Image illustrative de Doctor Who
Image illustrative de Doctor Who

Doctor Who

Dernier représentant des Seigneurs du temps et âgé de plus de 900 ans, Le Docteur parcourt l'espace et le temps dans son TARDIS. Amoureux de la race humaine, il se fait régulièrement accompagner par une femme ou un homme. Partagé entre folie et génie, insouciant mais conscient de ses responsabilités, il ...

Lire le résumé complet >

En cours Anglaise, GB 80 minutes
Fantastique, Science-Fiction, Adventure, Drama, Action & Adventure, Drame, Science-Fiction & Fantastique BBC One, France 4 2005
13.3

3 avis favorable
0 avis neutre
0 avis défavorable

13.00 - Eve of the Daleks

Pas de résumé pour l'instant ...

Diffusion originale : 01 janvier 2022

Cliquez pour voir plus d'informations sur l'épisode

Diffusion française :
Réalisat.eur.rice.s :
Scénariste.s :
Guest.s :

Tous les avis

Avatar nicknackpadiwak nicknackpadiwak
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 09 janvier 2022 à 13:49

Un épisode de boucle temporelle, à la Jour sans Fin, c’est toujours efficace. Par contre, l’autre face de la pièce est qu’une fois qu’on a compris qu’on était parti sur ce genre d’épisode, on sait aussi que rien ne se passera réellement avant les dernières minutes, qu’en attendant le dénouement, on répétera les mêmes choses et cela peut provoquer un léger ennui. Comme ici. D’autant que je ne suis pas sûr d’avoir tout compris à la fin, de quelle est la raison dans l’avant dernière boucle que chacun fasse n’importe quoi ou comment ils arrivent à sortir du bâtiment avant l’explosion.

Heureusement, le couple Sarah (délicieusement odieuse) et Nick (sacrément creepy tout de même) est attachant et Yaz qui s’avoue son amour pour la Docteur relève le niveau.


Avatar Galax Galax
Administrateur
Avis favorable Déposé le 06 janvier 2022 à 10:00

Un special fort compliqué, qui est intrinsèquement à la fois raté et réussi. Et c'est exactement ce qu'il nous dit : "au fond l'important c'est d'essayer", car c’est ainsi que les histoires sont créées. Difficile donc d’en vouloir à Chris Chibnall tant il tente de toutes ses forces d’innover dans une série peut-être plus piégée que jamais. Cet épisode de boucle temporelle hasardeuse, aux ennemis surexploités peu crédibles et aux facilités scénaristiques abondantes, possède plusieurs aspects profondément attachants, grâce à du coeur à l’ouvrage, notamment dans son divertissement, dans sa vision sur la réinvention de la série, et sur la brillante réussite de l'évolution de la relation entre Thirteen et Yaz (bordel THASMIN <3).

Ce premier spécial de la trilogie finale de 13 annonce donc une volonté de donner une ultime tentative pour corriger, apprendre de ses erreurs, et réussir. Et la dernière itération, Flux, était si proche du but et de la perfection pour l'ère, qu’on a vraiment envie d’y croire. Et si cela ne fonctionne pas non plus, la série en ressortira tout de même grandie. Il n’en fallait pas plus pour lancer le pénultième épisode de Jodie Whittaker, Mandip Gill et Chris Chibnall.

(plus de détails dans la critique)

6 réponses
Voir les réponses

Avatar OmarKhayyam OmarKhayyam
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 05 janvier 2022 à 00:34

Quand on ne pense pas au comportement vraiment glauque de Nick, et à la moralité sur l'amour qui en découle, c'est peut-être au moins un des épisodes les plus feel-good de Chris Chibnall. Il y a pleins de blagues qui me fument et Aisling Bea est instantanément fun et mémorable, pendant que le Jeff s'impose comme un personnage mieux caractérisé que Ryan ou Graham. 

Yaz m'a aussi fait bondir de joie, car seulement quelques semaines après mon coming-out, ce genre d'instant est juste précieux et significatif et je pense que ça a aussi fait énormément de bien à énormément de gens.  

On quand même peut se demander si un si beau bond en avant est suffisant pour racheter une ère qui a autant reculé sur la représentation lgbt, mais on prend ! 

PS : On peut d'ailleurs supposer que Yaz va mourir car c'est ce qui arrive en général dans les scripts de Chibnall quand quelqu'un annonce être attiré par quelqu'un d'autre du même sexe. *soupir*


Avatar Koss Koss
Rédacteur
Avis favorable Déposé le 04 janvier 2022 à 23:32

"Quand une chose semble impossible, on essaye. Ca ne marche pas. Alors, on re-essaye. On apprend, on s'améliore, on échoue à nouveau. Mais mieux, on apprend à se connaître. On se fait des amis. On s'aide, on se trompe encore. On s'améliore ensemble, et puis on réussit ! Car c'est cela d'être en vie et c'est mieux que l'inverse !"

Message reçu 5/5 Chiboss.

C'est tout simplement le meilleur épisode écrit en solo par Chris. Mais vraiment. Le concept fonctionne, c'est drôle (Dan est incroyable), il y a des idées de mise en scène (le panoramique au moment du discours pré-cité, puis le double travelling derrière qui laisse Sarah seule), Les Daleks ne sont absolument pas ridicules (et ça faisait un sacré bail que ce n'était plus arrivé), il y a un gros travail sur la lumière (<3) pour essayer de compenser la faiblesse des décors et surtout... Bordel, surtout les interractions entre les personnages et les dialogues sonnent juste.

You fucking did it Chris ! Après 33 épisodes, tu es parvenu à faire en sorte qu'on croit un minimum aux personnages secondaires présents dans ton épisode. Je te jure que j'en aurais pleuré. Même Karl était là pour constater la progression du mauvais élève. Il faut dire qu'il est bien aidé par le casting et notamment par Aisling Bea que j'ai trouvé excellente (et qui aurait fait une parfaite Donna-compagnonne). Encore mieux, Chibnall vient prendre les conséquences de son écriture, à savoir le génocide commise par 13th (et la légitimité des Daleks dans leur revendication) et la relation Yaz-Docteur, qui prend enfin une tournure réelle, concrète et dramatique.

C'est le meilleur épisode de Nouvel An / Noël depuis 2015 et c'est sans doute le seul épisode du Docteur Who période Chibnall que je reverai avec plaisir. C'est beau comme l'infinité des possibles qu'ouvre une nouvelle année.


13.5

6 notes

Connectez-vous pour noter cet épisode
Avatar de ClaraOswald
ClaraOswald a noté cet épisode - 15
09 janv. 2022
Avatar de nicknackpadiwak
nicknackpadiwak a noté cet épisode - 13
09 janv. 2022
Avatar de Gizmo
Gizmo a noté cet épisode - 13
06 janv. 2022
Avatar de Galax
Galax a noté cet épisode - 12
06 janv. 2022
Avatar de OmarKhayyam
OmarKhayyam a noté cet épisode - 13
09 janv. 2022
Avatar de Koss
Koss a noté cet épisode - 15
04 janv. 2022

Derniers articles sur la saison

Critique : Doctor Who 13.0

Doctor Who : Eve of the fin de l’ère Chibnall.

Critique : Doctor Who 13.6

Une aventure terriblement grande.

Critique : Doctor Who 13.5

Lungbarrow en 2008