Image illustrative de Better Call Saul
Image illustrative de Better Call Saul

Better Call Saul

Six ans avant de croiser le chemin de Walter White, Saul Goodman, connu sous le nom de Jimmy McGill, est un avocat qui peine à joindre les deux bouts, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Pour boucler ses fins de mois, il n'aura d'autres choix que se livrer à quelques petites escroqueries. Chemin faisant, il va faire ...

Lire le résumé complet >

En cours Américaine, US 45 minutes
Aventure, Drame, Crime, Drama, Comédie AMC, Netflix FR 2015
14.25

0 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 6.07 - Plan et exécution

Plan and Execution

Lalo surveille sa prochaine cible. Jimmy et Kim gèrent un problème de dernière minute. La médiation de l'affaire Sandpiper tourne au vinaigre.

Diffusion originale : 23 mai 2022

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 23 mai 2022
Réalisat.eur.rice.s : Thomas Schnauz
Scénariste.s : Thomas Schnauz
Guest.s : Sam Li , Jennifer Yun , Sabrina Stewart , Breezy Sharp , Rachelle Carson , Amy Puente , Alaina Garland , Micah Cole Reeves , Ray Campbell , Ed Begley Jr. , Dennis Boutsikaris , Mark Margolis , Josh Fadem , Geoffrey Pomeroy , Marty Lindsey , Jessie Ennis , Julian Bonfiglio , Hayley Holmes , Jean Effron , Audrey Moore , John Ennis , John Posey , Lennie Loftin

Tous les avis

Avatar ClaraOswald ClaraOswald
Membre
Avis favorable Déposé le 11 août 2022 à 03:27

Un des meilleurs épisodes de la série. Jamais je n'aurais cru ressentir autant de tristesse pour la mort d'un personnage qu'on détestait tous en saison 1!


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 28 juillet 2022 à 11:29

Les plans. Aaah, c’est formidable les plans... Tu sais comment les créer. Comment les exécuter. Et comment les amener jusqu’au bout. En faisant fi des aléas. Mais ce que tu ne gères pas, ce que tu ne peux pas contrôler, ce sont les conséquences. Comme toujours dans Breaking Saul.

Howard sait éviter l’explosion des canettes de sodas. Par une petite rotation, répétée dans le temps. L’exact même rotation répétée dans le temps qui conduit Howard dans la demeure de Jimmy et Kim, là où précisément, il pensait reprendre la main et le contrôle de la situation. De tous les personnages absents de Breaking Bad, Howard était (et de loin) celui qui avait le plus de chance de rester en vie. Mais seulement voilà, il a suffi que Mike pose un micro dans la maison de retraite pour que Lalo change ses plans. Encore une fois, au jeu des causes conséquences, la série s’avère être la meilleure.

Sa mort est véritablement tragique. Je crois bien que c’est le seul personnage qui passe de « méchant » à « bon » dans cet univers. Il aurait sans doute mérité plus de développements d’ailleurs, là où ce spin off s’est parfois attardé sur des problèmes superflus. Il le dit d’ailleurs lui-même aux deux zigotos, terrorisés après coup : « Qu’est-ce que je vous ait fait ? » Et leur silence de défense, coupable, est la preuve du total absence de logique de l’ensemble.


Avatar Lollie Lollie
Membre
Avis favorable Déposé le 17 juin 2022 à 19:21

A cause de la scène finale, bien sûr.. Je dois être la seule, mais je ne m'y attendais pas du tout...


Avatar Gizmo Gizmo
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 30 mai 2022 à 09:47

Un mid-season finale qui restera dans les mémoires pour cette scène finale tétanisante, un peu moins pour la culmination d'un plan finalement assez "basique" et un peu trop dilué dans les épisodes précédents par rapport aux standards de la série. Mais, comme toujours avec Better Call Saul, j'en retiendrai cette capacité à en dire bien plus par des petits détails que par de longs dialogues : la séquence de la cannette qui nous confirme définitivement qu'Howard est profondément quelqu'un de bon (une excellent réflexion trouvée sur reddit : "You know Chuck did that with his sodas because Jimmy kept fucking with him"), cette gerbe de sang qui recouvre le tableau au dos duquel est détaillé toutes les étapes du plan de Kim et Jimmy ce plan incroyable sur la bougie (j'ai cru durant un instant que Saul y voyait un rappel à la lanterne de Chuck avant de comprendre de quoi il en retournait)...

Cependant, l'effet du retour de Lalo aurait été bien plus percutant à mon sens si on avait vraiment perdu de vue le personnage. Je cerne l'intérêt de l'excursion allemande, mais je reste persuadé que Lalo était bien plus effrayant lorsqu'il était absent, une ombre planant au-dessus de Kim, Gus et Mike, que lorsqu'il faisait des duels de machette en Europe de l'est.

Incroyable, et parfois un peu inquiétant, de ne toujours pas savoir comment la série va réussir à raccorder les wagons à 6 épisodes de la fin, mais les interviews de Gilligan et Gould donnent confiance. L'attente - la dernière - va être longue jusqu'à juillet...


Avatar Hopper Hopper
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 29 mai 2022 à 22:45

Il fallait que Better Call Saul frappe fort pour clore cette mi-saison placée sous le signe de l’anticipation. Les scénaristes ont-ils réussi leur coup ? Sans plus de suspense, j’ai envie de répondre un grand oui, car cataclysmique aura été ce dernier épisode intitulé Plan and Execution. Nous voilà désormais pris au piège dans l’engrenage de la tragédie dans tout ce qu’elle a de plus noir, de plus lugubre, de plus révulsant…

Et si l’un des objectifs non avoués (le génie, diront certains) de cette mi-saison n’était pas finalement de changer notre perspective sur les personnages ? Nous qui soutenions Jimmy et Kim dans leurs manigances au cours des saisons précédentes, ne devient-il pas difficile pour nous de justifier leurs actions ? Ils ont franchi la ligne rouge depuis le début de saison au point de devenir méconnaissables. Où est passée la Kim empreinte de justice et de bonnes intentions ? Où est passé le Jimmy maladroit, mais au bon cœur ? Et si Howard disait la vérité quand ils traitent Jimmy et Kim de sociopathes.

Avec cette lecture, le visionnage de tout l’épisode devient à la limite du soutenable. À mesure que les pièces du puzzle s’agencent, on espère qu’Howard s’en sortira, que le plan de Jimmy et Kim ne fonctionnera pas comme prévu. Mais, c’est peine perdue : Howard passe pour un illuminé auprès de ses confrères. L’intelligence ou le machiavélisme du plan de Kim et de Jimmy, c’est de faire en sorte qu’Howard les soupçonne, mais sans qu’il puisse le prouver. En particulier, la révélation que le détective privé était depuis tout ce temps de mèche avec les deux tourtereaux rajoute une compréhension nouvelle.

Pris individuellement, Plan and Execution est donc un très bon épisode qui met un gros coup d’accélérateur à l’intrigue et qui arrive à mêler humour, tension et tragique. Néanmoins, d’un point de vue global, cette première moitié de saison laisse pour l’instant un goût doux-amer ; elle a été déconcertante par moments, parfois trop confiante en ses effets (avec l’impression que c’est n’est qu’une longue mise en bouche). La seconde partie de saison saura-t-elle rectifier le tir ? Rendez-vous le 11 juillet pour le découvrir. (Plus de détails dans ma critique à paraître)


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 25 mai 2022 à 15:58

La dernière scène est choquante et glaçante, évidemment. Mais je ne peux m’empêcher de penser que :

-          Lalo qui débarque chez les deux, cela aurait pu intervenir au 3ème épisode de cette saison, au lieu de perdre notre temps à envoyer le mafieux en Europe.

-          Le piège d’Howard est une réussite certes, mais méritait-il vraiment 7 épisodes de mis en place ? L’intérêt, tout de même, est qu’à cause de Lalo, ce jeu cruel va se retourner vers Jimmy et Kim et aura probablement des répercutions dramatiques sur le couple, présenté pour une première fois, comme étant totalement du mauvais côté de la barrière et de la moralité.

-          Breaking Bad ne s’est pas beaucoup avancé de BCS, on est encore très loin de l’avocat aguerri et arrogant que rencontrera Walter White.

Bref, je suis perplexe vis-à-vis de cette première partie d’épisode, comme si la team créative n’a pas pris conscience du temps qui passe et de tout ce qu’il reste à expliquer alors qu’on leur avait donné du temps pour le faire

4 réponses
Voir les réponses

Avatar Guismo Guismo
Membre
Avis favorable Déposé le 25 mai 2022 à 11:40

Je sais pas trop quoi penser ni dire après cet épisode.... d'un côté j'ai plutôt bien aimé, de l'autre j'ai envie de critiquer cette première demi saison qui m'a pas assez convaincu mais en même temps je sais que c'est voulu par Gilighan, nous montrer chaque étape du plan de Kim et Jim d'une manière pas très captivante, nous endormir au maximum, nous montrer enfin la réussite du plan pour finalement anéantir le mérite et tous les efforts avec cette scène de fin ... meme si j'ai beaucoup aimé cette scène j'ai pas eu de frissons devant, j'ai pas eu cette sensation de manège de parc d'attraction où on passe du calme plat (mise en place du plan etc ...) aux frissons de la descente (mort de Howard) comme j'avais pu avoir avec BB saison 4 où on nous cassait les couilles avec Ted pour finir sur cette scène légendaire de Walt dans les sous sols à chercher l'argent (You give your money to Ted ??!!).
     
Malgré ça l'épisode est réussi, on a enfin la conclusion du plan, c'est assez tordu mais c'est marrant. Et puis cette scène de fin super bien mise en scène, pas trop bien compris pourquoi il le tue mais bon fallait bien nous réveiller, j'ai aimé la moral que Howard fait à Kim, ça va sûrement avoir des conséquences pour la suite, le seul vrai intérêt de la série maintenant c'est comment vont finir Kim et Lalo ....

9 réponses
Voir les réponses

Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 25 mai 2022 à 00:25

La scène finale est superbe visuellement et le montage est dingue de tension (le plan de la bougie !), c'est assez ouf comme cliffhanger. Les acteurs sont tous incroyables (l'effroi de Seahorn et Odenkirk : nice).

Je n'ai peut-être pas accordé assez d'importance au personnage de Howard sur l'ensemble de la série pour être vraiment subjugué par ce mid-final, et il y a un peu trop de syndrome BCS dans l'intrigue de Lalo (10 minutes dans une bouche d'égout et une façon un peu clichée de faire que Lalo raconte son plan alors qu'il est seul), mais cela reste bien ficelé et on sent qu'ils savent où ils vont.

Toute une mi-saison sur un plan un peu gros aux ficelles visibles ou masquées (tout se repose sur une magouille du détective privé, magouille qu'on nous raconte en hors champ), ça donne un payoff mi-cuit mais qui a le mérite d'être très divertissant à voir.

C'est en tout cas très encourageant pour la seconde partie.


15.4

10 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 20
11 août 2022
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 16
28 juil. 2022
Avatar de Jo_
Jo_ a noté cet épisode - 14
26 juin 2022
Avatar de Lollie
Lollie a noté cet épisode - 16
17 juin 2022
Avatar de cedric2506
cedric2506 a noté cet épisode - 14
16 juin 2022
Avatar de Hopper
Hopper a noté cet épisode - 17
29 mai 2022
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 15
30 mai 2022
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 13
25 mai 2022
Avatar de Guismo
Guismo a noté cet épisode - 14
25 mai 2022
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 15
25 mai 2022

Derniers articles sur la saison

Critique : Better Call Saul 6.12

Hello darkness, my old friend...

Critique : Better Call Saul 6.11

Enfin ! Oui ! Oui !

Critique : Better Call Saul 6.10

Un épisode haut en couleur ?