell et de la reine Margaery (S05E06) :

 

 

Cersei a bien l’intention de se débarrasser de la reine Margaery. Pour ce faire, elle a organisé avec le Grand Moineau l’arrestation de Loras Tyrell, le frère de sa rivale, accusé de fornication, sodomie et blasphème. Dans cette scène, le Grand Moineau a organisé une audience afin de déterminer la culpabilité ou non de Ser Loras.

Cette saison, la rivalité entre Margaery Tyrell et Cersei Lannister fut un pur régal. Entre petites facéties, véritables manipulations et coups bas, l’une et l’autre ont tour à tour pris l’ascendant. À vrai dire, nous aurions bien sélectionné la scène croustillante durant laquelle la jeune Margaery parvient à prendre le dessus sur Cersei, mais nous avons préféré celle durant laquelle la fille Lannister parvient à faire tomber son ennemie en la faisant arrêter pour complicité. Il s’agit quand même de l’un des moments forts de cette saison. D’autant plus qu’à cet instant, Margaery est la nouvelle reine de King’s Landing.

Si cette scène est particulièrement intéressante, c’est aussi parce qu’elle dévoile toute la sournoiserie de Cersei et son grand sens de la manipulation. Ici, elle montre clairement que c’est elle qui commande et qu’elle trouvera toujours un moyen d’arriver à ses fins… Du moins, c’est ce qu’elle pensait jusqu’à ce qu’elle se retrouve elle-même prise au piège de sa propre stratégie.

 

 

12) La mort de Stannis (S05E10) :

 

 

La mort de la fille de Stannis a apporté la fonte des neiges comme prévu... mais aussi le suicide de sa femme Selyse. Et alors qu'il apprend que Mélisandre s'est finalement elle aussi enfuie, il mène tout de même ses dernières forces vers Winterfell et se retrouve face à l'armée des Bolton qui parviendra assez facilement à les vaincre.

Appuyé contre un arbre, blessé, Stannis se retrouve nez à nez avec Brienne qui, pour le meurtre de Renly Baratheon, veut le condamner à mort. La caméra nous montre Brienne asséner un coup d'épée. Transition directe avec Ramsay Bolton zigouillant un mec random sur le champ de bataille.

La scène aurait pu être très émouvante avec le discours de Brienne, sauf que, comme pour la mort de Barristan Selmy, le montage de la scène nous met un doute quant au véritable sort de Stannis. Est-il vraiment mort ? A priori, oui. Mais... mais ce n'est pas montré clairement donc on ne peut en être sûr à 100%. Encore une fois, la tentation de faire du cliffhanger a été trop forte. Il faudra donc attendre la saison 6 pour en découvrir l'issue (ou alors, chercher sur internet l'interview de Ian MacShane dans laquelle il a vendu la mèche).

Et ce serait oublier comment l'intrigue de Stannis a été gérée à partir du moment où Mélisandre lui a suggéré de sacrifier sa fille. C'est d'autant plus dommageable qu'elle avait vraiment très bien démarré.

 

 

13) L’exécution de Mance Rayder (S05E01) :

 

 

Après son attaque échouée contre le Mur, Mance Rayder, le chef des sauvageons, a été arrêté et fait prisonnier. Après plusieurs entretiens avec le roi Stannis, et malgré la volonté de Jon Snow de l’épargner, il refuse tout compromis. Son exécution pour désertion et rébellion devient donc inéluctable et cela donne lieu à une scène intense et émouvante.

Mance Rayder : ce nom, il a accompagné la série durant plusieurs saisons. Lui, ancien membre loyal de la Garde de Nuit devenu le chef des sauvageons, représentait désormais une menace non négligeable pour l’équilibre du royaume. Homme de principe, charismatique et imposant, véritable chef d’armée, il restera loyal à ses idéaux jusqu’au bout, préférant mourir en homme libre plutôt que d’accepter un quelconque compromis avec Stannis Baratheon et Jon Snow.

La scène de son exécution est sans doute le moment le plus marquant du premier épisode de la saison 5. Cette scène, ainsi que les différentes discussions qu’il aura au préalable avec ses rivaux, permet à ce personnage d’obtenir une fin vraiment digne. Sa loyauté envers le peuple libre, son sens de la répartie, son refus d’abdiquer, en font même un personnage finalement très touchant qui impose le respect.

En outre, le geste de Jon Snow d’abréger ses souffrances lors de son exécution représente un tournant pour le futur Lord Commander. Dans une certaine mesure, il marque le début de sa déchéance. Si Jon Snow n’est pas un sauvageon, il a du respect pour eux. Si ce geste lui permettra d’obtenir la confiance de la plupart des hommes de Mance Rayder, il creuse un fossé entre lui et ses propres hommes. Un fossé qui n’aura de cesse de s’agrandir au fur et à mesure de la saison et qui s’achèvera dans un bain de sang.

 

 

14) La mort de Mestre Aemon (S05E07) :

 

 

À Westeros, on meurt décapité, poignardé, balancé dans le vide, les entrailles arrachées, étranglé, empoisonné, tué par un sanglier, brûlé vif, la gorge tranchée, transpercé de flèches, la tête écrabouillée... mais très rarement de vieillesse. C'est pourtant ce qui est arrivé à Mestre Aemon Targaryen, membre illustre de la Garde de Nuit. Et c'est assez rare pour le souligner, même si ce n'est pas la scène la plus scénaristiquement importante de la saison.

Une scène vraiment très émouvante et sobre. D'une sobriété comme on aimerait en voir plus souvent dans Game of Thrones...

 

 

15) Arya devient aveugle (S05E10) :

 

 

Après avoir tué Meryn Trant, Arya retourne à la Demeure du Noir et du Blanc. Mais c'était contraire aux enseignements de Jaqen H'ghar qui voulait qu'elle devienne personne. Et donc qu'elle abandonne tous ses desseins de meurtre qui ne contenteraient que sa petite personne. Pour la punir, il la rendra donc aveugle.

Si la scène du meurtre de Meryn Trant n'était pas particulièrement réjouissante, elle aura au moins eu le mérite d'introduire cette scène extrêmement étrange qui nous rend impatient de découvrir sa suite dans la saison 6. L'intrigue d'Arya n'aura pas été particulièrement passionnante cette saison, mais elle aura au moins eu une excellente « fin ».

 

 

Cail1 a rédigé les paragraphes des scènes n°1, 3, 8, 11 et 13

Galax a rédigé les paragraphes des scènes n°2, 5, 6, 7 et 10

MembreSupprime2 a rédigé les paragraphes des scènes n°4, 9, 12, 14 et 15

 

Retrouvez le précédent numéro de "Previously on" dédié à Daredevil en cliquant ici.

 

 

Sondage :

 

 




Autres articles sur cette série :



Dernières critiques de cette série :





A propos du rédacteur

Cail1 Cail1
399 avis
1868 notes
Moyenne : 12.93

 Visioneur raffiné

Bref, je kiffe les séries TV !!! :)

0 commentaire sur cet article




Laissez un commentaire



Vous devez vous créér un compte ou vous connecter afin de pouvoir laisser un commentaire.
C'est rapide et gratuit !



Moyenne


14.16

433 notes

Dernières notes :



favorables
1 avis
neutres
1 avis
défavorables
0 avis

Derniers avis sur cette saison



MembreSupprime2 - neutre
Voici mon avis sur la saison, mise sous la même forme que les auteurs de l'article bilan de la saison 5: La ...

MarieJeanne - favorable
Encore une très bonne saison de GOT, ça bouge bien un peu partout et on a un enchainement d'évènements qui donnent ...

» Donner votre avis      » Tous les avis

Découvrez les nouveautés de la saison 2017-2018


17/09/2017

0 commentaire

Mais qui va là ? La page des nouveautés 2017-2018, pardi !


Actualité » Toutes les news



Critique : The Good Place 2.01


24/09/2017

0 commentaire

Retour "forking good" de la sitcom la plus inventive de l’année dernière, The Good Place, v2.0.


Critiques » Toutes les critiques



Bilan : Game of Thrones saison 7


15/09/2017

0 commentaire

Saison raccourcie, scénario et enjeux raccourcis. Retour sur cette particulière avant-dernière saison du show le plus regardé au monde.


Bilans » Tous les bilans



Tous les trailers de la Comic-Con


26/07/2014

0 commentaire

L'instant overdose geek du jour


Vidéos » Toutes les vidéos



Focus sur Kingdom (2014)


16/03/2017

0 commentaire

Testostérone, gros muscles et pains en pleine face. Mais pas que. Focus sur Kingdom, dont la saison 1 sort en DVD le 22 mars.


Focus » Tous les focus