Image illustrative de Doctor Who (2005)
Image illustrative de Doctor Who (2005)

Doctor Who (2005)

Dernier descendant des Seigneurs du Temps et âgé de plus de 900 ans, le Docteur parcourt l'espace et le temps dans son TARDIS (Time And Relative Dimension In Space). Amoureux de la race humaine, il se fait régulièrement accompagner par une femme ou un homme. Partagé entre folie et génie, insouciant mais ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise 50 minutes
Fantastique, Science-Fiction, Adventure, Drama BBC One, France 4 2005
13.18

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

Image illustrative de l'épisode 10.07 - La Pyramide de la Fin du Monde

The Pyramid at the End of the World

Une pyramide âgée de 5000 ans est apparue sur une zone de guerre , où les armées chinoises , américaines et russes sont prêtes à se battre. Il y a plein de problèmes , notamment un qui intrigue le Docteur : il n'y avait pas de pyramide la veille. Le Docteur, Bill et Nardole font face à une invasion alien différente des autres , avant que la conquête ne commence , ces aliens ont besoin du consentement de la race humaine.

Diffusion originale : 27 mai 2017

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française : 27 mai 2017
Réalisat.eur.rice.s : Daniel Nettheim
Scénariste.s : Peter Harness , Steven Moffat
Guest.s :

Tous les avis

Avatar 4evaheroesf 4evaheroesf
Membre
Avis défavorable Déposé le 15 avril 2019 à 07:26

Samedi soir, on a passé à la télé des épisodes de DW en VF et je me suis dit "Pourquoi pas ?"...

La belle erreur...

Franchement, c'était quoi cet épisode ?!

Bon, je pense qu'il y a eu pire mais ça ne change rien, c'était juste mauvais.

Allez, j'ai bien aimé Nardole et la scientifique.

Et on a sacrifié 3 épisodes pour une telle intrigue...

Bilan : Qu'est-ce qu'on dit déjà "Achevez-moi mais achevez-les d'abord", ça résume bien l'épisode.

P.S : On verra si le prochain épisode arrangera ma vision de cet arc.


Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis neutre Déposé le 23 septembre 2018 à 10:33
Spoiler

C'est une histoire qui rien que dans son esthétique se veut carrément politique mais qui pourtant ne raconte absolument rien. Alors certes au moins la mise en scène est efficace et rends les Monks menaçants et mystérieux mais c'est quand même dommage qu'il faille rendre tout les personnages cons pour précipiter la fin du monde.  


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis défavorable Déposé le 03 janvier 2018 à 04:13

"The end of your life has already begun."

Merci de l’info…

J’avais vraiment envie d’aimer l’épisode qui est top sur le papier. Mais…

Mais rien ne va en soi. Sans être aussi sévère que mes camarades, j’ai quand même probablement mis au grand max une quinzaine de notes en-dessous de la moyenne à Doctor Who dans ma vie sur les 140+ épisodes de la série. Donc 9 sur mon échelle c’est vraiment pas bon quoi.

Dans le concept c’est cool mais dans l’exécution tellement de choses m’ont frustré. Plus j’y pense et moins j’aime cet épisode. Liste brève et non-exhaustive des choses qui m’ont frustré (yaura peut-être des redites par rapport à ce qui a été dit, je n’ai pas eu la foi de lire sachant que ça m’énerve rien que d’y repenser) :

1) La fausse-continuité par rapport au précédent : aucun profit tiré de la brillante fin d’Extremis, aucune nouvelle de Missy, hyper méga mauvais traitement du Docteur aveugle, notamment AUCUN lien entre le Docteur aveugle et le fait que les Monks choisissent ce jour pour attaquer la Terre (est-ce sous-entendu ? Dans ma mémoire oui mais en le revoyant je ne suis plus sûr, alors que c’est pourtant évident comme lien à faire avec un Docteur aveugle et donc une Terre affaiblie, non ? Pourquoi ne pas se servir de cet arc de cette façon au lieu de déclencher une fin « émotionnelle » pourrie avec Bill ?)

2) Les comportements énervants. Pour moi ça ne peut pas vraiment relever de l'incohérence dans la mesure où si un perso est relou ou con, c’est qu’il est écrit comme ça. Mais ça ne s’applique pas quand absolument TOUT le cast est con. Les militaires qui ne savent pas jouer et qui sont ultra binaires (même si dans l’idée ça me plaisait bien d’avoir des militaires pas cons et pas dépeints comme ayant la gâchette facile, dommage que le plan des Monks ne soit pas rationnel et ne les récompense pas, leur bizounourserie n'est qu'un artifice... et les acteurs sont catastrophiques). Bill pas capable de s’interroger plus que ça sur pourquoi Nardole décrit tout à un Docteur qui bute sur le mot "aveugle". Et Bill qui sacrifie le monde pour le Docteur, un acte qui annule tout simplement toute sympathie que j’ai accumulée pour elle depuis le début. Et les scientifiques putain… Les lunettes uniques dans le sac sans protection contre une porte, en soi ça arrive à tout le monde et c’est un peu le propos de l’épisode cet "effet papillon" qui peut provoquer la fin du monde à partir d’une simple erreur/coïncidence et dans l’idée j’aime bien. Mais certaines choses qui se passent dans le labo sont juste des gestes fainéants qui se foutent de la gueule de notre intelligence (les tuyaux qui relâchent les poisons testés dans l’atmosphère toutes les 30 minutes et le Doc qui dit "ah ok"… Damn ce foutage de gueule de l'extrême qui peut passer inaperçu).

3) Le fait que tout soit sans âme. Si je compare cet épi avec d’autres épisodes au scénar' bien con malgré de bons concepts (du genre le Titanic ou les Cybermen dans le parc) ben je m’y suis énormément fait chier et je me suis attaché à zéro personnage. Erica avait tant de potentiel...

La doomsday clock c’est sympa mais ça aurait eu le mérite d'être mieux introduit/mieux exploité. Les Monks étaient prometteurs mais sont devenus des magiciens, ça ne fonctionne pas. Tout était prometteur dans le concept et dans l’exécution tout est frustrant sur tous les points, c’est vraiment chiant. Et ce qui m’énerve le plus c’est que j’étais ultra fan de la vision de Peter Harness du show résolument plus politique. Et quand je vois qu’il en est réduit à cette histoire de pouvoir par l’amour ou je ne sais pas trop quoi, c’est triste.

Et le pire c’est que si dans d’autres saisons il ne s’agirait que d’un accident bien vite oublié, les deux suivants sont encore quasiment aussi mauvais. Let’s goooo…


Avatar Jasper Jasper
Membre
Avis défavorable Déposé le 01 octobre 2017 à 07:05

Y a rien dans cet épisode. Ni scénar, ni jeu d'acteur, ni enjeu, rien du tout. Je ne vais même pas commencer à compter les incohérences, ça me prendra plus de temps que de mater cet épisode.

Scénario niveau école primaire, complètement d'accord avec ça.


Avatar MrZ MrZ
Membre
Avis défavorable Déposé le 25 juin 2017 à 19:41
Spoiler

Si sur l'épisode précédent j'avais réussi à bien aimer parce que c'était l'incarnation même de l'esbrouffe à la Moffat, ici, c'est de la merde.

Y a rien qui va. Les FX sont hyper nazes, c'est cheap à fond, le rythme est catastrophique et terriblement plat (je me suis demandé sérieusement où est ce qu'ils voulaient en venir avec la partie sur les scientifiques tellement aucun effort n'a été fait pour susciter réellement l'intérêt du spectateur), le mini-arc de la cécité se termine comme de la merde tant on se rend compte qu'ils n'en font rien, il n'y a aucun enjeu vu que les Moines ne sont jamais caractérisés comme de réels ennemis dangereux et le délire sur l'amour, qui aurait pu être une bonne idée ailleurs (faire un réel contrôle des masses sur l'affectif) est ici exploité comme de la merde vu que l'épisode préfère nous dire la chose plutôt que concrètement nous la montrer.

Le costume du Docteur était stylé par contre.


Avatar dewey dewey
Membre
Avis défavorable Déposé le 25 juin 2017 à 15:19

Un poil moins pire que le précédent.

Mais toutefois ça reste quand même quasi totalement

De la ...

Bonne grosse merde ! (oscar du meilleur twist du siècle)

La trilogie des Moines <3


Avatar Gizmo Gizmo
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 01 juin 2017 à 22:38

Voir la critique de Nick...voir la critique de Nick....voir la critique de Nick....voir quoi?... la critique de Nick.


Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 01 juin 2017 à 22:02

Voir ma critique...voir ma critique....voir ma critique....voir quoi?... ma critique.

Voir ma critique...voir ma critique....voir ma critique....voir quoi?... ma critique.


Avatar KingMob KingMob
Membre
Avis défavorable Déposé le 29 mai 2017 à 22:21
Spoiler

Et ben ça faisait longtemps que je m'étais pas autant fais chier devant un épisode de Docteur Who.

C'était pas drole, c'était pas intelligent (c'est quoi ce scientifique de merde qui ne ferme pas les portes derrière lui? et non, la gueule de bois n'excuse pas ce genre de chose)

C'était pas intense (les ennemis font du tissage... ou comment détourner bêtement la mythologie..)

Les ennemis sont en carton ( deux épisodes pour les introduire et on en sais toujours pas plus à part qu'ils ont piqué un vaisseau Goa'uld)

C'est bourré d'incohérence débile (le docteur ne peux plus déplacer le Tardis tout seul pour genre sortir du sas? Les Moines veulent qu'on les aime mais donner la Terre par "amour" pour quelqu'un d'autre ça passe?)

Y a des épisodes que j'ai détesté (le dernier avec Clara par exemple ou cet épisode de la saison 2 avec les dessins vivants)) mais c'est la première fois que je m'ennuie à ce point la...

C'est pas suffisament mauvais pour que ce soit drôle et ça se prend tellement au sérieux...

ça fait 10 ans que je regarde DW et si le prochain est du même niveau, j'arréte jusqu'a l'année prochaine....

2 réponses
Voir les réponses

Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis défavorable Déposé le 28 mai 2017 à 03:04

A partir d'une même idée (la Doomsday Clock), Alan Moore fait un chef d'oeuvre intemporel et Moffat, une grosse merde cheap. C'est bien, ça pause les bases et ça montre les classes d'écart entre un vrai génie et un scénariste devenu bien médiocre, car à court d'idées.

C'est ultra cheap, des FX tellement à la rue (ce rire nerveux devant le CGI du sous-marin), aux acteurs (mon dieu le russe...) et passant par les figurants (ils sont 10 péquins devant la pyramide). Le scénario semble avoir été écrit par un enfant de 10 ans et le sous texte politique drivé par un enfant de 12 ans. C'est tellement pauvre de tous les côtés que ça en est presque douloureux.

Tout ça pour servir de teaser à une troisième partie qui a l'air bien plus prometteuse que les deux daubes qu'on vient de se taper. Mais franchement, j'avoue avoir vraiment peu d'espoir. Moffat vient de casser la relative bonne dynamique du début de cette saison. Good job mate !

16 réponses
Voir les réponses

7.36

11 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de 4evaheroesf
4evaheroesf a noté cet épisode - 7
15 avril 2019
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 10
18 janv. 2020
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 9
03 janv. 2018
Avatar de Jasper
Jasper a noté cet épisode - 5
01 oct. 2017
Avatar de MrZ
MrZ a noté cet épisode - 6
25 juin 2017
Avatar de dewey
dewey a noté cet épisode - 5
25 juin 2017
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 18
04 juin 2017
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 6
01 juin 2017
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 7
01 juin 2017
Avatar de KingMob
KingMob a noté cet épisode - 2
29 mai 2017
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 6
28 mai 2017

Derniers articles sur la saison

Critique : Doctor Who 10.13

Mieux que la fin, c’est la Moffin.

Bilan : Doctor Who (2005) saison 10

Le bilan audio de la dernière saison de Doctor Who avec Steven Moffat.

Critique : Doctor Who (2005) 10.11

Quand un épisode est tellement bon que même en ayant été spoilé de partout, il reste génial...